Publié le par Milinfo/Thomas Seignon
Publié dans : #Les miniatures militaires, #Les miniatures Hartsmith, #Modifications et transformations..., #Espace Thomas Seignon

 

-25 et 29 août 2020 (maj : 3 sept 2020) :

 

« Ferret Mk II – 75mm SR – Algérie 1958 »
Une solution britannique à un problème français

(Hart Models - 1/48 - par Thomas Seignon)

 

 

En 1955, la France lance en Grande-Bretagne une commande de 200 Daimler armoured scout car FV 701 C « Ferret » Mk 1 et FV 701 E « Ferret » Mk 2.

 

A l’époque, la situation en Algérie évolue de ce qu’on appelle « les évènements »  vers une véritable guerre.

 

Contrainte par l’usure des matériels d’origine américaine, par ailleurs peu adaptés au contexte d’engagement (AM M 8 et M 20) et nourrie de l’expérience indochinoise, l’Armée de terre va exprimer un besoin en matière de blindé léger qui va conduire à l’AML 60, produite par Panhard…

 

En 1961, dans l’attente, on se tourne vers la Ferret, matériel qui répond partiellement au besoin mais qui est immédiatement disponible.

 

En effet, l’engin est compact, mobile et relativement protégé, mais il souffre, pour nous Français, d’un manque de puissance de feu (1 X 7,62mm).

 

Rien de surprenant à cela lorsqu’on connaît la différence doctrinale que nous avons avec les britanniques en matière de reconnaissance et d’acquisition du renseignement.

 

Quoi qu’il en soit, le mieux étant l’ennemi du bien, les Ferret arrivent en Algérie à partir de 1957 et certaines MK 2 (avec tourelle) bénéficient d’une amélioration significative de leur puissance de feu par l’adjonction d’un canon de 75mm sans recul.

 

Le sujet est donc original à plus d’un titre.  

« Ferret Mk II – 75mm SR – Algérie 1958 » (par Thomas seignon)

Comme beaucoup de maquettistes, je possède plus de modèles que je ne pourrai jamais en monter !

 

Certaines boîtes sont stockées depuis plusieurs années à attendre mon bon vouloir...

 

C’était le cas de cette Ferret de chez Hart models qui est, à ma connaissance, le seul modèle disponible au 1/48. 

 

 

Après avoir exhumé la maquette, j’ai rapidement pris la mesure du challenge.

 

En effet? les modèles de chez Hart sont en général bons dans leurs proportions mais simplifiés, pour ne pas dire basiques, en matière de détails.

 

Avec un montage « direct de boîte » le résultat sera, pour moi, plus proche du jouet que de la maquette.

 

Partant de ce constat, la première chose à faire est de s’armer d’une solide documentation sur le sujet.

 

C’est d’autant plus nécessaire que je me suis orienté vers cette version française dotée d’un affût spécifiquement étudié pour l’emport du canon de 75mm sans recul.

 

Ayant la chance de disposer de manuels techniques du véhicule (Mat 3228 et 3421) ainsi que du bulletin technique d’adaptation du canon sur le véhicule (BT  N° 435/ARM), j’ai pu procéder à un ensemble de modifications, sur la caisse comme sur la tourelle (voir aussi sur le sujet un article sur les Ferret françaises dans VMM N°80).

 

A cet égard, les photos ci-dessous illustrent ce travail de façon plus évocatrice qu’un long discours. 

 

 

 

En ce qui concerne la tourelle, j’ai dû remplacer la pièce d’origine qui est en métal par un exemplaire moulé en résine afin de faciliter les nombreuses opérations de percements qui s’avèrent nécessaires.

 

L’ensemble est ensuite recouvert d’une couche d’apprêt grise (bombe Tamiya) ce qui permet à la fois d’unifier ce montage multimatières (résine/plastique/métal) et d’identifier une série de retouches peu visibles auparavant.

 

Je mets à profit cette étape pour revoir entièrement le lot de bord (certaines pièces proviennent de kits Tamiya, d’autres sont créées pour l’occasion).

 

Sacs à paquetage, jerrycan, extincteur et bien sûr le 75mm SR (à réaliser ex nihilo) viennent compléter cet environnement dont il convient de préparer et de vérifier à blanc une mise  en place qui se fera ultérieurement.

 

 

La véritable difficulté reste à venir : roues et pneus sont inutilisables !

 

La gravure des pneus et leur diamètre sont  inexacts ; quant au niveau de détail des roues, il est quasi inexistant.

 

J’ai donc dû recréer une roue à partir d’éléments récupérés dans la « boîte à rabiot » (la roue provient d’un Latil M7T1 et la bande de roulement d’un pneu de  la remorque SdAnh 115, deux modèles de chez Quarter-Kit.

 

Donc, au départ,  pas grand-chose à voir avec une Ferret... 

 

Reste ensuite à dupliquer en résine cette nouvelle roue. 

 

 

On passe ensuite aux travaux de mise en peinture.

 

La teinte « vert armée » française, qui est assez sombre, est appliquée à la bombe.

 

Il s’agit d’un « vert armée IR » de marque industrielle. 

 

 

Le résultat étant un peu trop sombre à mon goût compte tenu de la taille du modèle, j’ai ensuite recherché l’éclaircissement progressif des surfaces supérieures en utilisant des teintes qui n’ont rien à voir avec le vert « réglementaire » (PA  Air 006 « vert clair allemand » par exemple !).

 

N’oublions pas que plus l’échelle est importante, plus le modèle est petit et plus l’enjeu de la mise en peinture va consister à tromper l’oeil.

 

La teinte prétendument authentique, si elle peut-être valable à l’échelle 1, ne le sera plus au 1/48ème.

 

 

Donc, plus c’est petit, plus il faut éclaircir !

 

Au passage les pneus sont peints avec du « tyre black » de chez Lifecolor. 

 

Un voile de vernis mat que l’on laisse sécher 24 heures vient protéger cette première partie du travail.

 

Je passe ensuite à la dilution de touches de peintures à l’huile à l’aide d’essence à briquet et d’un vieux pinceau.

 

Les teintes ombre naturelle et terre d’ombre viennent s’insinuer dans les creux et assombrir l’ensemble.

 

Quelques notes de vert cinabre s’appliquent avec la même méthode sur les surfaces planes pour, à nouveau, éclaircir l’ensemble.

 

A ce stade n’hésitez pas à soumettre vos travaux au jugement de la lumière du jour car les lampes sont souvent trompeuses !

 

 

On prépare ensuite le lot de bord et les éléments extérieurs, comme la roue de secours, avant de les mettre en place un par un.

 

 

 

La miniature achevée :

 

 

Un grand merci à Thomas pour cet article très intéressant

sur un blindé aux couleurs de l'armée française, peu évoqué.

« Ferret Mk II – 75mm SR – Algérie 1958 » (par Thomas seignon)« Ferret Mk II – 75mm SR – Algérie 1958 » (par Thomas seignon)
Commenter cet article
E
Bravo, beau et sérieux travail
Répondre
J
Bonjour,<br /> De l’original...bien documenté...bien réalisé...et bien modifié sur du HART.<br /> Une version française assez méconnue mais traitée ici avec brio.<br /> On en redemande !<br /> A bientôt <br /> Jérôme
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog