-19/27 mars 2022 :

 

Rétromobile 2022

(par Jérôme Hadacek)

 

Après deux ans d’absence, le salon RETROMOBILE dédié aux voitures anciennes et de collection, a ré ouvert ses portes au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris.

 

Malheureusement, et c’est un avis qui n’engage que moi, la déception est à chaque fois un peu plus grande, en me promettant de ne pas y retourner… et puis j’y retourne !

 

A l’heure où tout augmente et le moment où chaque français est touché par ces crises de pandémie, économiques ou de guerre aux portes de l’Europe, on aurait pu penser à un effort de la part des organisateurs.

 

Un prix public à 24€ en fera réfléchir plus d’un, surtout pour un salon réparti en deux niveaux, et dont le premier est pour moitié, consacré aux ventes aux enchères et dont une, uniquement sur invitation.

 

On y retrouve les stands des grandes marques emblématiques, les stands des vendeurs en tout genre, mais cette année, la partie réservée aux miniatures de collection, était une portion congrue.

 

Force est de constater aussi que la chose militaire est en désintérêt, tant en miniature qu’en véhicule d’exposition, avec seulement le musée des blindés de Saumur et l’UNIVEM.

 

Cette association présentait un superbe camion CORBITT C666 QUICKWAY parfaitement restauré par leurs soins, dont j’ai pu m’étonner pourquoi le panneau explicatif devant le véhicule, parlait du BROCKWAY (photos les photos d'Eric S.).

 

 

Même si la grue fait partie de l'ensemble TREADWAY (Ensemble de Pontage de franchissement), le BROCKWAY est le véhicule de transport et de manutention des sections de pont flottant et la grue QUICKWAY, à l’aide à la mise en oeuvre.

 

 

Je regrette que le dialogue soit souvent difficile avec certains qui, parce qu’ils ont restauré un engin, ont la science infuse et par la même occasion, le mépris du visiteur lambda.

 

 

Le musée des blindés avait transporté un superbe char PANTHER Ausf. A (voir photos plus bas), que j’avais pu voir en manoeuvre en forêt lors d’une des dernières éditions de MILITRACKS à Overloon en Hollande.

 

 

 

Bref il y avait un "tank", un char d’assaut, que beaucoup tapait du poing pour voir si ce n’était pas du carton bouilli en plastique made in China !

 

 

 

La Zimmerit appliquée, ce n’est pas de l’acier, c’est rugueux et ça arrache la peau !

 

 

Sur les plateaux d’exposition, le musée de Saumur avait également apporté un HUNTING PERCEVAL HARRIER de 1957, véhicule léger sous forme de valise container dépliable, destiné à être parachuté.

 

 

 

A détour des travées du salon, un stand présentait une voiture du Bled de Georges IRAT datant des années 1950 et dont le musée de Saumur possède encore plusieurs exemplaires qu’il faudrait restaurer…

 

 

Dans les ventes au enchères, une « Jeep » était mise en vente. Un ersatz, dont on ne savait pas trop de quoi elle était composée, avec capot estampillé WILLYS, châssis SUZUKI Vitara, une caisse de je ne sais où...

 

 

 

L’association Marius BERLIET de Lyon exposait un superbe camion de pompier ROCHET SCHNEIDER 18400 de 1919.

 

 

 

Sans conteste, c’était le musée de la Gendarmerie, qui affichait le plus beau plateau, avec une variété de véhicules, parfaitement restaurés et impressionnants allant jusqu’à l’hélicoptère.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bizarrement, là les gens sont sympas, attentionnés, ouverts et prompts à la discussion avec les visiteurs.

 

RETROMOBILE, c’est aussi pour les belles voitures, les voitures de collection, le haut de gamme réservé à certains acheteurs aussi fortunés que passionnés, mais également de plus en plus de la voiture vintage que nous avons connue, et qui trouve un regain d’intérêt et de rareté, largement sacrifiée à la casse autrefois par des primes successives, qui ont fait disparaitre quelques décennies de voiture françaises.

 

 

-Ajout du 23 mars 2022 (par Eric S.) :

 

Eric S. revient en photos sur le camion CORBITT C666 QUICKWAY parfaitement restauré.

 

Des photos qui pourront aider les maquettistes...

 

Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​
Rétromobile 2022  (par Jérôme Hadacek et Eric S.) ​

 

-Ajout du 25 mars 2022 :

 

Nouvelle contribution d'Eric S. avec cette fois des photos détaillées du PANTHER Ausf. exposé par le Musée des blindés :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Ajout du 27 mars 2022 (par Eric S.) :

 

Retour en photos la voiture du Bled de Georges IRAT datant des années 1950 :

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d'histoire :

 

La Voiture du Bled est une petite automobile tout terrain économique et destinée principalement aux terrains difficiles coloniaux.

Georges Irat qui ne bénéficie pas de l'aide matérielle du Plan Pons pour redémarrer son activité industrielle après le conflit s'exile à Casablanca où il fonde à Casablanca (Maroc) la Société Chérifienne George Irat. Il propose alors cette mini Jeep économique.

Le modèle est l'oeuvre d'Émile Petit.

Il s'agit d'un très petit véhicule à 3 places, dont l'originalité est peut-être la position du conducteur placé seul au centre, très en avant entre les passages de roues.

Derrière, 2 passagers peuvent prendre place.

La VdB (Voiture du Bled), est construite avec un fond plat dont la hauteur est toujours d'au moins 30 cm.

Le moteur, un petit bicylindre Panhard refroidi par air est placé sur l'essieu arrière (un peu comme la Volkswagen Kübelwagen).

Ce n'est donc pas un 4x4, mais cette architecture à moteur arrière placé sur l'essieu offre une motricité intéressante. D'autant que le différentiel est verrouillable et qu'une boîte de transfert double les 3 rapports en rapports courts.Elle peut gravir une pente de 40 % et traverser à gué un ruisseau de 60 cm de profondeur.

Légère, son réservoir de 70 litres lui permet de parcourir jusqu'à 1500 km sans ravitailler.

Enfin, le petit moteur refroidi par air protégé par un système de filtration ne nécessite que peut d'entretien.

Bien étudié, ce prototype est proposé à l'armée française et reçoit l'appui du maréchal Juin.
Cependant, la Vdb ne sera pas retenue.

Georges Irat revient à Paris en 1953 et présente un type B esthétiquement plus travaillé et ce type C qui est amphibie.

La propulsion s'effectue par hydrojet (système utilisé par exemple sur le Char AMX-10 P).

Les phares situés sur la face avant pour le modèle précédent sont désormais placés au dessus du capot avant.

Source :  ICI

Commenter cet article
M
Vous dites "Je regrette que le dialogue soit souvent difficile avec certains qui, parce qu’ils ont restauré un engin, ont la science infuse et par la même occasion, le mépris du visiteur lambda."<br /> <br /> Or, avant de vouloir corriger les gens et les faire passer pour ce qu'ils ne sont pas, il serait bon de se renseigner et de soi-même connaître l'historique du véhicule en question...<br /> <br /> Concernant le Brockway (car c'en est un...) : <br /> A la base pour les camions 6 ton (il fait partie de cette catégorie), plusieurs constructeurs les ont assemblé : White, Corbitt, FWD et Brockway.<br /> Ils ont été construits en plusieurs versions : tracteur d'artillerie, poseur de pont, grue, van pour le Signal Corps, tracteur de semi-remorque, anti-incendie,...<br /> Pour la version grue qui nous intéresse ici, seul Brockway en a construit (et FWD de manière très anecdotique).<br /> La grue installée sur le camion est produite par Quickway.<br /> Il s'agit donc d'un Brockway C666 équipé d'une grue Quickway.<br /> Brockway a également construit des poseurs de pont.<br /> <br /> Et ce n'est pas comme vous semblez le croire : Brockway = poseur de pont et Quickway = grue : c'est tout simplement faux.
Répondre
B
Original également le Huntig Perceval ! jamais entendu parler.
Répondre
P
Merci pour ce reportage. Dommage que le propriétaire de la voiture du Bled n'ait pas poussé plus loin ses recherches pour assurer une restauration la plus parfaite possible. L'immatriculation bien "flashy" est celle d'un Unimog.
Répondre
J
Bonjour, bien vu Philippe!….. j’ai pris en photo cette immat, me disant bien qu’il y avait un truc qui clochait par rapport à l’époque du vehicule du BLED et du système d’immatriculation !<br /> Bravo et ton fichier est une vraie Bible . <br /> A bientôt.<br /> Jérôme H.
T
Jérôme, pris dans ton élan informatif, tu as confondu un Panther modèle D avec un modèle A ! Cet exemplaire roulant (avec des patins de chenille bien fatigués) est bien sûr un modèle A....Coquille sans grande importance !
Répondre
B
Bonsoir , pour le brockway je trouve votre prose si s en est une, assez réductrice.....pour ce genre de reflexion je vous invite sur site a l UNIVEM vous pourrez alors tester le savoir et le savoir faire de certains de nos membres en direct....quand a l acceuil des visiteurs dont vous jugez la mediocrite je vous invite aussi a passer nous voir, on se fera un plaisir de vous recevoir dans les meilleurs conditions ...<br /> Bien entendu vous pouvez me joindre pour caler un rendez vous au 0682866189...<br /> Cordialement bruno Membre UNIVEM

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog