Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Les miniatures militaires, #Espace Jérôme Hadacek

 

Patrimoine Arquus

 Conservatoire du véhicule militaire

(dossier Ch. Loeuillet & Jérôme Hadacek)

©Milinfo.org

 

Le Conservatoire du véhicule militaire d’ARQUUS a été inauguré,  le 17 juin 2021 à Garchizy, dans la Nièvre.

 

 

Ce Conservatoire du Patrimoine est un lieu de mémoire consacré au génie des pionniers, ingénieurs, concepteurs qui ont construit l’Histoire d'ARQUUS.

 

Loin d’être figé dans le temps et dans l’espace, il se veut un pont solide entre les époques, un espace de filiation technique et technologique, un lien tangible entre le passé et le présent.

 

Au sein de ce Conservatoire, les ingénieurs et techniciens actuels d’ARQUUS viennent inscrire leur action dans les pas de leurs aînés et témoigner de la mission constante d’ARQUUS :

 

servir les Armées en imaginant, en concevant, en produisant et en soutenant dans la durée les matériels les plus adaptés aux besoins du champ de bataille.

 

A l’exemple de ses grands anciens, ARQUUS ne se conçoit que dans une symbiose complète avec les Armées, à l’image de Louis Renault venant proposer le char FT au général Estienne, ou à celle de Louis Delagarde concevant le moteur de l’EBR pour donner à l’armée de Terre le véhicule de reconnaissance le plus discret de sa génération.

 

 Chars Renault FT17 et B1 Bis & VBMR Griffon

 

C’est dans l’esprit de ce pont entre les époques, toutes unies par un sens constant de la mission, que le Conservatoire du Patrimoine a présenté pour son inauguration, les trois véhicules les plus récents de ses gammes, hérités  d’un savoir faire unique, développé tout au long de nombreuses décennies de travail aux côtés des Armées :

 

-le Griffon

-le Scarabee

-l’Armis

 

 ARQUUS Scarabée

 

Ce Conservatoire a pour objectif d’inventorier, répertorier, contextualiser, mettre en valeur et présenter les objets, documents, véhicules constituant l’histoire d’ARQUUS ou des marques historiques qui font partie de l’héritage de l’entreprise.

Il rassemble d’ores et déjà plus de 70 véhicules militaires issus des collections d’ARQUUS, mais aussi de dons et de partenariats très prometteurs.

 

 Chenillette Renault UE, char Somua S35 et le prototype RTD BMX 01

 

Un conservatoire nourri par les sites ARQUUS et les partenariats

 

Ce Conservatoire du Patrimoine d’ARQUUS a été créé par la Direction du Patrimoine d’ARQUUS au sein d’un vaste projet de culture des racines du Groupe et de ses marques historiques les plus prestigieuses, Panhard, Renault, Berliet, ACMAT, Auverland et de nombreuses autres.

 

Le Conservatoire est alimenté par les sites industriels actuels d’Arquus : Marolles-en-Hurepoix, site historique de Panhard, avec notamment les AML, EBR, VBL ; Saint-Nazaire, site historique d’ACMAT avec les VLRA ; Limoges, site de production de moteurs militaires depuis les années 30, puis site de production notamment des VAB et des GBC180 de l’armée de Terre.

Il est nourri par des fondations, musées, mais aussi des collectionneurs privés.

 

 PANHARD ERC90 Sagaie

 

Toutes les générations de véhicules militaires représentées

 

Le défi consiste à rassembler dans un premier temps des véhicules de l’après Deuxième Guerre mondiale, en service ou non dans les forces armées françaises et étrangères, comme l’EBR, l’AML, le VAB ou encore le camion Berliet GBC 8KT.

 

PANHARD EBR

 

Dans un deuxième temps, le Conservatoire s’est donné comme objectif de rechercher des véhicules plus anciens, à roues ou à chenilles, appartenant à son patrimoine historique.

 

Un Fonds de dotation du Patrimoine ARQUUS a été créé en vue de recueillir des fonds, legs ou mises à disposition, au titre de la loi sur le mécénat (1983) pour soutenir la démarche d’ARQUUS au profit du Patrimoine.

C’est à ce titre que le Conservatoire a pu réaliser des travaux d’aménagement en vue de l’exposition du 17 juin, et recevoir des dons et prêts de véhicules qui faisaient défaut à sa collection.

 

 

 

Du Berliet CBA au Scarabée

 

Le Conservatoire abrite d’ores et déjà une dizaine de véhicules du Musée des Blindés (Saumur) mis à disposition par l’armée de Terre, la collection Paul Legueu, don de la famille du fondateur d’ACMAT et un VLRA mis à disposition par M. Fortin, collectionneur privé.

 

Deux tourelles, la tourelle Mistral offerte par MBDA et la tourelle 25 mm cédée par John Cockerill rejoignent la collection respectivement sur un VBL et le CRAB.

 

Le véhicule le plus ancien de cette exposition est un Berliet CBA de 1916, mis à disposition par la Fondation Berliet, de même qu’un GBC 8KT issu de son Conservatoire du Montellier (69).

 

Le Conservatoire sera désormais ouvert sur rendez-vous, en attendant une future évolution vers l’accueil au public dans les années à venir.

 

Sources (texte et photos) et infos complémentaire :

https://www.arquus-defense.com/fr/Patrimoine-arquus

 

BERLIET CBA

Reportage France 3 Bourgogne-Franche-Comté (ajout du 25 juin 2021)

 

Liens presse et vidéo pour revivre l'inauguration du Conservatoire ARQUUS :

Revivez ici l'inauguration du Consevatoire ARQUUS

 

-18/22 juin 2021 :

 

Inauguration du Conservatoire du matériel militaire

17 juin 2021

(texte et photos Jérôme Hadacek)

©Milinfo.org


Le 17 juin 2021, sur le site de Garchizy, s'est déroulée la journée d’inauguration pour la Fondation du Patrimoine ARQUUS.

 

Emmanuel LEVACHER, Président d'ARQUUS

 

Initiée par son président, Monsieur Emmanuel LEVACHER, c’est au secrétaire général du Fonds de dotation, Monsieur Grégoire VERDON, que fut confiée cette tâche d’ampleur.

 

Grégoire VERDON, Sscrétaire général du Fonds de dotation

 

Le défi fut relevé haut la main, avec le rassemblement d’une collection exceptionnelle en un temps record, de véhicules sauvegardés, de prototypes et la participation de plusieurs associations, dont le musée des blindés de Saumur et la fondation Marius Berliet ainsi que quelques collectionneurs privés comme la collection Paul LEGUEU.

 

Il faut aussi saluer tous les acteurs de l’ombre, qui ont mis chacun leur pierre à l’édifice, avec un conseil scientifique composé de grands noms dans le domaine, Marc CHASSILLAN, le colonel Thomas SEIGNON, Christian DUMONT, tous spécialistes pour apporter  leur expertise et leurs conseils éclairés.

 

Vous l’aurez compris, c’est une dynamique passionnante et culturelle qui s’est engagée autour de la préservation historique de cette industrie militaire française oh combien séculaire, mondialement réputée et frappée de noms célèbres qui ont marqué l’histoire de l’automobile.

 

Gageons que ce fonds puisse un jour, ouvrir ses portes au grand public, pour faire partager l’immense travail de sauvegarde d’ARQUUS et montrer les innovations et les progrès, qui font de nos entreprises françaises dans ce domaine, les fleurons d’une industrie mondiale.

 

Cette journée fut aussi encadrée par les jeunes équipes qui entourent Monsieur VERDON et celles de la communication que je remercie vivement, ne sachant que faire pour nous accueillir chaleureusement, tout particulièrement Messieurs Marin TOLLET et Jean BOUCHAYER lors de la visite du site industriel ARQUUS de Fourchambault.

 

J’ajouterais un dernier mot, ayant peu la propension à la flagornerie et après les nombreux musées, collections privées, associations que j’ai pu visiter à travers le monde, je tiens à exprimer ma surprise et mon étonnement de ce superbe travail à l’initiative d’une entreprise privée bien française qu’il faudra continuer d’encourager activement.

 

Place aux photos prises à l'occasion de cette inauguration...

 

J.Hadacek

 

 

-Exposition de matériels sur la place d'armes des Trois Glorieuses :

 

 

  Tracteur Fordson type F

Char lourd B1Bis

Chenille Renault UE

Char léger Renault FT 31 (char FT modernisé)

 Char Somua S-35

Berliet GBC 8 KT

Panhard AML 60

Prototype VAB 6x6

 ACMAT VLRA SM3 Paris-Dakar (cliquez sur photo ci-dessus)

 ACMAT VLRA TPK 6.40 SM3 "Légion étrangère"

Auverland A3F (parachutable)

 

 

 PANHARD VBL MISTRAL ALBI

 Prototype Renault 8XA

 VBCI mulet

Renault Sherpa Light FS

 Prototype Renault RENAULT TRUCKS DEFENSE BMX 01

 VBMR Griffon

 ARQUUS ARMIS 6x6

 ARQUUS Scarabée

 

-Hall Louis RENAULT :

 

 

Berliet VBX 170 (VBRG)

Renault VBC 90

Panhard VBL Police

Renault MIDS lame dozer

Renault Sherpa 5 6x6

Panhard AVXL (prototype)

Renault Sherpa Light Scout

ARQUUS Higuard

ARQUUS Sabre/PLFS

 

-Hall Marius BERLIET :

 

 

Berliet CBA

 

Hall Panhard & Levassor :

 

 

 Panhard EBR 90

Panhard M3 VCRT HOT

Renault VBL (prototype)

Panhard VCR TT2

Panhard VBR

Camion Panhard TC 54 cabine blindée

ERC-90 Nouvelle génération

CRAB

 

-Hall Louis DELAGARDE :

 

 

 Panhard M4 (prototype VAB)

  Peugeot P4 P

  VAB 6x6 VMO

  Panhard PVP

  VAB MKII

  VAB MKIII

 

-Hall Paul LEGUEU :

 

Ford ALM 598T

ALM-panhard VS-237

ALM TH415

ALM TPK 4.10 R châssis

ALM VCOM

VLRA TPK 6.40 benne

ACMAT VLRA2  FFM pompiers

ACMAT ALTV

 

En parallèle des véhicules réels conservés, la Fondation préserve également la documentation historique et technique mais aussi les maquettes industrielles et des modèles réduits, qui passent par les mains expertes de l’équipe PROMODEL, Olivier St LOT et Christian CHOTARD.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lors de cette inauguration de la Fondation du Patrimoine ARQUUS, des visites du site industriel de FOUCHAMBAULT avaient été organisées par l'équipe Presse d'ARQUUS.

 

 

Le site re conditionne et stocke les pièces des VAB encore en service au sein de l'armée française, mais sera aussi à court terme, le site de maintien en condition opérationnelle des GRIFFON.

 

 

Entièrement modernisé par des investissements importants, la visite fut aussi instructive qu'impressionnante, par le volume qu'elle représente et la longueur des chaines de travail avec une succession de blindés en pleine reconstruction ou améliorations.

 

 

 

Différents postes de travail, opèrent sur des VAB mais aussi sur les assemblage de caisses de BASTION ou des kits de protection sur VBL.

 

 

Le parc de véhicules attenant, est non moins impressionnant, démontrant à lui seul, les capacités industrielles d'ARQUUS et offrant un parallèle entre deux générations de blindés qui se croisent, en démontrant l'envergure des progrès faits par nos industriels de l'armement.

 

 

Un grand merci à toute l'équipe relation Presse et média de chez ARQUUS et tout particulièrement Monsieur Marin TOLLET, qui ne sait que faire pour nous faciliter la tâche et rendre ces reportages d'une fluidité inégalée, par sa souplesse et sa gentillesse.

 

Pour la visite des usines ARQUUS de FOURCHAMBAULT, des minibus avaient été mis à disposition mais il était également possible d'embarquer dans ce "moyen de transport"  plus volumineux et plus original...

 

 

Ajout du 2 juillet 2021 :

 

-Présentation du Patrimoine d'ARQUUS par Emmanuel Levacher :

 

-Liens vers un photorama des véhicules exposés : ICI

 

 
-19 octobre 2020 :

 

Arquus lance une fondation
pour la préservation de son patrimoine
 

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr - 14 octobre 2020

 

IMG_3024.JPG

Arquus a signé le 26 février 2020 une convention de partenariat avec le musée de l’Armée pour soutenir ses actions en faveur du patrimoine. Mais l'équipementier s'engage encore plus résolument dans cette voie puisqu'il a lancé un projet de fondation dédiée à la mise en valeur de son propre patrimoine.

 

Cette fondation, dirigée par Grégoire Verdon, aura pour vocation d'inventorier, mettre en valeur et présenter tous les objets et documents qui concourent à son histoire.

Bien sûr, cette fondation fera la part belle à toutes les entreprises qui, en un siècle, ont contribué à l'avènement d'Arquus : Panhard, Berliet, Somua, Saviem, Renault, AML, ACMAT... Des entreprises installées en leur temps à Saint-Nazaire, Limoges, Marolles en Hurepox...

 

IMG_3010.JPG

La fondation devrait être inaugurée en juin 2021 mais déjà la phase de collecte des pièces a commencé.

Les premiers véhicules ont été rassemblés sur le site de Garchizy, à une dizaine de kilomètres de Nevers (Nièvre).

Sur ce site, trois bâtiments-ateliers ont été adaptés pour accueillir des véhicules qui retraceront l'histoire de l'équipementier et de sa filiation.

Parmi la quarantaine de pièces déjà sur place, neuf ont été prêtés par la famille Legueu (Paul Legueu a fondé ACMAT en 1954 et la société a été absorbée par Arquus en 2018).

 

IMG_2998.JPG

Selon Arquus, la fondation devrait rassembler au moins 80 véhicules "emblématiques", dont les plus récents produits par la société et certains prototypes.

Le plus ancien daterait de 1898, une Panhard de l'Armée de Terre, et de 1906 pour une Panhard-Genty (premier véhicule de combat).

Et plus tard ? Peut-être un musée ouvert au public qui pourra découvrir le fonds Arquus...

 

Extrait site internet : Arquus :

 

A l’occasion de la fondation d’ARQUUS, un effort sur la mémoire de nos racines industrielles a été décidé par le Président en vue de promouvoir notre patrimoine, plus que centenaire. Cet effort s’inscrit dans une stratégie destinée à rendre encore plus lisible notre légitimité auprès de nos prescripteurs français et étrangers, à renforcer la fierté d’appartenance du personnel d’ARQUUS, enfin à nous faire mieux connaître du grand public au travers de l’histoire de nos marques.

 


Sauvegarder notre riche histoire

 

Depuis trois ans ce sont principalement des actions d’édition et de communication qui ont été réalisées. A l’occasion du l’avènement d’ARQUUS, le livre ARQUUS, Un Siècle d’Innovation, a été distribué de façon large à nos correspondants institutionnels et à tout l’interne. Dans le sillage de ce livre, ce sont les brèves d’histoire, Histoires d’un jour, relayées sur internet et intranet puis regroupées chaque année sous forme de livrets qui ont été abondamment diffusées. Enfin ce sont les deux tomes des bandes dessinées La Chevauchée d’ARQUUS, produites à 5000 exemplaires, en français et en anglais, réalisées pour les premier et deuxième anniversaires d’ARQUUS.

 

création du Conservatoire ARQUUS du Véhicule Militaire à Garchizy

 

Or le patrimoine ne se limite pas à l’immatériel ni à la promotion de l’histoire par le livre ou les ondes. Ce sont des hommes et des femmes, ce sont des sites historiques, ce sont des produits ou des documents qui constituent le socle d’une mémoire collective, tous aspects qui méritent d’être d’une part identifiés, puis sauvegardés, enfin valorisés.

 

A cet effet le Comité exécutif a décidé de promouvoir le Patrimoine au sens large et à long terme. L’année 2020 verra ainsi la création du Conservatoire ARQUUS du Véhicule Militaire à Garchizy. Ce site est favorable car il possède l’infrastructure voulue pour accueillir des véhicules en nombre dans des conditions de conservation convenables, sur l’emprise des Trois Glorieuses.

 

Ce Conservatoire, qui a vocation à devenir musée à moyen terme, est géré par un Fonds de Dotation permettant le recueil de dons défiscalisables, en numéraire ou en nature, au titre de la loi sur le Mécénat.

 

Ce Fonds de Dotation permettra rapidement de doter de moyens des associations du Patrimoine sur chacun de nos sites. La vocation de ces associations de la Loi de 1901, jouissant de l’autonomie propre aux organisations de ce type, sera de promouvoir le patrimoine par des actions de communication mais aussi de restauration ou encore par la confection de maquettes ou de dioramas pour l’enrichissement de chacun des sites.


Une belle collection de véhicules déjà présente

 

Le Conservatoire regroupe d’ores et déjà une cinquantaine de véhicules, venant soit de nos différents sites, soit de dons, comme la donation Paul LEGUEU, par laquelle ses héritiers ont cédé huit véhicules au Fonds de Dotation.

 

Les véhicules sont actuellement des véhicules modernes, produits d’ARQUUS. Progressivement il va se doter de véhicules de l’immédiat après-Deuxième Guerre Mondiale, comme l’EBR, l’AML ou le GBC 8 KT, stars de la production de nos marques fondatrices. Puis de plus amples recherches permettront de se doter progressivement de véhicules de l’entre-deux guerres.

 

Enfin le Conservatoire tisse et entretient des liens solides avec de nombreux partenaires, au premier rang desquels l’Armée de terre, le Musée de l’Armée ou encore le Musée des Blindés. Il a été présenté lors de l’opération de lancement du 5 octobre au Président THURIOT, Président de Nevers Agglomération, qui s’est dit très intéressé par cette initiative.

 

L’inauguration officielle se déroulera début juin 2021.

Commenter cet article
E
Encore merci
PS... embarquement possible au volant du 6x6 ? Youpi...
Répondre
B
Merci à Jérôme H. de partager cette inauguration ;)
Répondre
E
belle initiative que ce conservatoire
Répondre
N
Magnifique!
Répondre
Y
D'après le Journal du Centre le Conservatoire devrait être ouvert au public à titre d'essai pour les journées du patrimoine les 16 et 17 septembre...À suivre donc...
Répondre
J
Bonjour, Sur la première photo, quel est le deuxième véhicule en partant de la droite? JCH.
Répondre
M
Pour moi c'est le BMX01, démonstrateur Renault Defense pour programme VBMR (Véhicule Blindé MultiRole)
E
bonjour. Oui, excellente initiative. Affaire à suivre...en attendant une ouverture au public. eric S.
Répondre
J
Merci Christophe et bonne journée.
M
L'ouverture au public n'est qu'une hypothèse émise... ;)
E
belle initiative que l'on ne peut que saluer, au même titre que celui de Saumur ou de la fondation Berliet à Lyon ... et d'autres.
Tout comme les lieux de mémoire sont là pour nous rappeler de ceux qui sont tombés pour la France, ils contribuent à notre patrimoine autant historique que technologique
Répondre

Une passion partagée depuis 1998

 

©Milinfo.org

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

smileyThomas Seignon

smileyPhilippe S.

 

(liste non exhaustive)

 

Référent spécial : Jérôme Hadacek

Référent matériels : Pascal Btr

Référent pompiers : Alain Lesaux

In memoriam : Pascal Btr

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Milinfo-Focus en PDF

 

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

Milinfo-Focus n° 97 : Iveco Daily Irisbus Gendarmerie (Perfex - 1/43)

Milinfo-Focus n° 96 - Panhard AML 60 et 90

Milinfo-Focus n°95 : Peugeot 508 SW et Dacia Duster Gendarmerie

Hébergé par Overblog