Publié le par Milinfo
Publié dans : #Modifications et transformations...

 

 

WW2_0132.jpg 

 

Robert nous a adressé quelques photos d'un char M36 B1 Jakson. Ce tueur de chars, équipé d'un canon de 90 mm, est une miniature Tank Museum sur base Solido.
 
La miniature originale est avantageusement agrémentée par des accessoires et une figurine provenant de chez Propaganda Kompany.
 
L'occasion pour nous de saluer Marc Le Bayon qui connaît Milinfo depuis ses débuts et de l'inviter à nous tenir régulièrement informé de ses nouveautés.
 
 
WW2_0135.jpg
 
WW2_0139.jpg
 

 

Pour en savoir plus :

 

Avec l’arrivée sur le champ de bataille de chars allemands puissamment blindés comme le Panther ou le Tigre, le chasseur de char américain standard M10 Wolverine devint rapidement dépassé car son armement principal, le canon M7 de 76,2 mm n’était pas suffisamment puissant pour s’opposer avec succès à ces nouveaux chars. Ceci avait toutefois été prévu et, dès septembre 1942, les ingénieurs américains avaient commencé l'étude d'un chasseur de char plus puissant, combinant le châssis du M10 à une nouvelle tourelle armée d'un canon M3 de 90 mm.

On monta sur la coque du M10-A1 une nouvelle tourelle accueillant le canon M3 de 90 mm et une mitrailleuse coaxiale. Comme c’était le cas pour tous les chasseurs de chars américains, la tourelle était ouverte vers le haut en vue de gagner du poids et de faciliter l’observation. Pour fournir une certaine protection aux éclats d’obus, on conçut une toiture pliante pour la tourelle. Le M36 avait un grand saillant à l’arrière de la tourelle qui avait pour objet de servir de contrepoids à son canon massif. Il était possible de stocker 11 obus à l’intérieur de cette extension.

Ce ne fut pas avant septembre 1944 que le véhicule commença à apparaître sur le théâtre d’opérations en Europe et seulement 1 400 M36 environ furent produits au cours de la guerre. Le besoin d'un chasseur de chars armé d'un canon de 90 mm était tellement urgent qu'on développa aussi, fin 1944, une série de 300 exemplaires de M36-B1, dont la caisse était dérivée du char M4 Sherman.

Les deux versions servirent côte à côte, lors des dernières phases de la guerre en Europe. Le véhicule était très apprécié de ses équipages, car il était l'un des rares capables d'engager un char lourd allemand à une distance confortable. Il servit par la suite durant la guerre de Corée, où il se révéla capable de mettre hors de combat n'importe quel blindé soviétique.

Une des modifications qu’il subit sur le terrain consistait, comme pour beaucoup d’autres véhicules blindés de combat à l’époque, à monter une mitrailleuse sur la coque du côté du copilote.

Après la guerre, des M36 Jackson furent également exportés vers différents pays. Un des acheteurs fut la Yougoslavie où le moteur fut remplacé par le moteur diesel V-2 de 500 ch d’origine soviétique utilisé dans le char de combat T-55. Les M36 yougoslaves participèrent à la lutte pour l’indépendance menée par la Croatie (1991-1995) mais ne sont plus en service dans les forces armées croates en raison de leur retrait du service immédiatement après la guerre. Ils furent aussi fournis au Pakistanau titre d’aide militaire américaine dans les années 1950 et furent utilisés dans la guerre de 1965. Ils ont également été utilisés par la France au cours de la guerre d'Indochine.

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/M36_Jackson

 

 

Commenter cet article

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

 

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog