Publié le par ChL
Publié dans : #Les créations d'Yves

 

-14 août 2009 :

 



Le Crotale ancienne génération est entré au musée...

Yves a, quant à lui, tout mis en oeuvre pour en garder la trace sur... ses étagères.

Du "fait maison"...

Bravo et merci !





Le missile Crotale est un missile sol-air français à courte portée, composé d'une batterie comportant une unité d'acquisition et deux ou trois unités de tir.

L'origine du Crotale remonte à la volonté de l'Afrique du Sud de se doter d'un système antiaérien mobile et tout temps en 1964. Suite au refus du gouvernement britannique de lui fournir un tel système d'arme, l'Afrique du Sud demanda à Thomson-CSF de le développer, Pretoria assurant 85% des coûts de développement. Il fut concu par la Division Systèmes Electroniques de Thomson-CSF située à Bagneux. Après une série d'essais au Centre d'Essai des Landes, les premières unités furent livrées à l'armée sud-africaine en 1971, sous le nom de Cactus. L'Armée de l'air française, intéressée, commanda une unité d'acquisition et deux unités de tir puis, après une série de tests concluants, passa commande de 20 batteries.


Depuis, le Crotale a été constamment amélioré, et compte de nombreuses versions, dont certaines embarqué sur des navires de guerre, notamment :

-Crotale 3000 : système tout temps destiné à combattre en ambiance de guerre électronique, contre des avions évoluant à basse altitude et à grande vitesse.

-Crotale évolué : performances et résistance aux contre-mesures électroniques améliorées.

-Système Shahine : ensemble d'acquisition et de tir de Crotale amélioré, monté sur châssis AMX 30, livré à l'Arabie saoudite.

-Crotale NG : Crotale Nouvelle Génération, destiné à lutter contre les aéronefs évoluant à basse altitude et à faible vitesse, y compris les hélicoptères en vol stationnaire. Il est composé d'une unité d'acquisition et de tir montée sur remorque shelter.






Aujourd'hui, le Crotale EVA (évolué Air) est présent :

En France, au sein des Escadrons de Défense Sol-Air (EDSA), sur les bases aériennes de Cambrai, Luxeuil, Colmar, Nancy, Orange, Mont-de-Marsan et Solenzara. Une nouvelle version, le CROTALE NG (nouvelle génération) équipe les EDSA d'Avord, Istres et Saint-Dizier.

À l'étranger :

-Afrique du Sud, 7 unités d'acquisition et 14 unités de tir.

-Arabie saoudite, 16 unités d'acquisition, 32 unités de tir, 36 systèmes Shahine.

-Chili, 2 unités d'acquisition et 4 unités de tir.

-Égypte, 12 unités d'acquisition et 24 unités de tir.

-Émirats arabes unis, 3 unités d'acquisition et 9 unités de tir.

-Libye, 9 unités d'acquisition et 27 unités de tir.

-Lors du conflit au Tchad, l'armée française et l'armée libyenne aligneront toutes deux des Crotales.

-Pakistan, 12 unités d'acquisition et 24 unités de tir.


Une batterie a été livrée en Chine à des fins d'évaluation. Cette nation produit depuis un missile ressemblant énormement au Crotale.


Le Crotale a connu le combat à de nombreuses reprises, pour les français au Tchad et lors de la guerre du Golfe.

 
La batterie Crotale est composée d'une unité d'acquisition et de deux ou trois unités de tir. Toutes deux sont montées sur un véhicule spécifique "Hotchkiss", le P-4 R , à propulsion électrique, monté sur vérins hydrauliques en position de tir.

L'unité d'acquisition a pour fonction la détection, l'identification et la désignation des cibles. Pour cela, elle est équipée d'un radar Thomson-CSF Mirador IV Doppler, d'une portée maximale de 18 km. Ce radar est capable de prendre en charge jusqu'à 12 objectifs à la fois. La cible repérée est identifiée et, si elle est hostile, est affectée à l'une des unités de tir. La batterie fonctionne donc en réseau.

L'unité de tir porte 4 missiles Crotale R-440. Elle comporte un radar d'acquisition et de poursuite, qui engage la cible dès que l'unité d'acquisition a envoyé le signal d'engagement. Elle est capable de tirer deux missiles à quelques secondes d'intervalle. Elle n'emporte aucun de rechange, mais dispose d'un camion chargé de la ravitailler. Le rechargement des lanceurs peut être effectué en moins de 2 minutes par un équipage entraîné.

Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Crotale_(missile)



Commenter cet article

Rich 11/02/2010 21:12


Bonjour,
 
J'ai vu les maquettes de le Crotale dans ton blog ici:
http://milinfo.over-blog.com/article-34058397.html
 
Je voudrais trouver cette maquette de Trident..je pense en 1:87 et je pense que le maquette dans ton page en haut c'est le vrai maquette Crotale 4000 de Trident H162 Crotale 4000 TRI-80162 1:87
Metal. Est-ce que vous savez un magasine ou je peux trouver cette maquette ou quelq'un qui peux vendre cette maquette de Crotale 1:87. Un recommendation pour ou je peux acheter le Crotale
sera sympatique et me aiderai beaucoup. Merci bien....Richard au Canada
 
I am looking for some military model kits in 1:72, 1:76 or 1:87 in either plastic, resin or metal. I saw online in one shop that Trident models of Austria used to have two kits in metal. They are
listed below with their product catalogue numbers from Trident:
 
H162 Crotale 4000 TRI-80162 1:87 Metal
 
ASU-57 TRI-80021  1:87 Metal
 
They are both listed on the United Fun shop website, but are both out of stock. Would you be able to find me a kit/model of these two Trident kits? I have been looking for these for years, and the
Trident website is down permanently and no one seems to have them...can you help?
 
Cheers,


Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

ChL