Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures de Gendarmerie, #Véhicules&Matériels

 

-17 novembre 2021 :

 

Centaure

Le nouveau véhicule blindé de la gendarmerie

(Article publié sur www.gendinfo.fr le 12/11/2021 - Auteur : Pablo Agnan)

 

Le successeur du Véhicule blindé à roues de la gendarmerie (VBRG) est désormais connu. Il s’agit de l’ « ARIVE » (pour ARmoured Infanty VEhicle), un blindé 4x4 produit par l’industriel Soframe. 90 exemplaires ont été commandés. La première livraison est attendue dès l’année prochaine. Dans les rangs de la gendarmerie, il répondra au nom de Centaure !

 

On connaît désormais le successeur officiel du Véhicule blindé à roues de la gendarmerie (VBRG). Le 28 octobre, le ministère de l’Intérieur a annoncé, via un communiqué, que l’industriel Soframe a été retenu pour renouveler le parc des Véhicules blindés de maintien de l’ordre (VBMO). Toujours très inspirée par la mythologie grecque, la gendarmerie a décidé de baptiser le remplaçant du VBRG du nom de "Centaure", créature mi-homme, mi-cheval, dont le plus célèbre représentant est Chiron, immortel parmi ses semblables et chargé de former les jeunes héros, notamment un certain Héraclès.   

 

Dans le détail, le modèle retenu par la gendarmerie se dénomme « ARIVE », pour ARmoured Infanty VEhicle. Il s’agit d’un imposant blindé 4x4 de 14,5 tonnes (soit deux de plus que le VBRG). Il affiche une longueur de 6,2 mètres pour une largeur de 2,45 mètres et une hauteur de 2,5 mètres. Et contrairement à son prédécesseur, il possède, de manière uniforme, des capacités de pousser, ainsi que de dégagement, grâce à des lames fixes installées à l’avant du véhicule. Enfin, ces véhicules disposeront d’équipements optroniques modernes et de capacités actualisées, donc téléopérées, en matière de tir et de lancement de grenades.

 

90 exemplaires de ce blindé seront commandés, soit 30 de plus que le parc actuel des VBRG. La livraison du premier Centaure est attendue au 1er semestre 2022. « Les véhicules restants seront commandés dès validation de cette tête de série », précise le communiqué du ministère.

 

Le Centaure remplacera donc progressivement les fameux VBRG, en service depuis 1974. Comme leurs grands frères, ces VBMO « permettront aux forces de l'ordre de conduire des opérations de rétablissement de l'ordre dans des environnements dégradés, ainsi que des opérations sous le feu. » Ils seront eux aussi déployés en outre-mer comme en métropole.

 

Blindés qui, au passage, seront de « conception française », puisqu’ils seront « montés et assemblés en Alsace. » Le communiqué souligne que « la caisse est également fabriquée à partir de tôles blindées produites en France. »

 

L’acquisition de l’ « ARIVE » s’inscrit dans la stratégie du maintien de l'ordre définie par le Schéma national du maintien de l'ordre (SNMO). Publié en septembre 2020, le texte prévoit l'acquisition de matériels nouveaux pour accompagner les adaptations nécessaires à la conduite des opérations de rétablissement de l'ordre.

 

 

Merci à Hugues et Pascale Btr

 

-31 octobre 2021 :

 

Remplacement des VBRG

La Soframe retenue pour la gendarmerie

 

L’annonce était attendue ; elle vient d’être faite par le ministère de l’Intérieur.

 

Ainsi, conformément aux bruits qui circulaient depuis quelques jours, la Gendarmerie nationale a bien retenu l’industriel Soframe [filiale du groupe Lohr] pour renouveler une partie de ses blindés utilisés pour le maintien de l’ordre [MO]. Et cela, aux dépens d’Arquus [Sherpa Light] et de Nexter [Serval MO].

 

Cela étant, ce n’est pas le MPGV [Multi Purpose Gendarmerie Vehicle], que Soframe avait présenté lors de la dernière édition du salon de l’armemnt Eurosatory, qui a été retenu, mais un modèle légèrement plus imposant, à savoir l’ARIVE.

 

« À l’issue d’une mise en concurrence initiée en décembre 2020, le ministère de l’Intérieur va acquérir des véhicules blindés de maintien de l’ordre pour la Gendarmerie nationale.

La société SOFRAME a remporté le marché, avec le modèle basé sur l’ARIVE et appelé « VBMO » [pour Véhicule blindé de maintien de l’ordre].

Ce marché a été notifié le 27 octobre », a en effet indiqué le ministère de l’Intérieur. Et d’ajouter : « Une commande de 90 exemplaires sera passée : un premier exemplaire sera commandé pour une livraison au 1er semestre 2022, les véhicules restants seront commandés dès validation de cette tête de série ».

 

Ces véhicules remplaceront progressivement les Véhicules Blindés à roues de la gendarmerie [VBRG], en service depuis 1974. « Ils permettront aux forces de l’ordre de conduire des opérations de rétablissement de l’ordre dans des environnements dégradés, ainsi que des opérations sous le feu », précise le ministère.

 

L’ARIVE est un blindé 4×4 de 14,5 tonnes [soit 1,5 tonne de plus que le MPGV], affichant une longueur de 6,2 mètres pour une largeur de 2,45 mètres et une hauteur de 2,5 mètres.

 

 

« Cette solution, qualifiée et éprouvée, est directement issue de la famille de véhicules ARIVE produits à près de 1800 exemplaires. Ces véhicules ARIVE ont fait de Soframe le premier constructeur français de véhicules blindés entre 2017 et 2019 », assure Soframe, via un communiqué.

 

« Soframe est fière que son véhicule réponde aux exigences de la Gendarmerie nationale, un engin robuste et puissant qui offre sécurité et confort pour des personnels déployés dans la durée. Grâce à sa charge utile élevée et à son grand volume utile, il peut embarquer la totalité des équipements de protection, de communication, d’autonomie et de riposte exigée par la Gendarmerie nationale. Sa conception le rend particulièrement adapté pour faire face au durcissement des menaces pouvant peser sur notre communauté nationale comme le terrorisme et toutes les formes nouvelles de violence extrême », a encore fait valoir l’industriel.

 

 

Voici une photo d'un prototype transmise par Soframe ; le véhicule est bien équipé d'une lame à l'avant. Précision du constructeur : les 90 véhicules en seront équipés.

 

 

Soframe est la branche militaire de Lohr. Le groupe LOHR emploie 1500 personnes à travers le monde ; il dispose d'un pôle de développement de plus 120 ingénieurs et techniciens, d'usines en Turquie, en Serbie, en Inde, aux Etats-Unis et au Mexique.

 

Lors de son audition du 6 octobre devant les parlementaires, le directeur général de la Gendarmerie nationale (DGGN), le général Rodriguez, avait confirmé que les offres avaient été ouvertes et qu'une commande pour la totalité de la cible interviendrait en 2022.

 

« Globalement je suis assez confiant sur le sujet. La cible est à 90 et, sauf à ce qu’on ait des recours, ce qui peut toujours arriver, l’idée c’est que l’on commence à voir arriver les premiers dès l’année prochaine », expliquait aux députés le DGGN.

Enfin, le ministère de l’Intérieur n’a pas manqué de souligner que ces VBMO de « conception française, seront montés et assemblés en Alsace » et que « la caisse y est également fabriquée à partir de tôles blindées produites en France .

Le choix du produit Soframe a toutefois surpris dans le milieu industriel car il est très éloigné du discours ministériel sur le plan de relance, "la base Soframe étant allemande et le tourelleau a priori belge", avance un bon connaisseur du dossier.

 

Réaction d'un autre spécialiste: "L’essentiel de la valeur du contrat pourrait quitter le territoire. Le soutien des véhicules et de l’équipement sera intéressant sur le long terme, comme ils ne sont présents nulle part en métropole ou dans les DROM COM."

 

Source :

http://www.opex360.com/2021/10/29/la-gendarmerie-confirme-le-choix-de-soframe-pour-renouveler-sa-flotte-de-vehicules-blindes/

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/10/26/vbrg-22545.html

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/10/29/le-vehicule-blinde-de-maintien-de-l-ordre-vbmo-de-soframe-di-22551.html

Remplacement des VBRG : la Soframe retenue pour la gendarmerie ​
Remplacement des VBRG : la Soframe retenue pour la gendarmerie ​
Commenter cet article
E
Je ne vois rien d'excitant dans ce type de matériel. C'est démesuré, très très moche, certainement très onéreux et, vraisemblablement, au-delà des besoins réels sur le terrain. J'ai de plus en plus l'impression que les équipements des armées/forces de l'ordre ont comme vocation première de faire vivre des industries qui vont se sucrer sur le dos des contribuables. Les bons vieux véhicules à roues ou chenilles gardent un côté bien plus savoureux.
Répondre
A
Les châssis Mercedes sont fabriqués à Molsheim. (France)<br /> Le châssis du VT 4 n'est pas fabriqué en France, je crois même pas en Europe.<br /> Le châssis Caesar Tatra n'est pas Français. <br /> Il est quand même amusant de voir les commentaires quand la société n'est pas Arquus ou Nexter.
Répondre
A
Effectivement cela reste un dépôt MB France, il y a une chaîne pour les véhicules spéciaux.
J
Bonjour ARY,<br /> Il n'y a aucun amusement dans les articles écrits ou certains commentaires. Pour ma part, j'essaye à chaque fois d'être objectif, tout en ne trahissant pas ceux qui nous invitent avec gentillesse et confiance mutuelle, au sein de leurs sites industriels.<br /> Bien sûr que les choses sont expliquées avec justesse, comme le VT4 dont ARQUUS ne se cache pas, d'acheter le véhicule civil "sur étagère" en Thaïlande.<br /> Nous savons tous qu'avec l'Europe et la mondialisation, certains éléments de véhicules ou blindés, proviennent hors de nos frontières....parfois à regret mais ce sont les appels d'offres qui sont ainsi.<br /> Ce qui est plus litigieux, c'est lorsque nos politiques nous stigmatisent de ne pas acheter bleu blanc rouge, quand en effet, le citoyent moyen consa
E
de mémoire,ce n'est pas de site (usine) de fabrication Mercedes à Molsheim, c'est le dépôt Mercedes France (site impressionnant, surtout son parc bien visible par le contournement !), et qui réalise des adaptations aux besoins sur des bases châssis cabine
E
bonne nouvelle et avec un produit français, puisque Soframe (ex-LOHR) est une entreprise alsacienne (au départ), qui a déjà fourni des équipement à l'armée française.<br /> Reste à savoir si tout sera fabriqué en France ... ce serait encore mieux.
Répondre
B
Malheureusement, la base des ARIVE - MPGV et autre VBMO est... allemande ! ! Mercedes - Unimog ;)

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog