Publié le par Milinfo/JH
Publié dans : #Espace Jérôme Hadacek, #Echelle 1-32 et 1-35ème, #Collectors militaires

 

-17 janvier 2020 (maj : 5/02/20) :

 

TOURELLE THOMSON « SABRE » - BITUBE ANTI AERIEN DE 30 mm

INTERMAQUETTES - 1:32

(pat Jérôme Hadacek)

 

 

Chapitre 1 : Engins chenillés

 

Au fil des articles publiés sur MILINFO, j’ai déjà évoqué à plusieurs reprises et par le biais de maquettes industrielles INTERMAQUETTES au 1:32, cette tourelle bitube de 30 mm réalisée dans les années 1980 par THOMSON sous l’appellation « SABRE ».

 

 

Destinée à moderniser la tourelle bitube de 30mm « Œil Noir » montée sur l’AMX-13 et l’AMX-30, conçu pour la défense anti aérienne du Royaume d’Arabie Saoudite (« Œil Vert »), la tourelle THOMSON « SABRE » fut proposée à bien d’autres pays en Europe et jusqu’aux USA.

 

 

Elle adopte un nouveau carénage blindé plus anguleux et résolument plus moderne que l’ancienne tourelle SAMM S401B très ronde, dans l’inspiration des années 1960. Le radar n’est plus rangé dans un coffre de nuque mais vient s’insérer dans une échancrure centrale arrière, protéger par le prolongement de deux coffres latéraux en nuque de tourelle.

 

Malgré une capacité d’adaptation polyvalente, ce nouvel armement ne rencontra aucun succès, largement supplanté par les missiles sol/air à courte portée et une concurrence féroce qui faisait rage dans les SPAAG (Self Propelled Anti Aircraft Gun).

 

Les propositions d’adaptation faites par THOMSON CSF furent multiples. De la remorque tractée comme défense statique sur base aérienne, à la revalorisation du vieil AMX 13, en passant par sa modernisation sur une base d’AMX 10P, avec en parallèle, les propositions de mise à niveau des anciens AMX 30 SA bitube de l’armée Royale Saoudienne (n° 4 sur la photo ci-dessous) :

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle fut aussi suggérée sur le châssis à roues de l’AMX10, sous la dénomination RAA. (AMX10 Roues Anti Aérien).

 

De nombreux pays d’Europe expérimentèrent également la tourelle sur un de leurs châssis.

 

 

-En Allemagne, sur sPz1 MARDER  (n° 5 sur la photo) avec une architecture de casemate quelque peu différente, et elle fut également testée sur une base à roues, identique à l’AMX 10RAA, avec un châssis HENSCHEL.

 

 

 

-En Autriche, c’est sur un châssis de char autrichien KÜRASSIER (n° 3 sur la photo) qu’elle fut expérimentée.

 

 

 

 

-En France (n° 2 sur la photo), des études avaient été menées pour remplacer l’AMX 13 bitube d’abord en adaptant la tourelle SABRE sur le châssis vieillissant, puis en imaginant une autre alternative avec un montage sur AMX 10P. Il est évident que ces éventualités semblent être restées qu’à l’état d’élucubrations d’ingénieurs, ne dépassant pas le stade de la maquette d’étude. La caisse en aluminium du X10P aurait elle résisté au poids de cette lourde tourelle ?

 

 

 

 

-En Grande- Bretagne, c’est sur un char plus lourd d'AMX 30 que fut adaptée la tourelle.

 

D’abord brièvement sur le CENTURION, puis pour de plus longs essais sur le châssis d’un CHIEFTAIN, avec adaptateur de couronne de tourelle (n° 6 sur la photo).

 

 

 

 

 

 

 

 

L’armée britannique préféra et adopta le système d’arme allemand monté sur le GEPARD avec un bitube latéral plutôt qu’en frontal, sur une tourelle massive de fabrication locale et prenant la dénomination de MARKSMAN.

 

 

Curieusement, c’est au moment où le projet fut abandonné, que la défense anti aérienne pris un regain d’intérêt. En effet, lors du conflit syro israélien, les chasseurs à réaction pour éviter la détection radar et le tir des missiles à courte portée, trouvèrent un espace aérien indétectable mais parfait pour le champ d’action d’une batterie bitube anti aérienne classique.

 

Les russes développèrent alors une arme redoutable avec le ZSU 23-4 « SHILKA », qui aussitôt relança le marché de ce type de système d’armes.

 

D’abord aux Etats-Unis, après des tentatives avec une tourelle THOMSON sur un châssis vieillissant de M48 :

 

 

 

Avant d'être repris ensuite avec une tourelle de fabrication américaine pour devenir le M247 Sergeant YORK :

 

 

 

 

Mais également sur base de LEOPARD sous le nom de Flakpanzer GEPARD. Depuis les missiles ont fait d’énormes progrès et le bitube anti aérien ne resta qu’une arme d’appoint. 

 

A travers les engins évoqués, cet article est l'occasion d'effectuer un survol de chacun d’eux, par le biais d’une maquette au 1:32 de chez INTERMAQUETTES.

 

 

 

Pour la majorité d’entre elles, ces modèles représentent les projets essayés à l’échelle 1, à l’exception de quelques un dont je n’ai pu retrouver la documentation ou les photos d’essais.

Commenter cet article
J
Bonjour les milinfistes, Bonjour Jérôme. Voilà du très beau matériel et un excellent article. Faut déjà les trouver ces véhicules. Jean-Charles.
Répondre
D
Merci pour ce reportage très intéressant :)
Répondre
M
Et ce n'est qu'un début !!

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog