Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels
Véhicules et matériels : la Citroën Mehari

-7 mai 2016 :

 

Pour assurer la transition entre la Jeep Hotchkiss et la Peugeot P4, la Méhari à deux roues motrices a été commandée à partir de 1972 par l'armée française à 7 064 exemplaires dont 691 versions auto-école2.

 

Les modèles achetés par l'armée disposent d'un circuit électrique en 24 volts (12 volts pour la gendarmerie) pour l'alimentation de la radio. Les deux batteries de 12 V sont montées en série avec un coupe-circuit interposé.

 

La deuxième batterie se situant à la place de la boîte à gants. De ce fait, la voiture dispose d'organes électriques spécifiques, en particulier la bobine, l'alternateur, le démarreur et l'ensemble des lampes. Seule la bobine n'est pas empruntée aux équipements destinés aux camions, ce qui en fait une pièce rare.

Véhicules et matériels : la Citroën Mehari

Citroën Méhari Armée, véhicule léger (France)

Caractéristiques :


Citroën Méhari Armée
Équipage : 1 + 1.
Poids : à vide, 585 kg ; chargé, 990 kg.
Moteur : AK à essence et à refroidissement par air de 2 cylindres développant 26 ch.
Dimensions : longueur, 3,52 m; largeur, 1,53 m; hauteur, 1,635 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 100 km/h ; rayon d'action maximal, 300 km; pente, 40 % ; franchissement de gués, jusqu'à 0,30 m.

Après avoir examiné un certain nombre de véhicules présents sur le marché, l'armée française a choisi la Méhari, qui répondait à son besoin d'un véhicule de service pour l'arrière, ne devant pas faire montre de grandes performances en tout terrain. Le transport de cargaisons légères (maximum, 405 kg) et les missions de commandement (à condition qu'elle soit équipée en moyens radio) comptent parmi les tâches qui lui sont imparties. Le modèle ne peut recevoir aucun système d'armement.

La Méhari Armée possède un châssis d'acier et une carrosserie de plasti­que. Cette carrosserie ne nécessite presque aucun entretien, car elle ne rouille pas. Le moteur du modèle de base est à l'avant, les sièges du conducteur et du passager au cen­tre (avec cordon de sécurité à hau­teur des portières); à l'arrière, il y a une banquette pour deux hommes, qui peut se rabattre en libérant un ample espace de chargement. Le pare-brise se rabat sur le capot vers l'avant; une capote de coton noir recouvre l'habitacle. En cas de besoin, les soldats peuvent installer une bâche plus complète, avec pan­neaux transparents latéraux et por­tières. Le modèle utilitaire est sem­blable au modèle militaire, si l'on excepte un espace de chargement plan situé derrière les sièges du conducteur et du passager. Tout comme le modèle de base, il a un pare-brise et une capote, et peut recevoir un système de bâches complet.

Le moteur est couplé à une boîte manuelle de quatre rapports et une marche arrière. Il n'y a pas de transfert, puisqu'il s'agit d'un véhi­cule 4 x 2. Les essieux avant comme les essieux arrière sont sus­pendus à des ponts à glissement latéral, sur ressorts en spirale, et à amortisseurs hydrauliques sur cha­que roue. Même si la Méhari n'est qu'une 4 x 2, elle est riche en potentialités tout terrain. De plus, elle est si légère qu'elle peut facile­ment être soulevée par des hommes sur terrain difficile.

Véhicules et matériels : la Citroën Mehari
Véhicules et matériels : la Citroën Mehari

Source :

Véhicules et matériels : la Citroën Mehari

Merci à Jean-Michel Boniface pour les photos qui illustrent cet article...

Commenter cet article

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

 

Fidèlement,

 

ChL

 

 

Catégories

Hébergé par Overblog