Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Espace Jérôme Hadacek
Véhicules et matériels : station terrestre Syracuse III sur remorque

-12 juillet 2015 :


Syracuse III (système de radiocommunications utilisant un satellite) est le réseau militaire qui relie par satellite les centres de commandement en métropole et les réseaux projetés. Il permet de fournir au Ministère de la Défense les moyens de télécommunications par satellite nécessaires à la conduite des opérations. Son objectif est de répondre à l’accroissement des besoins de télécommunications militaires par satellites sur la période 2005-2018. Syracuse III succède à Syracuse II, dont le dernier satellite arrivera en fin de vie en 2012.

Le système Syracuse III, par ses spécificités militaires de durcissement et résistance au brouillage, est utilisé pour les besoins des forces armées françaises dits de « noyau dur » qui garantissent l’autonomie de décision et la liberté d’action du chef d’état-major des armées. La charge utile française Sicral 2, intégrée sur un satellite réalisé en coopération avec l’Italie, fait partie intégrante de Syracuse III. Syracuse III est également utilisé par l’OTAN dans le cadre du contrat NSP2K.

 

Description :

 

Syracuse III offre un débit de plusieurs centaines de Mbits/s via trois satellites (Syracuse 3A, Syracuse 3B et Sicral 2) à un parc de 368 stations sols utilisateur (SSU). Il permet d’avoir une couverture globale qui va du Brésil à la côte ouest de l’Australie (Golfe du Mexique à la mer de Chine) à ± 60° de latitude.

L’architecture de communication Syracuse III est conçue de manière à s’adapter à des configurations opérationnelles variables d’un engagement à l’autre, voire au cours d’un même engagement. Pour cela, l’architecture est conçue :

pour offrir une capacité de résistance à une menace de brouillage,
pour sécuriser les communications entre les stations tout en offrant une capacité optimisant le débit.


Fiche technique :

 

Le système Syracuse III comprend trois grandes composantes :

La composante « segment spatial » : elle comprend les satellites déjà opérationnels Syracuse 3A et 3B, lancés respectivement en 2005 et 2006 pour une durée de vie minimale spécifiée de 12 ans. Elle comprendra à partir de 2013 le satellite franco-italien Sicral 2.

La composante « ancrage métropolitain » : elle comprend les stations métropolitaines qui permettent notamment l’interconnexion du réseau Syracuse avec les réseaux d’infrastructure (Socrate). Elles sont implantées sur deux sites appelés M3 et M4. Chaque site comprend plusieurs antennes dans les bandes SHF, EHF et Ku pour un diamètre maximum de 18m, les chaînes d’émission/réception associées à ces antennes, les moyens de gestion locale de ces différents équipements qui permettent le fonctionnement de l’installation, et les équipements réseau du système Syracuse. Ces stations accueillent les systèmes de télécommande/télémesure qui permettent le pilotage des satellites.

La composante « segment sol utilisateur » : elle est constituée de stations terrestres et navales autonomes de communications par satellite. Il en existe plusieurs types, développées au titre du programme :Stations terrestres : elles possèdent une antenne d’un diamètre de 0,8 m à 4,8 m, supportent de 1 à 24 liaisons et offrent des débits jusqu’à 5 Mbits/s pour le service non protégé et 2 Mbits/s avec protection.

Stations navales : elles équipent les bâtiments de premier rang et les sous-marins. Elles possèdent une antenne d’un diamètre de 0,4 m à 2,6 m, supportent de 1 à 10 liaisons et offrent des débits jusqu’à 5 Mbits/s pour le service non protégé et 2 Mbits/s avec protection.

 

Le système Syracuse III offre les services suivants aux utilisateurs :

Service réseau de transit, permettant l’élongation du réseau Socrate sur les théâtres, offrant des capacités moyens débits (protégés ou non) et hauts débits (non protégés) aux stations les plus capacitives, et interconnectant les réseaux de dessertes déployés, entre eux et avec les réseaux stratégiques de commandement. La composante « transit » du Réseau de Diffusion Syracuse est considérée comme un support du réseau de transit Syracuse.
Service réseau de desserte, offrant un service de raccordement d’usager à des abonnés individuels qui lui sont directement raccordés. Le réseau de mobiles (IP et circuit), la composante desserte du réseau de diffusion Syracuse contribuent au service de desserte.
Service de fourniture de support de transmission, Syracuse permettant l’interconnexion au niveau modem de couches réseaux distinctes de leurs couches réseaux propres.
Location de capacité spatiale, Syracuse fournissant dans le cadre du contrat NSP2K avec l’OTAN, une capacité spatiale antibrouillée en bande X.

 

Véhicules et matériels : station terrestre Syracuse III sur remorque
Véhicules et matériels : station terrestre Syracuse III sur remorque
Véhicules et matériels : station terrestre Syracuse III sur remorque

Photos Jérôme Hadacek

Commenter cet article

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

 

Fidèlement,

 

ChL

Catégories

Milinfo-Focus

Milinfo-Focus n° 49 : Renault-Heuliez Galion gendarmerie, Citroën DS 21 break Gendarmerie, VLRA 4x4 au 1/43...

Milinfo-Focus n° 48 : Renault Mégane berline gendarmerie Norev et sélection librairie

Milinfo-Focus n° 47 - Spécial Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 46 : le CARAPACE au 1:48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 45 : le TRA TOE ng au 1/48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 44 : le VMA 38 et le Simca Cargo au 1:43 (Direkt)

Milinfo-Focus n° 43 : le Berliet GPE 4 et l'AMX-30 AuF1 au 1/48

Milinfo-Focus n° 42 : le VAB Ultima génie au 1/48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 41 : Matra Djet 5S et Renault Mascott Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 40 : AMX-30 EBD au 1/48 et GBC 8 KT au 1/43

Milinfo-Focus n° 39 : le Renault M180 VTD, la Renault 4L et la Peugeot 16S Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 38 : l'AMX-30 EBG au 1/48

Renault Midlum CCFS 6000, CCFM 4000 et Kerax CCGC 14500 des formations militaires de la Sécurité Civile (Eligor)

Milinfo-Focus n° 36 : Collection Direkt-Collections et Renault R2087 sanitaire

Milnfo-Focus n° 35 : l'AMX-30 B2 au 1:48 de chez Master Fighter

Milinfo-Focus n° 34 : le Renault CBH 385 dépanneur lourd de la Gendarmerie

Minfo-Focus n° 33 : le Sherpa Light Carrier avec remorque-station Syracuse III

Milinfo-Focus n° 32 : l'AMX-30 Pluton au 1:48 de chez Master Fighter

Milinfo-Focus n°31 : la Jeep Hotchkiss M 201 (Altaya/Ixo)

Milinfo-Focus n°30 : le VAX 4x4 VENUS au 1/48 (Master Fighter)

 

Défilé du 14 juillet 2016 : les répétitions... (complété)

 

Renault R2087 au 1/43 (Direkt Collection)

 

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

Véhicules et matériels : le Berliet GBC 8 KT

Véhicules et matériels : le TRM 10 000

 

Claude Casotte (MMT) sur son stand lors de la dernière expo au Musée des blindés de Saumur

Hébergé par Overblog