Articles avec #vehicules&materiels catégorie

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les créations d'Yves, #Modifications et transformations..., #Véhicules&Matériels

 

-3 mai 2016 :

 

Yves nous a envoyé de nouvelles photos :

Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)
Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)
Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)
Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)

 

-20 mai 2016 :

 

Il faut se rendre à l'évidence, les engins du génie n'intéressent pas les foules? Je l'ai déjà remarqué lors du dernier défilé du 14 Juillet : les gens n'ont d'yeux que pour les unités combattantes qui pourtant ont bien besoin de l'assistance de ces matériels presque méprisés...

 

Qui sait que la firme française UNAC a récemment livré 2 pelles "rail /route" au 19ème RG ?

 

Voici donc la pelle UNAC 20TRR et ma reproduction au 1/50...

 

Cet engin est optimisé pour l'entretien des voies ferrées et bénéficie de systèmes innovants lui permettant de travailler en toute sécurité sur des voies en dévers ou en pente et sous caténaires.

 

Le fait qu'UNAC ait choisi comme base une pelle Caterpillar m'a facilité la tâche. Je n'ai eu qu'à me procurer le beau modèle de la pelle M316D de chez DM (Diecast Master), puis à modifier légèrement la cabine, adapter les 2 essieux ferroviaires motorisés relevable de mon cru et peindre l'ensemble...

 

Yves P.

Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)

La S.I.M.M.T., via la plateforme d’achat UGAP, a choisi UNAC pour la livraison en septembre 2015 de deux pelles rail-route UNAC 20TRR grandes capacités. De nombreux outils accompagnent ces matériels, du godet au groupe de bourrage.

La S.I.M.M.T. a vu dans le produit UNAC sa flexibilité, sa performance dans tous les types de travaux et de terrassement et son système sécurisant autour de la zone de travail.

Les deux pelles rail-route UNAC 20TRR commandées ont été livrées comme prévu mi-septembre 2015 et sont déjà fonctionnelles.

Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)

Documents publicitaires :

Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)
Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)

La miniature réalisée par Yves :

Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)
Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)
Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)
Grue rail-route UNAC 20TRR au 1:50 (par Yves)

Lien vers le site internet d'UNAC France :

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Espace Jean-Michel Boniface, #Véhicules&Matériels

 

  

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-12 avril 2016 :

 

Voici trois nouvelles photos de GMC envoyées par Jean-Michel :

-GMC atelier Génie (longtemps en service au musée de Saumur) :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-GMC caisse allemande, transmissions :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-GMC lot 7 du 515ème Régiment du train :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

**************************

-Voici un GMC CCKW 352 dont la patine est intéressante et tranche pour une fois avec les restaurations très « neuves ».

 

Celui-ci a été photographié par Jérôme dans le parc de JeepEst à Chateaudun...

 

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

- « Le cimetière des Eléphants » : fin de vie pour ces GMC et REO ex-armée française surpris chez Jeepest Chateaudun (28 Eure et Loir) et chez Europe Military à St Fargeau (89 Yonne) :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-GMC Bolster : remarquez les placards noirs des codes de convoi, peints sur les 3 angles du capot… rare !

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-CCKW 353 Bolster :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

- GMC CCKW 352 avec shelter radio conservé par le musée des transmissions au fort du Mont Valérien :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

- GMC le jour de sa réforme. C'était un Dévidoir Automobile Tout Terrain transportant 1600 mètres de tuyaux de 110 m (photo prise dans la cour du CSP QUIMPER - Alain Lesaux, auteur de la photo, a contribué au sauvetage de ce véhicule) :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-AFKWX 353 d'Orly, transport des brancards, matériel destiné à intervenir en cas de crash

 

-GMC du 1er RIMa, dépollution des côtes en mars 1978, échouage de l'Amoco Cadiz

 

-GMC de la Sécurité civile (1970)

 

-GMC lot 7, Protection civile

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-Contribution d'Alain Lesaux pour alimenter cette rubrique avec des GMC 6x6 en livrée rouge des sapeurs-pompiers :

 

SP 1 : un groupe feux de forêt se rendant en renfort en Gironde
photo Bernard GOURNAY

 

SP 2 : Ca décale en Gironde
Photo Bernard GOURNAY

 

SP 20 : Sur un feu de forêt en Sarthe
Photo Alain LESAUX


SP 51 : Feu de chaumes près de Chateaudun
Photo Bernard GOURNAY

 

(cartes postales éditées il y a quelques années par Alain)

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-Trois photos de GMC 6x6 qui nous viennent cette fois de notre ami jean-Michel Boniface :


01 : CCKW 353 A2* du 420e BCS (11e DP) camp du Larzac, mars 1975


02 : CCKW 353 B1 CCFL du centre de Tartas (Landes)


03 : CCFL de la Sarthe en intervention sur un feu de broussailles , avril 1980

 

* : 2, c'est à dire ponts Banjo, et non ponts Split.

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-GMC à grille de calandre symétrique et dépourvu de feu de croisement militaire :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-La guerre d’Algérie est une mine d’or pour Jean-Michel Boniface que je salue ici à travers ces deux clichés... super sympa de GMC CCKW 353 et de souvenirs d’appelés :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-Autre souvenir personnel :

 

Une fois mon peloton rendu à la vie civile et nommé responsable de l’information au sein du 2ème escadron du 4ème Rgt de Dragon, je passais mon temps à circuler dans le camp de Mourmelon et jusqu’à Châlons où j’ai pu prendre ces GMC CCWW 353 destinés à la réforme.

 

Alignement de GMC BOLSTER à Châlons en 1986 et CCKW 353 compresseur LEROI de 3000L/mn reconnaissable à son échappement court (le 6000L/mn a un échappement long). Il était parqué sur un champs gigantesque des réformes (comme en atteste le numéro rouge peint sur le tablier de pare brise) de l’armée à Mourmelon, tenues par du personnel civil et destinées aussi à la revente pour certains pays moins fortunés… On y trouvait jeep, GMC, X13 tous modèles, Berliet Dumper, Scrapper HI et Cat, Half tracks…

 

Jérôme Hadacek

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-Loin de moi de vouloir rivaliser avec Jean-Michel Boniface qui possède 1000 longueurs d’avance, mais j’ai tout de même quelques pépites amusantes, comme ce GMC CCKW353 Bolster US M4 armée française, équipé d’une étrave chasse neige extra large et surpris à Sarrebourg en 1990.

 

Il possède une monte surdimensionnée et tracte une remorque triqueballe ONEIDA MFG 5266.

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-Ci-dessous, des photos d’enfance avec mon petit appareil "pourri" qui ne cadrait pas. Il s’agit d’une porte ouverte de la caserne de sapeurs pompiers de Bonneval dans l’Eure et Loir (28) en 1979, avec un GMC CCKW353 qui arbore encore son insigne constructeur sur la calandre.

 

La marque GMC soudée à la grille était réservée aux premières séries, par la suite, la multiplication des sous traitants pour faire face à l’effort de guerre américain, supprima chez l’ensemble des industriels US, les insignes spécifiques à chaque constructeur automobile.

 

Notez également les phares standard du GMC descendus sous les ailes, pour les adapter à une hauteur réglementaire code de la route français.

 

Par la même occasion, il convient de relever aussi l’allégation des premiers modèles à laquelle je faisais allusion par une grille symétrique des protections de phares, typique des premiers engins, dépourvus de feu de croisement militaire, qui imposera par la suite une grille de calandre à « oreilles » dissymétriques » pour protéger également le feu de croisement supplémentaire côté gauche.

 

L’autre fut photographié à l’occasion d’un des première Locomotion en fête.

 

Jérôme Hadacek

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

Chaque objet ou chaque photo a souvent une histoire… Celle-ci est emblématique de mon stock puisqu’elle correspond aux deux premières photos de véhicules militaires de ma vie, une Jeep et un GMC…

 

J’avais reçu comme cadeau de communiant en juin, un petit instamatic Kodak où l’on regardait par un oeilleton pendant que la photo était prise par « l’objectif », à l’opposé… difficile pour le cadrage !

 

Vacances au mois d’août avec mes parents dans le midi dans les années 1970, à Carqueiranne près de Hyères où les contingents de militaires appelés, venaient apprendre à nager à la plage à bord d’un GMC CCKW 353 et convoyé par une bonne Hotchkiss M201.

 

Coup de foudre pour l’un et autre, que j’ai immortalisé et qui a commencé ma très longue série de photos d’engins militaires et comme subjugué par une jolie fille, a M201 est restée gravée à jamais… pour un jour en avoir une !

 

La deuxième fut prise lors de mon école préparatoire d’officier à Saumur au camp d’entrainement char de Fontevraud, où je trimbalais systématiquement un appareil photo (argentique à l’époque) dans mon treillis ou ma combi de tankiste… : il a souffert !

 

Il s’agit ici d’un rare CCKW 352 Lot 7 encore en service sur le camp en 1986...

 

Jérôme Hadacek

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-Dans les dernières années, les troupes d’artillerie de montagne utilisaient encore des GMC CCKW 352 repeint en camouflage 3 tons... Etonnant non ? Même si le schéma est prévu au MAT 2601...

 

Photo trouvée sur Le Bon Coin.

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-Convoi de GMC dans les années 1950 :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-GMC CCF des pompiers de l'Aude :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française
Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-CCKW 353 équipements Froger (Hérault) :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-CCKW 353 du Lot (photo Jean-Marie Boniface -frère de Jean-Michel- passionné de véhicules d'incendie) :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

-Jean-Michel attire notre attention sur un ouvrage publié par l'association "Ca décale" mais celui-ci semble épuisé...

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

Ce livre a été auto édité par l'association "ça décale"

24 allée des Mimosas 69210 L'Arbresle


info@cadecale.com

- GMC CCKW 353 H1 benne :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

- GMC CCKW 353 A2 du 2ème RAMa en réserve mob au CM 29 de Provins (avril 1978) :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

- GMC CCKW 353 pour la protection des camps (5ème RI, Beynes), équipements Sides :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

- GMC CCKW 353 A2 de la compagnie d'intervention du 101ème RID (Régiment d'infanterie divisionnaire - unité de réserve), déstockés pour une convocation verticale du régiment en juin 1976 et parqués au Fort Neuf de Vincennes :

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

 

-19 mars 2016 :

 

On connait l'intérêt tout particulier que Jean-Michel Boniface accorde aux GMC ; nous en reparlerons ultérieurement.

 

Sans plus attendre, et sur sa proposition amicale, nous ouvrons un espace dédié à ce camion de légende et son utilisation en France.

 

Un grand merci à Jean-Michel pour ses contributions présentes et à venir ! ;)

 

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo/J.Hadacek
Publié dans : #Espace Jérôme Hadacek, #Véhicules&Matériels
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)

 

-29 mars 2016 :

 

Puisque j'ai laissé passer quelques coquilles dans l'article de Jérôme, et pour me faire pardonner, voici deux liens qui vous en diront plus sur le char MARS 15, le successeur malchanceux de l'AMX-13 :

-29 mars 2016 :

 

Un MARS et ça repart !

 

Au début des années 1980, l’armée française se porta sur le développement d’une nouvelle famille de véhicules blindés chenillés qui débuta en 1988. Le programme VBM (Véhicule Blindé Modulaire) fut développé par Creusot Loire Industrie et basé sur le concept de la famille AMX 13, utilisant un châssis commun pour une multitude de fonctions sur un même blindé chenillé. Il en reprend tous les ingrédients qui ont fait le succès du X13 avec groupe moto propulseur à l’avant, dégageant toute la place à l’arrière pour des aménagements multiples.

 

Le 15 mars 1990, le Département Technologies Spéciales de Creusot Loire présente les deux premiers prototypes surnommé MARS 15 par analogie à sa date de présentation mais aussi par utilisation de la fameuse tôle d’acier MARS dont l’engin tire réellement son nom de baptême (MARS 180 acier à blindage classique ou MARS 240 acier THD - Très Haute Dureté ou MARS 300 TTHD Très très Haute Dureté). Au départ, il était censé remplacer toute la gamme des blindés situés entre le char Leclerc et le VBL. Mais à cette époque l’EMAT ne veut plus entendre parler de la chenille et favorise la roue avec le projet VEXTRA dont nous reparlerons à travers une autre maquette industrielle.

 

Sur toute la gamme prévue « sur papier » à l’origine (VTT/VCI/ambulance/poste de commandement/mortier/Guerre électronique/obusier de 155/Tourelles de 90, 105 et Dragar de 25mm), seuls trois prototypes seront réellement présentés :

 

-le MARS 15 TL 90 avec la tourelle GIAT commune au VBC Renault, Sagaie Panhard et AMX 10 GIAT et que nous vous présentons en maquette

-un autre modèle avec un module infanterie surélevé à l’arrière et doté d’une tourelle d’infanterie Dragar CLI de 25mm

-et enfin, la tourelle GIAT TLM 105 qui fut également monté sur l’AMX10RC.

Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)

Cette maquette du MARS 15 équipée d’une tourelle TS 90 de chez GIAT INDUSTRIES, est au 1:10 et réalisé par les maquettes MONTFORT. Il fait partie d’une trilogie avec le modèle doté d’une tourelle TLM 105 et d’un transport de troupes avec tourelle de 25mm donné au Musée des Blindés de Saumur et dépouillé un peu plus chaque fois !

 

Entièrement en altu glass, il comporte des pièces en métal dont notamment les chenilles. La tourelle est articulée en site et en azimut avec la mitrailleuse coaxiale. A cette échelle, la conformité avec la réalité est stupéfiante de réalisme sachant qu’il ne faut pas perdre du vue qu’il s’agissait d’une maquette de démonstration pour l’industriel.

 

Jérôme Hadacek

Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)

Pour se rendre compte de l’échelle et de la taille de la maquette, la reproduction est présentée ci-dessous photographiée avec une pièce d’1 € :

Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)

Les deux autres maquettes réalisées par MONFORT au 1:10. Le MARS 15 avec tourelle CLI 25mm présentée au musée des blindés de Saumur et le MARS 15 avec tourelle TLM 105 :

Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)
Collector : MARS 15 tourelle 90 au 1/10 (maquettes Montfort)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

-6 mars 2016 :

 

Mali/Barkhane : Premier déploiement opérationnel du Lance-roquettes unitaire

Véhicules et matériels : le Lance-Roquettes Unitaires (LRU)

Depuis le 14 février, la force Barkhane dispose de trois Lance-roquettes unitaires (LRU), mis en oeuvre par le 1er Régiment d’Artillerie (RA) de Belfort. Il s’agit du premier déploiement opérationnel extérieur de ce système d’artillerie, entré en service en 2014.

 

Ces trois LRU ont été acheminés de France jusqu’à Abidjan par bateau. De là, ils ont pris la direction de Niamey pour arriver enfin à Tessalit, dans le nord du Mali. Pour cela, il a fallu un convoi logistique comptant plus de 50 véhicules.

 

L’arrivée des LRU permettra de renforcer les capacités d’appui-feu du Groupement tactique désert Ouest (GTD-O). Avec une portée maximale de 84 km et leurs roquette guidée à charge explosive (GMLRS-U dite M-31), ces systèmes peuvent frapper dans la profondeur des objectifs prédéfinis avec une précision de 4 mètres, tout en limitant les risques de dommages collatéraux. Et cela, que ce soit de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions météorologiques.

 

« Grâce à son système de transmission des informations et sa parfaite intégration à la chaîne de coordination 3D, il est en mesure de réagir très rapidement. Le LRU est complémentaire des autres moyens d’appui feux présents sur le théâtre tels que les mortiers, la chasse et l’aérocombat », fait valoir l’État-major des armées (EMA).

 

Développé à partir d’un châssis chenillé américain de type Bradley M270, le LRU est mis en oeuvre par un chef-lanceur, un pilote et un pupitreur-tireur. Mais il faut environ une trentaines de personnels pour l’utiliser (commandement, transmissions longue distance, reconnaissance et soutien).

Source :

-1er juin 2014 :

Véhicules et matériels : le Lance-Roquettes Unitaires (LRU)

Etant donné que la France a signé la Convention d’Oslo, laquelle lui interdit désormais d’utiliser des armes à sous-munitions, il a fallu retirer du service les roquettes M26 et les remplacer des roquettes à charge explosive unitaires M3.

 

Pour cela, il était nécessaire de transformer les lance-roquettes multiples (LRM) du 1er Régiment d’Artillerie (RA) en Lance-Roquettes Unitaires (LRU). D’où la commande, très attendue, en 2011, de 13 exemplaires via le Bundesamt für Ausrüstung, Informationstechnik und Nutzung der Bundeswehr (BAAINBw), l’homologue allemand de la Direction générale de l’armement (DGA).

 

Suite à des campagnes de tirs effectués aux Etats-Unis et, plus récemment, sur l’île du Levant (Var), cette dernière a qualifié ce matériel le 16 mai. Les premiers LRU seront livrés au 1er RA d’ici la fin 2014, soit avec un peu de retard par rapport à ce qui avait été initialement prévu.

La DGA rapelle que le marché avait été confié à Krauss Maffei Wegmann, placé « à la tête d’un montage industriel franco-allemand incluant Thales, Airbus Defence and Space et Sagem (groupe Safran) ».

 

Le LRU a été développé à partir d’un châssis chenillé américain de type Bradley M270. Il est en mesure de tirer des roquettes M31 jusqu’à 70 km de distance, le tout avec une très grande précision et un angle d’impact, ce qui permet de mener des opérations en milieu urbain ou sur des terrains « entravés ».

 

Selon l’armée de Terre, la « roquette guidée à charge explosive (GMLRS-U dite M-31, conçue par Lockheed Martin), capable de concentrer son efficacité sur une zone réduite, permettra de traiter des cibles, peu ou moyennement durcies, sur une surface étendue ou très restreinte, en particulier en environnement urbain et sur des terrains entravés, des cibles abritées sous infrastructures peu ou moyennement durcies et des infrastructures de dimensions moyennes à réduites ».

 

Récemment, Airbus Defense & Space a terminé une étude technico-opérationelle (ETO) concernant le Futur système d’artillerie, lequel remplacera, à l’horizon 2025, les LRU. Selon les spécifications données par la DGA, ce dernier devrait avoir une « portée supérieure ou égale à 70 km (70 km, 100 km voire 150 km) » et pouvoir être adaptés à des « plateformes navales « .

Source : http://www.opex360.com/wp-content/uploads/lru-20140521.jpg

Véhicules et matériels : le Lance-Roquettes Unitaires (LRU)

Lien vers présentation LRU (site Ministère de la défense) :

Voir les commentaires

Publié le par ChL
Publié dans : #Les miniatures militaires, #Véhicules&Matériels

 

-4 mars 2016 :

 

Suite à notre sujet d'il y a quelques jours, pascal Btr nous adressé deux photos de Mercedes Zetros présents ur le satnd Mercedes d'Eurosatory 2014 :

Mercedes-Benz Zetros 4x4 et 6x6 au 1/43 (Cursor)
Mercedes-Benz Zetros 4x4 et 6x6 au 1/43 (Cursor)

 

-23 février 2016 :

 

Alex m'a interrogé sur la provenance d'un Merecdes Zetros 4x4 au 1:43 qu'il a aperçu récemment sur un site de vente aux enchères connu de tous.

 

Il s'agit d'un Mercedes Zetros 4x4 au 1:43 produit par Cursor pour la boutique Mercedes.

 

Cette miniature existe aussi en configuration 6x6 (voir nos précédents articles ci-dessous).

 

Voici les photos de la miniature vue par Alex et qui s'est vendue 251 € !!!!

Mercedes-Benz Zetros 4x4 et 6x6 au 1/43 (Cursor)
Mercedes-Benz Zetros 4x4 et 6x6 au 1/43 (Cursor)
Mercedes-Benz Zetros 4x4 et 6x6 au 1/43 (Cursor)
Mercedes-Benz Zetros 4x4 et 6x6 au 1/43 (Cursor)
Mercedes-Benz Zetros 4x4 et 6x6 au 1/43 (Cursor)

 

-19 août 2009 :
 



Quelques mots sur le Mercedes-Bene Zetros...

 

C’est à l’occasion de l’édition 2008 d’Eurosatory qui s’est tenu, en juin 2008, au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte que Mercedes-Benz a présenté le «nouveau-né» de sa gamme de camions toutes roues motrices :  le Mercedes Zetros.

Celui-ci reprend le châssis des Mercedes Axor/Actros, le moteur de l’Unimog et la cabine de l’Axor.

Fait pour une mobilité maximale sur les terrains les plus difficiles, le dernier né de la gamme tactique Mercedes se décline en versions 4x4 et 6x6 :

-le Zetros 1833 à deux essieux 4x4 est doté d’un moteur de 330 ch, son poids total en charge est de 18 tonnes et il offre une charge utile de 4 à 6 tonnes.

De son côté, le Zetros 2733 à trois essieux 6x6 est disponible avec un moteur de 330 ou 430 ch et il pèse 27 tonnes, pour 7 à 10 tonnes de charge utile.

En version 4x4 ou 6x6, le Zetros passe partout et il peut même être parachuté depuis un Transall ou un Hercules C130!
La cabine à trois places du Zetros répond aux nouvelles exigences des militaires et pourrait, dans le futur, être protégée MRAP (Mine Resistant Ambush-Protected).

Cette cabine « reculée» ou «à capot» procure plusieurs avantages :

-abaissement du centre de gravité,
-réduction de la hauteur du véhicule, simplifiant son aérotransport,
-amélioration de la protection de l'équipage contre les tirs frontaux (protection par le bloc moteur) et les mines (l'essieu est devant la cabine)…

Pour la conception du Zetros, Mercedes a eu recours à des composants communs et interchangeables issus de chaînes de fabrication à grande échelle qui ont fait leurs preuves et qui assurent solidité, efficacité et fiabilité.

La Bulgarie est le premier pays à avoir choisi le Zetros pour équiper son armée de terre…

 

-10 août 2009 :

Voici le Mercedes Zetros au 1/43ème réalisé en édition limitée par Cursor pour Mercedes.

Il semblerait que cette miniature soit identique à celle annoncée par Schuco...
 





 

Au 1/43, le Zetros est également disponible en version 4x4 avec livrée kaki ou sable.

 


-17 juillet 2009 :

 




Le Mercedes Zetros 6x6 couleur sable est également disponible directement chez les concessionnaires et boutiques Mercedes.

Son prix de vente est de 91,85€.

Référence : B66963960.



(Extrait du catalogue Miniatures Mercedes)



- 9 juillet 2009 :

C'est presque un scoop Milinfo... : Schuco propose en édition limitée une version militaire, en livrée sable, de son Mercedes Zetros 6x6.

La "bête" est reproduite au 1/43ème et bénéficie d'une finition à la hauteur de la production de cette marque allemande qui semble s'intéresser aux miniatures militaires avec ce Zetros et les deux Opel Blitz (http://milinfo.over-blog.com/article-33535343.html et http://milinfo.over-blog.com/article-33535243.html), nouveautés de l'été 2009.

Prix de vente indicatif : 85 €.

Réf : 901092.

Bientôt disponible chez les détaillants...





 


- 24 février 2009 :

L'année 2009 s'annonce "pauvre" pour les collectionneurs de miniatures militaires...

Alors, peut être le temps est-il venu pour ceux qui ne s'y sont pas encore essayés de réaliser leurs propres modèles.

Pour commencer, pourquoi ne pas vous laissez séduire par les Mercedes Zetros 4x4 et 6x6 que Schuco va ajouter à son catalogue en cours d'année ?

Proposées en version civile peinte respectivement en blanc et bleu, ces miniatures sont très facilement "militarisables".

Pour vous en convaincre, nous vous proposons ci-dessous les photos de ces miniatures avec pour chacune la photo de la version militaire telle que nous l'avons nous-même photographiée sur le stand Mercedes-Benz d'Eurosatotry 2008.


Voyez plutôt :




Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

-24 février 2016 :

 

Deux photos supplémentaires :

Véhicules et matériels : le Ford Ranger (VSPO)
Véhicules et matériels : le Ford Ranger (VSPO)

Source :

-18 janvier 2016 :


L’armée de Terre a pris livraison des premiers Ford Ranger XL

(article publié sur Forces Spéciales Blog le 2 décembre 2015)


La saga de l’achat de véhicules « américains » par l’armée française entre enfin dans son ultime phase, alors que les premiers véhicules 4×4 Ford Ranger sont sur le point d’entrer en service dans l’armée de Terre. En effet, après avoir passé les vérifications d’usage, les neuf Ford Ranger XL récemment livrés rejoindront prochainement leur première affectation au sein du 1er régiment de chasseurs (1er RCh), basé à Verdun.

Véhicules et matériels : le Ford Ranger (VSPO)

Petit rappel :


En avril dernier, le ministère de la Défense français achetait 1000 véhicules 4×4 Ford Ranger, destinés à accomplir des tâches diverses sur le territoire métropolitain, et capable d’emporter cinq soldats et une tonne d’équipements. Ils ne sont par ailleurs pas destinés à être déployés en opération extérieure. Le Ford Ranger fut choisi parmi trois véhicules présentés « sur étagère » dans le catalogue de l’Union des Groupements d’Achats Publics (UGAP). Les deux autres véhicules proposés, davantage « made in France », étaient le Duster de Dacia (Renault) et le Berlingo de Citroën (le premier étant en fait majoritairement fabriqué en Roumanie, le second en Espagne). Les trois véhicules présentant tous le même prix unitaire, mais « Seul le Ford Ranger permettait une charge utile satisfaisante, et le tout-terrain a été préféré au tout-chemin », expliquait alors le porte-parole du ministère Pierre Bayle, justifiant un choix lourdement critiqué par la suite par certains industriels et élus locaux français.

 

L’achat de ces 1000 Ford Ranger ne répondait finalement qu’à une demande urgente et à court terme de la part du ministère de la Défense, dont le parc de véhicules disponibles est fortement amputé par les nombreuses OPEX dans lesquelles sont actuellement impliquées les forces françaises. Il n’était donc nullement question d’éclipser les Peugeot P4 de l’armée française, en service depuis 1982 et usées au point que la France en retire 600 du service actif chaque année. Son remplaçant fera prochainement l’objet d’un appel d’offres ouvert aux industriels français pour la livraison de 4450 véhicules légers tactiques polyvalents » (VLTP). Un appel d’offres qui sera divisé en deux phases: un premier lot de 2450 véhicules suivi d’un second de 2000 VLTP. Le véhicule sélectionné commencera à remplacer les P4 restantes à partir de 2020.

 

L’industrie française a donc encore toutes les cartes en main pour envisager sereinement un marché autrement plus important que celui remporté par Ford. Enfin, le Duster de Dacia pourrait entamer prochainement une carrière à l’export, les français de MagForce ayant annoncé, durant le salon Milipol 2015 à Paris, leur intention de le promouvoir sur le marché africain.

 

Exit la polémique, place aux premières livraisons. Après leur passage au sein du 8e régiment du Matériel (8e RMAT) à Mourmelon et Woippy, les premiers véhicules Ford Ranger XL, assemblés en Afrique du Sud, viennent maintenant renforcer les capacités opérationnelles du 1er RCh. Une trentaine de véhicules supplémentaires devraient rejoindre Verdun en janvier 2016.

 

Le dernier chapitre de cette saga se clôture enfin, à l’heure où les premiers véhicules intègrent une armée française qui a, plus que jamais, davantage besoin de matériel performant que de polémiques.

Lien vers l'article source :

Lien vers une galerie de photos :

 

-8 décembre 2015 :

 

Les premiers Ford Ranger arrivent dans les unités.

 

Ci-dessous, un reportage de Military Photo report :

Merci à Pascal Btr pour l'info !

-21 octobre 2015 :

 

-13 juillet 2015 :

 

Extrait du magazine Raids de Juillet 2015...

Véhicules et matériels : le Ford Ranger (VSPO)

Extrait de Terre Informations Magazine d'Avril 2015...

Véhicules et matériels : le Ford Ranger (VSPO)

-9 mai 2015 :

L’armée de Terre va se doter 1.000 véhicules tout terrain de type Ranger, fournis par le constructeur américain Ford. Le choix de ce 4×4 fait grincer les dents du côté des industriels français, dont Renault et Citroën, qui concouraient pour ce marché avec le Duster et le Berlingo.

Le Dacia Duster 4x4, s'ila vait été retenu, aurait été modifié par l’entreprise Poclain pour répondre aux besoins de l’armée de Terre.

« Ce marché représentait 10.000 heures de travail pour nous, sept à huit personnes à l’année. Sans parler des 100.000 € investis dans le développement pour répondre au cahier des charges de l’armée et les essais de ce Duster modifié », a expliqué Pascal Bernard, le Pdg de Poclain, dans les colonnes de L’Est Républicain.

Le choix de Ford, aux dépends de marques françaises est une pilule trop amère pour certains élus, dont Christophe Grudler, conseiller départemental du Territoire de Belfort. Ce dernier a même lancé une pétition en ligne au motif que « l’armée française doit soutenir l’industrie française » et qu’elle doit donc renoncer « à l’achat de Rangers américains ».

En fait, il s’agit de remplacer une partie des véhicules Peugeot P4 de l’armée de Terre, mis en service à partir des années 1980 (le dernier exemplaire a été livré en 1992… C’est un peu comme si vous rouliez encore BX). Et ce n’est pas la première fois que le ministère de la Défense choisit un fournisseur étranger : en 2009, 334 Land Rover Defender furent commandés pour les besoins du Commandement de la Formation de l’armée de Terre (COFAT).

« Ces matériels d’un modèle plus standard que les véhicules tactiques, spécifiques et coûteux à l’entretien, permettront à ces unités et à celles qui les soutiennent de maintenir plus durablement le parc », avait expliqué, à l’époque, l’armée de Terre. Le fait est : son chef d’état-major, le général Jean-Pierre Bosser, avait confié, en octobre dernier, que la rénovation des Véhicules légers tout terrain (VLTT) P4 allait coûter 27.000 euros pièce… Soit le prix catalogue d’un… Ford Ranger neuf.

Sollicité par l’AFP, le porte-parole du ministère de la Défense, Pierre Bayle, a expliqué : « L’armée de terre a besoin de mille véhicules tout de suite. Les procédures habituelles avec appel d’offres étant trop longues – 18 mois et plus -, l’armée s’est tournée vers une centrale d’achat interministérielle, l’UGAP (Union des groupements d’achats publics), qui permet de réduire les délais de commande à deux mois et a choisi les véhicules sur catalogue ».

Et Pierre Bayle d’ajouter : « Seul le Ford Ranger permettait une charge utile satisfaisante, et le tout terrain a été préféré au tout chemin », avant de préciser qu’il s’agit de véhicules civils non militarisés, appelés à être essentiellement utilisés sur le territoire national et non en opérations extérieures, où, pour assurer les liaisons en milieu hostile, l’armée de Terre utilise le PVP (Petit Véhicule Protégé).

Selon Ford, le Ranger peut transporter 5 passages ainsi qu’une charge utile allant jusqu’à 1.310 kg et remorquer 3.350 kg de matériels. Le véhicule est en outre une référence dans son domaine, si l’on en juge par les essais réalisés par les magazines spécialisés.

Cependant, tout n’est pas perdu pour les industriels français : l’armée de Terre aura encore besoin de 4.450 véhicules tout terrain à l’avenir…

Source : www.opex360.com

-9 mai 2015 :

Comme on pouvait s'y attendre, la décison de la DGA de retenir le Ford Ranger pour remplacer 1 000 Peugeot P4 ne manque pas de susciter des réactions. A tel point que l'Armée de terre a jugé nécessaire d'effectuer une mise au point que voici :

Depuis quelques jours, une polémique existe sur l'achat de véhicules tout-terrain Ford Ranger par l'armée de Terre. Malheureusement, beaucoup d'informations erronées circulent. Une petite mise au point s'impose.

*Rappel historique :

L'armée de Terre (et plus généralement l'armée française) possède des véhicules légers tout terrain Peugeot P4. La P4 répondait au besoin, formulé dès la fin des années 1960 par l'armée française. Ce véhicule devait pouvoir transporter 4 personnes avec leur paquetage, être équipé d'un poste radio et avoir une aptitude au transport aérien et au parachutage. À partir de fin 1982, l'usine de Sochaux commence à assembler la P4. Un accord est conclu entre Peugeot et Mercedes-Benz afin de répartir à parts égales la construction du nouveau véhicule militaire. Peugeot installe alors le moteur à essence de sa 504, la boîte de vitesses de sa 604, s'occupe des circuits électriques, réalise le soudage de la caisse. Tout le reste est fabriqué par le constructeur allemand Mercedes-Benz. Plusieurs versions de la P4 ont vu le jour.

*Quelle est la situation actuelle ?

Plus de 30 ans après sa mise en place, très sollicité tant en France qu'en OPEX, le parc des P4 souffre d'une très grande usure. La remise en état de ces véhicules a un coût financier très important. Qui plus est, l'armée de Terre est contrainte de retirer du service chaque année environ 600 P4. Trop usées, elles ne peuvent être remises à niveau. Par conséquent, les régiments souffrent de plus en plus d'un manque crucial de ce moyen de transport, en particulier dans leurs activités quotidiennes.

*Comment combler ce déficit le plus rapidement possible ?

L'idée est bien de permettre aux régiments de disposer en moyenne d'une dizaine de véhicules de soutien à la préparation opérationnelle. Ces véhicules non militarisés sont donc destinés au service courant sur le territoire national et n'ont pas vocation à servir en OPEX. Il a été décidé de commander 1 000 exemplaires d'un véhicule tout-terrain, capable de transporter jusqu'à 5 soldats équipés et 1 tonne de matériel.

*Quelle a été la procédure choisie ?

Pour répondre à ce besoin urgent et non spécifique, l'armée de Terre s’est tournée vers l’acheteur gouvernemental qu’est l’Union des Groupements d’Achats Publics (UGAP). Cet organisme permet d'acquérir toutes sortes de matériels dans des délais rapides. Il existe trois véhicules disponibles sur le catalogue UGAP début 2015, tout-chemin ou tout-terrain :
- le Citroën BERLINGO 4x4 du groupe PSA Peugeot-Citroën, véhicule produit en Espagne ;
- le Dacia DUSTER du groupe Renault, produit en Roumanie ;
- le Ford RANGER, produit en Afrique du Sud.
Les trois modèles sont produits à l’étranger, même s’il existe une étape de transformation finale en France. Les coûts d’acquisition sont similaires. Mais seul le Ford Ranger propose une charge utile satisfaisante.

Pourquoi l'armée n'a-t-elle pas préféré malgré tout un véhicule 100% français ?

Il n'y avait tout simplement pas de véhicule 100% français répondant à ce besoin, immédiatement disponible sur le marché.

*Les Ford Ranger vont-elle remplacer toutes les P4 de l'armée française ?

Non, en résumé, cet achat de court terme, pour une quantité réduite, sur un catalogue sélectionné pour l’ensemble des acheteurs publics du gouvernement, constitue une problématique différente du remplacement du P4 à long terme.

*Qu'en est-il du remplacement définitif et global des P4 ?

Le besoin de remplacer tout le parc des P4 est identifié depuis quelques temps déjà. Une reconstruction complète a été étudiée, mais elle coûtait extrêmement cher et n'aurait pas forcément répondu aux besoins actuels et futurs. il a donc été décidé de lancer un programme d'armement, sous la responsabilité de la direction générale de l'armement (DGA) pour des livraisons à partir des années 2020. Ce programme est en cours de définition. Il portera sur un véhicule léger tactique polyvalent (VLTP). Une première commande de 2450 exemplaires devrait être faite, suivie d'une seconde d'environ 2000 exemplaires. Ce marché, comme tous les programmes d'armement, fera l'objet d'un appel d'offres et d'une mise en compétition, à laquelle les constructeurs français pourront bien evidemment concourir.

 

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Espace Jérôme Hadacek
Véhicules et matériels : Land Rover Defender, le véhicule polyvalent de l’armée de Terre

 

-23 février 2016 :

 

Pour compléter utilement ce sujet, voici le lien vers un article publié récemment  sur le blog de Julie Ludmann (Model-Miniature) :

 

 

-16 novembre 2015 :

 

Land Rover Defender affecté à la mission Vugipirate :

Véhicules et matériels : Land Rover Defender, le véhicule polyvalent de l’armée de Terre
Véhicules et matériels : Land Rover Defender, le véhicule polyvalent de l’armée de Terre
Véhicules et matériels : Land Rover Defender, le véhicule polyvalent de l’armée de Terre
Véhicules et matériels : Land Rover Defender, le véhicule polyvalent de l’armée de Terre
Véhicules et matériels : Land Rover Defender, le véhicule polyvalent de l’armée de Terre

Merci à Jérôme Hadacek pour les photos ci-dessus.

 

-29 juillet 2014 :

 

Voici un Land Rover Defender photographié par Jacques F. à l'occasion du défilé du 14 juillet 2014 à Metz.

 

"Depuis trois années, la ville de Metz a été dépecée de nombreuses activités militaires : la base aérienne a fermé, le génie a déménagé, par contre le régiment de Hussard est venu compenser une petite partie de ces départs.

  

Le 13 juillet, un défilé tristounet : quelques militaires à pied et trois chevaux des hussards... seulement !

 

J'ai tout de même pris une photo d'un Defender, peu courant, affecté au transport des chevaux.".

   

defile-metz-2014.JPG

 

01 mars 2010 :


Merci  à Jean-Félix pour la photo ci-dessous.

Celle-ci a "capturé" deux Land Rover Defender de l'armée de terre au cours d'une patrouille Vigipirate dans une gare de triage SNCF du Sud-Est de la France.
    
Dsc00043[1]

-18 mars 2010 :

defender_nedex.jpg

 

Le véhicule léger tactique polyvalent (VLTP) Defenderest un 4x4 de marque Land Rover, utilitaire, rustique et extrêmement modulable. Près de 550 Defender sont en cours de livraison jusqu’à la fin de mars 2010 dans une cinquantaine d’unités de l’armée de Terre : écoles, centres de formation, camps, sections techniques…

L’ensemble du parc VIGIPIRATE va bénéficier de ce véhicule.


Déjà en service depuis quelques années, notamment au camp de Mailly, le Defender existe en une trentaine de versions. Le modèle châssis-cabine permet toutes les configurations : transport de troupes, ambulance, véhicule transport de chiens…


Il répond à des besoins très spécifiques d’une formation (véhicule de déneigement par exemple), comme à des besoins communs de l’armée de Terre (véhicule 4x4 radio affecté au champ de tir).


Le modèle le plus répandu dans l’armée de Terre sera le Defender 110 SW 1 VHF, de couleur verte.


De forme anguleuse, caractéristique de la marque Land Rover, le Defender est renommé pour ses qualités en franchissement et sa solidité. Il offre beaucoup d’avantages par rapport au véhicule léger tout terrain (VLTT) P4 : plus disponible, 5 places, polyvalent…


Les livraisons de Defender sont la 1re tranche d’équipement dans le programme de remplacement du VLTT P4, dont le successeur n’est pas encore connu.

Source : http://www.defense.gouv.fr/terre/layout/set/print/content/view/full/182106
 

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures militaires, #Véhicules&Matériels

 

-20 février 2016 :

 

Précision d'Allan au sujet de l'achat de cette miniature :

Pour ce qui est de commander le camion, il faut aller sur internet et taper China Legend Models.

 

Vous arrivez alors sur une liste de sites Ebay.

 

Choisir dans la liste China military vehicules, vous avez les images de plusieurs modèles et de ce camion dont il existe  6 modèles differents.

 

Le prix est de $120+$25 pour le transport.

Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)

-20 février 2016 :

 

Pour rebondir sur la miniature chinoise de châssis STEYR construit sous licence en Chine (mais exporté également à Cuba par les chinois), ci-joint le même type de véhicule avec shelter sanitaire extensible sur un porteur 6X6 DONG FENG, premier constructeur chinois de véhicules industriels.

 

Un merci très « intime » à B.G, pour m’avoir rapporté de nombreuses photos de véhicules militaires lors de ses multiples voyages.

 

(Musée militaire de Pékin - Oct. 2010)

Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)

Pour illustrer mes propos sur les véhicules chinois construits sous licences européennes, ci joint un minibus ambulance IVECO de fabrication chinoise sous licence, comme en atteste la marque en caractères mandarins à l’arrière, et reprise en caractères latins IVECO sur la calandre à l’avant.

 

Le grand frère soviétique, ne pouvant plus aider Cuba, et l’ile ne représentant plus non plus une tête de pont stratégique comme autrefois lors de la guerre froide, les russes ont largement abandonné leurs frères communistes révolutionnaires des tropiques, pour se concentrer sur leurs problématique d’éclatement de «l’ empire des républiques soviétiques ».

 

Majoritairement équipé de véhicules russes, les rues des villes de Cuba sont de plus en plus sillonnées par des engins de construction chinoise….ou nord coréen !!!!!

 

Solidarité communiste oblige des derniers survivants préhistoriques d’une utopie désuète et en voie de disparition.

Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)

Inutile de vous expliquer les risques pris pour prendre des véhicules militaires dans ces pays… et encore moins une plaque officielle militaire des FAR (Fuerzas Armadas Revolutionnarias) l’armée cubaine, moins fréquentes que les plaques du redoutable MININT (Ministerio del Interior)…tenu à l’époque par le Ché…, loin d’être un enfant de coeur et l’icône des T-shirts !

 

Souvenir collector rare et ancien, rapporté de Cuba…d’une bande de tissus à coudre sur les vêtements, à l’effigie de Fidel Castro, et de la devise révolutionnaire…tout un programme !

 

Un grand merci à mon fils…qui joue souvent les « épouvantails » ou les « paravents », pour que je puisse prendre ces photos « interdites » !

 

Jérôme Hadacek

Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)

 

-2 février 2016 :

 

Allan nous invite à découvrir un camion porte-shelter au 1/43 produit par China Legend Models.

 

Il s'agit d'un camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable. Ce porteur est en fait un Steyr 2190 autrichien construit sous license en Chine depuis 1994.

Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)
Camion Shaanxi SX2190 6x6 transportant un Shelter hopital déployable au 1/43 (China Legend Models)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

-17 février 2016 :

 

Suite et fin des cartes postales réalisées à l'initiative d'Alain lesaux voici quelques années :

Le Berliet Fourgon d'Intervention produits dangereux :

Le Berliet GBC 8 KT en cartes postales (par Alain Lesaux)
Le Berliet GBC 8 KT en cartes postales (par Alain Lesaux)

Le GBC 8 KT Camion Citerne Grande Capacité :

Le Berliet GBC 8 KT en cartes postales (par Alain Lesaux)
Le Berliet GBC 8 KT en cartes postales (par Alain Lesaux)

 

-9 février 2016 :

 

Une autre carte postale que nous devons à Alain Lesaux...

 

Le Berliet GBC 8 KT fourgon pompe mixte :

Le Berliet GBC 8 KT en cartes postales (par Alain Lesaux)
Le Berliet GBC 8 KT en cartes postales (par Alain Lesaux)

-8 février 2016 :

 

Alain Lesaux est l'auteur de cartes postales dont certaines présentent des GBC 8 KT.

 

Ami fidèle de Milinfo, il a accepté que nous les évoquions afin d'agrémenter notre contenu en cette période de vacances scolaires...

Le Berliet GBC 8 KT transport de carburant :

Le Berliet GBC 8 KT en cartes postales (par Alain Lesaux)
Le Berliet GBC 8 KT en cartes postales (par Alain Lesaux)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures de Gendarmerie, #Véhicules&Matériels
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)

-22 janvier 2016 :

 

Extrait Milinfo-Focus n° 39 :

Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)

-17 janvier 2016 :

 

Suite à notre appel, JFD s'est empressé de nous adresser quelques photos du M180 Transport de détenus (VTD) indentique à celui reproduit par Perfex.

 

Des photos prises un jour de neige...

Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)

-13 janvier 2016 :

 

Je recherche de toute urgence une ou des photos "libre de droit" du renault M180 transport de détenus à l'échelle 1.

 

chl_milinfo@orange.fr

 

Merci ;)

-29 novembre 2015 :

 

Voici quelques photos complémentaires du Renault M180 transport de déténus sorti récemment chez Perfex :

Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)

Sources :

-www.43quaidejavel.com

-www.tacot.com

-21 novembre 2015 :

 

Quelques photos complémentaires de cette miniature sortie récemment chez Perfex :

Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)
Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)

-17 novembre 2015 :

 

Le Renault M180 transport de détenus au 1/43 est disponible depuis hier chez Perfex.

 

Nous reviendrons très vite sur cette miniature...

 

-12 novembre 2015 :

 

Sortie confirmée en décembre ...

-13 mai 2015 :

 

fin novembre 2015, perfex ajoutera un renault M180 transport de détenus de la Gendarmerie à son catalogue.

 

Cette miniature au 1:43 sera entièrement en résine.

 

Réf : PERFEX704

Renault M180 transport de déténus de la Gendarmerie au 1:43 (Perfex)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

-10 janvier 2016 :

 

La direction générale de l’armement (DGA) a notifié le 30 décembre 2015 à la société Renault Trucks Defense (RTD) la réalisation de 241 véhicules légers des forces spéciales et de 202 véhicules lourds des forces spéciales, ainsi que l’intégration d’équipements de renseignement et de communication sensibles et leurs éléments de soutien.

 

Ces véhicules équiperont l’ensemble des forces spéciales qui emploient actuellement un parc hétéroclite de véhicules particulièrement usés par le rythme de leurs engagements en opérations extérieures. 25 véhicules lourds seront livrés en 2016 dans un premier standard pour répondre aux besoins les plus urgents. Les premiers véhicules légers seront livrés à partir de 2018.

 

Ce programme répond à des besoins opérationnels des plus exigeants pour des missions de renseignement, de neutralisation, d’actions dans la profondeur en zones hostiles avec le plus de discrétion possible, et vise à améliorer l’interopérabilité et le niveau de performance du parc de véhicules des composantes Terre, Air et Marine des forces spéciales.

 

Aux côtés de la société Renault Trucks Defense, l’organisation industrielle pour la réalisation du marché des véhicules des forces spéciales comprend également les sociétés Panhard, filiale de RTD, (conception et production du véhicule léger) et Essonne Sécurité (conception et production d’équipements communs aux deux véhicules).

 

Source :

-08 janvier 2016 :

 

La société française Renault Trucks Defense (RTD), filiale du groupe suédois Volvo, va fabriquer 450 véhicules des forces spéciales françaises.

 

La Direction générale de l'armement (DGA) a annoncé ce jeudi que la société française Renault Trucks Defense (RTD), filiale du groupe suédois Volvo, va concevoir et réaliser l'ensemble du parc de véhicules légers et lourds -450 au total- des forces spéciales françaises

Renault Trucks Defense s'est vu notifier le 30 décembre 2015 « la réalisation de 241 véhicules légers et 202 véhicules lourds des Forces spéciales, ainsi que l'intégration d'équipements de renseignement et de communication sensibles et leurs éléments de soutien », a précisé la DGA dans un communiqué.

 

Le parc actuel « hétéroclyte et usé »

 

Les 25 premiers véhicules lourds (d'une masse de 10 à 11 tonnes) seront livrés en 2016 pour répondre aux « besoins les plus urgents » et les premiers véhicules légers (environ cinq tonnes) à partir de 2018.

 

« Ces véhicules équiperont l'ensemble des forces spéciales qui emploient actuellement un parc hétéroclite de véhicules particulièrement usés par le rythme de leurs engagements en opérations extérieures », relève la DGA. Ils devront être adaptés pour des missions de renseignement, de neutralisation de combattants adverses et des actions en profondeur en zone hostile avec « le plus de discrétion possible », précise encore la DGA, qui n'a en revanche pas fourni d'indications sur le montant de l'opération.

 

Les effectifs des forces spéciales augmentent

 

Face à des groupes armés imprévisibles et souvent insaisissables, adeptes de la guerre « asymétrique » (attentats, engins explosifs improvisés...), les forces spéciales sont en première ligne dans les conflits depuis dix ans, de l'Afghanistan, au Mali en passant par l'Irak et peut-être demain la Syrie ou la Libye.

Très mobiles, autonomes, avec une poignée d'hommes sur le terrain, elles doivent faire face aux nouvelles menaces et agissent en complément d'autres forces terrestres, aériennes ou maritimes.

Dans le top 4 de l'élite militaire mondiale avec les Navy Seals américains, les SAS britanniques et les Spetsnaz russes, les forces spéciales françaises vont voir leurs effectifs passer de 3 000 à 4 000 hommes d'ici 2019.

 

« Il nous faut être léger et rapide »

 

« On a en face des pick-up qui déboulent à 130 km/heure dans le désert. Ils vont très vite, connaissent leur coin. Il nous faut être léger et rapide », soulignait récemment le chef du commando marine Ponchardier à Lanester (Morbihan), le capitaine de corvette Yann Guillemot.

Les véhicules sont ainsi moins blindés mais plus nerveux que dans les forces conventionnelles, suivant un savant « compromis entre protection et rapidité ».

Source :

Merci à Pascal Btr pour sa veille constante et efficace...

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Dossier 3 : les miniatures Gaso.Line, #Espace Jérôme Hadacek, #Véhicules&Matériels
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)

-9 janvier 2016 :

L'AMX-30 EBD, char de déminage, est maintenant disponible en monté et peint chez Quarter-kit.

-9 novembre 2015 :

 

Pascal Btr nous a envoyé trois photos de l'AMX-30 EBD "in action" trouvées sur le net :

AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)

- 7 novembre 2015 :

 

Une nouvelle fois Olivier Saint Lot nous fait l'amitié de nous réserver la primeur des photos de l'une des toutes dernières nouveautés à venir chez Master Fighter.

 

Voici donc l'AMX-30 EBD tel que celui-ci vous sera proposé au début de l'année prochaine :

AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)

 

-1er novembre 2015 :

 

Voici une photo du prototype de l'AMX-30 EBD annoncé chez Master Fighter. Il est ici revetu de la livrée camouflée sable Daguet :

AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)

Parallèment, Jérôme Hadacek nous propose quelques photos de l'AMX-30 EBD

AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)
AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)

Remerciements au musée des blindés de Saumur et au Colonel Th. SEIGNON.

Pour en savoir plus :

 

-27 octobre 2015 :

 

J'ai interrogé Olivier Saint-Lot sur la mobilité de la tourelle de l'AMX-30 EBD pour que celle-ci puisse être tournée, le canon vers l'arrière.

 

Réponse à photo :

AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)

 

-25 octobre 2015 :

 

Voici la première photo de l'AMX-30 EBD à sortir chez Master Fighter en février 2016.

 

Attention, il s'agit d'un prototype ; des modifications et ajouts vont donc encore intervenir avant que la miniature ne soit mise en fabrication.

 

Voici néanmoins un "aperçu" bien séduisant...

AMX-30 EBD au 1/48 (Master Fighter)

Lien Quarter-Kit :

Lien pour en savoir plus sur l'AMX-30 EBD :

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

-24 décembre 2015 :

Fruit de l’alliance entre Nexter et KMW, Honosthor est le nouveau leader européen de l’armement terrestre

Près de 18 mois après son annonce, le rapprochement entre le français Nexter Systems et l’allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW) a été finalisé, le 15 décembre, à Amsterdam.

 

Comme convenu, ces deux spécialistes de l’armement terrestre travailleront désormais ensemble, au sein d’une holding, qui, appelée (provisoirement) Honosthor N.V, sera régie par le droit néerlandais.

 

« Les actionnaires uniques respectifs de chaque entreprise ont transféré toutes leurs part à la holding, qui sera de type N.V (Naamloze Vennootschap, société à responsabilité limitée) et ont reçu en retour 50% des parts de la société de tête », précise le communiqué diffusé conjointement par Nexter Systems et KMW.

 

Finalement, le remplacement à la dernière minute de Philippe Burtin par Stéphane Mayer à la tête de Nexter Systems n’a eu aucune conséquence sur ce rapprochement, contrairement à ce qu’ont affirmé certains titres de la presse d’outre-Rhin, qui expliquaient ce changement avait été mal pris par KMW.

 

Le conseil de surveillance d’Honosthor s’est donc réuni pour la première fois à Amsterdam, sous la présidence de Christian Jourquin, un économiste belge qui a fait l’essentiel de sa carrière au sein de Solvay SA, un groupe spécialiste de la chimie.

 

Parmi les 7 membres de ce conseil de surveillance, l’on trouve Jean-Séverin Deckers (Agence des participations de l’État) et l’ingénieur général de l’armement Bertrand Le Meur, chef du services des affaires industrielles et de l’intelligence économique à la DGA. Les actionnaires de KMW ont quant à eux désigné Manfred Bode et Axel J. Arendt. Le Pdg du missilier MBDA, Antoine Bouvier, Utz-Hellmuth Felcht, un chimiste de formation, complètent la liste.

 

Par la suite, le conseil de surveillance a, comme prévu, nommé Stéphane Mayer et Frank Haun, le Pdg de KMW, comme co-PDG d’Honosthor.

 

Pour rappel, cette nouvelle structure représente 6.000 emplois, un chiffre d’affaires d’environ 1,8 milliard d’euros (dont 1,05 milliard apporté par Nexter) et un carnet de commande de 9 milliards.

 

Dans un premier temps, les deux groupes vont garder leurs gammes respectives ainsi que leurs usines et salariés. Cependant, ce rapprochement doit permettre de mutualiser les efforts de recherche et de développement et de présenter un front uni quand il s’agira de participer à des appels d’offres. Une intégration plus poussée ne pourra prendre forme qu’à la faveur du lancement d’un programme d’armement commun, comme par exemple la mise au point d’un successeur aux chars Leclerc et Leopard 2. La France n’en a cependant pas exprimé le besoin, au contraire de l’Allemagne.

 

Comme dit plus haut, le nom « Honosthor » n’est que provisoire. Pour l’anecdote, il s’agit de la contraction d’Honos (dieu des honneurs militaires) et de Thor (dieu nordique de la foudre et du tonnerre, qui affronta les « Géants » avec son marteau Mjöllnir).

Source :

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

 

Fidèlement,

 

ChL

 

Offre de souscription : Citroën P15N Kegresse au 1/43 &quot;Spécial 20 ans de Milinfo&quot;

 

 

Catégories

Hébergé par Overblog