Articles avec #vehicules&materiels catégorie

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

-26 juin 2016 :

 

Eurosatory 2016 : le Bastion était bien évidemment présent sur le stand RTD. Il était également présent sur le stand MACK, et présenté pendant les démonstrations dynamiques.

 

Diaporama 1 - Le Bastion forces spéciales - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 1 - Le Bastion forces spéciales - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 1 - Le Bastion forces spéciales - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 1 - Le Bastion forces spéciales - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 1 - Le Bastion forces spéciales - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 1 - Le Bastion forces spéciales - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 1 - Le Bastion forces spéciales - Photos ChL pour Milinfo

Diaporama 1 - Le Bastion forces spéciales - Photos ChL pour Milinfo

Le Bastion sur le stand MACK

Le Bastion sur le stand MACK

Diaporama 2 - Démonstrations dynamiques - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 2 - Démonstrations dynamiques - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 2 - Démonstrations dynamiques - Photos ChL pour Milinfo
Diaporama 2 - Démonstrations dynamiques - Photos ChL pour Milinfo

Diaporama 2 - Démonstrations dynamiques - Photos ChL pour Milinfo

Diaporama 3 - Au moment du réembarquement - Photos Jérôme Hadacek pour Milinfo
Diaporama 3 - Au moment du réembarquement - Photos Jérôme Hadacek pour Milinfo
Diaporama 3 - Au moment du réembarquement - Photos Jérôme Hadacek pour Milinfo
Diaporama 3 - Au moment du réembarquement - Photos Jérôme Hadacek pour Milinfo

Diaporama 3 - Au moment du réembarquement - Photos Jérôme Hadacek pour Milinfo

Diaporama 4 - Photos Jérôme Hadacek journée-presse RTD du 20 juin 2016
Diaporama 4 - Photos Jérôme Hadacek journée-presse RTD du 20 juin 2016
Diaporama 4 - Photos Jérôme Hadacek journée-presse RTD du 20 juin 2016
Diaporama 4 - Photos Jérôme Hadacek journée-presse RTD du 20 juin 2016
Diaporama 4 - Photos Jérôme Hadacek journée-presse RTD du 20 juin 2016

Diaporama 4 - Photos Jérôme Hadacek journée-presse RTD du 20 juin 2016

-20 janvier 2016 :

 

Les évènements récents avaient déjà mis en évidence certains équipements vendus par le groupe RTD.

 

De nombreux reportages faisant suite à l'attaque terroriste au Burkina Faso ont montré, il y a quelques jours, des  ACMAT Bastion APC en action autour du Splendid Hotel.

 

Il y en a même un qui semble immobilisé avec la roue AVD bizarrement dégonflée...

 

Pascal Btr

Véhicules et matériels : le Bastion d'ACMAT
Véhicules et matériels : le Bastion d'ACMAT
Véhicules et matériels : le Bastion d'ACMAT
Véhicules et matériels : le Bastion d'ACMAT

Les reportages sur BFM ont également montré un Bastion sanitaire en livrée blanche...

Lien présentation Forces armées du Burkina Faso :

Véhicules et matériels : le Bastion d'ACMAT
Véhicules et matériels : le Bastion d'ACMAT

Lien vers le Bastion sanitaire :

-14 octobre 2015 :

 

Renault Trucks. Le constructeur fournit les Nations Unies depuis Saint-Nazaire


Une dizaine de véhicules destinés à l'Onu partiront pour l'Afrique à partir de cette semaine. Les Nations Unies représentent 30 % de l'activité de cette usine nazairienne, qui fabrique des véhicules de sécurité.

Véhicules et matériels : le Bastion d'ACMAT

Ils affichent déjà le logo UN pour « United Nations ». Une dizaine de véhicules destinés à l'ONU et fabriqués chez Renault Trucks à Saint-Nazaire, partiront, à partir de cette semaine et d'ici la fin du mois, en direction de l'Afrique. L'ONU, c'est un « client régulier », explique le chef d'établissement, Laurent Postollec. Environ un tiers des véhicules fabriqués ici rejoignent en effet les forces de maintien de la paix à travers le monde. Dans ce secteur d'activité où les clients préfèrent le souvent rester discret, 90 % des véhicules sont destinés à l'export, majoritairement en Afrique. L'usine travaille aussi pour le gouvernement français, c'est-à-dire le ministère de l'Intérieur ou de la Défense.

 

Sous la marque Acmat

 

Cela fait 50 ans que des véhicules militaires ou de sécurité, à quatre ou six roues motrices, sont fabriqués dans cette usine de Saint-Nazaire, située entre l'Immaculée et la zone de Brais : c'est en 1965 que sont créés les Ateliers mécaniques de l'Atlantique (Acmat). Après une liquidation judiciaire en 2002, le site a été repris par Renault Trucks en 2006, mais continue de commercialiser ses produits sous la marque Acmat. L'usine, qui emploie aujourd'hui 130 personnes, est implantée sur un terrain de 250 000 m² comprenant une usine de 25 000 m² et une piste d'essai. Elle ne réalise ses produits qu'à partir de commandes fermes. Il faut ensuite compter 200 à 600 heures de travail pour produire un véhicule, suivant sa gamme. Au total, 310 sont sortis des ateliers l'an dernier. Ils servent ensuite pour transporter des troupes, surveiller les frontières, lutter contre les incendies, mener des opérations commando ou anti-émeutes, etc. Un nouveau véhicule blindé, le Bastion HM, version haut de gamme d'un précédent produit, vient d'être conçu : il est en cours de production pour une première sortie d'usine d'ici la fin de l'année.

 

Cette activité de fabrication représente 70 % du chiffre d'affaires, auquel s'ajoutent des activités de maintenance, de formation, de fourniture de pièces détachées et de service après-vente. Parmi les pistes de développement pour l'usine : la mise en condition opérationnelle. En clair, il s'agit de faire du neuf avec du vieux. « On récupère d'anciens véhicules de l'armée française, qui ont 20 ou 30 ans. On les démonte entièrement, on fournit un devis, puis on les remet à neuf », explique Laurent Postollec. Cette activité, qui représente aujourd'hui 10 % du chiffre d'affaires, semble prometteuse. « Avec son budget restreint, l'armée française n'a pas forcément une politique de renouvellement de tout son parc, mais de certaines gammes seulement, tout en maintenant ce qui est déjà existant. »

-15 juillet 2015 :

 

En marge du salon EuroSatory 2014, il y a en arrière plan, le rembarquement  des véhicules exposés. Ceux autonomes à roues et habilités à rouler sur la voie publique, retournent par leurs propres moyens. Les autres plus lourds, plus chenillés, plus blindés ou étrangers, repartent sur les nombreux convois exceptionnels stationnés sur des parkings spéciaux à l’accès réservé mais oh combien riches en surprises et en prises de vue.

 

Voici, sur le départ,  le Bastion, exposé sur le stand de RTD...

 

JT6B9725.JPG

 

Merci à Jérôme HADACEK...

 

-4 juillet 2014 :

 

Sur l'impressionnant stand du Groupe Renault Trucks Defense, ACMAT présentait trois versions du Bastion :

 

-Le Bastion APC

 

-Le Bastion Haute mobilité

 

-Le Bastion Patsas HM

 

Juin-2014-0636.JPG

 

Juin-2014-0637.JPG

 

Juin-2014-2524.JPG

 

 

Juin-2014-0639-copie-1.JPG

 

Juin-2014-0640.JPG

 Juin-2014-2525.JPG

 

 

Juin-2014-0641.JPG

 

Juin-2014-2526.JPG

 

Juin-2014-0643.JPG

      

-22 juin 2012 :

 

ESY12date-FDnoirGB

 

Quelques photos du Bastion de chez ACMAT en différentes configurations...

 

Les trois dernières photos montrent le Bastion "maintien de l'ordre" en démonstration sur un terrain particulièrement dégradé.

 

P1030987

 

Img_7056.jpg

 

P1030716.jpg

 

P1030715.jpg

 

P1030713.jpg

  Img_7453.jpg

  Img_7458.jpg

 

Img_7464.jpg

  

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les salons - expos..., #Véhicules&Matériels
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense

-25 juin 2016 :

Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense
Eurosatory 2016 : l'espace du Ministère de la défense

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les salons - expos..., #Véhicules&Matériels
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)

-24 juin 2016 :

 

A chaque édition d'Eurosatory, le stand Iveco est toujours l'un des plus imposants.  L'édition 2016 n'a pas échappé à la règle...

 

Voici les véhicules non blindés qui y étaient présentés :

Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)
Véhicules et matériels : la gamme militaire Iveco (Eurosatory 2016)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

-24 juin 2016 :

 

Eurosatory 2016 : sur le stand de Renault Trucks Defense, un Sherpa Light APC avec échelle d'assaut était exposé :

Sherpa Light APC Police de Renault Trucks Defense (Eurosatory 2014)
Diaporama 1 - Photos Milinfo/ChL
Diaporama 1 - Photos Milinfo/ChL
Diaporama 1 - Photos Milinfo/ChL

Diaporama 1 - Photos Milinfo/ChL

Diorama 2 - Sherpa Light APC avec échelel d'assut du GIGN "saisi" par Jérôme au moment du réembarquement (Photos Jérôme Hadacek)
Diorama 2 - Sherpa Light APC avec échelel d'assut du GIGN "saisi" par Jérôme au moment du réembarquement (Photos Jérôme Hadacek)

Diorama 2 - Sherpa Light APC avec échelel d'assut du GIGN "saisi" par Jérôme au moment du réembarquement (Photos Jérôme Hadacek)

-3 juillet 2014 :

 

Sur le stand du Ministère de l'Intérieur, le GIGN exposait un Sherpa Light APC équipé d'une échelle d'assaut :

Sherpa Light APC Police de Renault Trucks Defense (Eurosatory 2014)

Juin-2014 0523

Juin-2014-0528.JPG

Juin-2014-0529.JPG

Juin-2014-0524.JPG

Juin-2014-2443.JPG

Le Sherpa Light APC XL Police était aussi exposé sur le stand de Renault Trucks Defense :

Juin-2014-0700.JPG

Juin-2014-0687.JPG

Juin-2014-0702.JPG

-2 décembre 2013 :

ESY12date-FDnoirGB

Après le VAB 6x6 MARK III présenté hier en photos, voici aujourd'hui le Sherpa Light APC Police de chez Renault Trucks.

Un engin impressionnant qui pourrait à terme intéresser des groupes d'intervention tels que le GIGN ou le GIPN... comme l'a déjà fait l'Indonésie.

Nous l'avons photographié pour vous... même l'intérieur !

Des idées de modifs sur base Norev ?

P1030994.JPG

  P1030744

P1030745.JPG

P1030743.jpg

P1030736.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels
Fiche présentation du CCPTA intégrée au présent article le 23 juin 2016

Fiche présentation du CCPTA intégrée au présent article le 23 juin 2016

-27 septembre 2013 :

 

Voici quelques photos du CCPTA prises par Jérôme Hadacel lors de l'édition 2013 du salon du Bourget, en attendant sa reproduction au 1/48 en octobre prochain...

   

septembre-2013-suite-7790.JPG

 

septembre-2013-suite-7793.JPG

 

septembre-2013-suite-7792.jpg

 

septembre-2013-suite-5387.JPG

 

-20 août 2013 :

 

Voici une photo du Sherpa CCPTA prise par Eric B. Le  Sherpa 5 avitailleur est ici photographié au côté d'un Sherpa Light "Syracuse"...

 

Merci Eric !

 

Aout-2013-suite-3156-20--20Copie-1-.JPG

      

- 9 août 2013 :

 

2013_170-20-4-_sd_renault-sherpa-medium-ccpta.jpg

  (photo : http://servir-et-defendre.com)

 

 

Fin novembre 2011, Renault Trucks Defense a remporté un appel d’offres du Service des Essences des Armées pour la fourniture de camion-citerne polyvalent tactique aérotransportable (CCPTA).

 

Renault Trucks Defense a répondu avec le Sherpa Medium. La commande concerne une tranche ferme de 30 véhicules ainsi qu’une tranche conditionnelle de 20 véhicules.

 

Une phase de qualification se déroulera en 2012 et les premiers camions de série seront livrés au client en 2013.

 

Ces camions avitailleurs, équipés d’une citerne de 5 m3, vont permettre d’assurer la fourniture de carburants à tous types d’aéronefs, y compris les drones, dans des zones accidentées, en raison de la grande mobilité du Sherpa Medium 6x6.

 

De plus, les capacités techniques du véhicule permettront d’apporter une polyvalence d’utilisation et de s’adapter aux circonstances opérationnelles.

 

Cette version du Sherpa Medium, aérotransportable par C-130 et A400M, est en mesure de transporter une charge totale jusqu’à 12 tonnes.

 

Le Sherpa Medium est déjà en service dans l’armée française et sert notamment de base au système d’artillerie Caesar®.

 

(Sources : Renault Trucks Defense)

 

DSCF2045.jpg

            

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels
Véhicules et matériels : l'Unimog "Camion citerne polyvalent de 3,5 m3 (Eurosatory 2014)

-23 juin 2016 :

 

Eurosatory 2016 : ce véhicule avitailleur sur châssis Unimog était également présent sur le stand du SEA :

Photos ChL et Jérôme Hadacek pour Milinfo
Photos ChL et Jérôme Hadacek pour Milinfo
Photos ChL et Jérôme Hadacek pour Milinfo
Photos ChL et Jérôme Hadacek pour Milinfo
Photos ChL et Jérôme Hadacek pour Milinfo

Photos ChL et Jérôme Hadacek pour Milinfo

-3 avril 2015 :

-19 juin 2014 :

 

Et une jolie photo prise par jérôme Hadacek :

 

JT6B8787-1-.JPG

 

-19 juin 2014 : 

 

Eurosatory 2014 : Le Camion citerne polyvalent de 3,5 m3 du service des essences des armées était présent à Eurosatory, notamment pendant les démonstrations dynamiques...

 

En voici quelques photos pour compléter ce dossier :

 

Juin-2914-0869.JPG

Juin-2914 0871

Juin-2914-0876-copie-1.JPG

Juin-2914 0964

Juin-2914 0965

 

-31 octobre 2013 :

 

Voici quelques photos supplémentaires envoyées par Jérôme Hadacek que je remercie une nouvelle fois pour sa disponibilité à répondre à mes fréquentes sollicitations...

 

bd_sea-bpia_ccp-3-5_1_sd.jpg

 

Octobre-2013-8973_2.JPG

Octobre-2013-8972_2.JPG

Octobre-2013-8451.JPG

Octobre-2013-7997.JPG

 

-17 juin 2012 :

 

Eurosatory 2012 : pour les amateurs de modifs et de réalisations perso, voici quelques photos de l'Unimog en service au sein du services des essences. Il est ici doté d'une cabine blindée...

P1030760.jpg

P1030761.jpg

P1030758.jpg

Img_7085.jpg

Véhicules et matériels : l'Unimog "Camion citerne polyvalent de 3,5 m3 (Eurosatory 2014)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels
Photo : http://militaryphotoreport.blogspot.fr/

Photo : http://militaryphotoreport.blogspot.fr/

-22 juin 2016 :

 

EUROSATORY 2016 : Le Titus de Nexter, expérimenté pendant la COP 21, était présent sur le stand du Ministère de l'intérieur.

 

A NOTER : nous recherchons d'autres photos du stand du Ministère de l'Intérieur.

Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle

Le Titus était aussi présent, bien évidemment, sur le stand Nexter.

 

Le voici photographié par Jérôme Hadacek sur le stand Nexter puis au moment de quitter le salon, au réembarquement :

Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle

-20 décembre 2015 :

 

Un Titus de Nexter pour sécuriser la COP21

 

Le secret avait été très bien gardé. Alors que Nexter dévoilait son Titus en version sécurité intérieure (avec un drone Novadem NX110 posé sur le capot) durant le salon Milipol, personne ne se doutait qu'il prendrait du service rapidement. Mais c'est chose faite depuis ce matin: un exemplaire a été prêté par le constructeur au RAID et sert à la protection de la COP21. Ce prêt est assorti d'un autre puisque Nexter a également livré deux robots au service d'élite de la police, sans doute des Nerva qui avaient déjà retenu l'intérêt du GIGN.

 

Ce choix des autorités est un très bon coup de com' pour Nexter, les trois-quart des gouvernements du monde entier sont présents au Bourget, et les TV internationales vont en donner un large écho. De quoi créer un joli buzz.

 

Le RAID comprend désormais 310 policiers depuis l'intégration des ex-GIPN, sous la forme d'antennes RAID, au printemps 2015. Il dispose déjà de blindés PVP de Renault Trucks : quatre ont déjà été livrés, et la cible finale concerne au moins le double de véhicules. La proximité de l'EURO2016 et la menace terroriste pourrait même amener à enrichir ce format, envisagé avant les attaques de janvier 2015. Et pourquoi pas avec un Titus mutualisé avec la préfecture de police...

Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle

Photos de Jeromeca17, publiées avec son autorisation (un grand merci !)

Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle

 

-25 novembre 2015 :

-18 novembre 2015 :

Présentation du TITUS® en configuration « Sécurité Intérieure » lors du salon MILIPOL Paris 2015 :

Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle
Matériels et véhicules : TITUS® de NEXTER , le véhicule 6x6 blindé polyvalent du XXIème siècle

Merci à Jérôme Hadacek pour les photos ci-dessus.

 

-21 octobre 2015 :

 

   

-8 novembre 2013 :

   

Le n° 330 (novembre 2013) du magazine Raids consacre 4 pages à la présentation détaillée du Titus de chez Nexter...

   

P1080554.JPG

   

-26 septembre 2013 :

  

Press_Kit_TITUS.jpg

-26 septembre 2013 :

 

Jérôme Hadacek était présent sur le stand Nexter lors du salon DSEI de Londres lorsque le Titus a été dévoilé officiellement. En voici une photo :

 

JT6B0882-1-.JPG

 

-21 septembre 2013 :

  

A l'occasion du salon DSEI 2013 de Londres, NEXTER a dévoile le TITUS...
 

JT6B1128[1]comp

 
Grâce à un niveau de modularité exceptionnel reposant sur des kits missions, des kits environnements opérationnels ainsi que de nombreuses variantes, TITUS® est capable d'accomplir un large éventail de missions (transport de troupe, missions de combat, appui au combat et fonctions de soutien logistique) dans n'importe quel type d'engagements susceptibles de se produire dans un conflit hybride.
 
Equipé d'un châssis Tatra 6x6 combiné à un moteur de 440 ch, TITUS® se distingue par une extrême mobilité.
 
La protection est également au cœur de la conception de TITUS®. Le véhicule est ainsi doté d'un blindage modulaire nouvelle génération qui lui confère une protection balistique (niveaux 2 à 4), une protection aux mines (niveaux 4a et 4b) ainsi qu'une protection contre les attaques d'engins explosifs improvisés (IED) de 150 kg maximum, renforcées par la conception Nexter SAFEPRO® d'origine.
 
Pour permettre à l'équipage de 2 ou 3 hommes et au groupe de combat de 12 hommes maximum de rester longtemps au sol, Nexter a accompli un énorme travail d'intégration du facteur humain.
 
La puissance de feu n'a pas été négligée puisque TITUS® peut être équipé de n'importe quel type de tourelle téléopérée de 7,62 à 20 mm, ainsi que des lance-grenades de 40 mm, selon le niveau de menace et le type de mission.
 
TITUS® est totalement intégré au réseau C4I grâce à une vétronique nouvelle génération. Baptisé FINDERS®C2, le Système d’Information Terminal de Nexter optimise la connaissance de l’environnement autour du véhicule, et est optimisé grâce à un système de caméras périmétriques et un robot de reconnaissance (NERVA® LG) permettant un débarquement sûr.
  
  
  
   

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Espace Jérôme Hadacek
Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé

-19 juin 2016 :

 

Le CAESAR 8x8 à chargement automatique, déjà présenté ci-dessous, était présenté sur le stand Nexter du salon Eurosatory 2016 :

Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé
Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé

-19 septembre 2015 :

 

Cette année comme tous les deux ans, l’exposition d’armement et de matériel militaire DSEI se déroulait en plein centre de Londres au centre des expositions EXCEL.

 

Pas ou peu de nouveautés, à l'exception de  NEXTER qui dévoilait pour la première fois sur le sol européen, (autre fois fut à l’expo d’Istanbul), sa nouvelle version du CAESAR.

 

Certes il ne rentrera pas en service dans l’armée française, mais répond aux demandes d’une clientèle qui n’attache pas d’importance particulière au transport aérien. En effet la version française du CAESAR est prévue pour être aéro transportable et rentrée dans un C130 ou un A400M.

 

Celle ci sur châssis 8X8 basée sur un TATRA 810 tchèque, est plus volumineuse et plus lourde, permettant égalent mille variantes à la demande des différentes clients potentiels. Cabine rallongée pour 5 hommes, treuil derrière la cabine ou roue de secours, surblindage...

 

Le châssis tchèque est une des options, à poutre centrale comme ils l’ont toujours su le faire depuis les années trente, mais le porteur peut dorénavant être un MAN un MERCEDES ou tout autre camion comme la version saoudienne sur Mercedes UNIMOG ou la version indienne sur ASHOK LEYLAND.

 

Notons que sa principale amélioration sera dans un chargement complètement automatisé par pince de chargement directe entre les caissons à munitions et la culasse. Une automatisation qui fera descendre le personnel servant à 3 hommes maximum. Cette options n’a pas eu encore le temps d’être présentée sur ce démonstrateur mais devrait figurer lors du prochain EuroSatory 2016. Nul doute qu’il sera l’attraction de cette nouvelle édition.

 

Il est présenté aux côtés d’un CAESAR version française sur châssis RENAULT à cabine surblindée.

 

A bientôt pour d’autres photos de ce salon.

 

Jérôme Hadacek

Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé
Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé
Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé
Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé
Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé
Véhicules et matériels : le CAESAR 8x8 à chargement automatisé
Photos NEXTER
Photos NEXTER

Photos NEXTER

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Pompiers militaires, #Véhicules&Matériels

 

-17 juin 2016 :

 

EUROSAORY 2016 : le MaGeC de l'Unité d'instruction et d'Intervention de la Sécurité Civile  n°1 (Nogent le Rotrou) est  présent en extérieur.

 

Merci au Sapeurs-sauveteurs qui nous a afit découvrir ce véhicule exceptionnel. Une présentation si complère et apsionnante que nous avons oublié de prendre des photos de l'intérieur du MAGeC...

 

Pour sa partie extérieure, le véhicule est ici photographié sous toutes les coutures :

Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile

-12 avril 2015  :

 

Le ‪MAGeC un centre de crise de haut niveau, mobile et ultramoderne

 

Embarqué sur un semi-remorque, cette version compacte du COGIC (centre opérationnel de gestion interministérielle des crises) joue dans la cour des grands sur le terrain.

 

En autonomie complète, il fonctionne 24/24h et permet le suivi des opérations en cas de défaillance du vaisseau amiral de la direction générale de Sécurité civile et de la gestion des crises.

 

Il peut aussi être mis à disposition des autorités et déployé sur le terrain lors d'une crise de grande ampleur ou pendant un grand événement sportif, culturel, politique ou religieux.

 

Opérationnel en moins d'1 heure, le MAGeC, se deploie sur une surface totale de 138 m² et se divise en 4 parties.

 

A l'avant, un espace "décision" permet à 4 personnes de travailler avec toutes les commodités.

 

Au centre, un espace "veille" avec 1 officier de permanence,1 officier de salle et 4 opérateurs de cartographie et de transmissions.

 

A l'arrière, une salle de crise avec mur d'images intégré peut accueillir 14 personnes dont un responsable du système d'information géographique et géomatique.

 

Un dernier espace de 30 postes de travail dédié aux experts du COGIC et des autres ministères complete le dispositif, pour gérer la crise au plus près du terrain.

 

Source : page Facebook UIISC 7

Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile
Le MAGeC, le nouveau centre de crise de haut niveau des formations militaires de la Sécurité civile

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels
Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada

-31 octobre 2015 :

 

A lire au sujet de ce contrat :

Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada
Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada
Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada

Voir aussi :

-16 septembre 2015 :

Le groupe va livrer plus de 1.500 camions à l'armée canadienne, dans le cadre d'un contrat de plus de 500 millions d'euros.Les véhicules seront fabriqués à Bourg-en-Bresse, près de Lyon.

Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada

L'armement made in France a le vent en poupe. Après Dassault et son Rafale, Airbus et ses hélicoptères ou DCNS et sa frégate FREMM, c'est Renault Trucks Defense qui vient de frapper un grand coup au Canada. Là où Nexter s'est cassé les dents avec son blindé VBCI, la branche militaire de Renault Trucks (groupe Volvo) a été retenue pour la fourniture de plus de 1.500 camions, 300 remorques et 150 cabines blindées (de quoi équiper une force expéditionnaire), le tout assorti d'une prestation de maintenance de cinq ans. Valeur totale des contrats : 725 millions de dollars canadiens, soit plus d'un demi-milliard d'euros.

 

Si ce contrat est remarquable, c'est d'abord par le nombre de véhicules, sans doute un record pour Renault Trucks Defense. C'est ensuite parce que le marché des camions militaires - de l'armement terrestre dans son ensemble - est très concurrentiel. Face à Renault-Volvo, l'appel d'offres canadien a opposé la crème de la crème, les allemands Mercedes et Rheinmetall ou encore l'américain Oshkosh. Qui plus est, c'est sans doute la première fois depuis très longtemps, voire la toute première, que du matériel roulant français va équiper une armée nord-américaine : le contrat a été signé par Mack, la marque de Volvo, mais les camions, des Kerax en version 8 × 8 qui peuvent peser jusqu'à 35 tonnes, seront bien fabriqués à Bourg-en-Bresse, près de Lyon.

 

Début de livraison mi-2017

 

Pour cette usine, qui avait été frappée par un plan social en 2014, cette commande est plus que bienvenue - le contrat prévoit une option de 650 exemplaires supplémentaires selon nos informations - même si la production se fait à effectif constant.

 

Le contrat intervient aussi à un moment particulier pour Renault Trucks. En avril, le constructeur a annoncé un plan de suppression de 591 postes sur ses sites de Lyon, qui a soulevé des interrogations sur son ancrage français. En 2014, Renault Trucks Defense n'a produit que 26.500 camions dans l'Hexagone, dont les trois quarts dans son usine de Bourg-en-Bresse. Avant la crise, en 2008, le constructeur en assemblait plus du double (55.400). Quant aux effectifs, ils sont tombés de près de 10.000 en 2008 à 8.350 à la fin mars 2015, soit une chute de 16,5 % sur six ans. Faut-il voir dans ce nouveau contrat un geste de l'actionnaire Volvo à l'égard du gouvernement français, qui avait fustigé le plan social en cours ? « Renault Trucks n'avait pas d'autre implantation capable d'assembler ce type de véhicules », juge un syndicat.

 

Une fois construits à Bourg-en-Bresse, les Kerax prendront en tout cas le bateau direction Québec pour être équipés de leurs grues, de leurs cabines, de leurs postes radio… La livraison est censée démarrer mi-2017 et s'étaler sur un an et demi.

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Modifications et transformations..., #Les créations d'Yves
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)

-4 juin 2016 :

 

Suite à l'intérêt suscité par mes reproductions de véhicules et engins du génie, je persiste et signe...

 

Voici donc l'UNAC TNA ens ervice au sein de l'Armée de terre.

 

J'ai eu beaucoup de mal à trouver un "châssis" chenillé approchant. Je me suis donc rabattu sur un bull de chez Siku, au 1/87, que j'ai bien trituré pour me rapprocher autant que possible de mon modèle.

 

Au final, voici l'UNAC TNA sans blindage additionnel en compagnie d'un D8 afin de pouvoir comparer les tailles respectives.

 

Compact et relativement léger, il a le gros avantage d'être aéro largable en un seul colis et donc d'être rapidement opérationnel.


Yves P.

Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)

Pour en savoir plus sur l'UNAC TNA :

Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Espace Jérôme Hadacek, #Véhicules&Matériels

 

-15 mai 2016 :

 

Comparatif de l’évolution de l’AMX-30B2 jusqu’au char Leclerc (éch. 1:32 - maquettes de chez POLYMAQUETTES, INTERMAQUETTES, Michel LOISEAU et artisan inconnu).

 

De gauche à droite :

 

- AMX 30B2

- AMX 32 120mm

- AMX 32 tourelle AMX40 - maquette prototype d’évolution (coll. M.C)

- AMX 40

- Char Leclerc

De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)

Pour que le  sujet soit complet, il manquait des photos de l'AMX-40. Les voici :

 

De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)

Exemplaire d’AMX 40 conservés au Musée des Blindés de Saumur :

De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)

-19 février 2016 :

  

Les industriels de l’armement et l’armée française avaient largement les moyens techniques (moins financiers) de trouver une alternance à l’évolution de l’AMX 30 B2 avant de passer directement au char Leclerc. Ce fut le cas déjà par une proposition de GIAT Industries d’améliorer le potentiel du 30B2 par une version 30C2 dont je joins une fiche technique (photos 1 ci-dessous) et dont un prototype est conservé au musée des blindés de Saumur. (photo 2 ci-dessous). L’AMX 30 Brennus était également une réponse temporaire par un surblindage réactif et un palliatif de moindre coût par adaptation sur des X30B2 déjà existants en attendant le char Leclerc.

 

De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)

Mais au delà et à l’instar de la Bundeswehr avec les sous versions du Leopard 1 puis du LEOPARD 2, nous avions les capacités d’un char de transition. Les AMX 32 et 40 en sont d’ailleurs les preuves existantes à plusieurs exemplaires de prototypes, conservés encore pour un certain nombre d’entre eux. (Saumur et Bourges).

L’annonce du projet du char Leclerc a suscité un engouement compréhensif chez nos militaires, mais qui s’est peut être transformé en « caprice » pour avoir le nec plus ultra de la technologie moderne. D’ailleurs et sans faire de l’anti patriotisme mais juste un constat, notre char est tellement sophistiqué que nous n’arrivons pas à le vendre. Les versions T1 pourrissent cannibalisées et impossibles à revendre sur des terrains de stockage de Bourges. C’est aussi cela notre « malheur » de faire des bijoux de technologie, invendables parce qu’inutilisables par des armées, moins qualifiées que la nôtre. Dans le rapport prix / formation / technologie et entretien, des pays opteront pour des blindés plus simples, plus rustiques et nettement moins coûteux.


Entre temps, la gestation du Leclerc a été très longue, bien trop longue, envisagé pour les batailles contre l’ennemi classique de l’époque, l’Union Soviétique et le bloc de l’Est que constituait l’ensemble du Pacte de Varsovie. Il a été conçu pour les combats de chars qui auraient dû se dérouler dans les grandes plaines d’Ukraine. Or, en une décennie, l’Union Soviétique a implosé et le bloc de l’Est s’est fissuré de toutes parts avec la chute du Mur de Berlin comme point d’orgue.

- Pourtant, dès 1979, un premier prototype de l’AMX 32 était prêt suivi par un deuxième en 1981. L’évolution avait porté sur un canon d’abord de 105mm à 120mm sur le deuxième prototype avec un aspect qui préfigure déjà les chars modernes que seront l’AMX 40 et le char Leclerc à blindage composite. Le premier prototype se reconnait d’emblée à son canon de 105mm et un masque similaire à celui du X30B2. Les blindages frontaux de caisse évolueront également par des soudures mécano-soudées par plaques de blindage abandonnant ainsi le style années 60 des caisses arrondies moulées d’un seul bloc. Déjà apparaissaient aussi les premiers indices du char moderne, COTAC (Conduite de tir automatique, possibilité de tir en roulant, nouveaux obus flèche de 105mm etc…). Non retenu par l’armée française, il avait également la possibilité d’occuper une place sur le marche mondial du blindé. Mais les pays riches attendaient une modernisation plus aboutie, quant aux pays plus désargentés, les options russes à pas cher et quelque peu modernisées, leurs suffisaient largement !


Deux prototypes sont toujours conservés au Musée des blindés de Saumur, l’un dans les réserves à l’abris et en parfait état (Cf photo), l’autre à l’extérieur et passablement cannibalisé. (photos 3 et 4 ci-dessous).

De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)

Si pour la tourelle, la dernière version du X32 de 120mm pouvait servir de brouillon bien avancé, il n’en était pas de même pour le châssis qui opérait une réel le rupture avec la lignée des « X30 » tant pour la motorisation que pour le train de roulement puisque la masse passait au delà de 40 tonnes. Cette fois la masse visée atteignait les 45 tonnes et jusqu’à 50 tonnes et rivalisant avec les chars les plus modernes de son époque. Il ne sera pas non plus retenu par l’armée française, le Leclerc pointant de plus en plus le bout de son nez. puisque le dernier prototype de l’AMX 40 sorti en 1985 (projet Egypte) alors que dans les années 80, les prototypes et mulets du char Leclerc étaient déjà bien avancés, pour une première apparition en public en 1991.


Trois AMX 40 sont conservés au Musée des blindés de Saumur, l’un exposé dans la salle des blindés modernes français (sable et brun) cf photo, les deux autres stockés dans les réserves (en sable et brun, le deuxième avec tourelle marquée 40T01 -Cf photo). Un quatrième exemplaire se trouve encore sur un dépôt de Bourges et estampillé d’un «S»pour « Saumur ». Il revêt un camouflage partiel vert pâle et sable et marqué 40T1. (pour des raisons de confidentialité, nous ne pouvons publier cette photo).

 

L’AMX 40 ne remporta pas plus de succès à l’export malgré plusieurs tentatives d’essais et de propositions notamment auprès de l’armée royale saoudienne et de l’Egypte qui l’une et l’autre resteront sans suite.

 

Jérôme Hadacek

Extrait plaquette présentation de l'AMX-32 :

De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)
De l'AMX-30 au Leclerc : une longue épopée... (par Jérôme Hadacek)

A SUIVRE d'ici quelques jours...

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels
Véhicules et matériels : la Citroën Mehari

-7 mai 2016 :

 

Pour assurer la transition entre la Jeep Hotchkiss et la Peugeot P4, la Méhari à deux roues motrices a été commandée à partir de 1972 par l'armée française à 7 064 exemplaires dont 691 versions auto-école2.

 

Les modèles achetés par l'armée disposent d'un circuit électrique en 24 volts (12 volts pour la gendarmerie) pour l'alimentation de la radio. Les deux batteries de 12 V sont montées en série avec un coupe-circuit interposé.

 

La deuxième batterie se situant à la place de la boîte à gants. De ce fait, la voiture dispose d'organes électriques spécifiques, en particulier la bobine, l'alternateur, le démarreur et l'ensemble des lampes. Seule la bobine n'est pas empruntée aux équipements destinés aux camions, ce qui en fait une pièce rare.

Véhicules et matériels : la Citroën Mehari

Citroën Méhari Armée, véhicule léger (France)

Caractéristiques :


Citroën Méhari Armée
Équipage : 1 + 1.
Poids : à vide, 585 kg ; chargé, 990 kg.
Moteur : AK à essence et à refroidissement par air de 2 cylindres développant 26 ch.
Dimensions : longueur, 3,52 m; largeur, 1,53 m; hauteur, 1,635 m.
Performances : vitesse maximale sur route, 100 km/h ; rayon d'action maximal, 300 km; pente, 40 % ; franchissement de gués, jusqu'à 0,30 m.

Après avoir examiné un certain nombre de véhicules présents sur le marché, l'armée française a choisi la Méhari, qui répondait à son besoin d'un véhicule de service pour l'arrière, ne devant pas faire montre de grandes performances en tout terrain. Le transport de cargaisons légères (maximum, 405 kg) et les missions de commandement (à condition qu'elle soit équipée en moyens radio) comptent parmi les tâches qui lui sont imparties. Le modèle ne peut recevoir aucun système d'armement.

La Méhari Armée possède un châssis d'acier et une carrosserie de plasti­que. Cette carrosserie ne nécessite presque aucun entretien, car elle ne rouille pas. Le moteur du modèle de base est à l'avant, les sièges du conducteur et du passager au cen­tre (avec cordon de sécurité à hau­teur des portières); à l'arrière, il y a une banquette pour deux hommes, qui peut se rabattre en libérant un ample espace de chargement. Le pare-brise se rabat sur le capot vers l'avant; une capote de coton noir recouvre l'habitacle. En cas de besoin, les soldats peuvent installer une bâche plus complète, avec pan­neaux transparents latéraux et por­tières. Le modèle utilitaire est sem­blable au modèle militaire, si l'on excepte un espace de chargement plan situé derrière les sièges du conducteur et du passager. Tout comme le modèle de base, il a un pare-brise et une capote, et peut recevoir un système de bâches complet.

Le moteur est couplé à une boîte manuelle de quatre rapports et une marche arrière. Il n'y a pas de transfert, puisqu'il s'agit d'un véhi­cule 4 x 2. Les essieux avant comme les essieux arrière sont sus­pendus à des ponts à glissement latéral, sur ressorts en spirale, et à amortisseurs hydrauliques sur cha­que roue. Même si la Méhari n'est qu'une 4 x 2, elle est riche en potentialités tout terrain. De plus, elle est si légère qu'elle peut facile­ment être soulevée par des hommes sur terrain difficile.

Véhicules et matériels : la Citroën Mehari
Véhicules et matériels : la Citroën Mehari

Source :

Véhicules et matériels : la Citroën Mehari

Merci à Jean-Michel Boniface pour les photos qui illustrent cet article...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

 

Fidèlement,

 

ChL

 

 

Catégories

Hébergé par Overblog