Articles avec #vehicules&materiels catégorie

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Dossier 10 : la saga ACMAT, #Véhicules&Matériels

   
  

Véhicules&matériels : ACMAT ALTV Command-car (Durisotti)

-31 mai 2017 :

 

La saga ACMAT est une rubrique inépuisable, aussi bien lorsqu'il s'agit d'évoquer la gamme du constructeur ou ses reproductions en miniatures.

 

Les photos d'un ALTV Command-car, réalisé par Durisotti en 2010 à la demande d'un client africain aont été récemment publiées sur la page Facebook du constructeur-carrossier installé dans le Pas de Calais.

Photos Durisotti
Photos Durisotti
Photos Durisotti

Photos Durisotti

Véhicules&matériels : ACMAT ALTV Command-car (Durisotti)
Véhicules&matériels : ACMAT ALTV Command-car (Durisotti)
Véhicules&matériels : ACMAT ALTV Command-car (Durisotti)
Véhicules&matériels : ACMAT ALTV Command-car (Durisotti)
Véhicules&matériels : ACMAT ALTV Command-car (Durisotti)

Alors qui se colle à la reproduction de ce command-car ?

Photo trouvée par Jérôme Hadacek sur le net

Photo trouvée par Jérôme Hadacek sur le net

Véhicules&matériels : ACMAT ALTV Command-car (Durisotti)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

-23 mai 2017 :

 

Nous engageons aujourd'hui un tour d'horizon en photos des principaux matériels en service dans l'armée portugaise... histoire de nous ouvrir de nouveaux horizons !

LAND ROVER DEFENDER 90 TD SW E 4x4 MF/08

LAND ROVER DEFENDER 90 TD SW E 4x4 MF/08

TOYOTA LAND CRUISER D 4x4 MF/01

TOYOTA LAND CRUISER D 4x4 MF/01

LAND-ROVER DEFENDER 4x4 MF/09 sanitaire

LAND-ROVER DEFENDER 4x4 MF/09 sanitaire

MITSUBISH 4x4 L200 CABINE DUPLA NBQ MF/08

MITSUBISH 4x4 L200 CABINE DUPLA NBQ MF/08

TOYOTA LAND CRUISER D 4x4 MF/01
TOYOTA LAND CRUISER D 4x4 MF/01

TOYOTA LAND CRUISER D 4x4 MF/01

UMM ALTER II D 4x4 MA/89
UMM ALTER II D 4x4 MA/89

UMM ALTER II D 4x4 MA/89

A SUIVRE...

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Les miniatures de Gendarmerie, #Les miniatures de police

   

Véhicules&matériels : le nouveau Peugeot Expert Gendarmerie et Police (Durisotti)

-14 mai 2017 :

 

Les Peugeot Expert Gendarmerie et Police sur la chaine d'aménagement avant leur Livraison...

 

Photos Durisotti
Photos Durisotti

Photos Durisotti

-23 avril 2017 :

 

Habitant le Pas de Calais, je suis particulièrement ravi de vous faire découvrir les nouveaux Peugeot Expert qui vont être livrés à la Gendarmerie et à la Police.

 

Ces véhicules sont aménagés et équipés sur le site principal de Durisotti à Sallaumines, dans la Pas de Calais.

Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti

Source : Durisotti

Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti

Source : Durisotti

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Les miniatures de sapeurs pompiers

   

Photos Jérôme Hadacek

Photos Jérôme Hadacek

-14 mai 2017 :

 

Voici quelques photos d’un Land Rover Defender 110 de la BSPP surpris lors d’une intervention importante à Boulogne-Billancourt.

 

Peu courante, ce Land Rover bâché à l’identique de celui en service dans l’armée de terre, est dédié à la recherche et au sauvetage comme cela il est mentionné sur la bâche.

 

En revanche l’immatriculation SPTT 4 signifierait Sapeurs Pompier Tout Terrain N°4.

 

On notera la galerie importante, occupant toute la surface de cabine.

 

Jérôme Hadacek

Photos Jérôme Hadacek
Photos Jérôme Hadacek

Photos Jérôme Hadacek

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

-3 mai 2017 :

 

Mack Defence (groupe Renault Trucks Defense) va livrer à l'armée canadienne 12  Mack Titan spécialement conçus comme tracteurs de se mi-remorque porte-char.

 

Moteur de 605hp, ponts arrières en tridem, boite de vitesses auto avec une priorité donnée au  couple de traction et pas à la vitesse de transport.

 

La vocation de ces nouveaux ensembles porte-char n'est pas de servir lors des opérations mais de "transfert truck" pour emmener les matériels opérationnels entre les lieux de casernement et un port ou un aéroport.

 

Pascal BTR

Photo du véhicule de base

Photo du véhicule de base

Photo de l'un des MACK Titan avant sa livraison

Photo de l'un des MACK Titan avant sa livraison

Plaquette MACK Titan civil

Véhicules&matériels : l'armée canadienne passe commande de tracteurs MACK Titan de chez RTD

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Espace Jérôme Hadacek, #Véhicules&Matériels

     

Véhicules&matériels :  Codification du transport SNCF pour le matériel militaire

-29 avril 2017 :

 

CODAGE SNCF de 1950 à 1970

 

Pour prolonger l’illustration que j’avais déjà envoyée précédemment suite à la réflexion d’un marquage d’une « grenade » sur le BERLIET TBC grue reproduit au 1 :43, j’ai retrouvé dans le Manuel de l’officier subalterne du Génie de 1957, quelques explications complémentaires illustrées.

 

Il y distingue 4 types de « grenades » :

 

- La blanche ornée d’un chiffre noir

- La blanche avec chiffre rouge

- La rouge unie avec chiffre noir

- La rouge barrée d’une bande blanche

 

Chacune d’entre elles, à l’image des pastilles actuelles et héritières de ces « grenades », correspondent à des types de wagon (de 0 à 5) et indiquent les démontages et opérations à mettre en œuvre avant un embarquement par chemin de fer (« engageant le gabarit »). L’indication d’un carnet de croquis numéroté, signifie qu’il faut se reporter à un manuel d’embarquement spécifique, indiquant les diverses opérations techniques de démontage à effectuer, plus complexes que sur un véhicule classique.

 

Jérôme Hadacek

Véhicules&matériels :  Codification du transport SNCF pour le matériel militaire
Véhicules&matériels :  Codification du transport SNCF pour le matériel militaire
Véhicules&matériels :  Codification du transport SNCF pour le matériel militaire
Véhicules&matériels :  Codification du transport SNCF pour le matériel militaire
Véhicules&matériels :  Codification du transport SNCF pour le matériel militaire

-5 avril 2017 :

 
A propos du TBC 8 KT CMD sorti récemment chez certains marchands de journaux dans le cadre de la série-presse "Collection Berliet" en test pour Hachette, un de nos amis milinfiste s'est étonné de la présence d'une grenade blanche sur le côté de la portière.
 
Nous avons donc demandé à Jérôme de nous éclairer sur le sujet :
 
 
 
Codification du transport SNCF pour le matériel militaire
 
 
Les « grenades » sont les insignes précurseurs des indications de transport SNCF, d’ailleurs visibles également sur les wagons de l’époque. Contrairement aux pastilles actuelles, elles se divisaient en trois groupes :
 
- Les blanches pour les véhicules légers et moyens sans autres formules d’embarquement que la mise sur wagon
 
- Les rouges rayées d’un trait blanc, pour les véhicules plus lourds et ceux nécessitant une mise en oeuvre de démontage avant embarquement
 
- Enfin, les rouges pleines, pour les engins lourds et spéciaux.
 
Celles ci on peu à peu cédé la place à une déclinaison plus importante des types de grenades au fur et à mesure de la complexité des matériels à embarquer et des démontages à y effecteur avant chargement.
 
Elles se sont alors transformées en une grenade banche uniforme, de vierge au numéro 5. Chaque numéro indiquant un degré de plus en plus compliqué de mise en oeuvre d’un transport SNCF. 
 
Enfin récemment, la grenade à perdu ses flammes pour devenir un rond blanc puis additionné de pastilles rouges (une ou deux) puis d’un numéro de cahier auquel il faut se reporter pour un transport par voie ferrées.
 
Depuis le camouflage centre Europe, ces ronds blancs de codification pour wagons SNCF, sont devenus gris (parfois marrons) pour mieux se confondre dans le bariolage. 
 
En revanche, les pastilles rouges et les références de cahiers d’embarquement, demeurent toujours.  
 
Vous l’aurez compris, j’adore les marquages utilisés par l’armée française, et je pense que la photothèque accumulée depuis des années, regorge de choses aussi amusantes qu’inédites.
 
 
Jérôme
Véhicules&matériels :  Codification du transport SNCF pour le matériel militaire
Véhicules&matériels :  Codification du transport SNCF pour le matériel militaire
Wagon de classe 5 (ici un AMX 30B2) nécessitant multiples démontage pour embarquement, et devant se rapporter au cahier d’embarquement référencé sous les pastilles rouges

Wagon de classe 5 (ici un AMX 30B2) nécessitant multiples démontage pour embarquement, et devant se rapporter au cahier d’embarquement référencé sous les pastilles rouges

Marquage SNCF actuel avec codification SNCF sur rond gris

Marquage SNCF actuel avec codification SNCF sur rond gris

Marquage SNCF simple nécessitant un wagon de classe 2 sans démontage particulier

Marquage SNCF simple nécessitant un wagon de classe 2 sans démontage particulier

Wagon de classe 3 nécessitant un démontage pour le véhicule embarqué (pastille rouge)

Wagon de classe 3 nécessitant un démontage pour le véhicule embarqué (pastille rouge)

Marquage SNCF particulier d’un codage de wagon SNCF sur rond brun terre du bariolage 3 tons

Marquage SNCF particulier d’un codage de wagon SNCF sur rond brun terre du bariolage 3 tons

Marquages SNCF vus sur Berliet TBC 8 KT
Marquages SNCF vus sur Berliet TBC 8 KT
Marquages SNCF vus sur Berliet TBC 8 KT
Marquages SNCF vus sur Berliet TBC 8 KT

Marquages SNCF vus sur Berliet TBC 8 KT

Quelques exemples sur GBC 8 KT ou TBC 8 KT
Quelques exemples sur GBC 8 KT ou TBC 8 KT
Quelques exemples sur GBC 8 KT ou TBC 8 KT
Quelques exemples sur GBC 8 KT ou TBC 8 KT

Quelques exemples sur GBC 8 KT ou TBC 8 KT

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Les miniatures de sapeurs pompiers

-25 avril 2017 :

 

Le SDIS de Loir-et-Cher a fait l’acquisition de deux Fourgons Pompe Tonne (FPT) en 2016 auprès de l’UGAP. Le coût unitaire par véhicule s’élève à environ 280 000 € TTC.

Véhicules&matériels : IVECO Fourgon pompe Tonne (FPT) du Sdis Loir-et-Cher

Afin de répondre aux besoins du SDIS les véhicules vont être armés en FPTSR par le Parc départemental.

 

Affectés au CSP Vendôme et au CSP Romorantin-Lanthenay, les FPTSR nécessitent une formation des personnels de ces centres afin d’exploiter au mieux leurs capacités.

 

Ainsi, les 27 et 28 mars 2017, ce sont respectivement quelques conducteurs des CSP Romorantin-Lanthenay et Vendôme qui se sont rendus au Centre de formation de Vineuil pour bénéficier d’une formation à l’utilisation du FPTSR. Dispensée par Aurélien POULAIN, conseiller technique de la société MAGIRUS CAMIVA (le fournisseur retenu par l’UGAP), cette formation d’une journée est incluse dans le coût d’acquisition du véhicule.

 

La journée permet aux futurs utilisateurs de découvrir en détail le véhicule. Le matin, l’intervenant distribue à chacun un fascicule détaillé regroupant les spécificités du FPTSR, avant de passer au crible l’intégralité du véhicule en découvrant toutes les options et fonctionnalités. Chaque conducteur peut ensuite s’essayer quelques minutes à la manœuvre du véhicule. Les deux FPTSR sont équipés d’une boîte automatique, afin d’en faciliter leur conduite. L’après-midi est ensuite consacrée à l’utilisation du fourgon : le véhicule est découpé en deux parties, l’une pour la lutte contre l’incendie et l’autre pour le secours routier.

 

Le FPTSR affecté au CSP Romorantin-Lanthenay sera livré courant avril 2017, celui du CSP Vendôme courant mai 2017.

Véhicules&matériels : IVECO Fourgon pompe Tonne (FPT) du Sdis Loir-et-Cher
Véhicules&matériels : IVECO Fourgon pompe Tonne (FPT) du Sdis Loir-et-Cher
Véhicules&matériels : IVECO Fourgon pompe Tonne (FPT) du Sdis Loir-et-Cher
Véhicules&matériels : IVECO Fourgon pompe Tonne (FPT) du Sdis Loir-et-Cher

Source :

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Espace Jérôme Hadacek

-22 avril 2017 :

 

Irak : L’activité des artilleurs français est repartie de plus belle

 

epuis le lancement de la seconde phase de l’opération visant à reprendre Mossoul à l’État islamique (EI ou Daesh), les 4 CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie) de la Task Force (TF) Wagram ont été intensivement sollicités pour appuyer les opérations de la 9e Division irakienne dans le secteur de Badush, au nord-ouest de la ville, dans le cadre d’une manoeuvre plus large d’encerclement.

 

Puis, quand la localité de Badush a été reconquise, l’activité des artilleurs français est retombée, les demandes d’appui se faisant alors plus rare. Mais visiblement, les jihadistes n’ont pas encore dit leur dernier mot dans ce secteur : en témoigne le rythme de nouveau plus élevé des interventions de la TF Wagram, qui a franchi le seuil des 600 missions, à la fin mars.

 

Ainsi, depuis le début de ce mois, les CAESAR français ont effectué près d’une centaine de missions au profit des forces irakiennes, dont 41 entre le 1er et le 6 avril et 58 autres la semaine passée. Pour rappel, une mission suppose plusieurs dizaines de tirs d’obus.

 

« La TF Wagram a poursuivi cette semaine ses missions de tir en appui de la 9e division irakienne engagée dans la région de Badush. Elle a […] concentré son action sur la défense des positions de la division au nord-ouest de la ville de Mossoul et le harcèlement des combattants de Daesh préparant des contre-offensives tactiques », explique l’État-major des armées (EMA), dans son dernier compte-rendu des opérations. Cela étant, il n’a pas précisé s’il s’agissait de tirs de destruction ou d’éclairement.

 

Qui plus est, souligne-t-il encore, les conditions météorologiques, « très défavorables », ont perturbé les actions du « pilier appui » de la force Chammal. Ce qui s’est traduit, au niveau des opérations aériennes, par seulement 27 missions effectuées par les Rafale de l’armée de l’Air et de la Marine nationale, dont 4 ont abouti à des frappes contre les positions de Daesh dans les régions de Mossoul, de Baïji et d’Al-Qaïm.

 

S’agissant plus particulièrement Mossoul, dont la partie orientale a été libérée de l’emprise de l’EI en janvier, la situation est figée. Les unités de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS) sont toujours au contact des combattants de Daesh au niveau de la vieille ville.

 

« Les avancées sont rendues complexes par la configuration des lieux et les actions de harcèlement conduites » par les jihadistes, lesquels, dans le même temps, mènent des attaques au mortier « sur les secteurs libérés à l’est du Tigre pour tenter de maintenir un climat d’insécurité », a relevé l’EMA.


Source : http://www.opex360.com/2017/04/14/irak-lactivite-des-artilleurs-francais-repartie-de-plus-belle/#64VdQrIOy4ljdR6E.99

-20 mars 2017 :

-18 mars 2017 :

Le Danemark sélectionne le CAESAR

 

Début d’année faste pour Nexter Systems, dont le canon automoteur de 155 mm CAESAR engrange un second succès à l’export en l’espace d’un mois. Après une commande de 18 systèmes supplémentaires par l’Indonésie, c’est au tour du Danemark d’annoncer l’achat de 15 CAESAR pour remplacer les 32 M109A3 Paladin en service depuis 1965. « C’est un jour historique pour l’armée. Notre puissance de feu est de retour », annonçait hier le major général Hans Christian Mathiesen, chef d’état-major de l’armée de Terre danoise.

Véhicules et matériels : le CAESAR de Nexter

Une fois entré en service au sein du 1e bataillon d’artillerie de l’armée danoise, ces 15 CAESAR représenteront l’essentiel de la force de frappe du pays, le Danemark ayant décidé en 2008 de se séparer de ses 12 systèmes de lance-roquette multiples M270A1. Ce contrat, dont le montant reste inconnu, comprend également une option pour la livraison de six systèmes supplémentaires.

 

C’est en réalité une double victoire pour le systémier-intégrateur français, qui réalise au passage la première vente à l’export de la nouvelle version « haute intensité » du CAESAR dévoilée en septembre 2015 durant le salon DSEI.

 

La variante sélectionnée par le Danemark repose sur un châssis 8×8 Tatra T-815 autorisant une charge plus importante. Une prise de masse notamment justifiée par une capacité d’emport de munitions pratiquement doublée (30 obus au lieu de 18 sur la version 6×6) et une meilleure protection de l’équipage, grâce à une cabine blindée de niveau 2A ou 2B. Le système peut également être doté d’une tourelle téléopérée de 12,7 mm, d’un système anti-IED et de réserves de carburant supplémentaires. D’une masse de 30 tonnes, cette variante est aérotransportable par A400M.

 

Outre Nexter et son CAESAR, la phase finale cette compétition lancée en novembre 2015 aura vu concourir Elbit Systems et l’ATMOS, et le coréen Hanwa Techwin avec le K9 Thunder.

 

Source : http://forcesoperations.com/le-danemark-selectionne-le-caesar/

-27 février 2017 :

 

Nexter livrera 18 systèmes d’artillerie CAESAR de plus à l’Indonésie

 

En 2012, l’armée nationale indonésienne (Tentara Nasional Indonesia) avait retenu le CAESAR (Camion équipé d’un système d’artillerie) de groupe français Nexter pour remplacer en partie ses obusiers AMX MK61 et FH-88. Un contrat portant sur la livraison de 37 exemplaires et d’une valeur de 115 millions d’euros fut alors signé.

 

Cinq ans plus tard, Nexter a obtenu une nouvelle commande auprès de Jakarta. L’industriel français a en effet annoncé, ce 20 février, à l’occasion du salon de l’armement IDEX 2017, aux Émirats arabes unis, la signature d’un contrat de livraison de 18 CAESAR supplémentaires aux forces armées indonésiennes.

 

En outre, la commande indonésienne comprend également la fourniture du système de conduite de tir FINDART, des simulateurs CAESAR pour la formation des artilleurs ainsi que 50 véhicules auxiliaires de bataillon d’artillerie qui seront assemblés en Indonésie par PT Pindad. Le montant de ce contrat n’a pas été précisé.

 

« Ce dernier succès en Indonésie montre que les performances impressionnantes du CAESAR satisfont aux exigences opérationnelles les plus sévères en Asie du Sud-Est », a commenté Gilles Sarreau, vice-président principal chargé des programmes d’artillerie, de tourelles et de systèmes d’armes, chez Nexter, qui fait désormais partie du groupe franco-allemand KNDS (Krauss Maffei Wegmann – Nexter Defense Systems).

 

Le CAESAR, doté d’un canon de 155 mm d’une portée théorique de 38 km et pouvant rapidement mis être en oeuvre, a pu montrer ses capacités lors des récentes interventions extérieures de l’armée de Terre française. Quatre exemplaires sont d’ailleurs actuellement déployés dans la région de Mossoul, dans le cadre de l’opération Chammal.

 

D’après Nexter, le CAESAR, produit à 270 exemplaires, a ainsi déjà tiré plus de 80.000 obus et « couvert une distance de plus d’un million de kilomètres ». Ce système d’artillerie a été vendu à la Thaïlande et à l’Arabie Saoudite.

 

Par ailleurs, l’armée indonésienne envisage aussi l’acquisition de 20 canons automoteurs chenillés M-109A4 d’origine américaine et issus des surplus de la composante terrestre de la Défense belge.

 

Source : www.opex360.com/2017/02/20/nexter-livrera-18-systemes-dartillerie-caesar-de-plus-lindonesie/#J2FTPYUGXQpQpKHA.99

Véhicules et matériels : le CAESAR de Nexter

-1er décembre 2017 :

 

Oliver Felder nous envoie quelques photos du CAESAR en action contre les talibans :

CAESAR au coeur de l'action !
CAESAR au coeur de l'action !
CAESAR au coeur de l'action !
CAESAR au coeur de l'action !

CAESAR au coeur de l'action !

-12 novembre 2015 :

 

 

Bien que le CAESAR de chez Master Fighter soit encore d'actualité, le CEMAT parle de CAESAR "NG" blindés pour l'armée de Terre, dans le cadre de la loi de finances pour 2016.

 

http://forcesoperations.com/exit-les-derniers-auf1-bienvenue-au-caesar-ng/

 

Étonnant, mais alors quel modèle ?

 

En effet, NEXTER a depuis l'équipement de l'armée de Terre française développéune version "

plus robuste" de son CAESAR, afin de séduire des clients ayant des "besoins particuliers".

 

http://www.opex360.com/2015/09/20/artillerie-nexter-sorti-version-plus-robuste-du-caesar/

 

Pascal Btr

 

-2 août 2014 :

 

     Eurosatory medium

 

Certains milinfistes sont assez friands de vues rapprochées des matériels en dotation au sein de notre armée.

 

Dans cet esprit, voici quelques photos du CAESAR prises sur le stand de l'armée de terre :

 

400.JPG

 

400f.JPG

 

400b.JPG

 

400d.JPG

 

400k.JPG

 

406b.JPG

   

-4 juillet 2012 :

 

ESY12date-FDnoirGB

 

Jérôme Hadacek, décidément très fidèle à Milinfo, nous a adressé quelques photos du Caesar dans sa version exportation tel qu'il était présenté sur le stand de Nexter.

 

"Sur le stand Nexter d'EuroSatory était exposé la version export du CAESAR. Il est doté d'une cabine SOFRAME et l'ensemble est monté sur le châssis d'un Mercedes-Unimog U2450. La plus grosse commande revient au Royaume d'Arabie Saoudite avec un nombre de 76 exemplaire dont la majorité sera construit sur place. 

  
Une idée de version pour notre ami Olivier Saint Lot à inclure dans sa gamme Master Fighter...".

   

Juillet-2012-8230.JPG
     
Juillet-2012-9157.JPG
        
Juillet-2012-8232.JPG  

(Photos Jérôme HADACEK)

 

  

-16 juin 2009 :

 


Sources : Terre Magazine


-2 mars 2009 :

 

Le Camion équipé d’un système d’artillerie (CAESAR) équipe depuis octobre 2008 la 2e batterie du 68e régiment d’artillerie d’Afrique (68e RAA) de La Valbonne. Les artilleurs de La Valbonne ont découvert tous ses atouts lors d’une campagne de tirs à Canjuers. 
 
  
 
Le CAESAR : CAmion Equipé d'un Système d'ARtillerie
 



 




 
Le CAESAR a été perçu début octobre par le 68e RAA, désormais équipé du fleuron de l’artillerie.

Armé par une équipe de cinq servants, le CAESAR est particulièrement mobile, rapide et puissant. Sa vélocité et sa furtivité lui permettent de s’embusquer avant et aussitôt après le tir.

Caché dans un bois ou sous un hangar, le canon attendra le meilleur moment pour tirer avant de disparaître aussitôt.

Comme il est agile aussi bien sur route qu’en tout-terrain, ses mouvements sont difficiles à prévoir pour l’ennemi.

Équipé d’un système centralisé de gonflage des roues pour adapter la pression à la nature du terrain et compenser une crevaison, il peut suivre tout ce qui roule aujourd’hui dans l’armée française.

Rustique et simple à mettre en œuvre, le CAESAR bénéficie de technologies de pointe. Avec un navigateur de dernière génération, la position du camion est évaluée précisément à tout moment.

Le pointage, lui, est corrigé automatiquement et immédiatement après chaque tir. En effet, le navigateur assure le pointage et le positionnement de la pièce, ce qui fait du CAESAR une pièce d’artillerie “intégrale”.

Cette automatisation (navigateur, radar de mesure de la vitesse initial et calculateur balistique) permet au canon de tirer immédiatement après réception des coordonnées de la cible à traiter, d’autant plus facilement que la radio autorise le transfert de données.
 

En effet, le CAESAR n’a pas besoin d’un tir de réglage : il est en mesure de faire feu immédiatement après sa mise en batterie grâce au radar de mesure initial et au calculateur balistique qui lui offrent également, selon les munitions utilisées, la possibilité de tirer jusqu’à près de 40 km.
 

Alors, prêt à tout le CAESAR ? L’adjudant Walter Brau qui a fait partie des premiers à l’essayer pour le 68e RAA le confirme. «Nous avons même testé ce matériel à Djibouti avec des températures jusqu’à 50°, dans des conditions désertiques extrêmes. Alors oui, le CAESAR est prêt pour tous les engagements". 
 
Sources : www.defense.gouv.fr

 

 

-6 février 2009 :

 

Le CAESAR (Camion équipé d'un système d'artillerie)





Emploi operationnel

Héritier de matériels éprouvés tels que le canon AMF3, l’automoteur 155 GCT AUF1 ou le canon tracté 155 TRF1, CAESAR® en constitue une synthèse optimale. Polyvalence, mobilité, facilité de mise en œuvre, permanence des feux et survivabilité sont les points clés de ce nouveau système d’armes de 155 mm/52 calibres, totalement interopérable avec les matériels OTAN de 39 calibres et le JB MoU 52 calibres.

Les automoteurs d’artillerie sont pénalisés sur le plan de la mobilité et de la maintenance par leur masse et leur châssis chenillé.
Les canons tractés sont handicapés en matière de manœuvrabilité et de survivabilité par leur encombrement et leur conception.

Véritablement polyvalent, CAESAR®, quant à lui, comble, par ses solutions innovantes, ces carences et satisfait les besoins opérationnels quels que soient le niveau du conflit, le théâtre d’opération et la nature des forces engagées.

CAESAR® est apte à appuyer tous types d’unités motorisées, mécanisées ou blindées, y compris celles à vocation de déploiement rapide.

La puissance de feu du CAESAR® est amplifiée par sa rapidité de mise en œuvre, sa portée allongée et sa grande précision.

CAESAR® peut battre des zones plus étendues avec moins de pièces.

CAESAR® favorise l’initiative, la manœuvre et la réactivité, tout en minimisant les risques.

CAESAR® est efficace pour chaque mission feux : tirs d’appui direct, tirs d’action dans la profondeur, tirs de contrebatterie et même de défense côtière.


Atouts majeurs

-Système polyvalent et intéropérable avec les matériels OTAN de 39 calibres et le JBMoU 52 calibres,
-Mobilité tactique et manoeuvrabilité : châssis de camion 6X6,
-Mobilité stratégique : aérotransportable par C130 (en un seul fardeau),
-Permanence des feux : rapidité de mise en œuvre, portée allongée et grande précision,
-Survivabilité et furtivité : CAESAR® tire six coups et sort de batterie en moins de 2 minutes.





Caractéristiques techniques :

 


Compacité:
-Masse maximale en ordre de combat< 18 tonnes
-Longueur (châssis)10 m
-Largeur (châssis)3,7 m
-Hauteur (châssis)2,55 m
 
Protection :
-Cabine blindée
-Blindage additionnel (en option)
 
Mobilité :
-Mobilité tactique et manœuvrabilité d’un châssis de camion 6x6.
-Vitesse sur route> 85 km/h
-Vitesse en tout chemin50 km/h
-Autonomie~ 600 km
-Système de gonflage des pneus centralisé.
-Aérotransporten classe C130 (un seul fardeau)
 
Armement :
-Artillerie de 155 mm/52 calibres conforme au JB MoU.
-Compatible avec les munitions de 155 mm au standard OTAN (39 ou 52 calibres) ou de type ERFB.
-Pointage automatique.
-Pointage en site : + 1 160 millièmes.
-Pointage en gisement : ± 300 millièmes.
-Pente et dévers autorisés pour le tir : ± 10°.
-18 coups complets embarqués.
-Civière de chargement (obus) et refouloir hydrauliques.
-Culasse à vis à commande hydraulique.
-Chargement automatique des étoupilles (barillet de 14 étoupilles).
-Temps de mise en batterie/sortie de batterie : moins de 1 minute.
-Cadence de tir : 6 coups/minute.
-Portée : de 4,5 km à 42 km.
 
Equipage et confort :
-Equipe de pièce : 5 hommes (3 en crise).
-Cabine climatisée et insonorisée.
 
Sûreté de fonctionnement :
CAESAR® offre un haut niveau de sécurisation grâce à de nombreux systèmes de surveillance et d’interdiction, en particulier :
-Contrôle de la température de la chambre par capteur (en temps réel),
-Existence de modes de secours,
-Contrôle de la température de la chambre par capteur (en temps réel)
-Existence de modes de secours,
-Commande manuelle d’arrêt d’urgence
-Interdiction de tir avant verrouillage de la culasse
-Cabine climatisée et insonorisée.
 
Pièce intégrale :
-Navigateur et calculateur balistique embarqués.
-Radio à évasion de fréquence.
-Radar de mesure de vitesse initiale.
-Intégrable à tout système de conduite des feux.




Source : www.nexter-group.fr

Photo : SIRPA terre

Vidéo de présentation : http://www.defense.gouv.fr/terre/mediatheque/videotheque/presentation_du_caesar_au_68e_regiment_d_artillerie_d_afrique
 

 

-24 juillet 2008 :

 


Le 16 juillet, la Délégation générale pour l’armement (DGA) a livré à l’armée de Terre le premier système d’armes Caesar (camion équipé d’un système d’artillerie), dont 7 exemplaires supplémentaires seront livrés avant la fin de l’année 2008.


Nouveau concept de canon monté sur camion, conciliant allongement de la portée et mobilité, le Caesar dispose d’une portée de tir de plus de 40 km.


Pesant moins de 18 tonnes, il est aérotransportable par avion C130 Hercules et A400M et cinq hommes sont nécessaires pour sa mise en action, laquelle peut intervenir en moins d’une minute.


CAESAR est un automoteur à roues au gabarit routier, qui transporte son équipe de pièce ainsi que 16 coups complets. Il est doté d'un pointage automatique, d'un cinémomètre, de terminaux ATLAS. Son tube de 52 (calibre 155mm) et sa chambre sont aux standards de l'OTAN.





PERFORMANCES :

-Vitesse sur route : 90 km/h.
-Autonomie : 600 km.
-Cadence de tir : 6 coups par minute.
-Portée des munitions : 40 km.
-Mise en batterie : moins d'une minute.
-Pointage en gisement : sur + ou -17°.
-Pointage en site : de 19 à 68 °.
-RENSEIGNEMENTS NUMERIQUES :

-Poids à vide : 15,4 tonnes.
-Poids en ordre de combat : 17,7 tonnes.
-Poids de l'artillerie : 7 tonnes.
-Longueur : 10 m.
-Hauteur : 3,3 m.
-Largeur : 2,5 m. 
 


Source et phto : www.defense.gouv.fr

   

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Les miniatures de Gendarmerie

 

-22 avril 2017 :

 

Voici les premières photos des Renault Mégane IV Estate aux couleurs de la Gendarmerie et de la Police.

 

Ces véhicules sont produits sur le site principal de DURISOTTI à Sallaumines dans le Pas de Calais.

Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti

Source : Durisotti

Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti
Source : Durisotti

Source : Durisotti

-20 décembre 2016 :

 

Merci à Pascal S. pour les photos ci-dessous, publiées avec son accord.

 

Il s'agit de l'une des  Mégane III Estate moteur 1500 DCI de 110 cv DIN que vous avez peut être croisée récemment sur les route de France...

Véhicules&amp;matériels : Renault Mégane III et IV Estate Gendarmerie et Police
Véhicules&amp;matériels : Renault Mégane III et IV Estate Gendarmerie et Police
Véhicules&amp;matériels : Renault Mégane III et IV Estate Gendarmerie et Police
Véhicules&amp;matériels : Renault Mégane III et IV Estate Gendarmerie et Police
Véhicules&amp;matériels : Renault Mégane III et IV Estate Gendarmerie et Police
Véhicules&amp;matériels : Renault Mégane III et IV Estate Gendarmerie et Police

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo/ Pascal BTR
Publié dans : #Véhicules&Matériels

-20 avril 2017 :

 

Voici deux photos d'un Renault C380, avec immatriculation armée de terre, envoyées par Jérôme Hadacek :

Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur
Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur
Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur

-15 septembre 2015 :

 
Pascal BTR nous a envoyé deux photos du nouveau Renault Trucks C380, prise dans la cours du 516ème Régiment du Train de Toul.

 

Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur
Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur

 

-20 juillet 2015 :


Comme suite à l'article sur le marché d'achat de poids lourds C de RENAULT Trucks, je vous propose quelques photos complémentaires de ce porteur et de sa remorque.

 

Ils ne sont spécifiquement porte-conteneur puisque les plateaux actuels de l'armée de Terre (VTL-R et PPLOG) peuvent aussi être chargés avec le bras de chargement hydraulique (qui n'est malheureusement pas le même que celui du PPLOG...).

 

Les Transports de Surface étant InterArmées, l'Armée de l'Air y participe avec des porteurs avec remorque essieux centraux loués (photo 5).


Ce type de transport, non opérationnel, sert à relier les plates-formes logistiques des armées ou services interarmées et les organismes soit utilisateurs soit maintenanciers.


Pour l'armée de Terre, ils sont assurés par des conducteurs des régiments du Train dans le cadre de leur formation de "conducteurs grands routiers"; terme non péjoratif bien entendu.

 

Pascal BTR

Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur
Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur
Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur
Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur
Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur

 

-15 juillet 2015 :

 

Vingt ensembles Renault C380 SPL porte-conteneur ont été commandés par l'armée de terre.

 

Les livraisons ont commancé au rythme de 4 véhicules par mois.


Destinés à renforcet l'équipement de la brigade logistique, ils seront mployés dans le cadre des transports de surface interarmées afin de soulager le parc VTL dont la disponibilité est faible et les limitations d’emploi contraignantes

Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur

Photos trouvées sur le net :

Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur
Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur

La nouvelle gamme de Renault Trucks :

Véhicules et matériels : le Renault C380 SPL porte-conteneur

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

  

Véhicules&amp;matériels : le GBC 180

-9 avril 2017 (complété 16 avril 2017) :

 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous n'avons jamais ouvert de dossier "Véhicules&matériels" dédiés au GBC 180.

 

Le moment est venu de commencer à réparer cet oubli et je compte sur vous.

 

Pour commencer, quelques photos et documents transmis par Jérôme :

Du GBC 8 KT au GBC 180 pour que l'histoire ne s'arrête pas...

Du GBC 8 KT au GBC 180 pour que l'histoire ne s'arrête pas...

Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek
Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek
Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek
Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek
Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek
Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek
Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek
Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek
Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek

Photos du GBC 180 par Jérôme Hadacek

Infographie GBC 180

Infographie GBC 180

Documents constructeurs
Documents constructeurs

Documents constructeurs

«Ah bah, elle va moins bien marcher maintenant !» (Louis de Funès et Bourvil dans le Corniaud)
«Ah bah, elle va moins bien marcher maintenant !» (Louis de Funès et Bourvil dans le Corniaud)

«Ah bah, elle va moins bien marcher maintenant !» (Louis de Funès et Bourvil dans le Corniaud)

Schémas de camouflage
Schémas de camouflage

Schémas de camouflage

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

ChL

Offre de souscription : Berliet Lorraine Blindé au 1:43  (épisode 3)

 

Ward LaFrance M1A1 serie 5 au 1/48 (Master Fighter)

 

ERC-90 Sagaie au 1/72 (Model-Miniature)

 

Catégories

Milinfo-Focus

 

Souscription terminée : Citroën P15N Kegresse au 1/43 &quot;Spécial 20 ans de Milinfo&quot;

Milinfo-Focus n° 55 : l'AMX-13 et le Renault R35/39  de chez Master Fighter

Milinfo-Focus n°54 : l'AMD-178 de chez master Fighter et la peugeot P4 de chez Ixo

Milinfo-Focus n° 53 : L'Alouette III et TRM 2000 LAMA Gendarmerie au 1:43 (Perfex)

Milinfo-Focus HS n° 4 : offre de souscription &quot;Citroën P15N Kegresse au 1/43&quot;

Milinfo-Focus HS n° 3 : ACMAT vu M.A.I. (1ère partie)

Milinfo-Focus n° 52 : le Berliet GBu 15 au 1/43 de chez Direkt-Collections

Milinfo-Focus n° 51 : le Citroën DOM (Direkt-Collections) et le Renault Master PC transmission (Perfex)

Milinfo-Focus n° 50 : le Citroën U55 au 1/43 et la Matra-Simca Rancho au 1:18

Milinfo-Focus n° 49 : Renault-Heuliez Galion gendarmerie, Citroën DS 21 break Gendarmerie, VLRA 4x4 au 1/43...

Milinfo-Focus n° 48 : Renault Mégane berline gendarmerie Norev et sélection librairie

Milinfo-Focus n° 47 - Spécial Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 46 : le CARAPACE au 1:48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 45 : le TRA TOE ng au 1/48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 44 : le VMA 38 et le Simca Cargo au 1:43 (Direkt)

Milinfo-Focus n° 43 : le Berliet GPE 4 et l'AMX-30 AuF1 au 1/48

Milinfo-Focus n° 42 : le VAB Ultima génie au 1/48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 41 : Matra Djet 5S et Renault Mascott Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 40 : AMX-30 EBD au 1/48 et GBC 8 KT au 1/43

Milinfo-Focus n° 39 : le Renault M180 VTD, la Renault 4L et la Peugeot 16S Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 38 : l'AMX-30 EBG au 1/48

Renault Midlum CCFS 6000, CCFM 4000 et Kerax CCGC 14500 des formations militaires de la Sécurité Civile (Eligor)

Milinfo-Focus n° 36 : Collection Direkt-Collections et Renault R2087 sanitaire

Milnfo-Focus n° 35 : l'AMX-30 B2 au 1:48 de chez Master Fighter

Milinfo-Focus n° 34 : le Renault CBH 385 dépanneur lourd de la Gendarmerie

Minfo-Focus n° 33 : le Sherpa Light Carrier avec remorque-station Syracuse III

Milinfo-Focus n° 32 : l'AMX-30 Pluton au 1:48 de chez Master Fighter

Milinfo-Focus n°31 : la Jeep Hotchkiss M 201 (Altaya/Ixo)

Milinfo-Focus n°30 : le VAX 4x4 VENUS au 1/48 (Master Fighter)

 

Renault R2087 au 1/43 (Direkt Collection)

 

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

Véhicules et matériels : le Berliet GBC 8 KT

Véhicules et matériels : le TRM 10 000

 

Claude Casotte (MMT) sur son stand lors de la dernière expo au Musée des blindés de Saumur

 

Hébergé par Overblog