Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures militaires, #Les modifs de Bob

 

-14 juin 2016 :

 

Introuvable chez nous, je vous présente aujourd'hui une maquette russe au 1/48° en plastique du char T 72 M1, bien gravée et bien détaillée.

 

Tout d'abord, pourquoi M1 : c'est la version export de ce char...

 

Sorti en 1973 en Union Soviètique, ces chars seront livrés à l'Irak, en Septembre 1980 durant la première guerre du Golfe, mais non équipé des dernières innovations techniques.

 

Le T72 M1  est armé d'un canon de 125 mm.

 

60 arrivent directement, et 250 par la Pologne. 1100 machines supplémentaires seront ensuite livrées par ce biais.

 

A la fin du conflit, 800 sont encore en service.

 

La cannibalisation sera d'abord utilisée pour la remise en état d'un maximun d'engins.

 

L'expérience et la prise en compte des besoins spécifiques aménera des modifications telles que système optique belge et télémètre laser français.

 

Ce modèle prendra le nom en Irak de Asad Babil (Lion de Babylone).

 

Bob

Char T72 M1 au 1:48 (par Bob)
Char T72 M1 au 1:48 (par Bob)
Char T72 M1 au 1:48 (par Bob)
Char T72 M1 au 1:48 (par Bob)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #mo

 

-13 juin 2016 :

 

Voici ma dernière transformation... : un camion ZIL 131 avec une citerne à eau.

 

J'ai réalisé cette miniature à partir d'après une photo trouvée sur le net. La base, un Zil 131 de chez Elecon, était endommagée ; la peinture s'écaillait (maladie du zamac) !

Après masticage, ponçage et mise en peinture, j'ai pu aboutir à un résultat satisfaisant...

 

Hervé C.

ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)
ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)
ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)
ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)
ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)
ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)
ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)
ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)
ZIL 131 citerne à eau au 1:43 (par Hervé C.)

Infos sur le ZIL 131 :

Voir les commentaires

 

-12 juin 2016 :

 

L'armée française a utilisé utilisé divers modèles de niveleuse, parmi lesquelles cette niveleuse Galion.

 

L'hydraulique est réduite au minimum, prolongée par des transmissions mécaniques... un avantage en brousse, moins de flexibles qui vous lâchent sans prévenir (du vécu) donc plus fiable si moins facile à utiliser !

 

La remorque d'un autre âge affiche aussi sa rusticité bien adaptée aux expéditions lointaines, ici en débarquement sur l'atoll de Hao à 920 Km de Tahiti en 1984.

 

Pour les néophytes, toutes les niveleuses se ressemblent, c'est en partie vrai. Aussi, à partir d'une épave d'une Cat JOAL bien retravaillée, peut on retrouver tant soit peu une allure de Galion.

 

La remorque est en bois plaqué plastique, roues Solido déclassées...

 

Yves P.

Diaporama 1 - Des photos pour l'inspiration...
Diaporama 1 - Des photos pour l'inspiration...

Diaporama 1 - Des photos pour l'inspiration...

Diaporama 2 - Yves au travail !
Diaporama 2 - Yves au travail !
Diaporama 2 - Yves au travail !

Diaporama 2 - Yves au travail !

Diaporama 3 - Le résulat final...
Diaporama 3 - Le résulat final...
Diaporama 3 - Le résulat final...

Diaporama 3 - Le résulat final...

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures de sapeurs pompiers
Citroén 350 Belphégor Guinard au 1/43 (Autocult)
Photos http://www.tacot.com
Photos http://www.tacot.com
Photos http://www.tacot.com

Photos http://www.tacot.com

-11 juin 2016 :

 

Cette miniature ets désormais disponible à la vente...

 

-21 mai 2016 :

 

En voici une surprise : la marque allemande Autocult va sortir d'ici quelques jours un Citroén 350 Belphégor Guinard au 1/43.

 

Cette miniature à la finition soignée sera vendue aux alentours de 100 €.

 

Réf : 12002.

 

Voici quelques photos de cette miniatures aux couleurs des pompiers de la Meuse.

Citroén 350 Belphégor Guinard au 1/43 (Autocult)
Citroén 350 Belphégor Guinard au 1/43 (Autocult)
Citroén 350 Belphégor Guinard au 1/43 (Autocult)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo/Jean-Pierre B.
Publié dans : #Modifications et transformations..., #Espace Jean-Pierre B.

 

-11 juin 2016 :

 

Nous avons ajouté, un peu plus bas, un article-archive sur la Jeep agricole transmis par Eric Affeld.

-5 octobre 2015 :

 

Voici une petite compilation de quelques articles que Jean-Pierre B. m'a envoyés autour de la Jeep en version militaire ou démilitariée :

 

-Jeep en livrée 3 tons Centre-Europe réalisée d'après schéma :

Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)

-Jeep agricole :

 

Une Jeep démilitarisée ayant repris du service dans les champs...

Mise en place d'un vase d'expansion supplémentaire, ajout d'un treuil à l'avant et d'une prise de force à l'arrière + un tiret de câble dans la caisse.

La charrue possède une position route et une position travail !

Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Extrait La Technique Agricole -  octobre 1949 - Merci à Eric Affeld
Extrait La Technique Agricole -  octobre 1949 - Merci à Eric Affeld

Extrait La Technique Agricole - octobre 1949 - Merci à Eric Affeld

-la Jeep de la famille Chevalet à partir d'une base Atlas/Ixo (collection Tintin) :

Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)

-La même base en Pick-up avec une photo prise sur internet :

Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)

-Leviers de vitesse pour Jeep :


Lancé dans une nouvelle série de Jeep(s) Solido et n'étant pas équipées de leviers de vitesse ni de crabots, je viens d'avoir une idée et j'en fais profiter tout le monde :
 

-découper des petits rectangles de carte plastique ép. 0,5 à 0,6 de 6 mmx 4 mm, y percer 3 trous diam 0,6mm (un en bas à gauche et deux en haut à droite, côte à côte )
-les leviers sont des épingles à boule récupérées sur des chemises neuves et coupées à 11mm pour le levier de vitesses légèrement coudé , et 6 mm pour les deux crabots

 

-le montage se fait assez facilement avec une pince Brucelles et une goutte de cyano
 

-procéder à la peinture puis mise place avec une goutte de cyano

 

Plus besoin de percer le plancher, ce qui entrainait très souvent une casse du foret de 0,6mm !


Voilà du "Systéme D" qui fera je pense plaisir aux amateurs de Jeep(s) !

 

Jean-Pierre B.
 

Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)

-Jeep chromée :


Voici un modèle unique réalisé avec de la peinture chrome dont je doutais de l'efficacité ; le résultat m'a bluffé !
 

Cette peinture se passe à l'aérographe sur une couche de peinture noire brillante jugez vous-même du résultat...

Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)
Histoires de Jeep... (par Jean-Pierre B.)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures militaires

 

-9 juin 2016 :

 

Arrêt sur image concernant un véhicule assez rare sous nos latitudes et encore plus en miniature. Il s’agit d’une ARO 240 roumaine produite à partir des années 1970 et destinée à remplacer les M461 ARO construites sous licence et d’origine soviétique de la marque GAZ.

 

Produites par l’Uzina Mecanica Muscel en Roumanie, différentes versions étaient proposées selon les configurations de carrosseries ou le nombre de portières.

 

- 240 : 2 portes et soft top

- 241: 4 portes soft top

- 243 : 3 portes Hard top

- 244 : 5 portes station Wagon

 

D’autres versions plus spécifiques comme la variante « tracteur » de remorque prenait le type 320.

 

Le modèle présenté ici est au 1:43 d’une série de chez De Agostini, avec carrosserie métal, capote et châssis en injecté plastique. Très réaliste,et simple à la fois, il fait appel à moult petits détails pour donner un aspect soigné au véhicule. Type et marque du constructeur tampographiés sur la calandre, phares translucides et clignotants bicolores surlignés, immatriculation et pneus souples à gravure réaliste, rétroviseur rapporté et capote aux plis très crédibles, il ne vous en coûtera qu’une modique somme.

 

Encore une trouvaille chez notre ami Claude CASOTTE (MMT43), dont Christophe a eu l’intéressante idée de nous faire un lien direct dans la marge de MILINFO.

 

A vos choix ? Prêt ?… Commandez !

 

Jérôme Hadacek

Aro 240 au 1:43 (Collection-presse)

Ci-dessus, version exceptionnelle d’une ARO 243 (premier modèle à phares ronds) en service dans le contingent roumain détaché en Afghanistan à Kaboul en 2013. Un camouflage atypique qui donne des idées... Certains mauvais esprits avaient parlé de camouflage « merdeux » !

(Photo courtoisie Thomas SEIGNON que je remercie ici, n’ayant pu remettre la main sur MES photos d’ARO !!!)

Diaporama Aro 240 - Photos Jérôme Hadacek
Diaporama Aro 240 - Photos Jérôme Hadacek
Diaporama Aro 240 - Photos Jérôme Hadacek
Diaporama Aro 240 - Photos Jérôme Hadacek

Diaporama Aro 240 - Photos Jérôme Hadacek

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures militaires

 

-9 juin 2016 :

 

L'Austin Champ est la version civile d'un véhicule de l'armée britannique fabriqué par Austin Motor Company. La version militaire, bien que presque toujours appelée elle aussi Austin Champ par commodité, portait officiellement le nom de Truck, 1/4 ton, CT, 4×4, Cargo & FFW, Austin Mk.1.

 

L'Austin Champ n'a été produite qu'à 2 000 exemplaires (au lieu de 15 000 prévus) pour l'armée britannique entre 1951 à 1956. Elle coûtait en effet deux fois le prix d'une Land Rover, et n'était pas aussi appréciée de la troupe que sa rivale, plus spacieuse et protégeant mieux ses passagers des intempéries.

 

Le moteur de l'Austin Champ était un Rolls Royce 4 cylindres à essence de 2 838 cm3 développant 80 ch (60 kW), plus gros et plus puissant donc que celui des Land Rover. Ce moteur fut d'abord fabriqué dans les ateliers de Rolls Royce, puis très vite sous licence par Austin lui-même.

 

Austin Champ au 1/43 (par Hervé C.)

Ci-dessous, une reproduction d'une Austin Champ en service au sein de l'armée anglaise. Il s'agit d'une miniature en résine au 1/43 de la marque ukrainienne ALF.

 

D'après les dire du vendeur, seulement 25 exemplaires de cette miniature auraient été produits.

 

Hervé C.

Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Hervé C.
Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Hervé C.
Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Hervé C.
Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Hervé C.

Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Hervé C.

Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Ebay
Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Ebay
Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Ebay

Diaporama 1 - Austin Champ au 1/43 - Photos Ebay

L'Austin Champ a aussi été reproduite par Dinky Toys :

Austin Champ au 1/43 (par Hervé C.)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Vos vitrines, #Les miniatures de Florent Vasseur
Les porte-chars Berliet de Florent

-9 juin 2016 :

 

Voici mes porte-chars Berliet dans l'ordre chronologique, du plus ancien au plus récent.

 

Il me reste encore le Berliet TRH mais un autre modele est en gestation pour faire le lien et ainsi agrandir cette famille.

 

Dans l'ordre, de gauche à droite :


-1956 Berliet T6
-1959 Berliet TBU
-1960 Berliet TBO15M porte char militaire
-1960 Berliet TBO15M avec bâti de treuil "saharien"
-1963 Berliet TBO 12M
-1965 Berliet TCO première génération avec cabine type GCH
-1965 Berliet TCO deuxième génération
-1966 Berliet TPO15A
-1967 Berliet TBO15M3
-1970 Berliet TBO15M3 avec bâti de treuil "saharien"
-1972 Berliet TBO310HC PROTYPE POUR L'ARMÉE SAOUDIENNE

 

Florent Vasseur

Les porte-char Berliet de Florent - Diorama n° 1 - Photos Florent Vasseur
Les porte-char Berliet de Florent - Diorama n° 1 - Photos Florent Vasseur
Les porte-char Berliet de Florent - Diorama n° 1 - Photos Florent Vasseur
Les porte-char Berliet de Florent - Diorama n° 1 - Photos Florent Vasseur

Les porte-char Berliet de Florent - Diorama n° 1 - Photos Florent Vasseur

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures de sapeurs pompiers
Camion-grue Dimond T969 au 1/43 (Hachette/Ixo)

-6 juin 2016 :

 

Voici les photos du camion de pompiers n°46 de la collection Hachette : le camion-grue Holmes sur diamond T969

 


Encore une très belle réalisation... !

 

Stéphane

Camion-grue Dimond T969 au 1/43 (Hachette/Ixo)
Camion-grue Dimond T969 au 1/43 (Hachette/Ixo)
Camion-grue Dimond T969 au 1/43 (Hachette/Ixo)
Camion-grue Dimond T969 au 1/43 (Hachette/Ixo)

-25 mai 2016 :

 

Dans 15 jours,  sortira un camion-grue Diamond des Sapeurs-pompiers de la Gironde.

 

Un modèle qui plaira aussi aux artistes du pinceau qui se feront un plaisir de le remettre sous ses couleurs d'origine.

 

Lorsque j'étais  en Mayenne, le SDIS avait mis en place deux de ces camions :

 

1 - au CSP LAVAL (Groupement Centre)

2 - au CS PRE-EN-PAIL (Groupement Nord)

 

Ces deux véhicules furent réformées en 1995 et vendue à des collectionneurs pour être remis en version militaire.

 

Alain Lesaux

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules et Blindés au 1-43 (Collection-presse)

 

-8 juin 2016 :

 

Voici le n° 12 de la collection : le Hummel.

 

Pour ma part, je trouve une fois de plus dommage qu'Altaya et Ixo aient fait le choix d'un camouflage si minimaliste. Etant donné l'échelle, il y avait possibilité de faire bien mieux et plus élaboré !

 

Frédéric C.

Canon automoteur Hummel au 1/43 (Altaya/Ixo)
Canon automoteur Hummel au 1/43 (Altaya/Ixo)
Canon automoteur Hummel au 1/43 (Altaya/Ixo)
Canon automoteur Hummel au 1/43 (Altaya/Ixo)
Hummel au 1:43 (Diaporama 1) - Photos Frédéric C.

Hummel au 1:43 (Diaporama 1) - Photos Frédéric C.

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules et Blindés au 1-43 (Collection-presse)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)

-8 juin 2016 :

 

Le Simca Cargo est en cours d'acheminement. Certains d'entre nous l'ont reçu cette semaine...

 

Pas de surprise, il s'agit de la même minaiture que celle que nous vous avions présentée il y a quelques mois.

 

Une minaiture réalisée à partir d'un moule déjà existant, donc bien connue de nue, avec ses qualités et ses défauts.

 

Certains d'entre vous ont déjà remarqué la caisse trop courte... plus adapté à une version lot 7.

 

Nous reviendrons sur le Simca Cargo dans un prochain Milinfo-Focus.

Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos CHL/Milinfo
Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos CHL/Milinfo
Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos CHL/Milinfo
Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos CHL/Milinfo

Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos CHL/Milinfo

Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos Alain Lesaux
Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos Alain Lesaux
Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos Alain Lesaux
Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos Alain Lesaux
Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos Alain Lesaux

Simca Cargo au 1/43 (Dorekt Collections) - Diaporama 1 - Photos Alain Lesaux

 

-22 février 2016 :

 

Le Simca Cargo devrait être décallé et passerait en n° 4 dans la collection. Il pourrait ainsi faire l'objet de petites améliorations afin de tenir compte des attentes exprimées par les abonnés. C'est en tout cas l'information qui circule actuellement.

 

Le n° 3 devrait être le Berbliet GLC 28 VMA :

-30 janvier 2016 :

 

Voici quelques photos de meilleure qualité du Simca Cargo, n° 3 de la collection Véhicules militaires français de l'éditeur direkt-Collections :

Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)

Photo publiée... sur Milinfo en janvier 2016 : inutile de laisser un commentaire, je l'ai vu après ! :(

 

-23 septembre 2015 :

 

Les photos ne sont pas de bonne qualité, nous nous en excusons, mais voici le Simca Cargo 4x4 à venir chez Direkt Collection.

 

Cette miniature  précédemment vue dans les collections "Nos chères camionettes d'antan' et "Les belles années Simca" (Altaya) sera une des rares miniatures puisées en l'état dans des collections-presse déjà sorties.

 

Nous reparlerons bien évidemment de cette miniature d'ici peu de temps...

Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)
Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)

SIMCA CARGO 4X4 de l'Office national des Forêts (n°92 du 18/10/08 de la collection "Nos chères camionnettes d'Antan" :

Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)

Simca Cargo 4x4 sapeurs-pompiers offert aux abonnés de la collection "Les belles années Simca (Altaya)

Simca cargo plateau bâché au 1/43 (Direkt Collection)

Voir les commentaires

Publié le par ChL
Publié dans : #Divers

         




Discours radiodiffusé, Londres, 6 juin 1944

Le Général de Gaulle s'est rendu en Angleterre le 3 juin 1944 pour assister au commencement des opérations alliées de débarquement en France. Le 6 juin 1944, il s'adresse au pays par la radio depuis Londres.
 
La Bataille suprême est engagée !
 

Après tant de combats, de fureurs, de douleurs, voici venu le choc décisif, le choc tant espéré. Bien entendu, c'est la bataille de France et c'est la bataille de la France !
 

D'immenses moyens d'attaque, c'est-à-dire pour nous, de secours, ont commencé à déferler à partir des rivages de la vieille Angleterre. Devant ce dernier bastion de l'Europe à l'ouest fut arrêté naguère la marée de l'oppression allemande. Voici qu'il est aujourd'hui la base de départ de l'offensive de la liberté. La France, submergée depuis quatre ans, mais non point réduite, ni vaincue, la France est debout pour y prendre part.
 

Pour les fils de France, où qu'ils soient, le devoir simple et sacré est de combattre par tous les moyens dont ils disposent. Il s'agit de détruire l'ennemi, l'ennemi qui écrase et souille la patrie, l'ennemi détesté, l'ennemi déshonoré.
 

L'ennemi va tout faire pour échapper à son destin. Il va s'acharner sur notre sol aussi longtemps que possible. Mais, il y a beau temps déjà qu'il n'est plus qu'un fauve qui recule. De Stalingrad à Tarnapol, des bords du Nil à Bizerte, de Tunis à Rome, il a pris maintenant l'habitude de la défaite.
 

Cette bataille, la France va la mener avec fureur. Elle va la mener en bon ordre. C'est ainsi que nous avons, depuis quinze cents ans, gagné chacune de nos victoires. C'est ainsi que nous gagnerons celle-là.

En bon ordre ! Pour nos armées de terre, de mer, de l'air, il n'y a point de problème. Jamais elles ne furent plus ardentes, plus habiles, plus disciplinées. L'Afrique, l'Italie, l'océan et le ciel ont vu leur force et leur gloire renaissantes. La Terre natale les verra demain !

 

Pour la nation qui se bat, les pieds et les poings liés, contre l'oppresseur armé jusqu'aux dents, le bon ordre dans la bataille exige plusieurs conditions.
 

La première est que les consignes données par le Gouvernement français et par les chefs français qu'il a qualifiés pour le faire soient exactement suivies.
 

La seconde est que l'action menée par nous sur les arrières de l'ennemi soit conjuguée aussi étroitement que possible avec celle que mènent de front les armées alliées et françaises. Or, tout le monde doit prévoir que l'action des armées sera dure et sera longue. C'est dire que l'action des forces de la Résistance doit durer pour aller s'amplifiant jusqu'au moment de la déroute allemande.
 

La troisième condition est que tous ceux qui sont capables d'agir, soit par les armes, soit par les destructions, soit par le renseignement, soit par le refus du travail utile à l'ennemi, ne se laissent pas faire prisonniers. Que tous ceux-là se dérobent d'avance à la clôture ou à la déportation ! Quelles que soient les difficultés, tout vaut mieux que d'être mis hors de combat sans combattre.

La bataille de France a commencé. Il n'y a plus, dans la nation, dans l'Empire, dans les armées, qu'une seule et même volonté, qu'une seule et même espérance. Derrière le nuage si lourd de notre sang et de nos larmes voici que reparaît le soleil de notre grandeur !

 


Source : www.charles-de-gaulle.org

Photo : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Seconde-guerre-mondiale-debarquement-LCVP-6juin1944.jpg
 

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures de Florent Vasseur

 

-6 juin 2016 :

 

Florent fait appel à nos connaissances afin de l'aider à satisfaire sa curiosité au sujet d'un Berliet GBO. Voici le contenu de son message :

 

Voici une photo assez énigmatique...

Prise sur la base  de Mururoa,  ce berliet TBO lourdement lesté (15 ou 20 tonnes) servait à transporter les ballons remplis d'hydrogène du point de remplissage jusqu'au bateau. Ces ballons était utilisés pour les explosions nucléaires aériennes.

Je n'ai pas d'autres infos ou alors elles sont contradictoires...

 

Si quelqu'un possède des photos de ces matériels exotiques, je suis preneur !!!

 

Florent V.

Questionnement autour d'un Berliet TBO (par Florent Vasseur)
Questionnement autour d'un Berliet TBO (par Florent Vasseur)
Questionnement autour d'un Berliet TBO (par Florent Vasseur)
Questionnement autour d'un Berliet TBO (par Florent Vasseur)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Modifications et transformations..., #Les modifs de Bob

 

-5 juin 2016 :


Me revoici avec mes engins hétéroclites. Des tulipes en juin ? Non, mais un montage qui semble plutôt d'un atelier régimentaire qu'un engin faisant suite à une étude sérieuse...

 

Durant l'été 44, en Normandie, un char des Coldstream Guard fut équipé avec deux roquettes air-sol pour avion Typhoon.

 

Un rail est soudé de chaque côté de la tourelle et deux roquettes HE60 Ib y sont "suspendues" plus qu'autre chose. Engin baptisé "Tulipe"...


La mise à feu électrique se faisait par le chef de char, par l'intermédiaire de la batterie du tank.


Plusieurs autres chars auraient été équipés par la suite.

 

Cette roquette n'était pas assez puissante pour perforer le blindage d'un char, mais néanmoins assez pour occasionner des dégâts.

 

C'est surtout le côté psychologique qui était recherché, car les engins manquaient de précision.

 

Il sera utilisé lors de la traversée du Rhin

 

Mais place  aux photos du vrai pour les septiques et de de la conversion sur base Solido...

Bob

Avec Bob, pas de bobart mais du Bob'art !

Avec Bob, pas de bobart mais du Bob'art !

Modif : Sherman Tulipe au 1/50 sur base Solido (par Bob)
Modif : Sherman Tulipe au 1/50 sur base Solido (par Bob)
Modif : Sherman Tulipe au 1/50 sur base Solido (par Bob)
Modif : Sherman Tulipe au 1/50 sur base Solido (par Bob)

Le Sherman « Tulipe »

 

Il s’agit d’une variante un peu hétéroclite du Sherman.

Cette transformation relève plus d’une bidouille de campagne que le fruit d’une étude approfondie visant à augmenter la puissance de feu du Sherman.

La première conversion, si l’on peut appeler cela une conversion, naît en Normandie durant l’été 1944. Un équipage de char appartenant au Coldstream Guard a l’idée d’utiliser des roquettes air/sol HE 60 lb (explosives) ou 30 lb SAP (perforantes).

Ce type de munitions n’étant pas disponible car réservé à aux chasseurs bombardiers Typhoon pour leur attaques contre les chars allemands, les tankistes se les procurent en subtilisant ni plus ni moins des roquettes dans un parc du 2nd Tactical Air Force.

Avec l’accord de leur Squadron Leader, on envisage d’installer ces engins sur un Sherman.

L’anecdote veut que lors des premiers engagements du Tulip, un char Tigre aurait été endommagé à proximité d’une petite ferme.

Février 1945, Les Britanniques sont sur les berges du Rhin.

L’idée est reprise et un atelier de campagne du Coldstream équipe les Sherman prévus pour l’opération de Mars 1945.

Le dispositif est simple, il s’agit d’un rail pratiquement identique à celui que l’on trouve sous les ailes des Typhoon, soutenu par deux supports eux même fixés par boulonnage à la tourelle du Sherman.

Le char peut augmenter ainsi sa puissance de feu par l’emport de deux roquettes. Ultérieurement, on verra des chars emportant 4 roquettes.

Un système de réglage des plus sommaires permet deux possibilités d’utilisation des roquettes.

Avec une précision des plus relatives, elles peuvent exploser à 360 mètres ou à 720 mètres.

La mise à feu est électrique et le courant est fourni par les batteries du char.

C’est le chef de char qui commande le feu à l’aide de deux interrupteurs installés dans le tourelleau. Conçue à l’origine pour les attaques air/sol, la roquette, malgré son effet dévastateur, manque cruellement de précision.

De plus, son utilisation est des plus anecdotiques par la chute au sol au " décollage ".

Heureusement, la puissance de son propulseur éloignait l’engin de son point de départ. Les traumatismes psychologiques dus à ses effets terrifiants en zones boisées ou contre des bâtiments en durs comme des bunkers ou des immeubles aideront les équipages de blindés à faire fuir l’ennemi hors de ses retranchements.

Cependant, la roquette reste sensibles aux tirs des armes légères et plusieurs blindés seront détruits ou sérieusement endommagés par l’explosion de roquettes touchées par des tirs d’armes automatiques ou d’impact d’obus perforants. De plus, la roquette 30 IL ne pouvait détruire un char.

Conçue pour un tir air/sol, sa puissance était insuffisante pour perforer les parties les plus épaisses des chars ennemis.

Modif : Sherman Tulipe au 1/50 sur base Solido (par Bob)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures militaires

-5 juin 2016 :

 

Ci-dessous, les photos de mon ZSU enfin terminé (kit simplifié HLBS) accompagné du SA4-Ganef (kit complexe de chez Tank Mania).

  

Tout cela complète bien ma vitrine Armée rouge / URSS / Bloc de l’est.

 

Dominique B.

ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)

-6 février 2016 :

 

Ci-joint quelques photos de mon montage du KIT ZSU de HLBS, déjà présenté peint sur Milinfo (voir lien au bas de cet article).

 

Quelques infos :

 

Echelle 1/48

 

  • Kit simplifié, car est composé d’une dizaine de pièces, mais d’un niveau très correct au niveau détail :
    • Corps du char / en résine / plein (donc lourd comme un tank Solido, j’apprécie)
    • Tourelle / en résine / plein
    • Canons en laiton
    • Radar de tourelle
    • Trains de roulement (fixe)
  • J’ai ajouté quelques caisses, bidons, câble de remorquage de la boite à rabios.

 

Maintenant j’hésite pour la peinture

  • Vert centre Europe
  • Sable désert Afghanistan

 

Ce modèle est un parfait complément des modèles Tank-Mania et Gaso.line, épopée URSS.

 

Dominique B.

ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)
ZSU-23-4 "Shilka" au 1:48 de chez HLBS (par Dominique B.)

Lien vers le site du fabricant :

Voir aussi :

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels
Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada

-31 octobre 2015 :

 

A lire au sujet de ce contrat :

Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada
Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada
Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada

Voir aussi :

-16 septembre 2015 :

Le groupe va livrer plus de 1.500 camions à l'armée canadienne, dans le cadre d'un contrat de plus de 500 millions d'euros.Les véhicules seront fabriqués à Bourg-en-Bresse, près de Lyon.

Véhicules et matériels : Renault Trucks décroche un contrat historique au Canada

L'armement made in France a le vent en poupe. Après Dassault et son Rafale, Airbus et ses hélicoptères ou DCNS et sa frégate FREMM, c'est Renault Trucks Defense qui vient de frapper un grand coup au Canada. Là où Nexter s'est cassé les dents avec son blindé VBCI, la branche militaire de Renault Trucks (groupe Volvo) a été retenue pour la fourniture de plus de 1.500 camions, 300 remorques et 150 cabines blindées (de quoi équiper une force expéditionnaire), le tout assorti d'une prestation de maintenance de cinq ans. Valeur totale des contrats : 725 millions de dollars canadiens, soit plus d'un demi-milliard d'euros.

 

Si ce contrat est remarquable, c'est d'abord par le nombre de véhicules, sans doute un record pour Renault Trucks Defense. C'est ensuite parce que le marché des camions militaires - de l'armement terrestre dans son ensemble - est très concurrentiel. Face à Renault-Volvo, l'appel d'offres canadien a opposé la crème de la crème, les allemands Mercedes et Rheinmetall ou encore l'américain Oshkosh. Qui plus est, c'est sans doute la première fois depuis très longtemps, voire la toute première, que du matériel roulant français va équiper une armée nord-américaine : le contrat a été signé par Mack, la marque de Volvo, mais les camions, des Kerax en version 8 × 8 qui peuvent peser jusqu'à 35 tonnes, seront bien fabriqués à Bourg-en-Bresse, près de Lyon.

 

Début de livraison mi-2017

 

Pour cette usine, qui avait été frappée par un plan social en 2014, cette commande est plus que bienvenue - le contrat prévoit une option de 650 exemplaires supplémentaires selon nos informations - même si la production se fait à effectif constant.

 

Le contrat intervient aussi à un moment particulier pour Renault Trucks. En avril, le constructeur a annoncé un plan de suppression de 591 postes sur ses sites de Lyon, qui a soulevé des interrogations sur son ancrage français. En 2014, Renault Trucks Defense n'a produit que 26.500 camions dans l'Hexagone, dont les trois quarts dans son usine de Bourg-en-Bresse. Avant la crise, en 2008, le constructeur en assemblait plus du double (55.400). Quant aux effectifs, ils sont tombés de près de 10.000 en 2008 à 8.350 à la fin mars 2015, soit une chute de 16,5 % sur six ans. Faut-il voir dans ce nouveau contrat un geste de l'actionnaire Volvo à l'égard du gouvernement français, qui avait fustigé le plan social en cours ? « Renault Trucks n'avait pas d'autre implantation capable d'assembler ce type de véhicules », juge un syndicat.

 

Une fois construits à Bourg-en-Bresse, les Kerax prendront en tout cas le bateau direction Québec pour être équipés de leurs grues, de leurs cabines, de leurs postes radio… La livraison est censée démarrer mi-2017 et s'étaler sur un an et demi.

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Modifications et transformations..., #Les créations d'Yves
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)

-4 juin 2016 :

 

Suite à l'intérêt suscité par mes reproductions de véhicules et engins du génie, je persiste et signe...

 

Voici donc l'UNAC TNA ens ervice au sein de l'Armée de terre.

 

J'ai eu beaucoup de mal à trouver un "châssis" chenillé approchant. Je me suis donc rabattu sur un bull de chez Siku, au 1/87, que j'ai bien trituré pour me rapprocher autant que possible de mon modèle.

 

Au final, voici l'UNAC TNA sans blindage additionnel en compagnie d'un D8 afin de pouvoir comparer les tailles respectives.

 

Compact et relativement léger, il a le gros avantage d'être aéro largable en un seul colis et donc d'être rapidement opérationnel.


Yves P.

Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)

Pour en savoir plus sur l'UNAC TNA :

Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)
Réalisation perso : l'UNAC TNA au 1/50 (par Yves)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Modifications et transformations...

        

-4 juin 2016 :

 

Voici une Jeep en version sanitaire réalisée à partir d'une Jeep de chez Victoria au 1:43.

 

Je l'ai achetée telle que je vous la présente, il y a déjà quelques années.

 

Sur la dernière photo, je présente la Jeep modifiée au côté de la Jeep Victoria qui lui a servi de base.

 

Hervé C.

Jeep Willys ambulance au 1/43 sur base Victoria (par Hervé C.)
Jeep Willys ambulance au 1/43 sur base Victoria (par Hervé C.)
Jeep Willys ambulance au 1/43 sur base Victoria (par Hervé C.)
Jeep Willys ambulance au 1/43 sur base Victoria (par Hervé C.)

Voir les commentaires

Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules et Blindés au 1-43 (Collection-presse)

 

-3 juin 2016 :

 

Francis L. a appliqué une patine sur le B1 Bis avant de l'intégrer dans un petit décor qui le met en valeur.

 

Le rendu est tout de suite différent... et bien meilleur !

Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)

-16 mars 2016 :

 

Certains l'attendaient avec impatience, voici le char B1 Bis au 1/43 produit par Ixo pour Altaya.

 

 

Merci à Frédéric C. pour l'envoi rapide de ces photos...

Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)
Char B1 Bis au 1/43 (Altaya/Ixo)

Voir les commentaires

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

ChL

Offre de souscription : Berliet Lorraine Blindé au 1:43  (épisode 3)

 

Ward LaFrance M1A1 serie 5 au 1/48 (Master Fighter)

 

ERC-90 Sagaie au 1/72 (Model-Miniature)

 

Catégories

Milinfo-Focus