Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures de Gendarmerie

  

Talbot Rancho "Grand raid" Gendarmerie en miniatures

-5 janvier 2017 :

 

Alors que la Rancho au 1/18 est sortie de façon presque "précipitée" chez OttOmobile et en édition limitée à 250 exemplaires (ICI), Pascal S. nous propose quelques photos présentant :

 

-la Rancho au 1:18 de chez OttOmobile

 

-la Rancho de chez corgi au 1:36 (version civile repeinte en bleu Gendarmerie)

 

-la Rancho de chez Hachette/Norev au 1:43 (n°54 de la collection Police&Gendarmerie

Photos Pascal S.
Photos Pascal S.
Photos Pascal S.

Photos Pascal S.

Retour sur la Rancho au 1:43 de Norev/Hachette :

Photos Pascal S.
Photos Pascal S.

Photos Pascal S.

-25 avril 2012 :

 

Bernard avait évoqué l'existence chez Norev d'une Matra Rancho Grand Raid peinte en beige Ispahan antérieure à la sortie de la version Gendarmerie par Norev-Hachette.

 

La voici en photos :

 

DSC00802.JPG

 

DSC00800.JPG

 

DSC00801.JPG

 

Merci Bernard ! 

 

-6 avril 2012 :

 

Puisque rien ne bouge du côté de l'actualité des miniatures de Gendarmerie, Pascal S. revient sur la reproduction de la Talbot Rancho au 1/43ème...


"C'est en 1978, pour concurrencer, du moins sur les chemins "encore carrossables", le Land Rover 88, dont l"hégémonie se justifie par des qualités tout terrain hors pair, qu'une expérimentation est effectuée avec quatre Matra Simca Rancho (qui tiennent davantage du tout chemin que du tout terrain stricto sensu). Celles-ci sont affectées outre-mer en Guyane, en Martinique, en Nouvelle Calédonie et à la Réunion, et elles sont de couleur beige ispahan. Elles sont également dotées d'un treuil électrique avec un câble long de 15 mètres.
Ces quatre premières Rancho beige seront rejointes les deux années suivantes par six autres, les deux derniers modèles, affectés en 1980, étant des versions "Grand Raid" arborant cette fois la couleur bleu gendarmerie.

Les miniatures au 1/43ème ici présentées sont la version de chez NOREV (collection Hachette n° 54) ainsi que celle de chez SOLIDO (gamme civile, réf.1062), légèrement modifiée pour la circonstance.


S'y ajoute, en fond et pour le fun, une version au 1/36ème de chez CORGI, reprise en peinture... et au demeurant assez difficile à trouver...".

 

Merci Pascal et toutes ms excuses à Bernard pour sa contribution sur le même thème, non publiée en raison d'un incident technique causé par mon ordinateur... ou son utilisateur !

 

-21 décembre 2011 :

 

En cette période de fin d'année, l'actualité se calme quelque peu. Aussi, Pascal nous invite-t'il à redécouvrir la Talbot Rancho "Grand raid" proposée par Hachette et produite par Norev dans le cadre de la collection "Police & Gendarmerie" (n°54).

 

Une miniature d'autant plus intéressante que celle-ci n'existait pas, même en version civile, au catalogue Norev et qu'il s'agissait donc d'une création pour la collection de l'éditeur.

 

La Rancho "Grand Raid" est ici accompagnée d'une figurine en résine signée Jean-Christophe (Cricrimini).

 

Rancho.jpg

 

 

-21 septembre 2006 :

 

L’auto verte «made in France»

 

La Rancho est un modèle emblématique de la fin des années 1970.

 

Elle était la transformation d’une banale camionnette -la version allongée de la Simca 1100 apparue au millésime 1973 -en premier «SUV » (Sport Utility Vehicle) par Matra Automobiles du temps de sa splendeur.

 

Après la 530 et la Bagheera, la Rancho était à une nouveau une création originale, sans concurrence directe, de l’équipe de Philippe Guédon, son créateur, sous l’œil bienveillant d’un certain… Jean-Luc Lagardère, le patron !


56 457 exemplaires de la Rancho furent construits.

 

Dix Rancho pour la Gendarmerie

 

C’est en 1978, afin de mettre en concurrence le Land Rover apparu en Gendarmerie à la fin des années 60, qu’une expérimentation est menée avec 4 Matra Simca Rancho affectées aux groupements de Gendarmerie de Martinique, de Guyane, de Nouvelle-Calédonie et de la Réunion.

 
La Rancho offre l’avantage d’être un véhicule français sur une base éprouvée.

 
Une 2ème commande de quatre autres exemplaires suit en 1979.

 
Ces huit premiers exemplaires sont de couleur beige et dotés d’un treuil électrique.


En 1980, deux autres exemplaires sont commandés, sur la base de la version Grand Raid, apparue entre-temps.

 

Ce sont ces deux exemplaires qui sont livrés en bleu Gendarmerie.

 

 

Pour les baroudeurs…

 

La version Grand Raid, produite de septembre 1979 à juin 1981, est dotée d’un treuil électrique fixe avec un câble de 15 mètres de long sur le pare-chocs avant, de pneus mixtes et d’un différentiel à glissement limité, une première.

 

Même si elle est la seule à dépasser la barre des 1 200 kg à vide, elle sait quitter le bitume encore plus facilement que les autres versions.

 

Le système de hayon à double élément offre une capacité de chargement optimale très appréciée des unités de Gendarmerie basées en outre-mer.

 

Le bloc d’alimentation du poste émetteur-récepteur était installé au fond du coffre et le véhicule est équipé d’une antenne «fouet».

 

Toutes les Rancho livrées en Gendarmerie étaient des versions «société» avec seulement deux sièges à l’avant.

 

(sources : fascicule Hachette n°54 et Un siècle de véhicule de la Gendarmerie nationale aux Editions ETAI).

 

La miniature Hachette/Norev

 

La Matra Rancho est une vraie nouveauté puisqu’à ce jour la version civile ne figure pas encore au catalogue Norev qui pourtant a réalisé cette version Gendarmerie pour Hachette.

 

Comme toujours chez Norev, la qualité est au rendez-vous. Les formes générales du véhicules sont correctement restituées et le fabricant a veillé aux détails qui caractérisent la version Grand Raid. Ainsi on trouve à leur place les barres de toit qui encadrent la roue de secours, les projecteurs devant le pare-brise, la barre de protection de la calandre, les phares additionnels, le treuil… Les parties et pièces en plastique sur le modèle à l’échelle 1 sont également en plastique noir sur la miniature ou peintes en noir.

 

Si les plaques d’immatriculation sont conformes ( 6801 1787), il faut regretter néanmoins l’absence de tous marquages du constructeur. C’est d’autant plus vrai que l’inscription «Matra» puis «Matra Simca», écrite en grosses lettres noires, était particulièrement visible au dessus de la calandre du vrai véhicule…

 

Il faut croire, décidément, que quelques décals supplémentaires coûtent très (trop) cher...

 

Hachette, n°54 (31/08), 10€50

 

site à visiter : http://matra.rancho.free.fr

 

 

49_1.jpg

 

dscf3364.jpg

 

dscf3365.jpg

 

Commenter cet article
B
<br /> effectivement solido a sorti ce modèle en divers coloris civils mais Norev a sorti sa version civile qui est aussi la première version obtenue en Gendarmerie et comme promis, je ferai des photos<br /> des deux versions. Jecommuniquerais le coloris exact de cette version.<br />
Répondre
B
<br /> il existe une version civile de Norev, peinte en un vert très clair dont je ne me souviens plus du nom mais qui correspond exactement aux premières versions reçues par la Gendarmerie. Je posterai<br /> une photo dès que possible.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ah oui, j'aurais plutôt parié pour une minaiture de chez Solido... mais je te fais confiance ! <br /> <br /> <br /> <br />

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

 

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog