Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Robert B. est un passionné qui sait faire partager sa passion... Le 2 juin 2011, il nous faisait découvrir un porte-char M25 Pacific au 1/48 de chez ASAM...

 

 

-2 juin 2011 :

 

Robert est un amateur de porte-chars... Alors, quand notre ami m'a annoncé une surprise au sujet de ses contributions, je me suis tout de suite douté qu'il allait encore nous faire rêver avec un porte-char exceptionnel.
 
 
Je ne me suis pas trompé puisqu'il est question aujourd'hui du célèbre porte-char M25 Pacific dont vous trouverez un rappel historique en fin d'article.
 
 
La miniature présentée est une production Asam Models au 1/48 montée par Florent pour Robert.
 
 
Le M25 est ici photographié avec, tour à tour, un Sherman BARV, un M12 GMC et un Sherman modifié Gaso-Line... superbe !
 
 
 
Pacific-005.jpg
 
Pacific-007.jpg
 
Pacific-012.jpg
 
Pacific-015.jpg
 
Pacific-020.jpg
   

Le porte-char M25 PACIFIC


Le camion remorque de 40 tonnes M 25 transporteur de chars est destiné à la récupération des matériels endommagés et à leur transport à l’emplacement où les réparations nécessaires peuvent être effectuées. Le véhicule M 25 consiste en un camion tracteur (M 26) et une semi-remorque (M 15), cette dernière étant accouplée au tracteur au moyen d’une plaque d’appui placée sur le tracteur et qui verrouille automatiquement la semi-remorque au tracteur. Les freins pneumatiques des roues de la semi-remorque et le dispositif d’éclairage de la remorque sont reliés respectivement aux dispositifs de freinage et d’éclairage du tracteur par un raccord flexible d’air et un câble de connexion (portés par la remorque). Les freins pneumatiques et les feux de la remorque sont commandés par le conducteur du tracteur. Les freins pneumatiques de la remorque sont actionnés automatiquement s’il arrive que la semi-remorque soit accidentellement ou volontairement détachée du tracteur.

 

 


Le camion tracteur M 26 est un véhicule propulsé par un moteur à essence de 6 cylindres. Il est muni de deux roues avant et de huit roues arrière jumelées équipées de pneumatiques type désert ou combat. Les roues arrières sont entraînées par des chaînes du type à rouleaux agissant sur des roues dentées fixées aux moyeux des roues. La force motrice nécessaire à l’entraînement des roues arrières va du moteur par l’intermédiaire de l’embrayage, des boites de vitesses, du différentiel arrière et des arbres de renvoi, aux roues dentées boulonnées sur les moyeux des axes de renvoi. Les chaînes à rouleaux passant sur les roues dentées des axes de renvoi et sur celles des moyeux des roues entraînent les roues. Le tracteur peut être utilisé comme véhicule de récupération sans la semi-remorque étant muni d’un treuil de levage avant, d'un treuil jumelé arrière et d’un dispositif de levage vertical. La cabine est blindée et munie de plaques de blindage à charnières protégeant le pare-brise, le radiateur, les portes et les fenêtres. Toutes ces plaques blindées de protection sont manœuvrées de l’intérieur de la cabine et sont percées de regards. Un crochet d’attelage est boulonné à l’arrière du châssis. Des manilles de remorquage sont fixées à l’avant et à l’arrière du châssis. Le tracteur porte une barre d’attelage et un palonnier, destinés aux opérations de récupération. Le tracteur transporte également des réservoirs d’oxygène et d’acétylène ainsi qu’un matériel de découpage et de soudure, un étau, des outils de pionnier et d’entretien.

 

 

La semi-remorque (M 15) est destinée à être remorquée par le camion tracteur (M 26) et consiste en un châssis surbaissé ayant une plate-forme basse du type berceau. Huit roues simples munies de pneumatiques supportent la semi-remorque dont la charge utile est de 40 tonnes et qui peut être déplacée à la vitesse maximum de 42 km/h. L’emploi de balanciers agissant sur les arbres de tourillons permet à n'importe laquelle des roues de franchir un obstacle de 23 cm pendant que les autres roues restent au contact du sol. Les freins des roues de la semi-remorque fonctionnent à l’air comprimé fourni par le camion tracteur par l‘intermédiaire d’un tuyau flexible reliant la semi-remorque au tracteur. Il existe quatre feux de gabarit dont deux placés à droite et à gauche de la traverse arrière et deux à droite et à gauche de l'avant à hauteur des marches. Il existe quatre feux de gabarit de black-out placés directement au-dessous des feux de gabarit normaux. Deux feux de gabarit auxiliaires sont fixés sur le côté gauche ; ils sont maintenus en place par des attaches à ressort.

 

 

Un feu arrière et un feu de stop normal, un feu arrière et un feu de stop de black-out sont placés sur la traverse arrière de la semi-remorque et commandés par les mêmes interrupteurs que les feux de position arrières et les feux de stop du tracteur. Des outils de pionniers, un équipement de récupération, un palan pour le changement des pneus, et pour les opérations d’entretien ainsi que des outils nécessaires pour l'entretien sont transportés sur la remorque.


La production a débuté en mai 1943 et sa fabrication était assurée par la firme Pacific Car and Foundry qui produisit 1 272 exemplaires jusqu'en août 1945.

 

Source : www.chars-francais.net

 

Commenter cet article

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog