Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo et Jérôme Hadacek
Publié dans : #Sélection Librairie & DVD

    

-20 février 2015 :

  

En Allemagne aussi l’armée française d’occupation «se sert» sur la bête, comme l’avait fait les troupes d’occupation en France avec les usines Renault par exemple.

       

Ce Mercedes L 4500 cabine Einheits est également immatriculé armée française estampillé de l’insigne distinctif TOA (Troupes d’Occupation en Allemagne) :

     

 

Peintures de guerre : un siècle de camouflage de l'armée française

   

Quelques autres photos pour illustrer l'utilisation de matériels allemands par l'armée française :

  

Peintures de guerre : un siècle de camouflage de l'armée française
Peintures de guerre : un siècle de camouflage de l'armée française
Peintures de guerre : un siècle de camouflage de l'armée française

 

-12 février 2015 :

 

Pascal BTR suggère à Michel de "jeter un coup d’œil" sur le blog HistoQuiz, le Forum de la Seconde Guerre Mondiale, des Conflits Contemporains et de l'Actualité : ICI  sur lequel il trouvera de nombreux détails d'équipements permettant de réaliser une ou des version(s) spécifique(s).

 

A noter : les photos de l'époque sont généralement en noir et blanc...

 

-12 février 2015 :

 

Pour répondre aux interrogations de Michel sur la couleur des chars allemands capturés par les français et  utilisés au sein du 503 RCC...

 

Ces blindés furent majoritairement des Panther, avec le fameux BergPanther conservé à Saumur et dont nous sommes les seuls à en avoir un exemplaire. Mais il y avait aussi des Stug III, des Stug IV, des PzIV et même un FAMO dépanneuse avec bêche AR. Quelques RSO aussi et d’autres chars et blindés hétéroclites  (SdKfz 251...) pris ça et là pour recomposer des semblants de régiments et surtout s’en inspirer pour les futurs chars français. L’AMX 50 avec tourelle oscillante style AMX 13, est une copie du PANTHER, le moteur est même un MAYBACH !

 

J’ai des photos de ces matériels répertoriés dans le premier MAT d’après guerre appelé communément « MAT 1000»  mais qui est en fait, le MAT 31.001. Il est constitué d’un inventaire à la Prevert, sur les matériels français d’avant guerre, mais aussi et surtout tous les matériels américains et britanniques.

 

Septembre-2011-5521.JPG

 

Le clou de ce manuel est bien sûr, les véhicules de prise, allemands tout d’abord et italiens aussi. Je te rappelle que la Corse était occupée par les italiens !

 

Les matériels étaient repeints souvent dans les teintes disponibles en stock à l’époque… soit vert US, soit vert armée britannique. Certains avaient été conservés, semble t il, en ocre jaune, sans camouflage ni marquages allemands !

 

Ils sont tous immatriculés d’une plaque armée française bien visible et bien lisible, mais n’arborent pas de marquage particulier sur les photos.

 

Jérôme Hadacek

 

Septembre-2011-5513.JPG      

Comme écrit plus haut, certains blindés allemands pris à l'ennemi ont servi au 503 RCC, mais des Panzer IV Ausf. J  t H récupérés ont été revendus à la Syrie et ont servi pendant la guerre des 6 jours. La MG34 ou 42  de tourelleau chef de char,avait été remplacées par un support de mitrailleuse lourde d’origine soviétique.

 
Majoritairement les engins semblent avoir été repeint en vert US ou en un vert uni qui peut aussi être d’origine britannique. Au sortir de la guerre, on faisait avec les moyens du bord et ce que l’on avait sous la main. D’autres ont semble t il été conservé dans une teinte sable uni proche du Dunkel gelb allemand.

 

Septembre-2011-5515.JPG


Malgré la piètre qualité des photos, on devine parfaitement l’immatriculation armée française. Il y a une série de photos qui existe au sein de l’ECPA-D sur tous les véhicules de prises de l’axe, et particulièrement allemand. Ces photos ont probablement été réalisées à Satory (voir les haies de peupliers à travers le pare brise non détouré) , qui était le centre expérimental des blindés et à Mourmelon ou Mailly le camp.

 

mars-2011-suite 5518

   

Dans le  sud de la France sur la côte méditerranéenne mais surtout en Corse, c’est l’armée italienne qui occupe l’ile de beauté et abandonne une grande partie de son matériel au moment du débarquement de Provence.

   

Septembre-2011-5523.JPG

  

mars-2011-suite 5524

 
Certains véhicules comme ces Fiat SPA TL37 ont servi encore chez les agriculteurs corses et il y a encore ça et là des épave qui trainent.

 

D’autres véhicules de prise, ont été ramassés lorsqu’il n’avait pas été détruits. L’armée française a d’ailleurs conservé quelques véhicules et chars emblématiques de combat qui font désormais partie du musée des blindés de Saumur où vous pourrez y voir la photo de l’engin capturé ou immobilisé, puis le vrai en face de vous, conservé dans le musée… A voir absolument !

 

Saluons au passage le colonel Aubry, instigateur du musée des blindés de Saumur, qui juste à la la fin de la guerre, a pris son «bâton de pèlerin» pour ramasser, récupérer, et sauver ça et là, tous les engins qui pouvaient être récupérable pour faire un jour un musée ! Une idée avant-gardiste dans l’immédiat après guerre au moment où plus personne ne voulait entendre parler de guerre et encoure moins de chars allemands !

 

Je vous conseille au passage, le merveilleux ouvrage du Capitaine J.P TRIBUTCH, grand complice du colonel AUBRY et que j’ai eu la chance de connaitre et de rencontrer à plusieurs reprise lors de mes classe d’élève officier. Ce livre répertorie tous les véhicules sauvés par le musée avec l’historique, l’histoire et l’Histoire aussi …la grande! Sans compter mille et une anecdotes  pour la constitution de ce musée, là la sueur et parfois aussi au renoncement d’une carrière ! Un grand respect à ces Messieurs qui nous permettent de voir aujourd’hui des engins comme le Königstiger ( Tigre Royal) exposé cette année à Rétromobile et qui est roulant !

Un geste fort aussi, puisque le capitaine TRIBUTCH a réalisé cet ouvrage seul à compte d’auteur !!!

 

En vente au musée des blindés de Saumur et auprès du capitaine JP TRIBUTCH lui même...

   

mars-2011-suite 5568

  

-6 février 2015 :

 

Presque en écho à l'ouvrage de Pascal Danjou sur les peintures et camouflages de l'armée française, Michel B. nous pose une question qui peut intéresser bon nombre de milinfistes :

 

juin-2009F9859.jpg

  

"C'est avec grand intérêt que je suis les chroniques de Milinfo ; ce qui m’amène à vous demander si un milinfiste pourrait me venir en aide.

 

Je cherche les couleurs de camouflage des chars allemands capturés par les Français en 1944/45 et qui ont servi brièvement dans l'arme blindée française, soit le Tigre et le Panther.

 

Je crois qu'ils étaient repeint en vert mais quel vert ? Ce serait sympa si je pouvais avoir la correspondance en peinture maquette.

 

Je cherche également les marquages et positionnement de ceux-ci.

 

Si en plus en plus un milinfiste connaissait une adresse où je pourrais me renseigner, je serais ravi !! 

 

J'ai écrit au Musée des Blindés de Saumur qui ne m'a jamais répondu".

 

 

Pour votre réponse, merci d'utiliser els commentaires à cet article ou chl_milinfo@orange.fr

 

ppm_0022.jpg

   

Source de la photo du Tigre ci-dessus : http://passion-collections.superforum.fr/t2248-mes-tanks-radiocommandes-a-l-echelle-du-1-16

  

-20 décembre 2013 :

 

Jérôme Hadacek nous signale l'ouvrage récemment paru de Pascal DANJOU et Thomas SEIGON aux Editions du Barbotin sur les PEINTURES DE GUERRE - Un siècle de camouflage de l'armée française. ( prix conseillé 39,95 €).

 

Il retrace le camouflage (artifices) et le bariolage (peintures) utilisés à travers le siècle passé sur les engins de l'armée française. Les principaux conflits y sont évoqués, des origines à la Grande Guerre de 1914 - 1918, l'entre deux guerre et  le deuxième conflit mondial.

 


Une deuxième partie plus succincte retrace l'évolution de ces peintures et systèmes de camouflages, à travers, les interventions et conflits de Suez, guerre d'Indochine et d'Algérie jusqu'à nos jours avec l'adoption du vert OTAN et des bariolages en vigueur actuellement dans l'armée française.

 

Il sera une aide précieuse et une documentation précise et illustrée pour tous les passionnés de véhicules militaires français.

 

  

Decembre-2013-suite-0376.JPG

  

Decembre-2013-suite-0378.JPG

    

Decembre-2013-suite-0379.JPG

  

Decembre-2013-suite-0380.JPG

  

-28 mai 2013 :

 

Les éditions du Barbotin viennent de publier un ouvrage consacré aux camouflages dans l'armée française. Un ouvrage indispensable, véritable mine d'or, à destination de ceux qui souhaitent tout savoir sur les peintures de guerre françaises...

 

Texte bilingue : français/anglais.

Prix d evente indicatif : 40 €.

 

Un siècle de camouflages de l'armée Française Par Pascal DANJOU et Thomas SEIGNON Profils Eric Schwartz Préface de François Vauvillier Livre de 172 pages broché - 280 photos - 90 profils - 120 photos et documents en couleurs

    

couv-202013-20def-20red.jpg

 

                
Commenter cet article
S
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement
Répondre

Une passion partagée depuis 1998

 

©Milinfo.org

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

smileyThomas Seignon

smileyPhilippe S.

 

(liste non exhaustive)

 

Référent spécial : Jérôme Hadacek

Référent matériels : Pascal Btr

Référent pompiers : Alain Lesaux

In memoriam : Pascal Btr

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Milinfo-Focus en PDF

 

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

Retrouvez ICI les Milinfo-Focus !

Milinfo-Focus n° 97 : Iveco Daily Irisbus Gendarmerie (Perfex - 1/43)

Milinfo-Focus n° 96 - Panhard AML 60 et 90

Milinfo-Focus n°95 : Peugeot 508 SW et Dacia Duster Gendarmerie

Hébergé par Overblog