Publié le par ChL

 

-21 novembre 2014 :

 

Qui n'a pas déjà pesté contre la Poste à réception d'un colis ?

 

Voici un "coup de gueule" d'Olivier saint Lot publié sur la première page de la boutique en ligne Quarter-kit qui laisse quelque peu perplexe sur les pratiques de cette entreprise pourtant confrontée à une concurrence de plus en plus vive :

 

Dernière nouveauté : les colis expédiés tous les lundis et mardis des mois de novembre et décembre sont, maintenant, surtaxés pour cause de fort trafic (excusez-nous de vous donner plus de travail et d’argent !!!).

 
Il faut savoir que, maintenant, nous sommes obligés de payer les étiquettes fournies par la poste (comme celle fournie gratuitement aux particuliers) et que les prix pratiqués pour les professionnels sont déjà plus IMPORTANT que les prix pratiqués pour les particuliers qui déposent un colis à la Poste, alors que notre service est entièrement automatisé.

Apparemment, pour la Poste le fait d’utiliser moins de personnel coûte plus cher…
 

Pour information, depuis que nous avons débuté notre activité, nous avons multiplié notre chiffre d’affaire avec la Poste par 10, pour obtenir ROYALEMENT 1% de remise !

 


Heureusement que le ridicule…

  


Nos tarifs d'expéditions, EUX, n'ont pas changés depuis plus de 10 ans.

  


Heureusement qu'il existe encore des gens HONNÊTES".

 

Un coup de gueule que les usagers que nous sommes partageons largement...

 


-26 décembre 2009 :

 

Ah la Poste...

je vais pas être gentil et je m'en veux un peu car mon facteur qui par tous les temps dépose le courrier dans ma boîte aux lettres est un homme tout à fait sympathique qui prend toujours le temps d'échanger quelques mots aimables avec les personnes qu'il croise pendant sa tournée.

Lui, il circule en mobylette et il a un contact privilégié avec ceux qui auront un jour la possibilité de choisir entre la Poste et un service privé pour l'acheminement de leur courrier...

Bref...

Mercredi, un préposé de la Poste s'engage avec sa voiture dans l'allée de ma maison. C'est une femme tout à fait sympathique qui me livre un colis : une Renault Estafette Gendarmerie au 1/18ème commandée sur Internet.

Au moment d'ouvrir le carton, j'entends des bruits de ferraille à l'intérieur : des pièces en métal qui se promènent librement dans une boîte Norev, c'est pas normal ça !

J'ouvre et là, catastrophe : la porte latérale démontée, les deux portes arrière arrachées et les charnières cassées, des éclats un peu partout sur la peinture et deux poignées de portes cassées.

J'appelle le vendeur sur son portable et je tombe sur un homme charmant que je ne connaissais pas. il me dit : ça arrive de temps à autre avec le 1/18ème, même bien emballé. Allez à votre bureau de Poste, faites faire un procès verbal de dégradation et envoyez moi le formulaire. Avec ça, je vais me faire rembourser par la Poste et je vous renvoie une miniature". Ben oui, ça sert à ça aussi les assurances Colissimo !

Rien à redire...

Je vais à la Poste à 13h30 : "ah pour ça, il faut aller au Centre de tri Monsieur".

Direction le Centre de tri...

Il est 14h00 : ça tombe bien car ce centre ouvre à 14h00.

J'expose mon problème et j'ai même pas le temps de terminer que la "guichetière" m'interrompe pour déclarer "ah ça, c'est pas nous !".

"C'est pas vous ?"  lui dis-je "mais comment pouvez-vous affirmer ça. Je pourrais comprendre si vous me disiez : je suis surprise, je pense que la Poste n'est pas responsable mais là sans savoir ni quand ni comment le colis m'a été livré, vous donnez déjà VOTRE vérité".

La dame est piqué au vif, il y a du monde autour de nous et la situation m'agace alors je m'exprime vivement.

Un peu ennuyée par mon agitation, elle me dit : "je vais voir s'il y a un responsable"...

Elle revient quelques minutes plus tard : "il faudrait revenir à 14h30. Notre responsable est parti déjeuner".

Soit...

J'y retourne à 15h00 avec mon carton dans les bras.

On me fait "poireauter" 10 minutes en me regardant de travers puis j'entends quelqu'un dire "le Monsieur est là avec son carton" et la réponse suivante : "qu'il attende, je vais venir !".

Bien sûr que je vais attendre avec malgré tout un capital patience déjà légèrement entamé.

Puis voilà qu'arrive une dame d'un âge disons "avancé", peu agréable, et qui semble avoir oublié qu'un client n'est pas forcément un "emmerdeur" ou un menteur.

S'en suit une discussion de sourd : "c'est trop facile d'accuser la Poste. Y'a des gens qui achètent des portables sur internet et qui s'étonnent de recevoir du matériel qui n'est pas neuf et ça serait de notre faute".

"Euh, excusez moi, vous êtes gentille avec vos histoires de portables mais moi voyez-vous dans mon carton, y'a une miniature neuve, dans sa boîte d'origine jamais ouverte et dans un carton à l'intérieur duquel elle était parfaitement calée. Par contre, on voit bien que la carton a été cogné assez fortement pendant le transport".

"Mais qu'est ce qui me dit que votre vendeur est honnête ? C'est peut être lui qui a abîmé le carton ?"

"Non, c'est moi madame : j'ai fait tomber le carton et je viens perdre mon temps à la Poste pour que mon vendeur se fasse rembourser".

Mon ironie ne la fait pas rire mais alors pas du tout...

"Qui sait ? Vous savez, on en vois tellement" : oh les villains clients de la Poste !

Après ça, j'ai eu droit à un discours sur la mécanisation et l'automatisation du traitement des colis à la Poste. Elle a presque tenté de me faire croire qu'il n'y a plus jamais de problème avec les colis postaux.

"Ne me la faites pas Madame, de par mon activité professionnel, je connais le fonctionnement des  centres de tri. Comme clients, je renvoie un colis sur deux qui me vient de chez Atlas ou Hachette. Peut être qu'ils font exprès de m'envoyer des colis abîmés".

En fin de compte, et parce que je commençais à sortir mes gants de boxe, cette charmante responsable a bien voulu me faire un procès verbal de dégradation pour que je le renvoie à mon vendeur qui avec ça va pouvoir se faire rembourser et m'adresser une nouvelle miniature.

La dame est partie agacée, visiblement fâchée d'avoir du céder face à mon insistance.

Quant à moi je l'ai remercié en m'excusant d'avoir été un peu énervé et je suis retourné vers mon véhicule inquiet d'avoir peut être plombé les comptes de la Poste avec ce remboursement qui portera sur une trentaine d'euros maxi.

Merci la Poste et merci chère Madame d'voir su me donner envie de vous éviter la prochaine fois.

Fin provisoire de cette "aventure"...


Conclusion de cette histoire :

Le vendeur a été remboursé par la Poste et j'ai reçu une nouvelle miniature en parfait état cette fois.

Tout est bien qui finit bien...

Commenter cet article
O
<br /> Si encore, c'était pour mieux payer ses employés, il y aurait une bonne excuse mais je suis certain qu'ils ne verront pas la queue d'un cent en plus !<br />
Répondre
E
<br /> ne mélangeons pas courrier (en forte baisse) et colis,dont les coûts sont assez élévés à mon goût (le genre vieux qui convertit en francs ... :-) ).<br /> <br /> <br /> Et comme le marché est "juteux", il y a des points relais qui émergent, moins chers et pour un service tout aussi agréable sans faire la queue à un guichet, pas forcément près de son domicile, et<br /> avec des horaires pas forcément en lien avec ceux de nos horaires de travail ... d'où l'expression "bougez avec la Poste" probablement ... bref avant de poster regarder si une autre solution est<br /> possible ... la Poste devra s'améliorer si elle veut survivre comme toute société privée à présent.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Tout à fait d'accord...<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Entièrement d'accord avec vous.<br /> Je ne sais pas si c'est une réalité mais j'ai l'impression d'avoir moins de casse avec des miniatures venant d'Angleterre ou des E.U...<br /> Par contre pour le calendrier ils ont le sourire du service public...<br /> <br /> <br />
Répondre
Y
<br /> <br /> Personellement, j'ai renoncé à réclamer devant la mauvaise foi sans appel de la préposée locale,  j'ai du recoller un modèle résine monté (et démonté), et je privilégie le kit qund<br /> cela est possible, ça craint moins.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

 

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog