Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

-27 novembre 2019 :

 

La mise en ouvre du SPRAT est toujours impressionnante :

-18 juin 2018 :

Les moyens de franchissement

de l’armée de Terre vont être modernisés

 

 

Les moyens de franchissement mis en oeuvre par les régiments du Génie de l’armée de Terre sont généralement peu connus. Le rapport annexé de la Loi de programmation militaire (LPM) 2019-25 ne les évoque pas. Et ils ne figurent pas non plus dans les « Chiffres clés de la Défense », un document qui, publié tous les ans, fait le point sur les équipements en dotation au sein des armées.

 

Pourtant, ces moyens sont très importants pour la bonne raison que, sans eux, une colonne de véhicules blindés ne serait pas en mesure de franchir ce que l’on appelle une « coupure » (rivière, fleuve, crevasse). Or, à plusieurs reprises, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], le général Jean-Pierre Bosser, a déploré le déficit capacitaire dans ce domaine.

 

« Nous manquons aussi de moyens de franchissement. À l’est, nous pouvons être engagés sur des portions de terrain où il y a une coupure humide tous les dix kilomètres. À ce jour, il ne doit rester que cinq cents mètres de ponts, qui doivent en outre être modernisés », avait prévenu le général Bosser lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en octobre 2017.

 

Actuellement, le 13e Régiment du Génie dispose de « seulement » 10 Systèmes de Pose Rapide de Travure [SPRAT], conçus par les Constructions industrielles de la Méditerranée [CNIM] et livrés en 2011.

 

 

Constitué de deux véhicules (un porteur à cinq essieux et un porte-travures supplémentaires, ou PTS) le SPRAT permet de franchir des brèches de 24 m de largeur. Pour cela, et en fonction de la largeur de l’obstacle à passer, il peut déployer soit deux ponts courts MLC 100 de 14 m, soit un pont long MLC 80 de 26 mètres obtenus par l’assemblage de deux travures. « Cette possibilité d’adapter la longueur du pont aux dimensions de la coupure est unique au monde. Elle permet une économie significative de moyens », explique l’armée de Terre.

 

Bien que mis en service il y a 7 ans, les SPRAT vont être bientôt modernisés, la Direction générale de l’armement [DGA] ayant notifié un contrat en ce sens au groupe CNIM, le 13 juin.

 

Cette modernisation consistera à intégrer aux SPRAT un système de vision optronique de dernière génération développé par Bertin Technologies [filiale du groupe CNIM, ndlr] afin de « faciliter les opérations de roulage et pontage tout en assurant une détection optimale des menaces extérieures. »

 

Ce système de vision optronique permettra au pilote et au chef de bord d’avoir une vision « périmétrique totale de jour comme de nuit ».

 

Ensuite, le système de contrôle commande de supervision de l’ensemble des paramètres techniques du SPRAT, sera modernisé avec l’intégration d’une nouvelle architecture informatique, offrant ainsi un haut niveau de maintenabilité », explique le groupe CNIM.

 

Cette modernisation devrait être rapide car les premiers SPRAT modifiés seront livrés à l’armée de Terre en 2019.

-28 juin 2016 :

 

Eurosatory 2016 : le SPRAT était présent sur le salon, sationné à proximité des véhicules participant aux démonstrations dynamiques.

 

Le véhicule porteur n'avait pas de travure ; celle-ci était installée dans le "décor"... Il était par contre accompagné du Scania porte-travure.

 

Les voici l'un et l'autre photographié par votre serviteur :

Le Système de Pose RApide de Travures (SPRAT)
Le Système de Pose RApide de Travures (SPRAT)
Le Système de Pose RApide de Travures (SPRAT)
Le Système de Pose RApide de Travures (SPRAT)

Liens pour partir à la decouverte du SPRAT :

-24 décembre 2010 :

 

La société CNIM développe et fabrique le "SPRAT" (Système de Pose Rapide de Travures). Ce pont d'assaut comprend une travure modulaire de classe MLC 70, de 26 m en deux parties, lancée par un véhicule tout terrain à roues.

 

L'originalité du système vient du fait que la longueur du pont déployée par le SPRAT est modulée en fonction de la largeur de l'obstacle à franchir.

Ce matériel de franchissement de l'avant se caractérise par : une excellente mobilité grâce au progrès des véhicules de transport à roues ; un coût de possession bien inférieur à celui des véhicules sur chenilles.

 

De par sa modularité, le SPRAT est actuellement le système de franchissement de l'avant le plus novateur. Il n'a aucun équivalent au monde...

 

 

sprat1


Ce pont d'assaut comprend deux travures, lancées ensemble ou séparément par un véhicule tout terrain (10 x 10) à roues : il peut donc lancer soit deux ponts de 14,3 m, soit un pont de 26 m.


Il en résulte pour l'utilisateur, à la fois une économie de moyens et une meilleure efficacité opérationnelle.

 

Ce système de franchissement de l'avant se caractérise par :


•    une excellente mobilité grâce à son véhicule de transport à 10 roues motrices ;
•    un coût de possession bien inférieur à celui des véhicules sur chenilles.


La DGA a commandé à CNIM le développement et la fabrication de dix systèmes de ce type sous le nom de SPRAT (Système de Pose Rapide de Travures) pour l'armée de terre, mais aussi leur soutien logistique intégré (formation, maintenance, etc...)

Vidéo : http://www.cnim.com/systemes-de-projection-terrestre-sprat.aspx

Regret : une partie des photos publiées sur le SPRAT ont disparu de cet article. Un bug regrettable...

Commenter cet article

Jf 06/12/2019 07:41

Ce serait syimpa au 1/48

ED 05/12/2019 07:29

Et toujours pas au 1/48...

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog