Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo
Publié dans : #Maquettes et miniatures militaires au 1-72

 

-29 mars 2011 :

 

Le Luchs livré avec le n° 12 de la collection Blindés de combat est une miniature globalement satisfaisante même si son niveau de finition est encore loin d'égaler les miniatures au 1/72ème proposées par Hobby Master ou Dragon Armor.

 

Rappelons au passage que ces miniatures ont un prix double que celui des miniatures Altaya.

 

Quoi qu'il en soit, le niveau des miniatures de l'éditeur continue de progresser.

 

Pour moins de 15 €, les amateurs de petites échelles peuvent ainsi trouver des miniatures correctes à un prix tout aussi correct.

 

A noter :

 

-le Luchs, sorti en 1975, fut le premier véhicule blindé de reconnaissance allemand de l'après-guerre

 

-la miniature est équipée d'un gyrophare orange comme tous les blindés de la Bundeswehr.

 

 

Dscf3290.jpg

 Dscf3291.jpg

 

 

-25 janvier 2011 :

 

En avant première, le blindé de reconnaissance Luchs au 1/72ème.

 

Cette miniature est attendue chez Altaya où elle va rejoindre la collection-presse "Blindés de combat".

 

Une miniature intéressante malheureusement trop simple dans sa réalisation... 

 

 

ry-3D400f.jpg

 

ry-3D400fff.jpg

 

ry-3D400ffffff.jpg

 

Pour en savoir plus :

 

Lorsque que l'armée allemande a été reconstitué, à partir de 1960, elle n'a pas pu faute de temps , se doter de matériels spécialement conçus pour répondre à ses besoins propres. Elle  a dû recourir aux matériels proposés par les constructeurs américains ou européens. Pour satisfaire ses exigences en véhicules de reconnaissance, elle choisit alors le SPZ11-2, transport  de troupes français Hotchkiss, équipé d'une tourelle Hispano-suiza armée d'un canon de 20 mm. Cet engin présentait un certain nombres d'inconvénients : il n'était pas amphibie et son moteur à essence ne lui donnait pas une autonomie supérieur à 400 km. Au milieu des années soixante , les Allemands mirent au point une famille complète de camions 4 x 4, 6 x 6, et  8 x 8, de véhicules de transport blindés et  amphibies 4 x 4 et 6 x 6 ( ce dernier devait devenir le transport blindé Fuchs) et un véhicule 8 x 8 de reconnaissance blindé amphibie. Tous ces engins utilisaient, en particulier pour le moteur et la transmission des pièces communes , déjà fabriquées pour des véhicules civils. Des prototypes du véhicule 8 x 8 de reconnaissance furent conçus et réalisés en 1968 par la firme Daimler-Benz et par un consortium connu sous le sigle JPO (Joint Project Office). En 1971, le projet Daimler-Benz remporta le concours et fut mis en production.. Pour de multiples raisons, la fabrication fut reprise par les établissements Thyssen-Henschel qui, entre 1975 et en 1978, construisirent 408 véhicules pour la Bundeswehr. Ce blindé, le Spähpanzer 2 Luchs, fut proposé à l'exportation, mais de nombreux pays l'estimèrent trop coûteux. La caisse du Luchs est en acier . L'avant  et la tourelle sont à l'épreuve des obus de 20 mm, les autres parties du véhicule arrêtent les projectiles de petit calibre et les éclats d'obus. Le pilote se place en avant et à gauche, le copilote qui fait aussi fonction d'opérateur radio, en arrière à gauche, la tourelle est au centre, le moteur en arrière à droite. En cas d'urgence, le copilote, qui est assis face à l'arrière, peut rapidement prendre les commandes du véhicule et le mettre hors de danger.. Le Luchs se déplace à 90 km/hr en marche avant ou en marche arrière. La tourelle Rheinmetall TS7 est armée d'un canon Rheinmetall  Mk 20 Rh 202 à double alimentation; 375 obus sont disponibles dans la tourelle. L'arme pointe en site de - 15° et + 60 ° et en azimut sur 360 °. Une mitrailleuse de 7,62 mm est montée sur le tourelleau. Elle dispose d'une provisions de 1.000 cartouches. une batterie de quatre lance-pots fumigènes à mise à feu électrique, montée de chaque côté de la tourelle; lui permet de se dissimuler rapidement. Totalement amphibie, le Luchs est propulsé à 9 km/hr par deux hélices orientables placées à l'arrière de part et d'autre du véhicule. Avant la mise à l'eau, il est nécessaire de relever le brise-lame placé à l'avant et de mettre en route les trois pompes de cale. Le Luchs dispose d'un système de protection NBC. Les instruments de vision nocturne à infrarouges actifs ont été remplacés par des appareils passifs. L'équipement standard comprend un réchauffeur pour les batteries, l'huile du moteur et de la transmission et le liquide de refroidissement; il a une importance essentielle pour les opérations menées pendant l'hiver continental.
Commenter cet article
B


Ne nous plaignons pas trop=Cet engin a le grand mérite d'exister au 1/72°, ce qui n'est pas le cas au 1/48° ou 1/50° , ne serait-ce que dans la série Atlas



Répondre
M


Pour ce qui est de la série Atlas, c'est normal puisqu'il s'agit d'un blindé moderne.


 


Mais dans sa grande sagesse, Bob a sans doute raison : pour moins de 15 €, faut pas deamnder la lune !!


 


 



Une passion partagée depuis 1998

 

©Milinfo.org

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

smileyThomas Seignon

smileyPhilippe S.

 

(liste non exhaustive)

 

Référent spécial : Jérôme Hadacek

Référent matériels : Pascal Btr

Référent pompiers : Alain Lesaux

In memoriam : Pascal Btr

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Milinfo-Focus en PDF

 

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

Retrouvez ICI les Milinfo-Focus !

Milinfo-Focus n° 97 : Iveco Daily Irisbus Gendarmerie (Perfex - 1/43)

Milinfo-Focus n° 96 - Panhard AML 60 et 90

Milinfo-Focus n°95 : Peugeot 508 SW et Dacia Duster Gendarmerie

Hébergé par Overblog