Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo
Publié dans : #Echelle 1-32 et 1-35ème

  

-22 avril 2013 :

 

Faute de temps, je n'ai pu publier hier toutes les photos de l'AMX 30 transmises par Jérôme.

 

Voici donc quelques photso supplémentaires...

 

Mars-2013-suite-4212.JPG

 

Ci-dessous, les inscriptions sous le châssis :

 

Mars-2013-suite-4229.JPG

 

L'insigne de la DTAT présent sur la mauqette au 1/32ème :

 

Mars-2013-suite-4221-copie-1.jpg

 

L'insigne de la DTAT photographié sur un char à Saumur :

 

Mars-2013-suite-3634.jpg

 Mars-2013-suite-4225.JPG

 

Mars-2013-suite-4226.JPG

 

Mars-2013-suite-4227.JPG

  

-21 avril 2013 :

 

Je rentre de vacances et  je me dépêche de publier la dernière contribution de notre ami Jérôme...

 

Mars-2013-suite-4214.JPG

 

"Aujourd'hui, c'est un cas un peu spécial que je vais traiter puisqu'il s'agit d'une maquette chargée d'histoire pour notre industrie de l'armement et pour notre armée également. Mais c'est aussi un prototype historique dans le petit monde de la maquette industrielle puisque nous passons des techniques du bois sculpté ou métal coulé, à un nouveau matériau : la résine.


Fer de lance de l'arme blindée cavalerie et premier nouveau char de combat lourd de l'armée française, l'AMX 30 fit ses premiers tours de chenilles en 1960 avec plusieurs prototypes qui mèneront à l'AMX 30T puis à la série B reconnaissable à sa 12,7 coaxiale (puis canon de 20mm) et aux deux proéminences de tourelle du télémètre de tir.

La version B2 abandonnera ce système pour la COTAC (Conduite de Tir Automatique) et un système de visée laser, un canon de 20mm en coaxiale du 105mm ainsi qu'une 7,62 à commande électrique sous manchon de protection. Ce ne sont là que quelques  différences visibles à l'oeil nu parmi tant d'autres.

 

Notre modèle est une des maquettes qui encombra le plus, les bureaux de la STAT, la DTAT,  l'ETAS et de nos officiers supérieurs, mais sa conception, sa lourdeur et sa fragilité, lui laissèrent peu de chance de survivre au temps. En dehors de sa présentation comme presse papier de poids sur un bureau, il servait aussi souvent de cale porte ou cale fenêtre des bureaux pour éviter les courants d'air ! Entièrement en résine chargée de poudre de métal, elle avoisine les 2kg pour 20cm de long et 28 avec le canon sur 10cm de large.  Rustique, élémentaire et succincte dans les détails, elle restitue pourtant parfaitement notre char de bataille. Des chenilles SOLIDO montées à l'envers composent le train de roulement et de petites pièces rapportées sous forme de tubes d'aluminium ou de blocs de résine, viennent apporter une touche un peu plus raffinée à la masse.

 

Le canon sculpté avec son manchon anti arcure, est le point faible de cette maquette. Moulé non armé, il pointait ses 13cm de volée aux différentes mains et cédait sous la masse de l'engin. Ainsi beaucoup de modèles qui ont survécus en sont dépourvus ou remplacé par un canon en bois. Les quelques pièces rares comme celle-ci qui l'ont conservé d'origine, accusent un ploiement vers le bas.  L'autre point fait était la constitution de sa résine additionnée de poudre métallique. Les bureaux ou réserves soumis à l'humidité, faisait rouiller la poudre et décoller nombre d'éléments rapportés comme le tourelleau Top7, les pots d'échappement et les phares rapportés. Aujourd'hui, trouver une maquette dans cet état, 50 ans après sa conception, relève de l'exploit. 

 

Il ne faut pas oublier que nous sommes fin 1960 début 1970... même si les détails, les couleurs de certaines pièces semblent criardes, elles sont l'exactitude même puisque la maquette n'a jamais bougé de sa boite à chaussures où elle fut stockée ! De plus, souvenez vous, le premier AMX 30T SOLIDO, reprenait des incongruités du même genre comme ces phares jaune poussin. Nous sommes contemporains des premières séries militaires SOLIDO  (d'où l'utilisation des chenilles et patins de rechange) et sur la fin de règne du Dinky Toys !

 

Fabriqué dans les années 1970 par PUBLI PYRENNES au 1:32 et estampillé M. SARRAZY (le mouleur), les plus notables de ses marquages sont la mention "AMX30T " (on ne parle même pas alors de version B) et l'insigne de la DTAT "AT" sur une plaque de recouvrement des grilles moteur. D'autres modèles d'X30 suivirent après, des modèles B et B2 de différents maquettistes... la Saga AMX est loin d'être terminée !!!

 

Une maquette que j'affectionne plus particulièrement en tant qu'ancien chef de char sur X30B2 et voulant aussi à travers ces lignes, remercier Monsieur Claude D. qui me l'a offert et Christian D qui nous a mis en relation. Toute mon amitié à eux deux".

 

Mars-2013-suite-4215.JPG

 

Mars-2013-suite-4205.JPG

 

A suivre...

 

Commenter cet article

jérôme 22/04/2013 11:52


Bonjour, En effet l'AMX 30 est répertorié comme char "moyen" et non lourd. Déformation d'une formation à Saumur où les élèves officier sur X30 étaient appelés "les lourds" a contrario des
"légers" sur AML et VBL après pour l'éclairage divisionnaire. 


Une erreur que je confesse volontier, même si pour moi, mon Valmy (X30B2 char du colonel du 4ème Rgt de Dragons de Mourmelon) restera un char lourd !!!!!!


A bientôt


Jérôme

Jean 21/04/2013 01:18


Un beau spécimen. En revanche je ne suis pas sûr que le terme de char lourd convienne (sauf à la maquette), sa classe de tonnage en faisait un char moyen (les lourds de l'époque étaient les
Centurion/chieftain, et T60), char principal de mataille certainement mais pas lourd.

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

 

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog