Publié le par Milinfo/ChL
Publié dans : #Les miniatures de Gendarmerie

 

 

Le 6 juin 2011, Pascal S. signait un article sur Milinfo afin de rappeler que les gendarmes ont eux-aussi aussi joué un rôle dans la Résistance puis dans la libération de notre pays.

 

-6 juin 2011 :

 

Parce que la télévision ou le cinéma déforment parfois la vérité ou accentuent la face noire des choses, je tenais à ce qu'à l'occasion de cette commémoration du 6 juin 1944 la Gendarmerie ne soit pas oubliée sur Milinfo.

 

C'est tout naturellement que je me suis tourné vers Pascal S., notre fidèle ami et contributeur qui s'est empressé de m'envoyer le texte et les photos ci-dessous.

 

C'est avec un réel plaisir que je les publie en ce jour de commémoration !

 

Side-6-juin.jpg

 

La Gendarmerie  sous l'occupation (1940-1945)

 

1- La Gendarmerie dans la Résistance

 

La Gendarmerie, à l'instar des autres administrations, subit la présence de l'occupant. Cependant, elle réussit souvent à restreindre l'exécution des exigences allemandes.

 

L'action résistante des gendarmes est la plupart du temps une démarche individuelle et peu spectaculaire, mais importante dans la mesure où elle compense la collaboration trop

spontanée de quelques autres, fidèles au régime de Vichy.Pour autant, d'autres gendarmes encore vont plus loin et s'engagent de manière active dans la résistance organisée. Ils sont une poignée qui y prennent part dès le mois d'août 1940.

 

 

Des convictions patriotiques animent ces précurseurs (à l'instar du chef d'escadron Vérines, par exemple) qui n'acceptent ni la défaite, ni les lois de l'ennemi.

 

 

Les succès militaires des Alliés suscitent de nouveaux ralliements aux Forces françaises de l'intérieur (FFI), crées le 23 décembre 1943.

 

 

Sans aucune coordination, les départs au maquis s'échelonnent de la fin mai 1944 à la Libération.

 

 

D'abord de manière individuelle, puis par petits groupes, enfin en unités constituées, environ 12000 gendarmes rejoignent les FFI. Ainsi, des gendarmes sont actifs à l'intérieur de nombreux réseaux  (ex. : réseau Vérines) et beaucoup seront arrêtés par le S.D. (Gestapo), fusillés ou déportés dans les camps de concentration (3,55% de l'effectif périront, pourcentage supérieur à celui de bon nombre d'administrations et de services de l'Etat français).

 

 

Enfin, sur le millier de médailles des Justes parmi les Nations attribuées à des Français par l'Etat d'Israël, on dénombre sept gendarmes...

 

Traction-6-juin.jpg
 

 

2- L'action de la gendarmerie lors du Débarquement du 6 Juin 1944

 

Dans les semaines qui précèdent le débarquement, nombreux sont les gendarmes qui apportent leur aide technique aux maquisards pour les former à l'usage des armes. Cela leur est d'autant plus facile qu'ils intègrent les groupes de FFI, harcelant les Allemands et les miliciens, et payant un lourd tribut à leur engagement).


Après le débarquement allié, des gendarmes apportent leur concours lors de la bataille de Normandie, en participant au nettoyage du terrain, encadrant les prisonniers ou fournissant des renseignements sur les mouvements et les positions ennemies. C'est ainsi que les gendarmes de Sainte-Mère l'Eglise guident les premiers parachutistes américains à travers le pays.


Récupérant sur l'ennemi l'armement et le matériel réquisitionné, c'est tout naturellement que la gendarmerie va se doter de véhicules de prise... et recouvrer la "propriété" des voitures de l'Arme "confisquées" par les Allemands en 1940.


Les motocyclettes et side-cars BMW en service dans la Wehrmacht s'ajoutent aux motos et side-cars GNOME ET RHONE affectés, avant-guerre, à la gendarmerie (300 exemplaires).


Enfin, s'agissant des voitures, les PEUGEOT 402B (mises en circulation de 1935 à 1942), et les célèbres CITROEN TRACTION AVANT (mises en circulation de 1934 à 1957), très prisées par le S.D. allemand (Gestapo), vont naturellement constituer des moyens de locomotion bien utiles pour les gendarmes à cette période... et après-guerre.

 


 
Sources :


- "Gendarmerie, une histoire, un avenir", ouvrage collectif paru aux éditions LBM (2008)
- "Gendarmerie Nationale : regards sur un siècle d'images", par E. Alary et C. Bousquet, aux éditions du Cherche Midi (2001)

- "Les gendarmes dans la Bataille de Normandie"

   

Photos de Pascal S. :

 

- Les side-car Gnome et Rhône MINIALUXE (roues blanches) et BONUX (roues noires, et en médaillon) au 1/32 sur fond de parachutage...

 

- La Peugeot 402B (chez Tek-Hobby) et la Citroën Traction Avant (chez NOREV-Hachette) au 1/43 dans la même configuration.  

 

Commenter cet article
B
<br /> <br /> bien sympathique ces mises en scène.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog