Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par ChL
Publié dans : #Dossier 2 : les miniatures Schuco-Edison

 

 

Une carrière limitée


Pendant la Seconde Guerre mondiale, les blindés à roues italiens n’étaient pas adaptés aux missions de reconnaissance et de liaison. En 1941, le Ministère de la guerre décida de lancer un programme pour un châssis pouvant être équipé d’une caisse blindée et c’est Lancia qui fut retenu.


Parmi les caractéristiques exigées pour ce nouveau blindé figuraient de bonnes performances en ce qui concerne l’accélération et la vitesse maximum et une excellente mobilité tout-terrain, grâce à des suspensions indépendantes et à la traction intégrale sur les quatre roues.


Pour concevoir le Lince, les ingénieurs de chez Lancia profitèrent largement des quelques exemplaires du blindé anglais Daimler Mk 1 «Dingo» capturés en Libye. Ainsi, châssis, suspensions, direction… sont-ils des copies quasi conformes ! Il en va de même pour la caisse : les plaques de blindage sont soudées directement au châssis, les deux hommes d’équipage prennent place dans la partie centrale du véhicule, le pilote à droite et le mitrailleur à gauche. Ce dernier disposait d’une mitrailleuse Breda de 8 mm.


Un volet dans la paroi arrière de la tourelle permettait de conduire facilement en marche arrière.


La partie avant avait un blindage de 30 mm d’épaisseur alors que les parois latérales avaient une épaisseur de 14 mm…


Malgré des essais limités pour gagner du temps, le prototype du Lince ne fut accepté qu’en mars 1943.


En fait, aucun véhicule ne fut produit en série avant l’armistice du 8 septembre 1943. Le programme fut ensuite relancé mais on ignore le nombre exact de Lince produits par Lancia et Ansaldo… 263 selon le premier et seulement 129 selon le second !


Quoiqu’il en soit, le petit blindé italien fut particulièrement apprécié et utilisé dans les missions de reconnaissance, les patrouilles et les opérations contre les partisans…

A suivre...

Commenter cet article

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

 

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog