Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par ChL
Publié dans : #Dossier 1 : les miniatures Solido-Verem

 

le GBC 8 KT Solido et sa descendance

 

 

 

Bien qu’annoncé au catalogue Solido 78/79, le Berliet GBC 8 KT ne verra finalement le jour chez Solido qu’en 2001.

Nos plus anciens lecteurs se souviennent peut être de la page que nous lui avions consacré dans le n°16 (décembre 2001) de l’ancienne formule de Milinfo.

Rappelons pour mémoire qu’à sa sortie cette nouveauté très attendue des collectionneurs a fait bondir de nombreux détaillants puisque c’est Hachette-Collections qui en a eu la primeur avec le n° 8 de sa collection Chars et Véhicules Militaires. Passons.

Après cette version bâchée accueillie à la fois avec enthousiasme et regret en raison de sa partie arrière ratée, Solido nous a proposé une version lot 7 et citerne en 2002, une version CMD avec grue Austin-Western en 2004 et avec shelter en 2005.

La famille des GBC 8 KT qui comportait donc déjà 5 variantes se trouve, depuis quelques semaines, complétée par une nouvelle version citerne, nouveauté du catalogue Verem 2006.

 

 

Enfin la citerne attendue ?

 

 

 

Si le GBC citerne apparu en 2002 n’avait guère convaincu : on lui reprochait sa citerne qui ressemblait davantage à celle d’un véhicule de pompier. D’ailleurs au moment de sa sortie, nous n’avions trouvé, malgré nos recherches assidues, aucune photo d’un tel véhicule en service dans l’armée française.

 

Les collectionneurs sont aujourd’hui en partie satisfait avec cette nouvelle citerne. En partie seulement car Verem a fait le choix de reproduire un GBC 8 KT d’avitaillement équipé d’une citerne signée Coder alors que c’est le GBC 8 KT équipé d’une autre citerne Coder pour le ravitaillement des blindés qui était espérée. Ce dernier étant équipé d’une bâche pour dissimuler son emploi aux avions qui viendraient à le survoler.

 

Mais revenons à notre GBC avitailleur. En service dans l’armée française, il a pour mission de ravitailler en carburant hélicoptères et avions.

 

Dans le hors-série n°28 de Charge-Utile consacré aux camions Berliet de l’armée française, on trouve de superbes photos de cet avitailleur. En page 66, est par exemple photographié un véhicule dont les marquages latéraux indiquant le transport de matières dangereuses sont identiques à ceux de la miniature Verem.

 

Alors réussie cette nouvelle variante ?

 

Oui sans aucun doute. La citerne est correctement reproduite et le fabricant a incontestablement fait un effort.

 

Les coffres latéraux sont par exemple matérialisés par une gravure fine du plus bel effet. Et si le groupe de distribution est désespérément absent sur le côté gauche derrière la cabine, Verem n’a pas oublié la roue de secours et son support fidèlement reproduit. Il en va de même pour les échelles latérales qui permettent de monter sur la citerne, même si elles devraient descendre jusqu’à mi-roue.

 

La partie arrière du véhicule est assez sommairement reproduite mais elle est quand même nettement moins nue que sur la version cargo.

 

A noter aussi l’absence des vannes dans l’empattement, sous la roue de secours, des extincteurs sur les ailes avant et d’un dévidoir avec son tuyau à l’arrière.

 

 

 

Transport de matières dangereuses



 

 

 

Côté marquages, Verem a plutôt bien fait les choses : de chaque côté de la citerne et à l’arrière, on trouve la plaque symbole danger pour un seul produit transporté et à l’arrière, la plaque code danger orange avec deux nombres superposés dans un rectangle orange. A leur lecture, on sait par exemple, que notre GBC transporte une matière liquide très inflammable (33), à savoir de l’essence (1203). Pour que cette signalisation soit complètement réglementaire, il faudrait la même plaque code danger à l’avant du véhicule, fixée à la calandre, juste au dessus du pare-choc.

Quant au rectangle jaune avec marquages F-34 et TR.O A6, il est correctement placé et conforme. A un détail près : la bonne inscription est TRO AG et non pas A6… Besoin de lunettes à Oullins ?

Par contre, nous n’avons pas trouvé la signification de ces inscriptions sur grand rectangle jaune vu sur divers véhicules citerne carburant. Si un lecteur peut nous éclairer…

Les plaques d’immatriculation, les mêmes que celles déjà vues sur l’autre version citerne, sont mal positionnées ; de même que le numéro de classe (rond jaune avec n°13) qui devrait être placé à l’avant droit et non à l’avant gauche.

Pour conclure –parce qu’il faut bien conclure- disons que malgré ces quelques dernières remarques, Verem nous offre ici une miniature séduisante, peut être la plus réussie du catalogue 2006.

Même l’application d’un léger voile brun imitant les salissures n’est pas parvenue à modifier notre jugement… C’est dire !

Verem, réf : 9550, 1/50, 20€

 

L'info en plus :


Le camion-citerne sur châssis Berliet GBC 8 KT a été conçu pour le transport et la distribution du carburant aux appareils de l’ALAT. Il est équipé d’une citerne de 5 000 litres, d’un groupe de pompage et d’un groupe de distribution. La citerne est scindée en deux compartiments de 3 000 et 2 000 litres. Le groupe de distribution est monté sur un bâti à l’avant gauche de la citerne, derrière la cabine. Le véhicule peut assurer les fonctions suivantes : autoremplissage, transfert, transport et distribution.

(source : 50 ans de véhicules militaires de Jean-Michel Boniface aux éditions ETAI).



Complément ajouté le 19 mars 2010 :

Merci à Jean-François Brillant (servir-et-defendre.fr) pour les infos complémentaires qu'il a eu la gentillesse de nosu adresser :

"Juste une petite correction par rapport au commentaire de l'article consacré au GBC8KT CCT SA (Camion Citerne Tactique ; Service Aviation)

 

Voici quelques lignes extraites du Guide Technique Pétrolier du SEA :


F-34 CARBUREACTEUR POUR TURBOMACHINES D'
AVIATION AVEC ANTIGLACE


-CARACTERISTIQUES ESSENTIELLES :

Nature du produit : Carburéacteur F-35 contenant un additif inhibiteur de corrosion et améliorant le pouvoir lubrifiant, S-1747 et de l'additif antiglace, S-1745.


-UTILISATION :

Carburant pour tout aéronef ou engin militaire en service dans les armées françaises équipé d'
une turbomachine d'aviation, d'un statoréacteur ou d'un moteur à allumage par compression prévu pour fonctionner au carburéacteur, selon les consignes précisées par les avionneurs ou les motoristes.


Dans le cadre du concept de carburant unique, il peut être utilisé dans les moteurs diesel des véhicules et engins terrestres sous le code XF-63 ou F-63 s'
il est additivé de produit S-1750.

 


 

Commenter cet article

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

 

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog