Publié le par Milinfo/ChL
Publié dans : #Les miniatures militaires, #Dossier 1 : les miniatures Solido-Verem

 

 

 

Il fut une époque, pas si lointaine où les miniatures militaires Solido/Verem faisaient l'actualité de la miniature sous l'uniforme.

 

C'était le cas le 13 juin 2006 sur Milinfo avec le Dodge WC 55 M6 armé d'un canon de 37 mm, nouveauté 2006 au catalogue.

 

-13 juin 2006 :

 

Nous ouvrons aujourd'hui un nouveau dossier qui nous permettra, au fil des articles, d'aller à la découverte du Dodge WC 55 M6 armé d'un canon de 37 mm, nouveauté 2006 du catalogue Solido et proposé cette semaine par Hachette-Collections avec le n° 128 de la collection Chars et Véhicules Militaires.

 

Les Dodge 4x4 WC 51 et WC 52

 

 

Le modèle «Dodge Weapons Carrier  51» a vu le jour au tout début de l’année 1942 dans les usines de Dodge.

 

 

La version équipée du treuil Braden portait  le matricule WC 52.

 

 

Comme son nom l’indique, ce véhicule était plus particulièrement destiné au transport de munitions. Néanmoins, la présence de bancs en bois à dossier rabattable permettait l’emport d’un groupe d’infanterie de 8 hommes entièrement équipés. L’équipage était composé d’un chauffeur et d’un chef de voiture.

 

 

Le WC 51/52 était doté d’un moteur Chrysler T214 de 3,8 litres de cylindrée développant plus de 90 CV. L’entraînement était transmis aux 4 roues par une boite de transfert avec possibilité d’utiliser le pont arrière seul ou les 2 ponts couplés. La commande se faisait à partir d’un levier à proximité immédiate de levier de vitesse.

 

 

Le Dodge WC 51/52 était surnommé «Big Brother» (grand frère) ou encore «Beep» (contraction phonétique de «Big Jeep»)  par les GI’s qui appréciaient en lui sa puissance, sa robustesse et sa relative discrétion.

 

 

Pas moins de 255 196 exemplaires des modèles WC 51 et 52 furent produits durant toute la guerre.

 

Le WC 51 servira de base à une multitude de versions : Command Car WC 56 et 57, ambulances WC 54, WC 63 à 6 roues motrices…

 

Certains WC 52 furent même équipés, au centre de la caisse arrière, d’un canon antichar de 37 mm monté sur affût crinoline. Il prenait alors la dénomination officielle de «Gun Carrier M6».

 

 

 

Sources :

-Les véhicules alliés de la Libération de François Bertin (Editions Ouest-France)

-Dodge, cinq générations de tous terrains de Jean Michel Boniface et jean Gabriel Jeudy (EPA Editions)

-Dodge sur les voies de la liberté de Jean-Michel Boniface (Editions ETAI)

-Encyclopédie des armes (Editions Atlas)

 

 

Le Gun Carrier M6

 

 

Le principe du montage de la pièce anti-char de 37 mm modèle M3 sur le châssis d’un Dodge 4x4 fut étudié en septembre 1941. cette installation était destinée à améliorer la mobilité du canon de 37 mm.

 

 

La tactique d’emploi reposait donc sur une bonne mobilité, une mise en batterie rapide, un tir au but sur des objectifs faiblement blindés, suivis d’une esquive immédiate.

C’est le Dodge WC 52 avec treuil qui fut choisi pour ce montage dont le prototype reçut l’appellation T21.

 

 

En février 1942 , à l’issue d’essais satisfaisants, le montage est classé standard sous la désignation de Motor, 37 mm Gun M4.

 

 

En juin de la même année, il est rebaptisé M6 et les Dodge dont la caisse est modifiée pour recevoir le canon, sont dénommés WC55.

 

 

La pièce de 37 mm qui équipe le WC 55 est un matériel de campagne à tir tendu doté d’une vitesse initiale de 928 m/s. Le projectile APC perçait à 1000 mètres une plaque de blindage de 4,5 cm.

 

 

Le canon est monté sur un affût M25 qui se compose d’un socle avec un pied qui est boulonné sur le planché du véhicule. Il offre une possibilité de tir tout azimut et un angle de site allant de – 10° à + 15°.

 

 

Le canon est protégé par un bouclier de 6,35 mm d’épaisseur. Normalement, le tir s’(effectue la pièce dirigée vers l’arrière, position qui protège mieux l’équipage et facilite l’esquive après le tir.

 

 

L’équipage normal de ce véhicule comprend 4 hommes qui sont : le chef , le tireur, le chargeur et le conducteur. Au total, 80 obus sont emportés dans quatre casiers aménagés aux quatre coins de la caisse.

 

 

Parmi l’équipement assez fourni du véhicule, on trouve des rations alimentaires pour l’équipage, des masques pare-poussière, un appareil de désinfection contre les gaz, des outils et des pièces de rechanges pour le canon, un jeu de drapeaux pour la communication visuelle…

 

 

Deux fusils Garand étaient placés dans une gaine de part et d’autre du pare-brise, rappelant le Grand Ouest américain du temps de la conquête.

 

 

Dès les premiers contacts avec l’ennemi en Tunisie, le canon de 37 mm se montre inadapté au tir contre les engins blindés.

 

 

En tout 5380 WC55 sont construits, tous en 1942. Déclaré « standard limité » en septembre 1943 puis «obsolète» en janvier 1945, il disparaît progressivement des unités. Quelques exemplaires restèrent présents au sein des forces françaises de la 1ere armée jusqu’à la fin du conflit.

 

 

 

Sources :

-Les véhicules alliés de la Libération de François Bertin (Editions Ouest-France)

-Dodge, cinq générations de tous terrains de Jean Michel Boniface et jean Gabriel Jeudy (EPA Editions)

-Dodge sur les voies de la liberté de Jean-Michel Boniface (Editions ETAI)

-Encyclopédie des armes (Editions Atlas)

-Fascicule n° 128 de la collection Chars et Véhicules Militaires (Hachette-Collections)

 

Les Dodge 4x4 Solido/Verem

 

(Nous évoquons ci-dessous les nouveautés dans leur ordre d'apparition aux catalogues Solido/Verem sans citer les rééditions successives et les variantes de décorations)

 

 

 

1989 : Dodge WC 54 Signal Corps et Dodge WC 54 ambulance (Solido). Ces deux miniatures sont les grandes nouveautés de l'opération Overlord 89 en commémoration du 45ème anniversaire du Débarquement en Normandie.

 

 

 

 

 

1994 :

-WC51 sans bâche ni treuil dans le cadre de la série spéciale 50ème anniversaire de la Liberation (Solido)

-WC 56 command car sans bache ni treuil (Solido)

 

 

1996 :

-Dodge WC 56 Command car avec bache (Solido)

-Dodge WC51 avec bache sanitaire (Solido)

-Dodge WC 53 Carryall vitré résine (Verem)

 

 

 

1998 :

-WC 53 Carryall tôlé  résine (Verem)

-Dodge cabine tôlée et bâche arrière résine (Verem) sanitaire

-WC51 bâché avec remorque popote (Verem)

 

 

1999 : WC51 sans bâche, avec chargement (bidon..) et remorque citerne (Solido)

 

2000 : dodge WC56 Command Car avec drapeaux US sur les ailes  set sirène sur le capot (Verem)

 

 

2001 : Dodge WC51 bâché avec canon tracté (Verem)

 

 

2006 : Dodge M6 avec canon de 37 mm (Solido)

 

 

Le Dodge WC 55 M6 de Solido

 

Description du Dodge WC 51 Solido

 

Le Dodge WC 51 est apparu au catalogue Solido en 1994 dans le cadre d'une édition spéciale à l'occasion du 50ème anniversaire de la Libération.

 

 

La miniature est composée de trois  pièces en métal  peintes en vert kaki :

-le châssis avec les marche-pieds latéraux, les ailes avant et le pare-choc avant

-la partie cargo arrière

-le capot et le pare-brise

La partie centrale du châssis avec le crochet de remorquage intégré, les jantes, la calandre, le volant, les sièges conducteur et passager, le plancher de cabine, les outils, les blocs optiques avant sont en plastique vert olive non peint.

Les pneus sont en vinyl noir.

Les feux arrière et latéraux, le tableau de bord sont gravés dans le métal.

Le pare-brise est fixe et sans vitres.

 

Pièces ajoutées pour la version M6

 

 

Le socle sur lequel est fixé le pied du canon de 37 mm est sans aucun doute la pièce la moins réaliste de cette version.

 

Constitué d'une seule pièce en plastique qui couvre le plancher du véhicule, il est trop haut et peu conforme.

 

Le pied et le bouclier du canon sont constitués d'une seule pièce en plastique qui tourne sur elle même sur 360°. Quelques éléments gravés apportent un peu de relief à l'ensemble.

 

Le canon de 37 mm est plutôt réaliste. Réalisé en plastique, il a la finesse et l'apparence du canon réel.

 

Solido a eu la bonne idée d'ajouter un sceau sur l'aile avant droite, un fusil dans une gaine, un jerrycan et une caisse sur le marche-pied à côté du passager. Toutes ces pièces ajoutées sont en plastique vert olive non peint.

 

 

 

 

Remarques par rapport au véhicule réel

 

-les ridelles devraient être raccourcies de chaque côté

 

-sur les socle, il aurait été  facile de faire figurer les quatre casiers de stokage des obus

 

-le Dodge M6 est équipé de pneumatiques increvables à la scupture très particulière. Il n'emportait pas de roue de secours. Sur la miniature celle-ci devrait donc être remplacée par un second jerrycan, une caisse à outils et un fusil avec sa gaine de protection.

 

-sur le côté gauche, le fusil dans sa gaine est mal placé. Il devrait être un peu plus sur l'aile permettant ainsi de correctement positionner le jerrycan qui tient sur le marche-pied comme par miracle...

 

Ces remarques étant faites, reconnaissons néanmoins que Solido a bien travaillé. Nous pouvions craindre en effet que cette nouvelle variante du Dodge 4x4 se limite à l'ajout d'un canon présentant une lointaine ressemblance avec l'original.

 

En réalité, celui-ci est ressemblant, mobile en azimut et en rotation, et Solido a ajouté quelques accessoires qui rendent la miniature sympathique : sceau, jerrycan, fusil, caisse...

 

Un bon point donc pour une miniature qui peut encore être améliorée par quelques travaux de peinture !

 

Il est à noter en conclusion que cette miniature proposée par Solido est directement inspiré du Dodge M6 que Gaso.Line a inscrit à son catalogue il y a quelques années. Cette miniature était elle-même réalisée à partir d'une base Solido.

 

 

Solido, réf : 6166, 1/50, 14 €

Hachette-Collections, n° 128, 1/50, 13€57

 

Commenter cet article
H
En effet c'était une bonne époque ou l'on attendait les "nouveautés" malgré les nombreuses rééditions et variantes et VEREM nous proposait de belles surprises en résine par moment dont le scout car, l'inédit et magnifique Renault 4x4 SINPAR,les DODGE WC 53 en version tôlée ou vitrée latéralement et le joli petit DODGE ambulance.
Répondre
E
c'était une belle époque ; on attendait chaque sortie, militaire ou pompier, avec ces modèles inédits, attendus, rêvés, ou à transformer, et on imaginait déjà les variantes ou autres possibilités dans le catalogue de l'année suivante tout en y espérant des nouveautés surprises ....
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

-Yann B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog