Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo/ChL
Publié dans : #Dossier 1 : les miniatures Solido-Verem

 

 

Le 09 juin 2006, Milinfo publiait un article afin d'évoquer la sortie, cher Solido/Verem, de la version SS11 de l'AMX-13.

 

Des temps désormais révolus où Solido faisait encore l'actualité de la miniature militaire...

 

 

-09 juin 2006 :

 

L'AMX-13, un succès à l’exportation

 

 

Avec l’EBR et l’AMX-50 qui ne fut pas construit, l’AMX-13 est l’un des trois véhicules blindés français mis au point dans l’immédiat après-guerre. Il répondait au souhait exprimé par l'armée Française de disposer d'un char léger susceptible à la fois de mener des missions de reconnaissance et de remplir le rôle de chasseur de char.

 

Le premier prototype de l’AMX-13 est sorti des Ateliers de Constructions d’Issy-les-moulineaux en 1948.

 

Une première commande est passée après qu’un prototype ait été envoyé aux Etats-Unis au titre de l’US Off Shore Procurement Programs qui, dans le cadre de l’OTAN, devait permettre de financer des programmes d’armement français.

 

La production de l’AMX-13 débute en 1952 à l’atelier de construction de Roanne qui passera le relais à Creusot-Loire en 1960.

 

Les compartiments  pilote et moteur sont à l’avant. La tourelle oscillante est installée à l’arrière avec le chef de bord à gauche et le tireur à droite.

 

Tout au long de son développement, l’AMX-13 a connu plusieurs tourelles. La première d’entre elle fut la FL-10 armée d’un canon de 75 mm. Cette tourelle fut ensuite modifiée pour recevoir un canon de 90 mm capable de tirer des obus à mitraille, explosifs, antichars, fumigènes ou sous-calibrés du type sabot, capables de percer trois plaques de blindage OTAN à 2 000 m. Principalement développée pour l’exportation, la tourelle FL-12 avec canon de 105 mm, a été monté notamment sur le chasseur de chars autrichien Steyr Kürassier.

 

De nombreux AMX13 ont été armés de quatre  missiles téléguidés antichars SS11 d’une portée de 3 000 m montés par deux de chaque côté du tube du canon.

 

Le châssis de l’AMX-13, doté d’une suspension à barre de torsion, comprend cinq roues de route, un barbotin à l’avant et une roue de tension à l’arrière.

 

Le modèle de base était propulsé par un moteur d’avion à essence, remplacé plus tard par un moteur Detroit General Motor Diesel de 280 cv.

 

En France, les derniers AMX-13 servirent au 3ème RI et outre-mer, en côte d’Ivoire et à Djibouti jusqu’à la fin des années 80 tandis qu’à travers le Monde certains exemplaires, dans leur version initiale ou revalorisée, sont toujours en service...

 

L’AMX-13 a été décliné en de nombreuses versions : char de dépannage, poseur de pont, bitube de 30 mm, VTT, génie, PC, cargo, ambulance, Ratac, automoteur de 105 mm, automouvant de 155 mm...

 

Description de l’AMX 13 "SS11" Verem (nouveauté 2006)

 

 

-châssis en métal avec inscriptions gravées  qui trahissent l’histoire de cette miniature (Solido/made in France, AMX 13T, n° 250/5-1975 (n° de référence et date de sortie de la miniature dans la série 200 Solido), et n°10 (n° du fascicule de la collection Chars et Véhicules Militaires traitant de l’AMX-13 avec canon de 105 mm). Peinture vert armée. Deux vis de fixation en métal peintes en noir

 

-galets (x5), roue de tension en plastique vert non peint

 

-chenilles traditionnelles Solido en métal vieillies chimiquement

 

-caisse en métal peinte en vert armée avec voile marron appliqué sans excès pour représenter les salissures

 

-tourelle oscillante en métal. Rotation à 360°

 

-Jerrycan sur tourelle, galet de secours fixé sur l’avant de la caisse, antennes rigides, lanceur roquettes SS11, roquettes décrochables (X4) en plastique vert non peint

 

-immatriculation (248719), nom de baptême (Suez)... en décals

 

 

On peut regretter le choix fait par Verem  d’installer les missiles SS11 sur la canon de 105 mm alors que, pour plus de réalisme, ils auraient du l’être sur le canon de 75 mm.

 

Réf : 9043, 1/50, 23€

 

 

 

L'AMX 13... chez Solido/Verem

 

 

Nous n’allons pas ici citer les diverses rééditions de l’AMX-13 et de ses  variantes chez Solido et Verem. Cette énumération n’apporterait pas grand chose à cet article et dans son n°8, Militoys l’a fait en détail dans un article consacré à la «génération AMX».

 

Nous nous contenterons donc d’évoquer les premières sorties du char léger et de ses déclinaisons...

 

-en 1970 : le premier char AMX-13 à intégrer le catalogue Solido est l’AMX-13 anti-aérien avec son bitube caractéristique et son radar escamotable.

 

-en 1971 : c’est au tour de la version VCI sanitaire avec son tourelleau sans armement

 

-en 1972 : commercialisation de la version VTT avec une déco armée française et une mitrailleuse sur le tourelleau différent par sa forme octogonale.

 

-en 1972 : apparition (enfin) de la version de base de l’AMX-13 avec son canon de 90 mm.

 

-en 1986 : la version équipée d’un canon de 105 mm réalisée pour l’exportation fait son apparition dans le cadre de la «collection militaire 2». Seule la bouche du canon diffère de la version «9O mm».

 

 

 

 

A noter aussi :

 

-en 1976, comme dans la réalité, la tourelle bitube de l’AMX-13 est montée sur le châssis de l’AMX-30. Si cette combinaison, après essais, ne sera pas retenue par l’armée française,  elle sera adoptée par Solido/Verem qui proposeront plusieurs rediffusions.

 

-en 1992, Solido propose un Sherman avec la tourelle de l’AMX-13 aux couleurs de l’armée égyptienne.

 

 

Commenter cet article

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog