Publié le par Milinfo
Publié dans : #Espace Philippe S., #Les miniatures militaires

 

 

-12 avril 2023 :

 

 

Canon automoteur ASU-85

(Butlers’ Printed Models -1/48 - par Philippe S.)

 

 

L’ASU-85 est un canon automoteur aéroporté de conception soviétique de l’époque de la guerre froide.

À partir de 1959, il a commencé à remplacer l’ASU-57 à toit ouvert en service.

Il a été, à son tour, remplacé par le BMD-1 à partir de 1969.

 

 

 


 

➡Historique de développement

 

Le développement d’un nouveau canon d’assaut pour les forces armées a commencé au bureau d’études OKB-40 de l’usine de construction de machines Mytishchi (MMZ), sous la supervision du concepteur en chef Nikolaj Aleksandrovich Astrov.

 

Le premier prototype Ob’yekt 573 était prêt pour les essais en usine dans la seconde moitié de 1953.

 

Ce premier véhicule a été suivi d’un petit lot de trois véhicules améliorés qui ont été évalués par les forces armées en 1956-1957.

 

Les véhicules améliorés étaient propulsés par un nouveau moteur diesel horizontal à six cylindres, le YaMZ-206V, au lieu du V6 d’origine du PT-76.

 

En 1958, l’ordre de commencer la production en série du SU-85– comme on l’appelait initialement (bien qu’il y ait déjà un véhicule portant le même nom, basé sur le T-34)– a été donné. Cependant, à la suite d’un ordre du ministère de la Défense d’ajouter un toit blindé (les premiers véhicules étaient encore à toit ouvert), la production en série n’a pu commencer qu’en 1961.

 

À ce moment-là, la configuration était déjà obsolète et dans la seconde moitié des années 1960, le VDV est devenu le principal opérateur du SU-85 et l’a rebaptisé ASU-85.

 

 

 


➡Conception

 

L’ASU-85 est basé sur le châssis du char PT-76, mais sans les capacités amphibies et équipé d’un nouveau moteur.

 

Le véhicule dispose de trois compartiments : le conducteur à l’avant, le compartiment de combat au centre et le compartiment moteur à l’arrière.

 

L’armement se compose d’un canon D-70 (2A15) de 85 mm, dérivé du D-48de F.F. Petrov.

 

La munition L/67 a un poids total de 1 865 kg et une plage d’élévation de −4,50° à +15°. Traverse est de 15° de chaque côté.

 

Le D-70 tire les mêmes munitions que le D-48 (3BK-7 HEAT, BR-372 HVAP-T et OF-372 HE), la charge de combat est de 45 coups.

 

Le canon a une portée effective de 1 150 m et une portée maximale de 10 km.

 

Il peut pénétrer 192 mm (7,6 po) de blindage en acier à partir d’un angle de 60° à une distance maximale de 1 km.

 

La mitrailleuse coaxiale est soit la SGMT, soit la PKT avec une charge de combat de 2 000 coups.

 

Le canon principal et la mitrailleuse coaxiale sont tous deux visés au moyen du viseur TShK-2-79.

 

Pour les tirs nocturnes, le viseur TPN1-79-11 est utilisé en combinaison avec le projecteur IR L-2.

 

Des tirs indirects sont effectués à l’aide des viseurs S-71-79 et PG-1.

 

En outre, le commandant est équipé de deux dispositifs d’observation, les TNPK-20 (jour) et TKN-1T (nuit).

 

Tous les ASU-85 étaient équipés d’une radio R-113 et d’un système d’interphone R-120. Au début des années 1970, certains véhicules étaient équipés d’une mitrailleuse lourde DShK-M de 12,7 mm avec 600 cartouches.

 

Ces véhicules avaient une charge de combat réduite de 39 obus de canon principal et ont reçu l’indicateur OTAN ASU-85 M1974.

 

La désignation originale était SU-85M ou ASU-85M.

 

L’ASU-85 pouvait également être équipé de générateurs de fumée BDSh-5.

 

 

 


➡Historique

 

Les forces aéroportées soviétiques ont utilisé l’ASU-85 dans des opérations aéroportées.

 

Son rôle principal était le soutien ou l’assaut de l’infanterie légère, avec une capacité antichar limitée.

 

L’utilisation aéroportée de l’ASU-85 est devenue possible avec l’introduction des hélicoptères Mi-6 et Mi-10 et des systèmes multi-chutes et rétro-fusées de grande capacité pour les largages depuis les avions à ailes fixes.

 

Il a été observé pour la première fois par l’OTAN en 1962 et a été largement utilisé par les unités aéroportées soviétiques et polonaises.

 

Pendant la guerre soviéto-afghane, les troupes aéroportées soviétiques ont utilisé des ASU-85 au combat.

 

Au début de 2016, le Vietnam a exprimé son intérêt pour un ensemble de mise à niveau pour l’ASU-85 qui comprend un groupe motopropulseur plus puissant qui augmente la vitesse de la route de 45 à 60 km/h / (28 à 37 mph) et la portée de croisière de 400 à 450 km (250 à 280 mi).

 


➡La miniature au 1/48

 

La modèle qui illustre cet article est encore un beau travail réalisé par mon ami Arnaud que je remercie.

 

 

Le chasseur de char SU-85 est reproduit par Butlers’ Printed Models (voir ICI) au 1/48 et il aura fallu tout le temps d'Arnaud pour que je vous le présente ici.

 

 

 

 

➡Pour aller plus loin

 

Commenter cet article
P
Belle pièce de collection peu courante et en plus accompagnée d'un texte très instructif. Bravo, j'aime beaucoup.
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

-Yann B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog