Publié le par Milinfo
Publié dans : #Espace Patrick Comelli, #Modifications et transformations..., #Divers

 

 

-20 février 2023 :

 

Tuto

Fabrication système de transmission

ponts AV et AR

(1/50 - par Patrick Comelli)

 

 

A la demande Marc H qui me demandait quel était le secret pour fabriquer les systèmes de transmission, comme les ponts arrière ou avant, voici un petit tuto sans prétention pour la fabrication simple de ces éléments.

 

En fait il n'y a pas de secret, puisqu'à la manière d'un Lego ce n'est qu'un assemblage de profilé laiton, tubes ronds ou carrés, corde à piano de différents diamètre... qui s'imbriquent les uns dans les autres et ne nécessitent aucune soudure, juste le  collage des pièces entre elles.

 

Des  photos valent toujours mieux qu'un long discours ; voici donc les étapes à franchir  pour réaliser  un pont arrière  ou avant d'un camion 6x6 de l'US Army type Reo M52, par exemple.

 

1- : un tube rond de  diamètre  2, 5 mm traverse  un tube carré de  3x3mm.

Ces deux pièces sont imbriquées l'une dans l'autre et collées ensemble  à la colle deux composants (genre Araldite) qui met un peu de temps à sécher et permet  donc un ajustage parfait de ces deux éléments.

Les longueurs de ces deux tubes (25 et 29 mm) sont données à titre indicatif  car ces longueurs sont variables suivant les plans constructeurs et les modèles représentés.

L'intérêt au delà de ces  dimensions, c'est surtout  de montrer le principe du montage qui prévaut pour tous les ponts.

Ces deux tubes réunis  représentent les deux demi arbre de roues de l'essieu dans lequel viendra s'insérer un axe en acier qui assurera la rotation des roues du modèle réduit.

 

 

2- Un tube rond  de diamètre 7 mm est percé d'un trou de  3,5 mm de diamètre dans son milieu.

Il est rempli de Sintofer une première fois et repercé à nouveau pour s'ajuster parfaitement autour du tube carré qui le traverse (là-aussi collage à la colle 2 composants), c'est le carter de différentiel.

Une rondelle de diamètre  6 mm est collée en haut du tube et remplie grassement  de Sintofer *, la matière est ensuite poncée en forme de dôme, puis percée d'une corde  à laiton de diamètre 0,5 mm qui figure la vis de purge du carter.

La partie basse du carter de différentiel  est terminé , au tour de la parie haute.

 

 

 

 

 

Pour ce faire, on utilise encore une fois un tube carré de  3x3 mm et un tube rond de 2,5 mm .

 

 

Au milieu du carré  (d'une longueur d' environ 6mm ), je perce un trou de  2mm de diamètre.

 

 

Au milieu du tube rond  (d'une longueur d'environ 9 mm), je perce également  un trou de 2 mm de diamètre.

 

 

Le tube rond est inséré dans le tube  carré et les deux trous de 2 mm de diamètre (celui du tube  carré et du tube rond) doivent être parfaitement aligné pour recevoir une corde à piano  de 2 mm de diamètre qui traverse perpendiculairement ces deux pièces.

 

 

Je découpe deux tranches de tube de 3mm de diamètre, une de 1,5 mm et l'autre de 5 mm de  long.

 

 

J'insère les deux tranches de tube 3 mm sur la corde à piano de 2 mm, toutes ces pièces sont aussi collées entre elles à la colle deux composants.

Le haut de mon carter de différentiel est bientôt terminé, il me reste à figurer les nombreux  boulons qui prennent place autour de ce carter.

Pour ce faire, j'utilise de la corde à piano de 0,5mm et des bandes de boulons en photo-découpe "made in boite  à rabiot" dont je ne me rappelle plus l'origine tellement elles datent.

 

 

Après réduction de l'excédent de corde  à piano de 2 mm et ajustage des tranches de tube 3 mm au ras de celle-ci , les boulons sont  installés sur le haut du carter et celui-ci est collé en haut de la transmission.

 

 

La transmission est prête maintenant à recevoir l'axe en acier des roues du camion.

 

 

Voici par exemple deux essieux arrière montés avec leurs suspensions pour un futur camion qui pourrait être un Reo série M 5t.

Il est à noter que le tube de diamètre  2,5 mm  en haut est destiné  à recevoir les arbres de transmission qui sont en corde  à piano de diamètre 1,5 mm.

 

 

On peut décliner à l'infini cette technique qui permet de réaliser pratiquement tous les ponts de camions existants.

Pour ma part, je l'ai déjà utilisé pour plusieurs modèles comme sur les G.M.C (ponts Split et Banjo), les  Reo M48 et M59, les  Berliet T12, GXO etc.

 

 

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, c'est long et fastidieux -surtout sur les camions  en configuration 6X6 ou pire 8X8  (le summum étant le Berliet T12  8X8 avec double arbre de transmission) - mais au final aà reste assez simple à réaliser, puisque ce n'est juste qu'un Légo en laiton et de la patience !

 

Commenter cet article
P
Bonjour<br /> Merci à tous pour pour vos commentaires,.<br /> Jérôme tu as oublié la peinture au cure-dent dans tes techniques de pointes ( jeux de mot involontaire)....... <br /> Amitiés à tous
Répondre
M
Et la rouille en sauce barbecue et la boue en crème de marron ! 😉
J
Bonjour Patrick, alors franchement, tes techniques hein bof ! J'ai connu les échelles collées en spaghettis, les remorques citernes en pots de Ptits Filous, le grillage en tule de mariée, les tuyaux en bonbon Zan, les roulettes de remorque en roulette de briquet, la peinture au bâtonnet de sushi, alors ton laiton hein bon...tu vois quoi ! ;-)) ;-))<br /> <br /> A bientôt pour échanger quelques conseils techniques au téléphone avec des matériaux un peu plus nobles que ton Laid Thon ! <br /> Amitié.<br /> Jérôme H.
Répondre
M
Bonjour Patrick<br /> Ex-cel-lent !<br /> Merci beaucoup pour ce tuto très détaillé, aussi bien pour les images que pour le texte.<br /> Long et fastidieux, c'est un euphémisme...<br /> Entre les opérations de tronçonnage aux bonnes cotes, les perçages, les temps de séchage de la colle et du syntofer, et je passe sur tout le détaillage-limage-polissage, il faut une sacré organisation et une bonne dose de patience et de dextérité !<br /> Je crois que je vais retourner au Lego et au Meccano !<br /> Encore merci !<br /> A bientôt<br /> Marc
Répondre
P
Woah !! C'est magique ? Non c'est tout simplement le savoir-faire et l'expérience de Patrick Comelli. Quelle créativité et quelle dextérité. Avec mes deux "mains gauches " je serais bien incapable de realiser des pièces pareilles. Bravo !<br /> Patrick G
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

-Yann B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog