-2/3 août 2022 :

 

DCA légère allemande et son tracteur sur rail

1943 / Epoque II

(1/87 - par Thomas SEIGNON)

 


À cette échelle, la qualité des modèles PREISER constitue en soi une incitation au montage.

Si, par principe, je recherche toujours à améliorer un modèle, je dois dire que la pièce de 20mm FLAK 38 est un petit bijou d’une vingtaine de pièce qu’il  serait illusoire de vouloir modifier.

Je me suis donc « vengé » sur le Krupp « Protze » qui reste un très beau modèle.

Sur cette base, j’ai recherché une mise en scène un peu plus originale que le simple embarquement sur plateau.  

Consciente dès le début de la guerre de la nécessité d’une protection anti aérienne de ses convois ferroviaires, l’armée allemande a développé la possibilité d’utiliser des wagons « standard » adaptés à l’armement en dotation dans les unités de combat.

Ce type de modification venait compléter à moindre coût les wagons Flak plus spécifiques, plus lourds et bien moins nombreux.

Un document réglementaire est publié en 1940 afin de définir les adaptations nécessaires et les types de wagons retenus.

Le tombereau OM proposé par FLEISCHMANN avec sa tampographie « époque II » correspond parfaitement à l’un de ces wagons.

Il ne reste plus qu’à le modifier en créant un plancher intermédiaire qui va surélever la pièce de DCA ainsi que des rambardes en bois qui vont servir de limiteur de tir en site.

 

Wagon tombereau OM  : FLEISCHMANN Ref. 5208 K
Wagon plat : PIKO Ref. 54471
2 cm Flak 38 : PREISER Ref. 16552
Krupp Kfz 70 “Protze” : PREISER Ref. 16565
Personnel : PREISER Refs. 16504, 16519 et 16520
Vélo : HAULER Ref.  HLR 87003


Les principaux sous ensembles du  KFZ. 70 après montage et avant le passage de la couche de base. 

Les pièces sont posées sur un bloc de polystyrène et retenues par de fines pointes… Ce qui évite de voir s’envoler l’ensemble au premier passage de l’aérographe ou de la bombe !

Le jerrycan et sa poignée sont des références  HAULER.

Les boules au sommet des tiges de gabarit et sur les leviers du poste de pilotage sont réalisées à la colle bi composant.

 



La finesse de la tampographie proposée par FLEISCHMANN apparait nettement sur cette vue du tombereau OM.

Elle accompagne parfaitement la finesse des pièces proposées par PREISER pour sa pièce de 20mm, en particulier celle du tube.

Les rambardes en bois rapportée donnent un caractère de « bricolage » à cette modification pourtant parfaitement standardisée.

Comme dans la réalité, j’ai utilisé du bois pour les représenter.

 



Le tracteur de pièce et son affut prennent place sur le plateau PIKO qui a la bonne idée de nous laisser le choix quant à la position des ranchers.

Pour des raisons de visibilité du chargement, j’ai choisi l’option « stockage sous le wagon ».

Ce faisant il est probable que je déroge à la réglementation de la Reichsbahn, mais je m’en remettrai !

 

 

Sous cet angle, on mesure mieux la modification principale du tombereau qui consiste en la surélévation de la partie centrale afin de permettre une utilisation optimale de la pièce de DCA.

Là encore, tout est en bois !

A noter, la conception « multipose » des personnages PREISER qui facilite leur intégration  dans l’environnement… mais qui complique leur montage (jusqu’à 6 pièces pour 1 soldat).

 

 

Vue aérienne de l’ensemble.

Le système d’attelage est celui qui permet de faire rouler l’ensemble sur un réseau… et donc assez peu réaliste du strict point de vue du maquettiste.

Les cales du KFZ 70 et de l’affût sont en bois, comme les vrais !

Ce calage répondait, comme aujourd’hui, à des contraintes très strictes afin d’éviter tout mouvement intempestif.

Manifestement le KFZ 70 a été calé en force, ce qui a légèrement soulevé la roue arrière… et met ainsi en valeur la conception du modèle PREISER qui permet au train arrière « d’épouser le terrain ».

 

 

De l’avantage d’enlever les ranchers !

Le travail effectué sur l’Opel BLITZ « Maultier » et le side car BMW R75 au second plan est quand même moins visible que sur notre KFZ 70.

Le cercle sur le capot représente un rouleau de fil de fer barbelé utilisé par l’équipage dans le cadre d’un dispositif de protection rapprochée, une fois l’engin débarqué.

Il est réalisé en fil métallique très fin.

On distingue un peu mieux sous cet angle le vélo HAULER qui constitue une maquette à lui tout seul (5 pièces)... Fortement déconseillée en cas d’hypertension !

 

 

Grosse activité sur le triage de la petite gare de Savenay !

Notre pièce de 20mm  va manifestement faire partie d’un convoi lourd composé de chars (SdKfZ 171 « PANTHER » ausf. A et D de chez TRIDENT) et de blindés de reconnaissance (SdKfZ 232 [Fu] de chez ARTITEC).

La protection antiaérienne de tels convois était en théorie nécessaire… en sachant qu’à l’époque la meilleure protection en la matière consistait à se déplacer de nuit ! 

 

 

Commenter cet article
E
magnifique !
Répondre
M
Ben si... sourire, ça nous donnerait de l'espoir ;)
T
Merci pour ces commentaires...Avec l'espoir de voir quelques lecteurs de MILINFO se lancer dans une échelle sous estimée ! Et rassurez vous je ne vous montrerait pas mes premières réalisations!
G
Du grand art, félicitations !
Répondre
E
magnifique...bravo
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog