Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

-4 juin 2021 :

 

CNIM

La DGA réceptionne les premiers ponts flottants motorisés rénovés

 

 La Direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné et livré à l’armée de Terre en avril 2021 les quatre premiers systèmes de série du programme de pont flottant motorisé (PFM) rénové.

Entrés en service à partir des années 1980, les PFM permettent la mise en place rapide d’une solution de franchissement de lacs, fleuves, ou rivières pour les véhicules militaires lourds du type char de combat (en mode pont).

Ils peuvent également être utilisés pour un usage civil, suite à de fortes inondations ou des ruptures de ponts par exemple.

 

 

Un système PFM est composé de modules de 10 mètres équipés chacun de deux moteurs hors-bord, qui se verrouillent les uns aux autres, et auxquels sont adjoints des rampes d’accès à chaque extrémité de l’assemblage ainsi constitué.

Les modules sont composés essentiellement d’aluminium et de matériaux composites pour une masse comprise entre 11 et 14 tonnes ; ils sont transportés par des camions semi-remorque spécialisés, à même d’effectuer de façon autonome leur mise à l'eau et leur sortie d'eau, ainsi que l’installation des rampes d’accès.

Les PFM peuvent être utilisés soit comme un bac naviguant d’une rive à l’autre de la coupure humide à franchir, soit comme un pont posé sur l’eau entre les deux rives, au besoin en assemblant les systèmes entre eux.

La motorisation sert à la propulsion en mode bac, à lutter contre le courant en mode pont fixe, ou à protéger les moyens en les désolidarisant rapidement en cas de danger sur le point de franchissement (corps mort, attaque…).

Le nombre de modules assemblés pour constituer un bac dépend des caractéristiques des matériels à faire franchir (masse, véhicules à roues, à chenilles, surface exposée au vent…) : on parle de classe de franchissement ou MLC (Military Load Class).

 

La version initiale, le PFM F1, a été mise en service en 1985. Le maître d’œuvre du PFM est la société CNIM Systèmes Industriels. En 2015 la DGA lui a notifié le marché de rénovation de dix systèmes de PFM F1 en PFM Rénové ou PFM F2.

 

 

Cette rénovation permet de :

 

    -réduire le temps de déploiement, grâce à l’ajout de rampes d’accès intégrées aux modules ; en effet, le PFM F1 ne dispose que de rampes dites longues qui nécessitent chacune d’être transportée sur une semi-remorque.

Les modules du PFM F2 peuvent être équipés de rampes dites courtes, développées au titre de la rénovation et transportées sur la même semi-remorque que le module ; les rampes courtes sont qualifiées pour être empruntées par des véhicules de classe MLC40 correspondant à une masse de 35 à 40 tonnes ;


    -réduire la logistique : 2 camions semi-remorques suffisent désormais pour constituer un bac capable de faire franchir des véhicules de classe MLC40, contre 5 auparavant ;


    -améliorer la manœuvrabilité sur l’eau, grâce à une nouvelle motorisation plus puissante et une centralisation sur un pupitre de télécommande unique du contrôle des 4 moteurs d’un bac composé de 2 modules ;
    -améliorer la mobilité terrestre par l’acquisition de nouveaux camions tracteurs et la modernisation des semi-remorques du PFM F1 (nouvelle hydraulique, ajout d’une motorisation, mise à hauteur selon les normes civiles en vigueur) ;


    -apporter une meilleure protection par le blindage de dix des nouveaux camions tracteurs ;


    -conserver la capacité de faire franchir des véhicules jusqu’à la classe MLC65 en utilisant des rampes longues et jusqu’à cinq modules.

 

 

Le marché de rénovation comprend la rénovation de 20 modules et 4 rampes longues, et la réalisation de 10 rampes courtes.

Le marché permet ainsi de composer 5 bacs de 2 modules avec rampes courtes MLC40 et permet à l’Armée de terre de disposer d’équipements rénovés (modules et rampes longues) pour composer bacs et ponts de capacités supérieures.

La mise à jour du système de soutien, la fourniture de rechanges et la rénovation des outillages sont comprises dans le marché.

 

Le premier système de présérie composé de 2 modules avec rampes courtes a été livré en juillet 2020 et a été utilisé avec succès par l’armée de Terre en Côte-d’Ivoire entre août 2020 et mars 2021.

Les huit autres modules de série avec rampes courtes viennent d’être réceptionnés par la DGA et livrés au 6e régiment du génie et à l’école du génie, tous deux situés à Angers (Maine-et-Loire).

Les dix derniers modules rénovés ainsi que les quatre rampes longues rénovées seront livrés à l’été 2021, toujours au 6e régiment du génie.

 

Source : article publié sur defense.gouv.fr le 20 mai 2021 (ICI)

Photos : CNIM

 

Commenter cet article
V
Bonjour<br /> A défaut du 1/48, il est à mon planning des "possible"en 1/87.<br /> Mais pour cela je suis à la recherche de plans cotés. <br /> Avis aux détenteurs du "précieux"<br /> <br /> En 1/87 Gillois (les 3) + PAA +EFA déjà dispo en STL ( gratuits su www.eduen.fr)
Répondre
E
A quand au 1/48 ? Qui se lance ...à l'eau
Répondre
J
Bonjour,<br /> <br /> Il y aurait tellement le Gillois à faire en premier !

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog