Publié le par Milinfo/Pascal Btr
Publié dans : #Les miniatures de Gendarmerie, #Véhicules&Matériels

 

-30 mars 2021 :

 

Seat Leon Cupra

 

L'année dernière, la gendarmerie nationale annonçait la commande de Seat Leon Cupra pour remplacer ses Renault Megane RS de troisième génération.

 

Cette commande, qui visait le remplacement de ses véhicules d'intervention rapide, laissait entendre que la Gendarmerie pourrait ensuite passer à la toute nouvelle Cupra Leon (désormais plus commercialisée sous le badge Seat) pour compléter sa flotte.

 

Mais la gendarmerie en restera finalement là. Les forces de l'ordre ne se doteront pas de nouvelles Cupra Leon après les 17 Seat Leon Cupra déjà commandées.

 

Voici néanmoins quelques magnifiques photos de ce véhicule entré en dotation, photographié par Pascal S. il y a quelques semaines :

 

 

 

 

 

 

 

Seat Leon Cupra R (290cv)
Véhicule rapide d'intervention

©Pascal S., 2021/03

Gendarmerie : la Seat Leon Cupra, nouveau véhicule rapide d’interventionGendarmerie : la Seat Leon Cupra, nouveau véhicule rapide d’intervention
Gendarmerie : la Seat Leon Cupra, nouveau véhicule rapide d’intervention
Gendarmerie : la Seat Leon Cupra, nouveau véhicule rapide d’interventionGendarmerie : la Seat Leon Cupra, nouveau véhicule rapide d’intervention

 

-3 et 5 octobre 2020 :

 

Véhicules d'intervention :

La Gendarmerie roulera en Seat Leon Cupra

(extrait lessor.org - 30/09)

 

 

Un nouveau véhicule rapide d’intervention va faire son arrivée dans les unités de sécurité routière de la Gendarmerie. Il s’agit de la Seat Leon Cupra...

 

Le constructeur espagnol a annoncé mardi 29 septembre que 17 Seat Leon Cupra allait rejoindre les unités de sécurité routière de la Gendarmerie comme nouveau véhicule rapide d’intervention.

 

Globalement, les performances annoncées de cette voiture restent à peu près équivalentes à ses prédécesseures. Sous le capot du bolide ibérique, 290 chevaux. Une puissance similaire à la Megane RS, qui proposait jusqu’alors 290 chevaux, quand la Subaru Impreza en développait 225.

Côté vitesse de pointe, la Leon Cupra pourra atteindre les 250 km/h avec une vitesse actuellement limitée électroniquement.

Un peu moins rapide, donc, que ses grandes sœurs qui pouvaient respectivement atteindre les 255 et 260 km/h.

Dotée d’un moteur 2.0 litres essence turbo compressé à injection directe, la Leon Cupra pourra atteindre, à haut régime, les 100 km/h en 6,0 secondes.

 

 

ce nouveau véhicule rapide d’intervention, le cahier des charges était, d’après le constructeur, “dense et conséquent”.

Mais outre les performances routières, l’équipement du bolide va être particulièrement soigné.

C’est l’équipementier Gruau, implanté à Laval (Mayenne), qui s’en charge : sérigraphie “Gendarmerie”, avertisseurs sonores et lumineux, renforcement des vitres, équipements de communication… Au total, cinq à six semaines sont nécessaires à la préparation du véhicule...

 

 

Parmi les éléments conservés, un système de panneau lumineux à messages variables. Un détail déjà présent sur les précédents modèles comme la Renault Megane RS, la Subaru Impreza, la Citroën C4 ou encore la Ford Focus. Installé sur la plage arrière du véhicule, il pourra proposer une quarantaine de messages disponibles en 6 langues /  français, anglais, allemand, italien, espagnol et polonais.

 

Cette commande de 17 véhicules parait tout de même faible au regard des quelque 70 sportives Mégane RS commandées dès 2010 à Renault.

Pour l’heure, aucune information n’indique qu’une autre livraison de cette Seat Leon Cupra pourrait intervenir dans les années à venir.

Il faudra donc pour les gendarmes prendre grand soin de leur nouveau véhicule rapide d’intervention.

L’explication de ce faible nombre réside peut-être dans la baisse, ces dernières années, du nombre de pilotes qualifiés.

Intégrées au sein des escadrons départementaux de sécurité routière (EDSR), et notamment ses pelotons motorisés (PMO), les équipes rapides d’intervention sont pourtant une composante importante de la sécurité des grands axes de circulation.

L’arrivée des Leon Cupra donnera peut-être un nouveau souffle à cette qualification.

 

Liens :

Commenter cet article
B
Le DGGN persiste et... ne signe pas ! Pas de renouvellement en 2021 pour les Supra ! ! En fait, c'est les marchés UGAP qui ont "imposé" ce choix. La Gendarmerie se dirigerait maintenant vers des véhicules hybrides.
Répondre
B
Étonnant ! ! Lors de l’audition du général Christrian Rodriguez DGGN par la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, le 7 octobre, il s'est dit "déçu" du choix de Seat CUPRA Leon ?!
Répondre
B
Il est vrai qu'une nouvelle Alpine 110 Gendarme:) aurait été un beau clin d’œil à l'histoire. Mais le budget a du le voir autrement :(
Répondre
G
Le "fabriqué en France" ne doit pas concerner la G..... Nationale (je ne cite pas la marque car protégée maintenant, à moins de payer des royalties !) et c'est fort dommage. Pourtant le pays est largement capable de produire des véhicules rapides. Pauvre France
Répondre
E
why not, mais on n'a pas de véhicule équivalent en France ? A moins que le prix soit le facteur de refus de nos marques nationales ...
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

-Yann B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog