Publié le par Milinfo
Publié dans : #Collection Voitures 39-45

- 22 octobre 2019 :

 

Citroën traction Avant 11 BL FFI (août 1944)

N°1 de la collection

 

 

La Traction 11 BL FFI proposée avec le n° 1 de la nouvelle collection sur les voitures militaires de la Seconde Guerre mondiale est identique à celle de la série-test du début d’année. Pas étonnant puisque les éditeurs ont pris l’habitude de tester leur future collection dans plusieurs villes, quelques mois avant le lancement officiel de celle-ci. Généralement, ces collections-test s’arrêtent après 3 ou 4 numéros avec un message de l’éditeur remerciant les collectionneurs et regrettant de ne pouvoir poursuivre la collection. Il existe certes des exceptions mais le plus souvent la collection testée voit le jour en début d’année, avant la trêve estivale ou à la rentrée. Inutile donc de se précipiter sur les sites de ventes aux enchères pour acquérir, parfois à des prix insensés, les miniatures de la série-test puisque celles-ci intégreront la collection lancée officiellement.

 

 

Ainsi donc, la Traction 11 BL FFI du n° 1 de la nouvelle collection est strictement identique à celle de la collection-test. Les commentaires lus sur les forums à son sujet sont donc toujours vrais et ils n’ont pas manqué de refaire surface avec parfois des propos beaucoup plus sévères de la part de collectionneurs qui ne pardonnent pas des erreurs signalées mais non corrigées.

Notre Traction 11 BL n’est pas une inconnue puisque nous l’avons déjà vue dans le coffret Véhicules de la Libération de Paris (Atlas) où elle arborait une livrée gris panzer « décorée » de marquages FFI.

 

 

Ici, avec sa robe camouflée trois tons, ses marquages FFI, son étoile alliée blanche et son drapeau tricolore sur le toit, la Traction est on ne peut plus attrayante. Elle semble d’ailleurs trouver son inspiration dans l'excellent livre de François Vauvillier et Bertrand de Lamotte  "La Traction avant sous l'uniforme" (ETAI).  Vous la trouverez dessinée sur la couverture puis présentée page 101.

 

 

Le texte précise qu’il s’agit d’une Traction 11 légère de 1939 que les insurgés parisiens ont repris à l’occupant allemand. La Traction porte d’ailleurs encore la peinture camouflée allemande à trois tons jaune, vert et brun sur lesquelles ont été badigeonnées en blanc, à la hâte mais de façon très voyante, les initiales FFI pour Forces Françaises de l’Intérieur et une grande étoile blanche sur le toit qu’elle partage avec un drapeau tricolore attaché sommairement.

 

A noter que Solido semble s'être inspiré de la même source pour reproduire sa Traction FFi au 1:18.

 

 

Que dire alors de la Traction reproduite par Altaya si on la compare au véhicule à l’échelle 1 présenté dans le livre évoqué ci-dessus ?

La peinture camouflée est assez bien rendue et les marquages FFI plutôt bien appliqués. Seule l’étoile blanche sur le toit est peut être un peu trop soignée, tout comme le drapeau tricolore qui est peint sur le toit alors qu’il devrait être en tissu. Les couleurs du drapeau sont d’ailleurs inversées sur la miniature…

 

 

Il manque le phare de circulation nocturne Notek sur l’aile gauche mais il s’agit d’un « détail » comparé à une critique bien plus grave qui agite les forums : notre Traction n’est pas un véhicule produit pendant la Seconde Guerre mondiale ! Le capot avec ses louves est de type après-guerre alos qu’il devrait être équipé de volets. Nos amis du forum « les petites citroën » nous ont précisé que le capot à louves est arrivé au Salon 1946 et en 1947 pour la production.

Si la présence de "louves" n'est pas un critère suffisant pour déterminer la date de sortie de notre Traction, elle nous donne cependant un indice important puisque celles-ci ne remplaceront les volets sur les 11 légère et les 11 normale qu'à partir du salon 47.

 

 

Le fait que la miniature n'ait pas de sabot d'ailes avant, ni arrière en ferait pourtant un modèle d'avant-guerre. Par contre, les roues à voile plein, les indicateurs de changement de direction sur les ailes avant ne sont apparus que plus tard, après la guerre…

 

 

Si nous faisons abstraction de la date indéterminée de sortie de chaînes de notre Traction, celle-ci est globalement satisfaisante et prometteuse. Nous attendrons donc les n° 2 et 3 avant de nous prononcer plus définitivement sur une collection qui ne fait que commencer et qui a sans doute besoin de trouver ses marques.

 

A très vite donc pour l'analyse de la Mercedes G4 de la Luftwaffe... 

 

 

- 15 octobre 2019 :

 

Analyse du fascicule du n°1 de la collection


Le principe des collections-presse n’a pas varié depuis le lancement, par Hachette, de la première collection en août 1999 : un fascicule et une miniature.


Si nous nous arrêtons souvent -pour ne pas dire systématiquement - sur la miniature, nous négligeons souvent le fascicule qui pourtant est censé avoir toute sa place dans ces collections.
Aussi, une fois n’est pas coutume, nous nous sommes arrêtés sur le fascicule du numéro 1 de la nouvelle collection dédiée aux voitures militaires de la Seconde Guerre mondiale, lancée par Altaya. Celui-ci accompagne la Traction Avant 11 BL des FFI...


Ce fascicule est composé de 14 pages à la mise en page agréable et plutôt bien faite. Voyons le contenu...


La couverture montre la Traction FFI de la collection, photographiée devant la Mercedes G4 du numéro 2 et la Cadillac Series du numéro 3.

 


Un premier article de trois pages évoque l’histoire de Traction, de façon assez succincte mais suffisante... sauf à vouloir approfondir le sujet. Mais ce n’est pas la vocation de ces fascicules. Cet article rappelle aussi l’usage militaire de la Traction quelque peu boudée par l’armée française en raison de sa faible garde au sol, mais largement utilisée par l’occupant et la Gestapo... et bien sûr, par les FFI. Un regret à ce sujet : on aurait aimé que l’article consacre une plus grande place au rôle joué par la Traction au sein de la Résistance.

 


Un second article de 4 pages évoque Greta Garbo et l’espionnage dans une rubrique récurrente de la collection « Ça s’est passé pendant la guerre ».

 


Un troisième article évoque les Forces Françaises de l’Intérieur et Jean Moulin, en seulement deux pages.

 


Un quatrième article de deux pages nous rafraîchit la mémoire sur un film culte : « Paris brûle-t-il ? ». Un film qui colle bien à la Traction FFI reproduite par Altaya...

 


Les pages 12 et 13 présentent cette Traction sous différents profilés avec quelques caractéristiques techniques... nous aurions aimé aussi une photo de véhicule reproduit à l’échelle 1. Photo que nous n’avons pu trouver sur internet ou dans les différents ouvrages de référence. Vous connaissez notre tendance habituelle à comparer la miniature avec le véhicule reproduit... petit frustration donc.

 


La dernière page enfin propose une photo gros plan de la miniature, un peu à la façon poster.

 


Alors quel avis porter sur ce fascicule ?

 

Sa lecture est certes rapide mais elle est agréable et les articles, forcément assez succincts, sont néanmoins intéressants à lire. Un avis assez positif donc mais si, encore une fois, nous aimerons un lien plus étroit entre la miniature et le fascicule.

Citroën traction Avant 11 BL FFI (Altaya)
Commenter cet article
D
Altaya vient de republier le N° 1 avec les mêmes énormes erreurs : Capot, pare-chocs et roues d'après guerre ! Pour 2,99 €, faut pas en demander de trop !
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

-Yann B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog