Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures militaires, #Espace Kamal

  

Système d arme sol-air à moyenne portée Le système sol-air S-125 Neva/lPetchora ou Goa SA-3 au 1/43 (par Kamal)

 

-30 décembre 2018 :

 

Je vous présente aujourd'hui un modèle unique en résine...

 

Il s'agit de la reproduction au 1/43 du lanceur S-125 Neva (désignation Otan : SA-3 Goa).

 

Ce système d'arme sol-air à moyenne portée est monté est sur le châssis du camion MAZ-543, comme celui utilisé pour le lanceur de  Scud.

 

KAMAL

 

Système d arme sol-air à moyenne portée Le système sol-air S-125 Neva/lPetchora ou Goa SA-3 au 1/43 (par Kamal)
Système d arme sol-air à moyenne portée Le système sol-air S-125 Neva/lPetchora ou Goa SA-3 au 1/43 (par Kamal)
Système d arme sol-air à moyenne portée Le système sol-air S-125 Neva/lPetchora ou Goa SA-3 au 1/43 (par Kamal)
Système d arme sol-air à moyenne portée Le système sol-air S-125 Neva/lPetchora ou Goa SA-3 au 1/43 (par Kamal)
Système d arme sol-air à moyenne portée Le système sol-air S-125 Neva/lPetchora ou Goa SA-3 au 1/43 (par Kamal)


 

SA-3 « Goa » / S-125 Neva Pechora (Union Soviétique)


Type : missile sol-air semi-mobile de moyenne portée.
Dimensions : longueur, 6,70 m; diamètre, 0,45 m (missile) et 0,60 m (fusée d'appoint); envergure, 1,22 m (missile) et 1,50 m (fusée d'appoint).
Poids au lancement : 636 kg.
Performances : portée opérationnelle, entre 18 km et 30 km selon les versions; vitesse à l'extinction du groupe-moteur, Mach 3,5; altitudes opérationnelles limites, 1 500 m et 13 000 m.
Ogive : à haute puissance explosive de 60 kg, avec fusée de proximité.

 

Appartenant à la même génération que le SA-2 « Guideline » (dont il constitue un dérivé direct), le SA-3 « Goa » a été mis en service en 1961. Beaucoup plus petit que le « Guideline », le « Goa » est en même temps plus manoeuvrable. Ses premières versions utilisaient un système de radioguidage similaire et étaient tout aussi vulnérables aux contre-mesures électroniques que leur modèle. A l'instar du SA-2, le SA-3 est doté d'une fusée auxiliaire à propergol solide, son second étage (le groupe moteur) étant par contre alimenté également en propergol solide, à la différence de la fusée­moteur du « Guideline », à por­pergol liquide.


Bien qu'il constituât à l'origine un système mobile, le SA-3 s'est révélé peu maniable comparé à d'autres systèmes plus récents. De moins en moins employé par l'armée de terre, le « Goa » est en revanche encore utilisé par les forces de défense aérienne soviétiques (PV-O) pour la défense rapprochée des aérodromes.


Parmi les radars associés au « Goa » figurent le radar d'alerte avancée et de désignation de cible « Flat Face », qui bénéficie d'une portée de 250 km, et le radar de poursuite et de gui­dage « Low Blow » qui, avec une portée de 85 km, peut poursuivre jusqu'à six cibles à la fois tout en guidant deux missiles sur chaque cible. Optimisé pour la détection d'objectifs volant à basse altitude, le « Low Blow » est capable d'acqué­rir une cible à partir des seuls échos de sol.


Guidé par radiocom­mande, le missile proprement dit peut également être équipé d'une tête chercheuse radar semi-active pour son guidage dans la phase finale de sa trajectoire.


Le SA-3 fut utilisé pour la pre­mière fois dans les années soixante au Moyen-Orient, les contre-mesures mises au point par les Israéliens pour repousser les SA-2 s'avérant cepen­dant tout aussi efficaces contre le « Goa ». Ce dernier n'en constitua pas moins l'arme sol-air la plus uti­lisée par les nations arabes pendant la guerre du Kippour, en 1973, même s'il fut finalement éclipsé pen­dant ce conflit par le SA-6 « Gain­ful », beaucoup plus efficace.


Le S-125 a été retiré du service en Russie par des SA-10 et SA-12. Mais en 2000, La Russie a décidé de recycler les S-125 en les améliorant pour l'exporation et en devenant des Pechora. En 2001, la Pologne fit la même chose  sous le nom Newa SC.

 

Commenter cet article

Xav 01/01/2019 23:48

Que de modèles uniques et remarquables

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog