Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

   

Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)

 

-4 mars 2018 :

 

J'utilise comme Jérôme la même technique pour réaliser des bâches de camion, cependant trouver des plaques de résines plates se révèle un peu compliqué. Par contre, la carte  plastique  se trouve aisément dans le commerce.

 

Problème : si la plaque de résine se travaille très facilement, il n'en est pas de même pour la carte plastique qui a tendance  à bouchonner  quand on la perce, meule... le plastique  fondant rapidement !

 

Je ne suis pas "fan" de la colle  à bois et des mouchoirs papiers même si çà m'arrive parfois de les  utiliser alors, pour ma part, j'utilise une autre technique qui est un complément de la méthode de Jérôme.

 

Pour illustrer mon propos; voici le traitement d'une cabine déjà parue dans Milinfo, celle du REO M59.

 

A l'époque, je ne m'étais pas étendu sur le sujet...

 

Voici le détail de la fabrication de cette bâche :

 

Sur la cabine entièrement décapée et après avoir rebouché la lunette arrière aux bonnes dimensions, j'applique une couche de Sintofer. Lors du mélange, il ne faudra pas forcer sur le durcisseur pour pouvoir travailler le mélange un maximum de temps.

 

Après j'applique un morceau de tissus sur la surface du mélange en appuyant légèrement  pour imprimer  la trame du tissus  qui une fois sec rendra l'aspect tissus des bâches de camion.

 

La seule difficulté de l'opération est de choisir le bon moment pour "imprimer" le tissus sur le sintofer : le mélange trop sec, çà ne s'imprimera pas... et avec le mélange trop mou, le sintofer s'arrachera au moment d'enlever le chiffon !

 

Je vous conseille de faire plusieurs essais sur des morceaux de carte plastique avant, pour trouver "l'instant T" !

 

Après séchage,  je vais marquer les coutures avec un mini cuter, appliquer des bandes fines de laitons de 0,20 mm pour les surpiqures autour de la lunette arrière...

 

Sur la cabine présentée, j'ai poussé le vice en perçant le bas pour y insérer du fil de couture figurant le cordage qui maintient la bâche sur des mini-crochets posés avant.

 

Les trucs et astuces ne sont pas exhaustifs, tous les conseils sont donc les bienvenus !

 

 

Patrick Comelli

 

PS : comme Jérôme, les plis et affaissements de la bâche sont réalisés à la lime queue de rat et avec un disque à tronçonner

 

Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)

 

-22 février 2018 :

 

TECHNIQUE – FABRICATION D’UNE BACHE

 

Contraint de fabriquer une bâche pour l’une de mes versions d’ACMAT, j’ai trouvé instructif de faire partager sa construction et sa réalisation.

 

Pour ma part, j’utilise des plaques de résine moulée à plat, mais de la carte plastique en épaisseur ou collée en double épaisseur, est tout aussi valable.

 

1/ La première étape consiste à découper les panneaux qui vont former les 4 côtés de la bâche et sa toiture. Les panneaux latéraux et parfois ridelle arrière et tablier de caisse, doivent être gravés en profondeur pour épouser les potelets ou les renforts des ridelles.  Elle s’emboitera d’autant mieux sur la pièce. Le décaissé gravé à la lime à l’intérieur de la base de la bâche, vous permettra aussi de délimiter son niveau d’emboitement sur la caisse cargo.

 

2/ Il faut coller les différents éléments bien perpendiculaires, en s’assurant à chaque étape, du bon alignement et bon emboitage sur les ridelles de votre caisse cargo, avant de fermer la « boite ».

 

3/ Avec un abrasif gros grains à sec, il convient de casser tous les angles de la bâche, particulièrement accentué sur les côtés, tout en conservant un aspect plus « anguleux » sur les extrémités des arceaux.  Après avoir tracé les arceaux de bâche, on peut entamer la matière avec un disque abrasif, pour commencer à faire ressortir, pliures, avachissements, froissements et reliefs des arceaux.

 

4/ Un ponçage général adoucira l’ensemble de vos sculptures avant de tracer, d’abord au crayon puis à la lime queue de rat et enfin à la demie lune, des plis plus prononcés. Ils seront tous largement estompés à l’abrasif pour les rendre très arrondis et faire disparaitre toutes « rayures » de limes.

 

Il ne faut pas perdre de vue, qu’on essaye de rendre une toile tendue, sans angles vifs, et qu’il convient de s’inspirer de photos pour restituer au mieux les avachissements ou des plis de tension. Un rabattant à œillets permet de fermer les deux rideaux arrière.

 

5/ Ne pas hésiter à l’apprêter abondamment par couches successives pour «enrober » vos gravures et les rendre les plus douces possibles et les plus arrondies, avec parfois un léger ponçage à l’abrasif entre les couches. Je l’ai perfectionné un peu en y ajoutant de mini boulons, faisant office d’œillets ainsi que les sangles et boucles de bâches lorsque les rideaux sont relevés.

 

6/ Voici un exemple de l’emploi éventuel qu’il pourra en être fait, ici sur une version d’ACMAT TPK 4.36 STL et grue HIAB, mais les utilisations sont infinies sur cette caisse cargo.

 

En ce qui me concerne, elle est plus destinée à une autre variante, pour un véhicule civil de maintenance des usines de St Nazaire...

 

A suivre... ;)

 

Jérôme Hadacek

Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)

 

2/ Il faut coller les différents éléments bien perpendiculaires, en s’assurant à chaque étape, du bon alignement et bon emboitage sur les ridelles de votre caisse cargo, avant de fermer la « boite ».

 

Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)

 

3/ Avec un abrasif gros grains à sec, il convient de casser tous les angles de la bâche, particulièrement accentué sur les côtés, tout en conservant un aspect plus « anguleux » sur les extrémités des arceaux.  Après avoir tracé les arceaux de bâche, on peut entamer la matière avec un disque abrasif, pour commencer à faire ressortir, pliures, avachissements, froissements et reliefs des arceaux.

 

Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)

 

4/ Un ponçage général adoucira l’ensemble de vos sculptures avant de tracer, d’abord au crayon puis à la lime queue de rat et enfin à la demie lune, des plis plus prononcés. Ils seront tous largement estompés à l’abrasif pour les rendre très arrondis et faire disparaitre toutes « rayures » de limes.

 

Il ne faut pas perdre de vue, qu’on essaye de rendre une toile tendue, sans angles vifs, et qu’il convient de s’inspirer de photos pour restituer au mieux les avachissements ou des plis de tension. Un rabattant à œillets permet de fermer les deux rideaux arrière.

 

Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)

 

5/ Ne pas hésiter à l’apprêter abondament par couches successives pour «enrober » vos gravures et les rendre les plus douces possibles et les plus arrondies, avec parfois un léger ponçage à l’abrasif entre les couches. Je l’ai perfectionné un peu en y ajoutant de mini boulons, faisant office d’œillets ainsi que les sangles et boucles de bâches lorsque les rideaux sont relevés.

 

Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)

 

6/ Voici un exemple de l’emploi éventuel qu’il pourra en être fait, ici sur une version d’ACMAT TPK 4.36 STL et grue HIAB, mais les utilisations sont infinies sur cette caisse cargo. En ce qui me concerne, elle est plus destinée à une autre variante, pour un véhicule civil de maintenance des usines de St Nazaire.

 

Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)
Technique&conseils : fabrication d'une bâche pour camion... (par Jérôme Hadacek et Patrick Comelli)

 

A suivre…

 

Jérôme Hadacek

Commenter cet article

jérôme 23/02/2018 13:43

Bonjour et merci à tous.
Si cela peut vous apporter une aide pour faire vos transformations, c'est le but !
Je suis un peu honteux, parce que pour moi, c'est d'une simplicité déconcertante...
A très bientôt.
Jérôme

ocf 22/02/2018 22:55

Du GRAND art... comme toujours! ;)
Que dire de plus ? Ah ouuuuiiiiiiiiii, encore une utopie signée JH!!! et une de plus!
Amitiés
ocf

BTR 22/02/2018 12:56

Je suis....sans voix ! ! Travailler ainsi des blocs de résine, c'est euh ..; de la haute voltige :) Notre ami Jérôme est vraiment un "orfèvre" sur n'importe quel matériau ;)

dominique 22/02/2018 09:26

Merci pour ce tuto.
Bon week end en perspective.
Dom

Edgard 22/02/2018 07:27

là Jérôme, je suis scotché ... quand je vois d'autres tutos où l'on utilise des mouchoirs en papier et de la colle à bois. Ici on est plus dans la gravure et la sculpture de la résine.
Chapeau !!

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog