Publié le par Milinfo

   

-10 décembre 2017 :

 

Le Qatar commande 12 Rafale de plus

et signe une lettre d’intention pour acquérir 490 VBCI

Photo Philippe B. pour Milinfo

Photo Philippe B. pour Milinfo

Le président Macron n’aura pas fait le déplacement au Qatar pour rien. Au soir de ce 7 septembre, il repartira de Doha après avoir signé plusieurs contrats d’un montant total dépassant les 10 milliards d’euros.

 

Dans le détail, la vente de 50 Airbus A321 a été conclue et la concession du métro de Doha ainsi que celle du tramway de Lusail a été confiée à un consortium formé par la SNCF et la RATP. Toujours dans le domaine civil, le groupe Suez a signé un contrat pour la dépollution des lagunes d’Al Karaana pour environ 100 millions d’euros.

 

Sur le plan militaire, l’on s’attendait à une nouvelle commande d’avions Rafale, après celle signée en 2015 portant sur 24 exemplaires (dont 6 biplace) pour 6,3 milliards d’euros (armements compris). Là, le Qatar a levé une option pour 12 appareils supplementaires. Selon l’Élysée, la valeur de ce nouveau contrat est de 1,1 milliard d’euros.

 

A priori, le Qatar n’entend pas en rester là puisqu’une nouvelle option, cette fois pour 36 autres Rafale, a été posée. L’exercera-t-il, sachant que l’émirat a déjà commandé 36 F-15 QA auprès de Boeing et qu’il est question d’acquérir 24 Eurofighter Typhoon ?

 

L’achat de 12 Rafale de plus par le Qatar ne sera pas sans conséquence sur l’armée de l’Air, qui assure une mission dite « SOUTEX » (soutien aux exportations) en formant les pilotes et les mécaniciens qataris. Ce type de mission va représenter, en 2018, 10% de son activité, ce qui correspond à celle de l’opération Barkhane.

 

En outre, ces missions de SOUTEX ont un impact sur la progression des coûts du Maintien en condition opérationnelle (MCO). Comme l’ont relevé le sénateurs Jean-Marie Bockel et Christine Prunaud, dans un rapport pour avis, si les frais fixes de production des industriels sont en baisse grâce aux exportations, rien n’est prévu pour que les armées puissent obtenir un « retour compensant les coûts induits » par ces mêmes exportations.

 

« Or rien n’est prévu dans la LPM actuelle sur les modalités de retour attendu des opérations dites de SOUTEX une fois les objectifs d’exportation atteints et largement dépassés. La modulation à la baisse des coûts de l’EPM devrait pouvoir être programmée en LPM », ont souligné les deux parlementaires, pour qui « la prochaine loi de programmation militaire ne doit pas faire l’économie d’une profonde réflexion sur ces enjeux. »

 

Par ailleurs, dans le domaine de l’armement terrestre, le Qatar a signé une lettre d’intention pour l’acquisition de 490 Véhicules blindés de combat d’infanterie (VBCI), produits par Nexter (filiale de KNDS). Jusqu’à présent, il n’était question que de 300 blindés de ce type. Selon l’Élysée, ce contrat pontentiel serait d’un montant de 1,5 milliard d’euros. Reste donc encore à transformer l’essai.

 

 

En savoir plus sur http://www.opex360.com/2017/12/07/le-qatar-commande-12-rafale-de-plus-et-signe-une-lettre-dintention-pour-acquerir-490-vbci/#KHrv8wzkKe6Vu6fH.99

Commenter cet article

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

 

 

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog