-16 avril 2021 :

 

ACMAT 4.30 FA (Fourgon Atelier)

CEF Replex / Création personnelle

1:50 - par Jérôme Hadacek

 


Il est évident que cet aménagement d’ACMAT, était des plus intéressants, mais sa genèse est tout d’abord une histoire d’amitié.

 

Il y a quelques années, mon ami Olivier FELDER, m’a fait la primeur de cette même variante en version MAI, neuf, sur socle d’origine.

 

Il n’avait pas la même « collectionnite aiguë » pour cette marque et me le proposa avec sa gentillesse légendaire en me proposant une contrepartie : que je lui fasse le même sur châssis CEF Replex.

 

Certes, sa maturation a duré, faisant mille et une autres choses entre temps, mais parfois avec la complexité de certains, il faut remettre son ouvrage sur le métier à plusieurs reprises, sans compter les modèles qu’il me prend de faire comme une envie de.... ou ces caprices, que l’on qualifie «d’artiste» !

 

 

Aujourd’hui, le voilà enfin, comme un témoignage aussi d’une amitié entre deux collectionneurs et que j’offre à Olivier avec un vrai plaisir.

 

J’avais déjà évoqué cette caisse ambulance largement modifiée et créée pour la version PC, à trois fenestrons, habillés de grillage en métal déployé.

 

 

Peu de détails sur l’extérieur à l’exception d’un porte outils lot pionnier, délibérément laissé vide, mais dont on devine les attaches et supports.

 

Il a fallu également doubler les réservoirs de carburant, coffres à outils et supports double de jerrycans de manière symétrique.

 

 

Le fourgon atelier ne possède que deux fenestrons par flanc réduisant la luminosité intérieure mais le clou du spectacle est un aménagement complètement détaillé, de ses établis et machines outils, toujours conforme aux catalogues de la marque.

 

Paul LEGUEU avait compris le pouvoir de la publicité et de la communication illustrée, par des fascicules épais, abondamment documentés de nombreuses photos et cette version n’y échappe pas, offrant une matière riche et fournie d’angles de vue pour le maquettiste.

 

Les établis sont composés de tiroirs, placards de rangement et plateaux de travail, sur lesquels repose tout l’outillage mécanique : perceuse à colonne et boite à mèches, tour, meuleuse, aiguiseuse, sertisseuse, étaux, mais également de l’outillage lourd, arrimé sur les parois.

 

 

Sous les plans de travail, prennent place des supports de bobineaux de câbles, dérouleurs de rallonges électriques et flexibles de soudure, bref un vrai petit atelier de campagne ambulant... reproduit au 1:50.

 

 

Les espaces entre les établis et les portières, sont occupées par de l’outillage mobile, comme le poste à souder avec bouteilles d’oxygène et acétylène, compresseur d’air et jerrycan d’huile.

 

 

Sur les parois, des rampes de prises électriques de différents voltages permettent de brancher les machines outils.

 

Au plafond, des globes lumineux en plafonnier diffuse une lumière générale dans l’habitacle.

 

 

Le choix des cabines est différent mais il respecte aussi les désirs d’Olivier, de même que la couleur vert OTAN pour l’un, trois tons Europe pour l’autre avec hard top et trou d’homme..encore en gestation.

 

 

La variante de monte de pneus répond aussi à une demande spécifique de conserver du CEF Replex ou d’adapter des modèles GASOLINE à titre personnel.

 

 

Ce n’est pas Olivier qui me contredira et qui je pense, rira intérieurement au son qui raisonne encore dans nos oreilles, d’un troisième laron suspicieux de tout et de tout le monde, qualifiant mes modèles d’utopie. Dommage pour lui...


J.Hadacek

 

ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR

Modif perso sur base Cef-Replex - 1:48

par Jérôme Hadacek)

 

-10 septembre 2017 :

 

Après avoir reconstruit un caisson atelier complet, corriger les imperfections mises en reliefs avec la couche d’apprêt, il manquait les cadres des fenestrons dans lesquels s’insèrent les grillages de protection des vitrages.

 

A rapporter en dernier, le master a été extrêmement fin à réaliser et encore plus à surmouler pour le dupliquer en 4 exemplaires.

 

Pour éviter la surépaisseur d’une colle, un adhésif en bombe a suffi à le plaquer pour couler le moule. Une fois l’empreinte prise (et le master explosé tant il était fin), j’y ai versé de la résine très liquide appliquée au doigt (ganté). Pour diminuer le voile d’ébarbage, il faut poser un autre moule dessus dont le fond est parfaitement plat. On obtient ainsi un voile digne d’un papier à cigarette façon calque.

 

Un léger ébarbage à plat sur un abrasif 600 pour dépolir la face à coller, une découpe du voile à l’Exacto très affûté, et votre pièce est prête à l’utilisation et l’embellissement du caisson atelier.

 

A bientôt pour la suite…

Détail du moule, d’un 1er moulage non compressé, d’un moulage compressé et d’un fenestron ébarbé

Détail du moule, d’un 1er moulage non compressé, d’un moulage compressé et d’un fenestron ébarbé

Pose des fenestrons du fourgon atelier

Pose des fenestrons du fourgon atelier

Ensemble apprêté posé, terminé

Ensemble apprêté posé, terminé

Avec le percement et la pose d’un 3ème fenestron, on obtiendrait pas une caisse PC Radio par hasard ?

Avec le percement et la pose d’un 3ème fenestron, on obtiendrait pas une caisse PC Radio par hasard ?

 

-5 juillet 2017 (mise à jour 24 juillet) :

 

Pourquoi commencer par le début alors qu’on peut partir des accessoires ?

 

Dernière « Utopie » en date dans la série de mes ACMAT, la version TPK 4.30 F ou FA ou PCR (F : Fourgon / FA : Fourgon Atelier/ PCR : Poste de Commandement et radio). L’une des configurations les plus variées, tant l’intérieur comme l’extérieur sont modulables. Il fallait donc bien choisir une carrosserie et un aménagement intérieur tant les variantes sont possibles et qui tranche également avec ce qui avait été déjà fait par MAI, puisqu’il s’agit là encore, de l’utilisation d’une base tardive réalisée par CEF Replex. 

 

En partant d’un caisson ambulance, largement modifié, rallongé, doubles portières arrière décentrées et ouvertures des vitres déplacées, elles ont été conçues et calculées de façon à faire l’option à deux ou à trois ouvertures en perçant un fenestron supplémentaire, au milieu des deux premières, pour la réalisation d’une future autre configuration. (PCR)

 

Le plus amusant dans cette carrosserie est l’aménagement intérieur que l’on peut y créer de toutes pièces, d’après les photos détaillées et largement illustrées dans les catalogues du constructeur :

 

- Etablis de travail de part et d’autre, avec meubles bas à tiroirs (de taille différente pour celui du bas) et placards, paroi technique de séparation entre le groupe/roue de secours, avec tableau électrique de branchement et de contrôle et armoires techniques. Des enrouleurs électriques et de flexibles de soudures sont stockés sur des dévidoirs, dans l’évidement entre les placards.

- Les plans de travail des établis sont équipés de machines-outils diverses toutes réalisées en pièce unique : Perceuse à colonne, meuleuse, disqueuse, étaux, tour, etc…éclairés si nécessaire par des lampes de travail.

- Au droit des meubles à tiroirs, sont attachés quelques grosses clefs plates et à cliquet, impossibles à ranger en tiroir.

- Le compartiment atelier est également doté d’un lot de bord, comportant des bouteilles d’acétylène et d’oxygène pour le poste à souder, d’un petit compresseur autonome, de jerrycan et autres impédimentas techniques liés à la fonction du véhicule.

 

Un véritable terrain de jeu pour maquettiste, sans trop en faire non plus, dans le respect les photos, des couleurs et de l’aménagement.

ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)

Je travaille sur l’ACMAT FA (Fougon Atelier). Bizarrement, j'ai commencé un peu par la fin, mais la caisse et le plancher de l’atelier sont déjà faits.

 

Ci-dessous, deux photos de ce que cela donnera à l’intérieur : perceuse à colonne, étaux x2 différents, tour, petit compresseur, meuleuse, aiguiseuse, bouteilles acétylène et oxygène pour la soudure, meuble atelier, lampes de travail, bobineaux électrique et flexibles de soudure, outillage divers, clefs à cliquet, ponce coupe fil, grosses clefs…

 

Vous remarquerez les détails de la perceuse à colonne avec mandrin, mèche et manette d’action, tout comme le compresseur, avec flexible, pistolet et manomètre de contrôle de pression, le tour avec ses deux petits volants de réglage, les étaux avec les mâchoires surlignées et les axes de serrage, les jeux de  couleur pour reconnaitre l’oxygène…  : bref, le matériel au complet et au 1:50 !

 

A bientôt pour la suite….

ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)

Ci-dessous, une présentation succincte de ce que cela donnera sur les établis et la cloison de séparation présentée en place mais non apprêtée et corrigée des défauts.

 

Tout ceci n’est que montage à blanc et peinture d’apprêt ; les établis, sol et parois seront gris souris laqué et les plans de travail ton bois très clair.

 

Par ordre de présentation sur les établis :

-Celui du fond :

Etau vert et deux outillages (présent sur les photos mais d’utilisation inconnue)

Aiguiseuse à double disque en rouge

Perceuse à colonne

 

-Celui au premier plan :

Etau en rouge

Meuleuse en vert métallisé

Tour sur rails avec double petits volants bleu en photodécoupe

 

-Sous les établis :

Bobineaux de rallonges électrique et de flexible de soudure à l’arc. (avec les bouteilles d’oxygène et d’acétylène repérées pour la première en gris clair, chapeau blanc et bouchon bleu, et marron pour la seconde, chapeau blanc)

ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)

Ci-dessous, l'avancement de la caisse atelier : portières arrières décentrées mises en place et fonctionnelles.

 

Il manque encore les moulurations des fenestrons ouvrants que j’ai déjà réalisés et qui seront moulés à plusieurs exemplaires similaires, avant pose sur la caisse atelier.

 

ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)

Ci-dessous, le descriptif des machines-outils par ordre de présentation de haut à gauche vers la droite et en descendant :

 

-En gris et blanc bouchon bleu : bouteille d’oxygène

-Série d’outils, clefs et clefs a cliquets, pince coupe fil…au 1 :50

-En vert et rouge : deux étaux différents

-En orange sur rails : le tour avec manivelles de réglage surlignées en bleu…comme le sont souvent tous ces machines-outils avec des coloris flashis

-En bleu et rouge…je ne sais pas j’ai reproduit ce qu’il y avait dans le camion sur l’établis…

-En rouge : une aiguiseuse

-En marron avec bouchon et dessus blanc : bouteille d’acétylène

-En jaune avec flexible et pistolet : un petit compresseur autonome

-En orange sur support vert métallisé : perceuse à colonne

-En Orange : je ne sais pas, mais je ne pourrai le mette ..pas assez de place.

-En vert métallisé : une meuleuse

Complément d'informations apporté par Olivier Felder :

 

"D’après mes renseignements, il s’agirait de :

 

En bleu : une pompe d’aspiration type « JAPY » pour le remplissage des boites de transfert ou boite de vitesse – Les réserves d’huile étant sous l’établi. Elle est raccordée par flexible à une tubulure rigide fixée sur la paroi de la caisse atelier.

 

En rouge, ce serait une sertisseuse pour les embouts de durites. Le flexible est stocké en rouleau et coupé à la longueur voulue. Ensuite les embouts raccords sont sertis directement sur place. Ça évite de trimbaler des quantités de durites…"

ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
ACMAT TPK 4.30 F/FA/PCR au 1:48 (par Jérôme Hadacek)
Commenter cet article
O
Bonjour Jérôme,<br /> Un immense merci pour cette réalisation !!! je suis heureux et ça valait le coup d'attendre ce magnifique 4.30FA. Ce fourgon est aussi une belle histoire d'amitié et non d'€€€€€. Certain dise que la passion l'emporte sur la raison, ce n'est pas mon cas. Je savais que mon MAI te faisait de l'œil... Alors j'ai fait plaisir à un ami, point-barre.<br /> Amitiés<br /> Olivier
Répondre
B
Bonjour<br /> Voici une nouvelle idée que je vais transposer sur le modèle au 1/43 ème<br /> Merci pour ces photos très utiles<br /> Bernard
Répondre
B
Ah, j'ai trouvé... l' Acmat VLRA TPK 640 SH RASIT visible sur www.vehicules-hors-series.fr :)<br /> Concernant l'Opel Blitz Funkwagen (Radio) de chez AR Modellbau, j'en ai vu sur Pinterest, SU PER BE ! ! <br /> http://www.track-link.com/gallery/9674/11
Répondre
J
Bonjour,<br /> En son temps, j'avais réalisé un Opel Blitz Funkwagen (Radio) de chez AR Modellbau, intérieur complétement surdétaillé. La configuration du toit amovible s'y prêtait que je n'avais d'ailleurs pas collé, pouvant aussi observer les luminaires plafonnier. <br /> En revanche pour ce modèle atelier, c'est tout le caisson supérieur qui vient s'emboiter dans le plancher, bloquant également par la même occasion les portes arrière battantes. Ces dernières seront suffisamment ouvrantes pour voir l'intérieur.<br /> Enfin pour répondre à JS, compte tenu de sa complication et de son détaillage, seulement un seul exemplaire sera produit pour "ma consommation personnelle".<br /> Quant aux autres "utopies" à suivre comme les avait qualifié un pseudo "collectionneur accumulateur compulsif", je donnerai deux indices pour le suivant: le mot magique qui fait vendre n'importe quoi dans cette couleur ...."DAGUET" ! et...RASIT. <br /> La suite à la rentrée....<br /> Bonnes vacances à tous et bon repos à notre chef d'orchestre de ce blog.<br /> Jérôme
Répondre
M
Merci Jérôme... Je compte sur les uns et les autres pour veiller sur la "maison" en mon absence. N'hésitez pas à ma signaler par mail (chl_milinfo@orange.fr) les éventuels dérapages dans les commentaires ; je pense notamment à certains qui utilisent Milinfo pour faire leur propagande prétendue cultuelle.. Des commentaires que je supprime dès que possible...
J
on peut passer commande? magnifique bravo à Jérôme et que ses utopies continuent on en redemande
Répondre
M
Ah si seulement un fabricant se décidait à produire des ACMAT détaillés... ;)
B
Avec un tel travail de minutie, je pense qu'il eut été souhaitable que le dessus soit amovible pour mettre en valeur toute la finesse de la réalisation des machines outils et accessoires. Qu'en pense Jérôme ?
Répondre
M
Ah ces collectionneurs qui en demandent toujours plus... ;)
K
Excellent !!! Un grand bravo, j'attends la suite avec impatience...
Répondre
X
Beau défi, c'est très bien pensé
Répondre
P
Bonjour Jérôme,<br /> <br /> Tu m'en avais déjà parlé , mais je ne pensais pas que c'était à ce point là, délirant !!!!!<br /> Je me régale quand je vois cet outillage , bon une réclamation, il manque le panneau porte outil Facom avec les jeux de clés de toute sorte !!!! LOL<br /> Je plaisante bien sur et c'est magnifique comme d'hab , bravo !!!!!<br /> Amitiés<br /> Patrick
Répondre
O
BRAVO!!! du grand art qui bizarrement n'a rien à voir avec l'utopie évoquée par un individu qui se reconnaîtra !!!<br /> on en redemande !!!! tellement c'est magnifique.<br /> Chapeau l'artiste !
Répondre
B
SU PER BE !! Plus les détails sont nombreux plus le maquettiste se fait plaisir :) Mais là, c'est de l'orfèvrerie ! Félicitations ! A quand une exposition Jérôme de toute votre collection ?
Répondre

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

-Yann B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog