Publié le par Milinfo
Publié dans : #Divers

   

8 mai 1945 - 8 mai 2017 : je jamais oublier les horreurs de la guerre !

-8 mai 2017 :

 

Le 11 novembre dernier, j'ai publié ici extrait de la lettre qu'un poilu adressait à son épouse alors qu'il se savait condamné suite à une grave blessure, reçue quelques jours plus tôt, dans une tranchée, à Verdun.

 

Ce soldat, cet homme meurtri écrivait un émouvant adieu à son épouse mais aussi à son enfant qu'il n'aurait pas l'immense joie de connaître.

 

Conscient de son état, il aspirait à mourir en paix avec lui-même, convaincu d'avoir combattu pour son pays, son drapeau... et d’avoir donné sa vie pour la paix.

 

Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale se sont élevées à quelques 19 millions de morts : 10 millions de militaires et 9 millions de civils...

 

Un bilan tragique, dramatique... qui laissait à penser et espérer que ce conflit meurtrier, mondialisé, serait le dernier d'une telle ampleur.

 

La "der des ders" disait-on car personne n'osait imaginer qu'après tant de vies enlevées et sacrifiées, tant de corps blessés et mutilés et tant de famille meurtries, la folie de l'homme allait de nouveau conduire le monde sur les chemins de l'impensable, des pires abominations...

 

Il aura suffi d'une crise économique, en 1929, pour que dans le Monde, et en Allemagne en particulier, des hommes prennent le pouvoir en pointant du doigt d'autres hommes, d'autres peuples... pour les rendre responsables des difficultés que connait le monde de l'après-guerre.

 

La Seconde Guerre mondiale, qui se profile à l'horizon, ne sera pas seulement le fruit d'une querelle entre nations sur la possession de territoires ou sur les conditions très lourdes imposées aux vaincus... elle sera aussi celle des pires des abominations !

 

Parce que le monde va mal, Adolf Hitler et ses disciples au travers le monde, vont désigner des responsables, des coupables !

 

Des coupables de plus en plus montrés du doigt et opprimés, des coupables dont le nombre ne cessera de grandir : ce sera d'abord les juifs, puis les tziganes, les homosexuels, les handicapés... ces improductifs qui ne servent à rien et qui coûtent si cher à la nation.

 

Tous ces gens, pourtant si semblables aux autres hommes et femmes, à leurs voisins et voisines, à leurs collègues de travail, verront leurs liberté se réduire, leurs biens confisqués... jusqu'au 20 janvier 1942.

 

Ce jour-là, Reinhard Heydrich, l'un des disciples d'Adolf Hitler que j'évoquais au début de mon propos, a lancé une invitation pour une réunion de planification de la solution finale de la question juive, c’est la Conférence de Wannsee.

 

72 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le procès-verbal de cette conférence fait encore froid dans le dos.

 

En voici un extrait, parce qu'il ne faut jamais oublier de quelles abominations l'homme devenu fou est capable :

 

« Au cours de la solution finale, les Juifs devront être mobilisés pour le travail. En grandes colonnes de travailleurs, séparés par sexe, les Juifs aptes au travail seront amenés à construire des routes, ce qui sans doute permettra une diminution naturelle substantielle de leur nombre.

Pour finir, il faudra appliquer un traitement approprié à la totalité de ceux qui resteront, car il s'agira évidemment des éléments les plus résistants, puisque issus d'une sélection naturelle, et qui seraient susceptibles d'être le germe d'une nouvelle souche juive, pour peu qu'on les laisse en liberté.

Les Juifs évacués passeront d'abord, convoi par convoi, par des ghettos de transit, et de là seront transportés plus loin à l'Est... ».

 

Ce traitement approprié, réservé aux juifs les plus résistants à l'effort, ce sera bien sûr les camps de la mort, comme toutes celles et ceux qui avant eux, ont été arrêtés, enfermés, déportés et exterminés.

 

Après la Conférence de Wannsee, le processus industriel d'extermination va de fait s'intensifier et le bilan de la shoah est terrible : plus de 5 000 000 personnes, des êtres humains -hommes, femmes, enfants- des gens comme vous et moi, morts par suite de la ghettoïsation et des privations, morts par exécutions ou morts dans les camps d'extermination.

 

Ces camps qui ont assassiné 3 000 000 de personnes dont 1 000 000 à Auschwitz !!!

 

Fort heureusement, face à Adolf Hitler, face aux nazis et leurs alliés dans le Monde, des pays, des peuples se sont levés pour résister. Des armées se sont équipées et mobilisées avant de se mettre en marche pour combattre l'infamie, jusqu'à la faire disparaître.

 

Grâce au courage de ces combattants, qu'ils soient soldats ou résistants, ces soldats de l'ombre dont l'action a été si essentielle notamment pour préparer le Débarquement, la France et ses alliés ont pu faire reculer les armées ennemis partout dans le Monde jusqu'à la capitulation définitive allemande, sans Adolf Hitler qui a préféré se suicider dans son bunker plutôt que d'assumer devant l’humanité, l’inhumanité et l'horreur des atrocités qu'il a commanditées.

 

Signature de l'armistice avec l'Allemagne nazie les 7 et 8 mai 1945 certes mais pas fin de la guerre car il faudra encore l'explosion de deux bombes atomiques à Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945, pour qu'à leur tour, les japonais rendent les armes.

 

La Seconde Guerre mondiale aura été le conflit militaire le plus meurtrier de l'histoire. Plus de 60 millions de personnes ont été tuées, ce qui représentait à cette époque plus de 2,5 % de la population mondiale.

 

Aussi, souvenons-nous des espoirs de ce poilu qui à Verdun attendait la mort avec l'espoir que son sacrifice serve la paix… !

 

Souvenons-nous de ces combattants vénus de France, de nos colonies, des États-Unis, du Canada, d'Angleterre, d'Australie... du monde entier !

 

Souvenons-nous de tous ces sacrifiés et retenons de l'histoire, un espoir de paix et de tolérance : le rejet de l'autre et les messages de haine ont toujours conduit l'homme sur les chemins de l'abîme.

 

Permettez-moi, au nom de l'ensemble des Milinfistes, d'associer à cet hommage, nos militaires qui en France ou sur les théâtres d'opérations extérieurs assurent notre sécurité, œuvrent pour la paix et la défense de nos idéaux et de nos valeurs.

 

Associons enfin, à cet hommage et ce moment de recueillement, nos gendarmes, nos policiers, nos sapeurs-pompiers, nos secouristes... toutes celles et ceux qui se mobilisent au quotidien pour assurer notre sécurité et apporter une assistance médicale ou technique quand cela est nécessaire.

 

ChL

8 mai 1945 - 8 mai 2017 : je jamais oublier les horreurs de la guerre !

Commenter cet article

Patrick Comelli 08/05/2017 12:21

Bonjour ,
Merci pour ce beau message : il n'est pas inutile de faire une piqure de rappel en ces temps troublés où on a la désagréable impression que tout çà pourrait recommencer ......
Cordialement à tous

PTIOTECARETE 08/05/2017 10:48

Bonjour,

merci Christophe pour ce rappel précis, concis et, humaniste.

Je trouve étrange qu'en cette période trouble, les médias soient aussi peu prolixes quand à cet évènement pourtant l'un des plus important de notre histoire commune : la fin des barbaries nazis et, la construction d'une l'Europe paisible.
Je ne suis pas militaristes mais, je porte un profond respect pour celles et ceux qui ont combattu et, qui combattent encore pour la Paix.
Je voulais rappeler que les guerres font beaucoup plus de dégâts parmi les civils qu'il ne paraît.
Mon grand-père mobilisé en juin 1940 a été privé de liberté pendant 5 ans après avoir été fait prisonnier dans la poche de Dunkerque lors du grand "sauve qui peut !". Mon père en a subit le contrecoup du fait de l'absence de son père alors qu'il n'était que pré-adolescent et, qu'il a été obligé de se "démerder" pour sur-vivre pendant la période d'occupation.
Un couple de grands-oncle et tante est mort en déportation pour fait de résistance. On n'a jamais su ce qu'ils étaient devenus exactement.
Tout cela pour dire que personne n'est à l'abri des folies des hommes...
Cela il ne faut pas l'oublier et, il faut le crier bien fort.
Peace and Love.
A tantôt
Alain

Edgard 08/05/2017 09:27

ne pas oublier et plus jamais cela s'était-on juré à la fin de la première mondiale, pour ne pas revivre l'enfer de Verdun (6 obus au m2), où encore le Chemin des Dames.
On a estimé les pertes à 7000 par jour, essentiellement militaires.
Malgré cela, l'homme a été repris de folie, encore plus meurtrière, et sur ces 6 années, ce seront
30.000 morts par jour ... majoritairement civiles.
Au nom des générations à venir, à nous de perpétuer le Souvenir pour que l'Homme ne recommence plus cela, par devoir de mémoire contre l'oubli et pour vivre tous ensemble en Paix.

Robert B 08/05/2017 07:38

Je te remercie vivement Christophe pour cet article auquel j'adhére totalement , c'est avec beaucoup d'émotion , que je vis ce 8 Mai et d'autres jours comme le 6 Juin également !

Ancien militaire , je ne pourrais jamais cautionner les politiques encourageant la Peur et la Haine !

Mais c'est d'abord à nous mêmes qu'il faut s'adresser , les extrèmes naissent et se nourissent de nos propres peurs , gardons comme le bien le plus précieux notre liberté de penser et notre aptitude à l'espoir !

Trés amicalement à tous , bon 8 Mai à tous ! Robert B .

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

ChL

Offre de souscription : Berliet Lorraine Blindé au 1:43  (épisode 3)

 

Ward LaFrance M1A1 serie 5 au 1/48 (Master Fighter)

 

ERC-90 Sagaie au 1/72 (Model-Miniature)

 

Catégories

Milinfo-Focus