Publié le par Milinfo
Publié dans : #Modifications et transformations..., #Les créations d'Yves

               

Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)

-25 avril 2017 :

 

J'ai abrégé la finition de mon Diplodocus au 1/50 avant la saturation, en oubliant même de lui coller ses échelles... Finalement pas si gros que ça cet engin au fond du jardin !

 

38 vérins, 9 moteurs électriques, un moteur diésel entrainant une génératrice électrique, avec ses 70.60 mètres en position de travail, il mérite bien son surnom de DIPLODOCUS de part son allure surtout mais aussi à mon avis par sa technique de construction d'un autre âge.

 

La lourdeur de son exploitation et la modernisation des réseaux l'ont condamné au bout de quand même 40 années de service car son besoin opérationnel était déjà inexistant au bout de sa gestation interminable (cf le livre du colonel ER Henri Ortholan : Le DIPLODOCUS - 2015) .

 

Voici donc mon "bricolage" dans la nature, il va mettre en place un cadre en béton armé d'un peu moins de 50 tonnes pour la réalisation d'un P.I. (passage inférieur), un bras Camarteau ouvert pour appui sur un calage de bois, un wagon lesté de roues fait contrepoids à l'arrière.

 

Yves P.

Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !
Un seul mot : respect !

Un seul mot : respect !

-30 janvier 2017 :

 

Yves travaille comme un damné... Voici la suite de son Duplodocus. "Le gros oeuvre est terminé mais il reste encore encore pas mal de travail" dit-il lui-même.

Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)

-27 janvier 2017 :

 

Nouvel arrêt de chantier en attente de la livraison de cornières (un nouveau fournisseur dévalisé) mais je ne battrais heureusement pas les constructeurs du  "vrai" Diplodocus qui ont accumulé 4 années de retard et ont multiplié par 4 son devis initial en raison des multiples modifications imposées durant l'élaboration de ce prototype (cf Le DIPLODOCUS d'Henri Ortholan).

 

Yves P.

Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)

-17 janvier 2017 :

 

Yves poursuit son important travail...

 

Le "Diplodocus" commence à prendre forme à mesure que notre ami dévalise son détaillant en carte plastique :

Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)

-3 décembre 2016 :

                         

Le Diplodocus, officiellement EPTVF : « Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées » est une grue ferroviaire de l'armée française, dépendant de l'ancien 5ème Régiment de génie ferroviaire de Versailles.

Construit en 1958, il pèse 317 tonnes pour 87 mètres de long. Le Diplodocus, avec les quatre wagons l'accompagnant, fait l’objet d’un classement au titre objet des monuments historiques depuis le 8 décembre 2005.

 

Un tel engin est bien difficile à reproduire à partir de rien ; c'est pourtant le pari engagé par Yves... Respect !!!

 

"Depuis ma première évocation de ce projet, j'ai acquis le  livre d'Henri Ortholan sur cet engin impressionnant dédié à la pose de travures de voies ferrées.

 

Les détails évoqués dans cet ouvrage ont tout d'abord fait reculer ma détermination, déjà fragile, et fait jeter ma première ébauche de plan... Puis la raison est revenue doucement jusqu'à ce que je me décide à assumer un résultat pas forcément très brillant.

 

J'ai aussi appris que quatre maquettes métalliques existent au 1/11, 1/43 et aux échelles ferroviaires 0 et 1/87, auxquelles il faut encore ajouter une autre, hors de France, à une échelle indéterminée.

 

Mon choix s'est porté sur le 1:50, mon échelle de prédilection... mais je  ne fais que commencer !".

Yves

Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)
Réalisation perso : EPTVF  "Engin Poseur de Travures de Voies Ferrées" Diplodocus (par Yves)

Pour en savoir plus :

           

Train Diplodocus grue poseur de travures de voies ferrées

               

L’engin le plus représentatif du 5ème RG reste sans aucun doute la grue ferroviaire appelée « Diplodocus » en référence à sa forme à deux flèches en rapport au coup et à la queue du dinosaure du même nom. Cette grue représente une masse totale de 317 tonnes pour une longueur de 87m et a été fabriquée en 1958 par les ateliers Schwartz Hautmont. Elle devait être produite à 5 exemplaires mais faute de budget seul cet exemplaire a été construit. Le train se compose du wagon 3 qui est le corps central de la grue, le wagon 1 et 5 qui portent les flèches quand elles sont abaissées, le wagon 2 transportant les camarteaux, le wagon 4 servant de contrepoint sur la flèche opposée au levage.

      

La grue était louée à la SNCF pour ses travaux de voies et en 1975 un accident s’est produit. Cette dernière s’est alors couchée sur le flanc sur la Grande Ceinture de Paris à Nogent le Perreux, endommageant une des flèches qui fût reconstruite et coupant le trafic pendant trois semaines. Il en résulte pour cette grue l’originalité d’avoir deux flèches de conceptions différentes, une soudée et une autre rivetée.

                     

Au total on estime que cette grue a posé 9800km de voie ce qui semble considérable pour un seul engin. Vous trouverez sur ce site des photos de 1980 où la grue est en transit avec les flèches abaissées pour passer sous les caténaires et en position de levage avec une peinture bleue / jaune toute neuve. Avec l’électrification de quasiment toutes les voies où il était amené à travailler, la grue a été mis à la retraite et est depuis 2005 classé à l’inventaire des monuments historiques.

            

Actuellement parquée dans le camp des matelots avec d’autres voitures, la grue attend les autorisations pour qu’une association aidée du Génie de Dijon puisse reprendre et préserver cet engin extraordinaire. Néanmoins le pont métallique d’entraînement du génie que la grue soulevait lui n’a pas été gardé et est parti au ferraillage.

   

Commenter cet article

jérôme 25/04/2017 13:16

Bonjour,

Wahooooo superbe ! Et quel travail !!! Juste l'air d'un con avec nos petites modifs....
Encore bravo Yves.
Jérôme

dominique 31/01/2017 10:21

Bravo bravo,
Il va falloir un beau réseau ferroviaire pour accepter ce monstre.
Dominique

Yves 31/01/2017 08:15

Petite rectification: Christophe exagère un peu, ni travail ni damnation, ça reste une occupation amusante qui ne doit pas faire peur à celui qui veut s'y "coller", et si on sature un peu, on attaque autre chose plus "léger", ce que je fais cette semaine, à suivre!

Milinfo 01/02/2017 10:49

Moi exagérer ? Si peu... ! lol

jerome 17/01/2017 12:00

Wahooo..vaste programme Yves...mais déjà bravo !
Jérôme

BTR 03/12/2016 16:07

La grue Kirow, qui est stationnée à Dijon, est maintenant la seule et unique grue ferroviaire civile de la SNCF. Cet engin a un bras de 28 mètres et une capacité de levage de 150 tonnes.
Particularité intéressante, elle peut "casser" son porte bras pour ne pas engager le gabarit. Le 5ème Régiment du Génie a été dissout en 2010 et son savoir faire à été en partie repris par quelques compagnies de Génie, en camp. Les anciennes locotracteurs, pour la traction des wagons du Service Militaire des Chemins de Fers (si, si...) ont été remplacées par des MERCEDES Unimog U 400 route - voie ferrée.

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

ChL

Offre de souscription : Berliet Lorraine Blindé au 1:43  (épisode 3)

 

Ward LaFrance M1A1 serie 5 au 1/48 (Master Fighter)

 

ERC-90 Sagaie au 1/72 (Model-Miniature)

 

Catégories

Milinfo-Focus