Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels

Volvo renonce à vendre

sa filiale Renault Trucks Defense

Le véhicule blindé multirôles Griffon, fabriqué par Nexter, RTD et Thales, qui va commencer à être livré aux forces françaises en 2019 - AFP

Le véhicule blindé multirôles Griffon, fabriqué par Nexter, RTD et Thales, qui va commencer à être livré aux forces françaises en 2019 - AFP

Anne Bauer
 

Mécontent des prix offerts, le groupe Volvo retire de la vente sa filiale spécialisée dans les blindés légers. Un gros contretemps pour la construction de l'« Airbus des blindés » prôné par le gouvernement français.

 

Tous ces efforts en vain ! Quasiment un an après avoir annoncé la mise en vente de Renault Trucks Defense (RTD), le groupe Volvo annule la vente. Motif officiel : les prix proposés pour le constructeur français de blindés légers sont jugés insuffisants.

 

« Notre département a une perspective positive de développement et un important carnet de commandes », a déclaré Jan Gurander, directeur adjoint du groupe Volvo, « les offres ne reflètent pas la valeur de notre business ». Ce faisant, le groupe suédois adresse un pied de nez au gouvernement français, qui avait mis la pression en faveur d'un repreneur « industriel ».

 

Après avoir découragé les offres de fonds d'investissement, notamment du fonds Advent, le gouvernement avait aussi fait pression pour que Volvo choisisse le « bon » industriel. Afin de poursuivre la consolidation européenne du secteur de l'armement terrestre, la Direction générale de l'armement et la technostructure de l'armée française plaidaient pour un mariage avec le groupe franco-allemand KNDS.


Désaccord franco-allemand

 

Deux groupes avaient déposé des offres fermes de reprise pour le fabricant de blindés, héritier des marques Renault, Panhard et Acmat (1300 salariés, essentiellement en France). D'abord l'outsider belge, l'entreprise familiale CMI, qui fabrique des tourelles de petit et moyen calibre et qui arguait de la complémentarité entre ses tourelles et les châssis fabriqués par RTD.

 

Puis, après bien des hésitations, le holding KNDS (détenu à 50 % par l'Etat français et à 50 % par la famille allemande Wegmann), qui regroupe les constructeurs d'armement terrestre français Nexter et allemand Krauss-Maffei-Wegmann (KMW), avait enfin donné son prix le 29 septembre.


Erreur de stratégie

 

Mais alors que la banque conseil de Volvo évaluait RTD autour de 700 millions d'euros, KNDS et CMI auraient proposé moins de 400 millions. Autant Nexter jugeait que l'occasion d'avaler RTD était trop belle pour la laisser passer, autant KMW ne souhaitait pas « surpayer » RTD. Les patrons de Nexter et de KMW ont donc visé trop juste.

 

Ils ont aussi péché par orgueil : Stéphane Meyer et Frank Haun n'imaginaient pas une seconde que RTD puissent leur échapper, puisque l'essentiel du chiffre d'affaires de RTD provient de la commande publique française, et notamment du programme Scorpion de modernisation des blindés de l'armée de terre. Résultat, Nexter rate pour la troisième fois une occasion de se rapprocher de RTD ! Et la promesse de construire un Airbus de l'armement terrestre s'éloigne.
Anne Bauer


En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/030735732494-volvo-renonce-a-vendre-sa-filiale-renault-trucks-defense-2122972.php#XLOZQEHYUsZc35fy.99

 

Merci à Pascal Btr pour sa veille toujours très efficace !

Lire aussi :

------------------------

 

-14 février 2017 :

 

Qui veut s'emparer de Renault Trucks Defense ?

 

Renault Trucks Defense suscitent les convoitises. Plusieurs groupes industriels se porteraient acquéreurs pour l’activité défense de Volvo. Le groupe suédois mise sur une vente d’un montant de 500 millions d’euros.

-CMI, ce groupe belge qui rêve de s'offrir Renault Trucks Defense

 

En dépit d'un veto du ministère de la Défense français, CMI Defence a exprimé son intérêt auprès de Volvo pour le rachat de Renault Trucks Defense.

-11 février 2017 :

 

Renault Trucks Defense aiguise les appétits

Le groupe Renault Trucks Defense (RTD), qui contrôle Panhard et Acmat, est l’un des principaux fournisseurs du ministère français de la Défense, ce qui lui donne une importance d’autant plus stratégique que, aux côtés de Nexter et de Thales, il est impliqué dans le programme Scorpion, lequel vise à renouveler une grande partie des véhicules de l’armée de Terre.

 

Or, son propriétaire, le groupe suédois Volvo, a annoncé son intention de se séparer de sa division « Governement Sales » (VGGS), qui concentre l’ensemble de ses filiales liées au secteur de l’armement. Et, visiblement, cette vente annoncée, pour laquelle la banque Rothschild & Co s’est vu confier un mandat, aiguise les appétits.

 

Mais il n’est pas question pour le gouvernement français, qui aura son mot à dire sur la décision que prendra Volvo Group, que cette « vente ne se fasse au détriment de nos intérêts », comme l’a indiqué Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense.

 

Ce dernier, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en novembre, avait dit « réfléchir à la possibilité de renforcer par ce biais notre industrie française » et évoqué « plusieurs pistes de travail ». Et, a priori, le scénario idéal serait une reprise de Renault Trucks Defense par le groupe franco-allemand KNDS, né de l’alliance entre Krauss-Maffei Wegmann et Nexter Systems.

 

A priori, la partie allemande serait favorable à la reprise de RTD, même si, à première vue, une telle opération est de nature à modifier les équilibres au sein de KNDS au profit des Français. « Nous apprécierons beaucoup que cette affaire soit dans nos mains », aurait affirmé Frank Haun, le co-président du groupe franco-allemand.

 

Seulement, Volvo Group n’a nullement l’intention de brader sa division « défense », qui représente environ 500 millions d’euros de revenus annuels et dont le carnet de commandes n’a sans doute jamais été aussi bien rempli qu’actuellement. Et il est donc dans son intérêt que KNDS ne soit pas le seul prétendant à la reprise de ses activités dans le domaine de l’armement.

 

D’après l’agence Bloomberg, des grands noms de l’industrie de la défense sont sur les rangs. Ainsi, le britannique BAE Systems et l’américain General Dynamics sont évoqués, de même que le belge CMI Group, spécialiste des systèmes tourelle-canon et des simulateurs, qui compte d’ailleurs RTD parmi ses clients. Le groupe allemand Rheinmetall est aussi cité par la rumeur, de même que des fonds d’investissement. Mais, ces derniers n’ont quasiment aucune chance pour le moment étant donné que Paris ne veut pas d’une telle solution.

 

Source : ://www.opex360.com/2017/02/06/renault-trucks-defense-aiguise-les-appetits/#BHipze9VTIB1DQ5Z.99

-4 novembre 2016 (complété 5/11) :


D'après un article des Echos, les comités centraux d'entreprise de Renault Trucks et de Renault Trucks Defense auraient été convoqués ce vendredi matin.


Leur actionnaire suédois, le groupe Volvo, devrait leur annoncer sa décision de se séparer de ses activités de défense.

Depuis longtemps, ces dernières sont une activité périphérique de la multinationale scandinave du camion (environ 2 % de son ). Aujourd'hui Renault Trucks Defense (RTD) réalise environ 500 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel avec 1.200 salariés et trois marques en France : RTD, Acmat et Panhard.

Information confirmée par le journal La Tribune :

Véhicules et matériels : Volvo renonce à vendre RTD !

Merci à Jérôme Hadacek et Pascal Btr pour leur réactivité !

Commenter cet article

jérôme 19/10/2017 13:34

Bonjour,
Je partage largement les propos de Bernard...mais malheureusement "la casse organisée" n'est pas finie ! Il a juste oublié de mentionné qu'elle était orchestrée depuis le plus haut sommet de l'état et ce depuis des années, tous bords confondus. Personnages cyniques que nous..."élisons" et qui se font un malin plaisir de brader les fleurons de notre économie....sur l'autel du monstre qu'est l'Europe, toujours plus assoiffée, de normes, de regroupements industriels dans un jeu de dupes qu'on nous a vendu comme "les états unis d'Europe" sans règles du jeu établies à la base. Le dernier élu en date, n'en est il pas le plus grand ambassadeur, pour lorgner ce poste de futur 1er ministre de l'Europe. Sans soutien, ni aide, ni protectionnisme au plus haut de l'état, il ne faut pas s'étonner de voir partir, absorbées, englobées, cannibalisées, les plus célèbres et réputées de nos industries et entreprises nationales.....J'ai juste parfois honte....de ceux qui nous ont "gouvernés" et qui nous "gouvernent" !!!!

Milinfo 19/10/2017 15:55

Pas content l'ami Jérôme... :(

Patrick Comelli 05/11/2016 10:48

Bonjour,
Je viens de lire cette nouvelle dans mon journal local ce matin au petit déjeuner et en tant qu'Acmatophile je suis bien triste .......
Mais pour en avoir déjà parlé entre passionnés , ce n'est pas vraiment une surprise que pouvait-on attendre de RTD et surtout du groupe Volvo ........
Une grosse pensée pour Monsieur Paul Legueu qui doit se retourner dans sa tombe !!!!!!!

jf 05/11/2016 10:48

ce la est bien vrais

CHRETIEN 05/11/2016 07:55

Bonjour au partisans du Made in France

Après , les MAT , MAC et MAS , les chantiers de Saint Nazaire, Altshom , RVI etc....
Voici que RTD est désormais menacé !!

Quand arrêterons , (ou pourrons nous arrêter ?) ce démantèlement de notre industrie qui a fait la fierté de nos aïeux qui année après année ont construit , élaboré une industrie moderne à la hauteur de nos ambitions internationales ,

donnant à des milliers de travailleurs un avenir assuré

Après tous ces marchés qui nous échappent , sous prétextes , d'appels d'offres , les Polonais qui se rétractent après une paole donnée ,

Le Fret SNCF aux mains des entreprises qui "usent" nos rails sous prétexte de rentabilité !!

Parions nous sur un effet identique le 1er janvier 2018 avec des TGV badgés DB , FS ou CFL !!!conduits par une personnel qui ne connaît pas les méfaits des syndicats destructeurs

Mais sacré bonsoir , remontons sur nos chevaux , lançons la cavalerie , retroussons nos manches et allons monter au monde que nous sommes souvent les meilleurs et faisons le savoir à nos enfants afin de les inciter à croire encore à la FRANCE

Arrrêtons de cracher sur nos produits et regardons notre nombril de temps en temps afin de voir l'avenir autrement qu'avec les boniments de TOUS nos politicards , qui eux ne le regarde jamais !!!!

La France est un riche et beau pays , remplis de travailleurs fiers de leur labeur

Nous avions la première agriculture européenne , qu'est elle devenue :

,des suicides tous les jours de JEUNES qui n'en peuvent plus de ces décisions de môssieurs assis le c.. sur leur fauteuil dans des assemblées luxueuses où des bureaux dorés , attendant la fin du mois pour "toucher" leur obole !!

RTD avait et a toujours un savoir-faire innovant , aller savoir pourquoi les militaires canadiens ont préférés RTD et les français IVECO , ( je sais il ya LOHR ) mais restons sereins !

Pourquoi AIR FRANCE achète des 777 et que d'autres préférent le merveilleux A350 ?

etc.... etc;;

ce pauvre A400M qui n'en fini pas de remplir les colonnes des défaitistes ,

comme le CDG qui était "un raté et prouve au monde entier que son concept de "moyen" PA , nous permettaient d'assurer des tâches que les géants US ne peuvent plus assumer ?

Et les anglais qui rament avec leur futurs PA sans F35 (pour le moment en retard !!) alors que notre rafale fait le pied de nez à ses concurrents en assurant "raisonnablement" et efficacement de nombreuses missions

alors oui , cela est un côté de fantaisiste , de rêveur ,me répondront certains !!

Mais ne devons nous pas, parents assurer un avenir moins sombre à notre progéniture afin de lui donner espoir et cesser de voir nos têtes de listes quitter le pays et donner leur savoir à d'autres

Il ne s'agit pas d'être égoïste ni protectionniste basique, mais au contraire donner l'espoir comme nos poilus de 14 à redonner à notre Patrie un avenir serein

Impossible n'est pas français disions nous , et bien je partage cette vision

A tous veux qui ironiserons sur ces propos , je les salue bien humblemnt et qu' ils me montrent si une autre voie existe ??

Cordialement à tous les membres de ce forum formidable

Bernard

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog