Publié le par Milinfo
Publié dans : #Véhicules&Matériels, #Espace Jérôme Hadacek

 

-26 septembre 2016 :

 

François T. ayant récemment modifié une Peugeot P4 Solido pour la transformer en P4 pick-up bâchée, Jérome Hadacek nous propose de découvrir une documentation présentant la P4 dans ses différentes versions, non retenues par l'armée française.

Véhicules et matériels : la Peugeot P4
Véhicules et matériels : la Peugeot P4
Véhicules et matériels : la Peugeot P4
Véhicules et matériels : la Peugeot P4
Véhicules et matériels : la Peugeot P4

  

La Peugeot P4

 (Photos Jérôme HADACEK et Milinfo)

 

 

-21 juillet 2013 :

 

  Juillet-2013-0049com.JPG

 

Peugeot P4 du CENZUB de Mailly le Camp
 

$(KGrHqJHJEUE-kFi6WZDBPtqNjGGLQ~~60 12   

 

Le Peugeot P4 est un véhicule léger à quatre roues motrices produit par Peugeot, présenté en mars 1981 à Satory et utilisé par l'armée française sous la désignation de Véhicule léger tout-terrain.

 

Bien qu'équipé et motorisé par Peugeot, ce véhicule est une variante du Mercedes-Benz Classe G. Le remplacement de la Peugeot P4 a été entamé depuis quelques années par l'acquisition de PVP et de Land Rover Defender.

 

peugeot-p4

 

La P4 répond au besoin, formulé dès la fin des années 1960 par l'armée française, de remplacer ses 10 000 Jeeps. Les caractéristiques du nouveau véhicule devaient répondre aux contraintes suivantes : transporter 4 personnes avec leur paquetage et un poste radio et avoir une aptitude au transport aérien et au parachutage.

 

Après de nombreux retards, ce n'est qu'à la fin des années 1970 que la conception d'une remplaçante de la Jeep Hotchkiss est lancée. Un accord est conclu entre Peugeot et Mercedes-Benz afin de répartir à parts égales la construction du nouveau véhicule militaire. Des prototypes sont testés en 1980 par le 15e RCS à Limoges.

 

À partir de fin 1982, l'usine de Sochaux commence à assembler la P4. Peugeot installe alors sur le Classe G le moteur à essence de sa 504, la boîte de vitesses de sa 604, s'occupe des circuits électriques, réalise le soudage de la caisse et assure le traitement en cataphorèse. Tout le reste est fabriqué par le constructeur allemand.

 

Juillet-2013-8866comp.JPG

 

Un premier prototype roule dès 1978 et commence une longue série d'essais, notamment lors d'un rallye dans le Sud algérien avec deux P4, l'un à essence et l'autre à moteur diesel.

 

En 1981, l'armée française commande 15 000 exemplaires de la P4 (essence et diesel confondus), ramenée finalement à 13 500 unités suite à la baisse des effectifs de l'armée de terre. À partir de 1985, la production est transférée à l'usine Panhard de Marolles-en-Hurepoix, où 6 000 véhicules sont produits.

 

Une version civile est proposée sous la même appellation mais ne rencontre pas un franc succès à la vente en raison d'un prix élevé et d'un rapport poids/puissance défavorable. De plus, Mercedes-Benz n'accorde pas à Peugeot la possibilité d'exporter la voiture ailleurs que vers les pays d'Afrique liés par un accord de défense avec la France.

 

   JT6B7327comp.JPG

 

Versions de la P4 :

 

-En 1992, l'armée de terre décide de doter ses P4 essence de moteurs diesel 2,5 litres. La transformation des P4 en P4D (diesel) est confiée à Panhard (1300 VLTT) et aux Établissements régionaux du matériel. Le moteur choisi est le même que celui de la 505.

 

-La P4 P (pour P4 Protégé) est une version blindée produite à 80 exemplaires dans les années 1990. Une version blindée a été fabriquée à la demande de Peugeot par les établissements CBH (Constructions Blindées d'Hardricourt).

Cette version a été évaluée par l'armée française et commandée par la Marine nationale pour la protection des sites sensibles.

 

Juillet-2013-8755comp.JPG

 

Cinq versions différentes ont été fabriquées :

 

P4 CBH AKIS 2400
P4 CBH SUPER AKIS 2850
P4 CBH 3120


Les dénominations "2400", "2850" et "3120" correspondent à la longueur des châssis. Des P4 Blindés CBH ont été fabriqués pour une utilisation au Liban. Une opération Constructeur et le GIGN a été effectuée en novembre 1988 pour essais de roulage sur 24 heures. La P4 Blindé CBH AKIS bleu gendarmerie a effectué la distance de 1 000 km à la moyenne de 134,5 km/h et la distance totale de 3 180 km en 24 heures soit une moyenne de 132,5 km/h avec 4 hommes à bord. La motorisation est un 2,5 litres turbo échangeur modifié par CBH qui a une puissance de 150 ch. Ce record n'a pas été homologué à la demande de la Gendarmerie.

 

p4blinde.jpeg

 

P4 Blindée guerre en ex-Yougoslavie

 

-La P4 SAS est une version de la P4 VPS, destinée aux Forces spéciales dont le 1er RPIMa. Elle est équipée d'une grande puissance de feu et une grande autonomie : une mitrailleuse Browning M2 (MIT50) (calibre 12,7 mm), une mitrailleuse de type ANF1 (calibre 7,62 mm) et du matériel de franchissement.

  

(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Peugeot_P4)

    

Juillet-2013-9557_2comp.JPG

 

Comparaison entre le VPS PANHARD et la PEUGEOT P4.

Participant au défilé du 14 juillet 2012, les Peugeot P4 avait défilé lors des répétitions et du défilé officiel camouflées sous un filet de camouflage pour les assimiler aux VPS PANHARD des forces spéciales et faire effet de masse.

 

 

Aout-2013-6420comp.JPG

 

Système ASPIC sur véhicule Peugeot P4 de l’armée de l’air

 

Liens vers vidéos : 

 

http://www.youtube.com/watch?v=8OYOsLK17JA

http://www.youtube.com/watch?v=nNeNkP8B4GM

http://www.dailymotion.com/video/x1kklg_peugeot-p4_auto

http://www.youtube.com/watch?v=ICq2RylQPSA

http://www.youtube.com/watch?v=M1_AuKl-YWs

    

 

342_______couverture600_1945.jpg

    

 

************

 

Y'a t'il une vie, en fin de vie, pour les Peugeot P4 à bout de souffle ?

 

Aout-2013-4116comp.JPG

 

 Epaves de la BSMAT de Satory qui regroupe de nombreux véhicules revenant des différents théâtres d'opération comme en attestent ces "Mixed P4 ", composées de pièces de toutes les paroisses et de marquages divers !

 

Juillet-2013-6573comp.JPG

 

P4 de retour du Liban et appartenant au contingent des Nations Unies au Liban. (UNIFIL :United Nations Forces In Lebanon)

 

P1020105comp.JPG

 

Peugeot P4 en piteux état et dans l'attente d'un reconditionnement dans le parc de l'entreprise Lys-tout terrain (62)

 

 Aout-2013-9082comp.JPG

 

P4 présentée à EUROSATORY 2012 dans le cadre des ventes à certains pays étranger

comme véhicules d'occasions reconditionnés (ici en couleur bleu gendarmerie pour un pays d'Afrique)

 

 

Merci à Jérôme Hadacek pour sa contribution à cet article !

Commenter cet article

Sur le fil!

Véhicules et matériels : le Véhicule de Protection et de Signalisation (VPS) de la BSPP

 

>La longue route de Milinfo...

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers...

 

Après une première mue intervenue en début d'année et imposée par notre hébergeur, Milinfo prend de nouvelles couleurs et évoluera encore progressivement pour trouver un nouveau rythme de croisière.

 

Merci aux milinfistes qui ont permis à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions, alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo, bons achats et... bon plaisir !

 

 

Fidèlement,

 

ChL

Catégories

Milinfo-Focus

Milinfo-Focus n° 49 : Renault-Heuliez Galion gendarmerie, Citroën DS 21 break Gendarmerie, VLRA 4x4 au 1/43...

Milinfo-Focus n° 48 : Renault Mégane berline gendarmerie Norev et sélection librairie

Milinfo-Focus n° 47 - Spécial Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 46 : le CARAPACE au 1:48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 45 : le TRA TOE ng au 1/48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 44 : le VMA 38 et le Simca Cargo au 1:43 (Direkt)

Milinfo-Focus n° 43 : le Berliet GPE 4 et l'AMX-30 AuF1 au 1/48

Milinfo-Focus n° 42 : le VAB Ultima génie au 1/48 (Master Fighter)

Milinfo-Focus n° 41 : Matra Djet 5S et Renault Mascott Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 40 : AMX-30 EBD au 1/48 et GBC 8 KT au 1/43

Milinfo-Focus n° 39 : le Renault M180 VTD, la Renault 4L et la Peugeot 16S Gendarmerie

Milinfo-Focus n° 38 : l'AMX-30 EBG au 1/48

Renault Midlum CCFS 6000, CCFM 4000 et Kerax CCGC 14500 des formations militaires de la Sécurité Civile (Eligor)

Milinfo-Focus n° 36 : Collection Direkt-Collections et Renault R2087 sanitaire

Milnfo-Focus n° 35 : l'AMX-30 B2 au 1:48 de chez Master Fighter

Milinfo-Focus n° 34 : le Renault CBH 385 dépanneur lourd de la Gendarmerie

Minfo-Focus n° 33 : le Sherpa Light Carrier avec remorque-station Syracuse III

Milinfo-Focus n° 32 : l'AMX-30 Pluton au 1:48 de chez Master Fighter

Milinfo-Focus n°31 : la Jeep Hotchkiss M 201 (Altaya/Ixo)

Milinfo-Focus n°30 : le VAX 4x4 VENUS au 1/48 (Master Fighter)

 

Défilé du 14 juillet 2016 : les répétitions... (complété)

 

Renault R2087 au 1/43 (Direkt Collection)

 

Véhicules et matériels : le GMC CCKW 353 dans l'armée française

Véhicules et matériels : le Berliet GBC 8 KT

Véhicules et matériels : le TRM 10 000

 

Claude Casotte (MMT) sur son stand lors de la dernière expo au Musée des blindés de Saumur

Hébergé par Overblog