Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

    

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

-25 juin 2020 :

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Photoscope : le VT 4 se pare de Terre de France...
Photoscope : le VT 4 se pare de Terre de France...Photoscope : le VT 4 se pare de Terre de France...
Photoscope : le VT 4 se pare de Terre de France...Photoscope : le VT 4 se pare de Terre de France...
Photoscope : le VT 4 se pare de Terre de France...Photoscope : le VT 4 se pare de Terre de France...

Photoscope : le VT 4 se pare de Terre de France...

-16 mars 2020 :

 

Voici deux VT4 couleur brun Terre de France, aperçus sur le parking du mess d'un camp militaire bien connu ;)
 

Pascal Btr

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

-18 février 2020 :

 

La vidéo ci-dessous démontre qu'il était possible de moderniser la Peugeot P4.

 

A voir et à apprécier à sa juste valeur...

 

Merci à Frédéric R. pour sa veillle ;)

-6 février 2020 :

 

Le magazine Auto Plus a pu en prendre le volant du VT4 à Mourmelon (51).

 

Ue vidéo à regarder...

 

Merci à Frédéric R. et Pascal Btr pour leur alerte.

 

 

-26 décembre 2019 :

 

L'Arquus VT4, également nommé Trapper, se décline en plusieurs variantes que le constructeur tente de vendre à l'étranger.

 

Le voici photographié sous toutes les coutures, peint en brun Terre de France, teinte de base retenue par l'Armée de Terre.

 

 

 

 

Source : https://www.challenges.fr/automobile/essais/en-images-arquus-vt4_684567#animatedModal

Merci à Pascal Btr

Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos
Diaporama 19 photos

Diaporama 19 photos

Cela fait maintenant plus de trente ans que les véhicules de l’armée de Terre arborent une livrée « centre Europe », combinant des taches noires, marrons et vertes. Mais cela va changer avec le programme SCORPION [Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation], avec l’apparition attendue d’un nouveau camouflage pour les blindés Griffon, Jaguar et Serval, ainsi que pour les chars Leclerc rénovés.

 

Le changement concernera aussi les Véhicules légers tactiques polyvalents non protégés [VLTP-NP ou VT4], qui remplacent progressivement les Peugeot P4 à bout de souffle [et au coût d’entretien devenu hors de prix].

 

En effet, le 18 décembre, le 40e Régiment d’Artillerie [RA] de Suippes a reçu les quatre premiers VT4 standard 2.1 de l’armée de Terre arborant une nouvelle couleur, appelée « Brun Terre de France » [BTF].

 

Selon le Sirpa Terre, cette couleur BTF est la « première composante du nouveau camouflage Scorpion ». Il s’agit en fait d’un fond unique sur lequel des camouflages interchangeables et réversibles pourront être rapidement appliqués [ou retirés] en fonction de l’environnement où ces véhicules seront amenés à circuler [désert, urbain, montagne].

 

« En 2020, tous les VT4 livrés seront en Brun Terre de France », précise l’armée de Terre, qui aura reçu, cette année, 430 VT4 au standard 2.1 sur les 500 livrés au ministère des Armées. Dans le lot, 196 l’ont été avec le camouflage « centre Europe ».

 

Pour rappel, le VT4 Standard 2.1 est une déclinaison du Ford Everest. Livré par ARQUS, ce véhicule affiche une masse de 3,5 tonnes pour une puissance de 220 cv, ce qui lui permet d’atteindre la vitesse de 165 km/h. Pouvant rouler avec du gasoil fortement dégradé, il est aérotransportable. En plus du SITEL [systèmes d’information et de télécommunications de l’armée de Terre], il est équipé de deux postes radio PR4G, munis d’un système de chiffrement intégré, et d’un moyen de positionnement par satellite de type DAGR [Defense Advanced GPS Receiver]. (source : ICI)

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

-16 novembre 2019 :

 

Le Ford Ranger, certes en configuration différente de celle retenue par l'armée française, continue à séduire.

 

Il était présenté sur le salon DSEI 2019.

 

Merci à Pascal Btr et Frédéric R. pour leur veille ! ;)

 

-29 octobre 2019 :

Acmat VT4

Le remplacement des Peugeot P4 de l’armée bientôt terminé

(article de Thomas Drouart publié sur le site PLDV)

 

Livrées entre 1982 et 1992, les « vieilles » P4 de l’armée française ont bien vécu. La question du remplacement des Peugeot P4 a été soulevée dès 2016 avec un appel d’offres. C’est Ford qui a remporté le marché. Le modèle choisi pour base est assez particulier. Il ne s’agit pas du Ranger mais de l’Everest, un modèle inconnu en Europe puisque ce dernier n’est vendu que pour le marché asiatique. Passons en revue l’Acmat VT4, qui équipe progressivement l’armée et qui remplacera d’ici quelques mois les dernières P4 restantes dans les effectifs de l’armée.

 

L’Acmat VT4, un SUV américain fabriqué en Thaïlande

 

L’armée française a donc fait le choix de l’Acmat VT4 pour équiper une partie de ses militaires en tant que « véhicule de commandement et de liaison léger, non blindé, destiné à assurer des liaisons au profit de cinq soldats ou quatre combattants équipés Felin ». La question du remplacement des Peugeot P4 a fait l’objet d’une étude assez approfondie. En ressort un cahier des charges complexe. C’est à Saint-Nazaire que les Ford Everest sont réceptionnés afin d’être transformés. Pour rappel, les Everest dérivent des Ranger dont ils sont une version « fermée ». Ce modèle est fabriqué en Thaïlande et se destine au marché asiatique.

 

 

Le groupe Arquus Défense, qui correspond à l’ex groupe Renault Trucks Défense/ACMAT produit (ou plutôt « transforme ») le VT4 sur son site de Saint-Nazaire. La transformation est assez profonde et se scinde en deux parties. Une partie des VT4 sont dits « Standard 1 », ils sont en livraison depuis 2018 tandis que les « Standard 2 » commencent tout juste à être livrés. Ils sont une amélioration de la première version. La base est néanmoins moins gardée. L’Everest dont dérivent les VT4 conservent le moteur diesel 2.2 litres turbo de Ford, poussé à 220 chevaux et commandé par une boîte manuelle à 6 rapports. Malgré les 3,5 tonnes, il est possible d’atteindre les 163 km/h. Le moteur a d’ailleurs fait l’objet d’un renforcement pour pouvoir fonctionner avec des carburants militaires mais aussi du gasoil de mauvaise qualité grâce à un système de filtration intégré.

 

Une dotation complète pour l’armée française

 

Les Acmat VT4 perdent leurs jantes alliage au profit de jantes tôle renforcés. Il en est de même pour les pneumatiques, les suspensions, les pare-chocs et les protections de châssis. La garde au sol a été rehaussée pour accéder aux terrains les plus accidentés. La carrosserie est également plus résistance mais elle n’est pas blindée pour autant. Le châssis intègre un système d’aide à la descente et une boîte de transfert à gestion électronique. Les phares sont habillés de grille. Le Standard 2 apporte des longerons renforcés, des grilles amovibles pour les vitres, des phares additionnels pour la vision nocturne, une galerie sur le toit et un pré-équipement radio à l’arrière gauche. La monte pneumatique serait aussi encore plus résistante.

 

 

À bord, nous ne trouverons pas de sellerie cuir, de tableau de bord moussé ou de sièges massant. L’intérieur de l’Everest est conservé pour la partie tableau de bord. La sellerie est dans un tissu résistant vert, certains plastiques sont remplacés pour plus de rigidité et d’endurance tandis que des housses pour armes sont intégrées dans chaque contreporte. À bord, cinq soldats pourront prendre place mais seulement quatre s’ils sont équipés « Felin ». Le système embarqué SITEL est intégré à la place de l’écran central du tableau de bord, il supervise les systèmes de communication, de navigation et d’observation.

 

 

Mais ne parlez pas d’une dotation spartiate ! Le remplacement des Peugeot P4 apporte la climatisation, l’insonorisation de l’habitacle, l’ABS, l’ESP et même l’assistance au démarrage au cote. C’est presque du luxe par rapport aux P4 !

 

Le remplacement des Peugeot P4 : c’est pour quand ?

 

En décembre 2018, Arquus avait déjà livré 500 VT4 Standard 1, avec un certain succès auprès des militaires. La Direction générale de l’armement a alors commandé 1 200 modèles supplémentaires, en Standard 2. Cela sous-entend, pas mal d’améliorations pour renforcer les capacités. En tout, 4 380 véhicules doivent être livrés jusqu’en 2023 (dont 3 980 pour l’armée de Terre).

 

Au premier plan, une Peugeot P4 et à droite, le remplacement, l’Acmat VT4. Source photo : milinfo.org/

 

2023 marquera donc le retrait des derniers Peugeot P4. À cette date, tous les VT4 Standard 1 devront également avoir été convertis en Standard 2. La durée de détention des VT4 n’a pas été communiqué mais il semble évident que ces véhicules ont été conçus pour durer. Si leur carrière est aussi longue que celle des P4, alors il pourrait subsister des VTV4 jusqu’en 2049 !

 

Source : article de Thomas Drouart publié sur le site Palais de la voiture (PLDV)

-17 octobre 2019 :

 

 

Merci à Pascal Btr pour sa veille sur la matériel Armée française

 

-4 juillet 2019 :

 

Le VT4 arrive aussi en dotation dans l'armée de l'air.

 

 

Dans cette publication, photos et liens d'un VT4 photographié sur la base aérienne 115 d'Orange.

 

 

Merci à Pascal BTR pour sa veille...

 

 

-30 mai 2019 :

 

La gestion du parc de VT4 des armées externalisée

 

ARQUUS a confié à Force Réseau Gestion de Parc (société SDPV) la gestion d’une flotte estimée à 4 380 véhicules VT4 à terme. Cette gestion globale comprend les services suivants :


• Planification et coordination de la maintenance des véhicules
• Vérification de 100% des devis de maintenance et réparation
• Gestion administrative du parc
• Gestion de dépannages 24h/24 et 7j/7 
• Mise à disposition d’un reporting

 

 

Force Réseau Gestion de Parc s’appuie sur une plateforme nationale basée à Lyon et un réseau de 70 gestionnaires de parc répartis sur 20 plateformes à travers l’ensemble du territoire national. Ce marché est une première pour la société qui gère déjà plus de 17 000 véhicules.

 

Source : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr

 
-13 mai 2019 :
 
 
En décembre dernier, Arquus annonçait la livraison aux forces françaises [et en particulier à l’armée de Terre] du 500e exemplaire du VT4 standard 1, un véhicule léger tactique polyvalent non protégé [VLTP-NP] destiné à remplacer les Peugeot P4 en service depuis plus de 35 ans et dont l’entretien est de plus en plus coûteux.


Poster une réponse 50663711

Pour rappel, conçu à parti du Ford Everest 4×4, le VT4 peut transporter 5 militaires ou 4 combattants équipés du système FELIN [Fantassin à Équipements et Liaisons INtégrés].


Poster une réponse 53908310

« Le VT4 a reçu un excellent accueil au sein des unités où il a été déployé. Il a notamment été remarqué pour son confort, sa sécurité et sa modernité, permettant d’économiser le potentiel physique des soldats en opération », avait précisé l’industriel au moment de cette annonce.


Poster une réponse 52586510

Quelques semaines plus tôt, la Direction générale de l’armement [DGA] avait notifié à Arquus la commande de 1.200 VT4 supplémentaires… mais au standard 2. C’est à dire que les véhicules attendus disposeront de nouvelles capacités, dont, par exemple, des protections amovibles. D’ici 2023, tous les exemplaires de l’armée de Terre devront avoir été portés à ce standard.


Poster une réponse Vt4-2010

Reste que pour Arquus, il s’agit d’être en mesure de fournir 800 VT4 au standard 2 en 2019. Alors que les premiers exemplaires ont déjà été livrés, l’industriel a indiqué, le 2 mai, avoir lancé les lignes de production de ce véhicule à son usine de Saint-Nazaire pour « répondre à cet objectif de production ».

Il s’est agi de faire évoluer la chaîne de montage pour « y intégrer de nouveaux postes de travail », en tenant compte du retour d’expérience du VT4 Standard 1. Cela a permis de faire « évoluer les procédures afin de garantir une efficacité optimale et le plus haut niveau de qualité possible », explique Arquus.


Poster une réponse 47396710

« Le VT4 Standard 2 intègre 350 nouvelles références supplémentaires, et présente de nombreuses évolutions par rapport au standard 1 : intégration de moyens de communication, de localisation et de navigation les plus récents, galerie supplémentaire, fonction de remorquage du véhicule, et feux blackout » et il est « également conçu pour être aérotransportable, afin de lui conférer une dimension de mobilité tactique supplémentaire », rappelle le constructeur.


Poster une réponse Vt4_st14

Pour être plus précis, le VT4 doit être pré-équipé pour recevoir 2 postes PR4G, le système d’information SITEL ainsi qu’un moyen de positionnement par satellite de type DAGR [Defense Advanced GPS Receiver] et bénéficier à terme des moyens de communication de nouvelle génération [radio CONTACT, SICS].


Poster une réponse Arquus12

D’une puissance de 220 CV, le VT4 peut rouler avec des carburants militaires et du gasoil fortement dégradé.

Source : Opex360
 
Merci à Pascal Btr pour sa veille !
 

 

-23 mars 2019 :

 

Si le VT4 standard 1 a déjà été livré à plus de 500 exemplaires (au 17 décembre 2018 !), le standard 2 devrait bientôt être livré.


Mais quelles sont les différences entre les standards 1 et 2 ?


Selon différentes sources, le VT4 standard 2  "sera pré-équipé pour recevoir les moyens de communication et d’information, aérotransportable et disposera d’équipements pour la vision de nuit ainsi que protections amovibles".


Côté photos, on pouvait déjà en voir suite au salon EuroSatory 2018 puis sur Milinfo.


La STAT a même présenté les 2 standards au CENTIAL (centre d'entraînement interarmes et du soutien logistique).
 

En résumé :

 

 

Il semblerait aussi que le support de jerrican ait été renforcé et la monte de pneumatiques changée.


Réponse... aux premières livraisons !



Pascal Btr

 

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

Voir aussi cette vidéo :

 

-23 décembre 2018 :

 

Arquus a livré ses 500 VT4 de 2018

 

Ce lundi 17 décembre, le 500ème  véhicule VT4 a été livré aux forces, a annoncé Arquus.

 

Cette livraison permet d’atteindre l’objectif fixé pour 2018, qui était de 500 véhicules VT4 au standard 1 (photo Arquus). Les deux premiers véhicules avaient été livrés le 11 octobre, au 12e régiment de cuirassiers.

 

La livraison du standard 2 du VT4 commencera dès le début de l’année 2019. La notification de la tranche 2, comprenant 1 200 nouveaux exemplaires au standard 2, avec l’intégration de 350 nouvelles références supplémentaires, a été signée le 7 septembre par la DGA.

 

Cette commande a permis de consolider les effectifs de l’usine Arquus de Saint-Nazaire, qui compte aujourd’hui plus de 200 personnes sur ses rangs, et monte encore en puissance.

 

Source Ouest France - Lignes de défense : ICI

 

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

Et le VT4 standard 2 commence à pointer le bout de son nez :

 

Source : Twitter Philippe Top Action  (@top_force) - Merci à Pascal Btr

Source : Twitter Philippe Top Action (@top_force) - Merci à Pascal Btr

 
-13 décembre 2018 :
 
 
Les perceptions du VT4 semblent continuer discrètement... mais surement !
 
Mais certains régiments communiquent...
 
Source : ICI
 
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
 
-2 décembre 2018 :
 
 
Je vous propose ci-dessous une capture d'écran de l'article sur le VT4 du magazine Armées d'aujourd'hui # 429 (novembre 2018) qui vient d'être mis en ligne.
 
Cliquez ICI pour lire en ligne ce numéro...
 
Pascal Btr
 
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

-9 novembre 2018 :

 

Terre Information Magazine (TIM) n° 298 d'octobre 2018 évoque l'arrivée du VT4 en unités...

 

Pour voir l'ensemble du TIM n° 298, cliquez ICI.

 

 

Merci à Pascal Btr pour sa veille toujours très efficace...
Merci à Pascal Btr pour sa veille toujours très efficace...
Merci à Pascal Btr pour sa veille toujours très efficace...

Merci à Pascal Btr pour sa veille toujours très efficace...

 

-17 octobre 2018 :

 

Grillant la priorité au Beaujolais nouveau, le VT4 nouveau est arrivé au 12ème RC...

 

Une vidéo à déguster sans modération !

 

-12 octobre 2018 :

Livraison des premiers VLTP-NP

 

Le détachement du 8e régiment du matériel de l’armée de Terre basé à Satory a reçu le 3 octobre 2018 les 4 premiers exemplaires de la série « VT4 » (véhicule tactique 4x4).

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

Ces véhicules sont produits par la société Arquus dans le cadre du programme « véhicules légers tactiques polyvalents» (VLTP) conduit par la Direction générale de l’armement (DGA) au profit des forces.

 

La livraison de l’intégralité du premier lot, soit une centaine de véhicules, s’échelonnera sur 2 semaines et bénéficiera à des unités des trois armées ainsi que du Service interarmées des munitions (SIMu). Les VT4 seront livrés dans 15 régiments répartis sur tout le territoire, qui serviront de plateforme de redistribution au sein des forces.

 

Ces véhicules livrés correspondent au premier standard du VT4. Le VT4 va rapidement devenir familier aux Français puisqu’il sera déployé en particulier au profit de la mission Sentinelle. D’un poids total autorisé en charge de 3,5 tonnes, il transporte 4 militaires équipés de systèmes Félin ou 5 militaires (non-équipés Félin).

 

La Loi de programmation militaire 2019-2025 met l’accent sur le renouvellement des moyens militaires au sein des forces. Le VT4 remplace le véhicule léger tout terrain P4, datant des années 1980. Au total, 4 380 VT4 équiperont les forces d’ici à 2025, dont 3 980 d’entre eux dans l’armée de Terre.

 

Source :

 

-6 septembre 2019 :

 

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

-10 septembre 2018 :

 

La DGA annonce une commande de 1.200 véhicules VT4

(article publié sur www.opex360.com le 7/09/2018)

 

La Direction générale de l’armement [DGA] a annoncé, le 6 septembre, avoir passé, auprès d’Arquus [ex-Renault Trucks Defense, ndlr], une nouvelle commande de 1.200 véhicules VT4 afin de poursuivre le remplacement des véhicules légers tactiques tout-terrain (VLTT) Peugeot P4, en service depuis plus de trente-cinq ans.

 

« La commande qui vient d’être passée s’inscrit dans le cadre d’un contrat global passé par la DGA fin 2016, qui permettra d’acquérir 4.380 véhicules, dont 3.980 pour l’armée de Terre. Elle complète une première commande de 1000 véhicules passée en 2016, dont les premiers exemplaires seront livrés à l’automne 2018 », est-il précisé dans le communiqué de la DGA.

 

L’armée de l’Air, la Marine nationale, le service des essences des armées, le service interarmées des munitions et la garde nationale en seront aussi équipés.

 

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

Le programme VLTP-NP [Véhicule léger tactique polyvalent – Non protégé] repose sur le 4×4 Ford Everest. Par rapport à la Peugeot P4, ce véhicule offre des capacités appréciables puisqu’il est doté d’équipements « permettant d’économiser le potentiel physique des soldats, tels que sa climatisation, ses sièges confortables et l’insonorisation de son habitacle. »

 

« On gagne énormément en aide à la conduite notamment avec l’assistance au démarrage en côte ou le contrôle en descente », explique un officier de la section technique de l’armée de Terre [STAT], qui évalue le VT4 depuis juin.

 

Le programme VLTP-NP [Véhicule léger tactique polyvalent – Non protégé] repose sur le 4×4 Ford Everest. Par rapport à la Peugeot P4, ce véhicule offre des capacités appréciables puisqu’il est doté d’équipements « permettant d’économiser le potentiel physique des soldats, tels que sa climatisation, ses sièges confortables et l’insonorisation de son habitacle. »

 

« On gagne énormément en aide à la conduite notamment avec l’assistance au démarrage en côte ou le contrôle en descente », explique un officier de la section technique de l’armée de Terre [STAT], qui évalue le VT4 depuis juin.

 

Source : ICI

 

Le ministère des Armées commande 1 200 véhicules légers tactiques polyvalents non protégés

(article publié le 06/09/2018 sur le site www.defense.gouv.fr/dga)

 

Destiné à être prioritairement utilisé sur le territoire national, le VT4 va rapidement devenir familier aux français puisqu’il sera déployé en particulier au profit de la mission Sentinelle.

 

La Loi de programmation militaire 2019-2025, promulguée le 13 juillet dernier par le Président de la République, met l’accent sur le renouvellement des moyens militaires vieillissants des forces. En l’occurrence le VT4 va principalement remplacer le véhicule léger tout terrain P4 datant des années 80.

 

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

Le VT4 sera utilisé majoritairement par l’armée de Terre mais également par l’armée de l’Air, la Marine nationale, le service des essences des armées, le service interarmées des munitions et la garde nationale. Il permettra d’assurer le déplacement rapide de militaires sur le territoire national et les théâtres d’opérations extérieures stabilisés, sur tous types de terrains. Un emploi typique sera l’intervention rapide de patrouilles légères pour les missions de sécurisation du territoire national. D’un poids total autorisé en charge inférieur à 3,5 tonnes, le VT4 pourra transportera 4 militaires équipés de systèmes Félin et leurs équipements ou 5 militaires non-équipés Félin.

 

La commande qui vient d’être passée s’inscrit dans le cadre d’un contrat global passé par la DGA fin 2016, qui permettra d’acquérir 4380 véhicules, dont 3980 pour l’armée de Terre. Elle complète une première commande de 1000 véhicules passée en 2016, dont les premiers exemplaires seront livrés à l’automne 2018.

 

Le VT4 est un 4x4 de gamme commerciale militarisé par Arquus dans son usine de Saint-Nazaire. Les adaptations consistent notamment à renforcer la capacité tout-terrain du véhicule, à le pré-équiper pour l’intégration de postes radio et d’un système d’information opérationnel ainsi qu’à le doter de supports d’armes et d’une protection amovible des vitrages. Arquus s’est engagé à assurer un taux de disponibilité de la flotte de VT4 de 90% sur le territoire national via son réseau de réparateurs.

 

-11 août 2018 :

 

Le VT4, véhicule de type 4x4 militarisé destiné à assurer des liaisons au profit de 5 soldats ou 4 combattants équipés FELIN, sera livré dans les forces en automne 2018.


Avant cette échéance, le VT4 a déjà passé plusieurs étapes importantes : la perception à Angers, l’évaluation technico-opérationnelle et l’instruction des premiers formateurs.
 

Quelques images :





 

Le 18 juin 2018, à Angers sur le site de la direction générale de l’armement(DGA), la Section Technique de l'Armée de Terre STAT perçoit officielle les clés du premier VT4.





 

L’armée de Terre est leader de ce programme interarmées. Sur les 1000 premiers VT4 distribués, l’armée de Terre en recevra 730.





 

Le VT4 est un véhicule moderne équipé de nombreux dispositifs de sécurité pour la conduite sur route (ABS, airbag conducteur, ESC) et dont la qualité des équipements permettra d’économiser le potentiel physique des soldats (climatisation, assise confortable et insonorisation de l’habitacle).





 

Avant l’arrivée des VT4 dans les régiments, l’armée de Terre procède actuellement à une évaluation technico-opérationnelle (EVTO).





 

L’EVTO est composée de phases statiques et de phases de roulage en camp ou sur itinéraire.





 

L’armée de Terre sera dotée d’ici 2023 de 3980 VT4.





 

En juillet ont débuté les formations des primo-formateurs par Arquus (anciennement Renault Trucks défense) sur le site de la direction générale de l’armement (DGA) à Angers.





 

L’arrivée dans les forces est prévue à l’automne avec, à partir de septembre, la livraison aux formations de la maintenance.





 

Ce véhicule dispose de nombreux atouts qui en font un véhicule adapté à un large spectre de cadre d’emploi.

 

Source : armée de Terre

 

Le VLTP-NP ou VT4 en action sur cette vidéo :

 

 

-7 juillet 2018 :

 

La Section technique de l’armée de Terre entame l’évaluation du VT4

 

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

L’heure de la retraite va bientôt sonner pour les véhicules légers tactique tout-terrain (VLTT) Peugeot P4, utilisés par l’armée de Terre depuis plus de 35 ans. Aussi, ayant connu des générations de conducteurs, ces véhicules coûtent très cher à entretenir (comptez 27.000 euros et 300 heures de travail pour en « reconstruire » un). Et, par conséquent, leur flotte se réduit quasiment à vue d’oeil, plusieurs centaines d’exemplaires ayant été en moyenne retirés du service au cours de ces dernières années.

 

D’où, d’ailleurs, l’achat, en 2015, de 1.000 4×4 de type Ford Ranger pour remédier en urgence à cette situation. Au passage, ce choix fut l’objet de vives critiques au nom du « made in France » parce que le Duster de Renault-Dacia et le Berlingo 4×4 de Citröen n’avaient pas été retenus, alors que ces voitures sont produites en Roumanie et en Espagne. Passons.

 

Cela étant, en décembre 2016, le ministre de la Défense d’alors, Jean-Yves Le Drian, annonça la commande, auprès d’ACMAT [filiale de Renault Trucks Defense, devenu ARQUUS, ndlr] de 3.600 4×4 Ford Everest militarisés, dans le cadre du programme VLTP-NP [Véhicule léger tactique polyvalent – Non protégé].

 

Près de 18 mois plus tard, la Section technique de l’armée de Terre [STAT] a reçu, de la part de la Direction générale de l’armement [DGA], d’un premier exemplaire de ce VLTP-NP, rebaptisé VT4.

 

En effet, le 19 juin, l’armée de Terre a indiqué que la STAT venait de percevoir le VT4 « pour une évaluation technico-opérationnelle », sur le site de l’antenne de la DGA « Techniques terrestres » près d’Angers.

 

Il s’agit de préparer les premières livraisons de ce nouveau véhicule [au standard 1] aux différentes unités de l’armée de Terre. C’est à dire à partir de l’automne prochain. Ensuite, le rythme des livraisons va s’accélérer. En 2019, 730 seront ainsi en service [dont 430 standard 2]. L’année suivante, 920 exemplaires seront livrés, puis 950 autres en 2021, 1.200 en 2022 et 180 en 2023. Au total, 3.980 VT4 seront en dotation.

 

Le VT4 pourra transporter 5 militaires ou 4 combattants équipés du système FELIN [Fantassin à Équipements et Liaisons INtégrés]. Compatible avec le système de communication CONTACT et d’information SIC-S, ce véhicule affiche un poids total à charge de 3,5 tonnes. D’une puissance de 160 cv, il peut rouler à la vitesse maximale de 165 km/h. Climatisé, il est pré-équipé pour recevoir deux postes radios PR4G.

 

Le standard 2 du VT4 sera aérotransportable et disposera d’équipements pour la vision de nuit ainsi que protections amovibles En clair, il sera adapté pour les OPEX.

 

Selon le rapport annexé de la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, l’armée de Terre comptera 4.983 VLTP-NP en 2025, dont 500 véhicules MASSTECH T4 de Technamm et 80 VLTP-NP SAN [actuellement, ce sont des ambulances Mercedes Sprinter 4×4].

 

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

-23 mai 2018 :

 
Pascal Btr a l'oeil affuté...
 
Voici ce qu'il a constaté sur l'une des photo publiée dans l'article du blog Ouest France-Lignes de défense (voir le lien plus bas) :
 
- des "moustaches" 1 et 2 qui n'apparaissent pas, ni sur le modèle d'évaluation par la STAT, ni sur celui pris en photo par Olivier Saint-Lot pour son kit
 
- le logo ACMAT (3), encore pour le moment (...), mais avec 2 triangles noirs à chaque extrémité ?!
 
- la classe du VLTP-NP (4)
 
Des "détails" modifiés et/ou finalisés...
 
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

-22 mai 2018 :

 

Quelques nouvelles du VLTP-NP :

Source : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

Source : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

 

-15 décembre 2017 :

 

Extrait du Milinfo-Focus n° 66 (en cours) présentant le VLTP-NP :

 

Extrait Milinfo-Focus n°66 (page 1)

Extrait Milinfo-Focus n°66 (page 1)

Cliquez ci-dessus pour lire et télécharger l'extrait de Milinfo-Focus n° 66

-13 décembre 2017 :

 

Quelques nouvelles du VLTP-NP, grâce à la veille toujours très pointue de notre ami Pascal Btr.

 

L'article de Ouest-France est assez imprécis - il évoque notamment des blindés alors qu'il s'agit justement de véhicules Non Protégés - mais il permet de constater que des VLTP en devenir sont déjà stationnés sur le site d'ACMAT.

 

S'ils ont reçu la livrée 3 tons Centre-Europe, ils ont encore leur équipement civil de base et n'ont pas encore été militarisés !

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

-11 novembre 2017 :

 


Lors du Forum Entreprises Défense (FED2017), qui se déroule chaque année impaire sur invitation dans l'enceinte du 8ème RMAT, Renault Trucks Defense et sa filiaale ACMAT présentaient cette année son dernier né, le VLTP NP.


Celui-ci est basé sur un FORD RANGER SUV civil dont la calandre a été modifiée pour abriter une nouvelle grille au logo ACMAT.


Des accessoires spécifiques militaires ont été rapportés, comme le porte roue de secours et porte jerrycan articulés sur bras, rendant difficile l'accès au hayon arrière. Cette modification a nécessité la création d'un support pare choc, intégrant les nouveaux feux militaires, et obturant les feux d'origine civile par de la peinture noir mat. Une galerie peut embarquer les effets personnels des troupes et un lot pionnier.


Pour ma part, j'aurais mis la roue de secours en toiture ainsi que le jerrycan sur flanc comme cela se fait sur de nombreuses Land Rover, pour un accès plus aisé au coffre arrière, qui nous a demandé un temps certains avec deux officiers, pour dégoupiller les bras et les articuler à 90)... et ouf, enfin ouvrir le hayon !

 

Le système est d'ailleurs identique sur le MASSTECH de chez TECHNAMM... pourquoi faire simple quand on peut compliqué et en imitant le voisin, même si c'est une erreur !?


Pour MILINFO, un "Turn around" du véhicule.



Jérôme Hadacek

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

-5 septembre 2017 (mise à jour 11 septembre 2017) :

 

La Direction générale de l’armement a reçu les premiers prototypes du successeur de la P4 en septembre

 

Le 8 décembre 2016, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, annonçait que le groupe Renault Trucks Defense (RTD) venait d’être désigné pour livrer 3.700 Véhicules légers de transport de personnes non protégé (VLTP-NP) à l’armée de Terre, afin de remplacer les Véhicules légers tactique tout-terrain (VLTT) P4 à bout de souffle.

 

Dix mois plus tard, annonce RTD, les premiers prototypes du VLTP-NP au Standard 1 ont été  présenté à l’occasion de l’Université d’été de la Défense, le 4 septembre, avant d’être livrés à la Direction générale de l’armement (DGA) pour une « phase d’essais permettant leur qualification en vue du service. »

 

Pour rappel, le VLTP-NP est en réalité une version militarisée du 4×4 Ford Everest, lui même dérivé du Ford Ranger. Le renforcement du châssis et des suspensions ainsi que l’intégration des « éléments opérationnels » sont assurés à Saint-Nazaire par ACMAT, filiale de RTD.

 

L’arrivée de ces nouveaux véhicules est attendue non sans impatience par l’armée de Terre, tant les P4 ont fait leur temps et que leur entretien coûte est très onéreux.

 

« Aussi étrange que cela paraisse pour un véhicule militaire : il rouille. Reconstruire une P4 représente 300 heures de travail pour un coût de 27 000 euros. Or, avec cette somme, vous trouvez aujourd’hui sur le marché des véhicules 4×4 de meilleure qualité », avait expliqué le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT) aux députés, en juillet dernier.

 

« Les VLTP NP Standard 1 sont équipés de supports pour l’Arme Individuelle Future (AIF), le fusil HK416. Leur base roulante est renforcée (roues adaptées au tout-terrain, suspensions renforcées, etc.) et ils intègrent des plaques de protection sous le châssis, un pare-choc arrière renforcé et des grilles sur les phares », précise RTD.

 

Et le groupe de préciser qu’une première série – soit 96 exemplaires – de ce VLTP NP Standard 1 sera livrée le 23 janvier 2016. Ensuite, les livraisons s’étaleront jusqu’en mai, à raison de 100 véhicules par mois.

 

« Le Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) est intégré dès l’origine et pour la durée du contrat. Un soutien de type forfaitaire garantit une DTO de 95% pour une durée de 14 ans sur le territoire national », ajoute RTD.

 

 

Quant au standard 2 du VLTP NP, il ne commencera à être livré qu’à partir d’octobre 2018. Il aura une « capacité à l’aérotransport et les éléments nécessaires à sa qualification en vue des opérations extérieures (OPEX), comme l’intégration des systèmes de transmission tactique, le GPS, les dispositifs d’éclairage black-out ou encore les grilles de protection sur toute les surfaces vitrées », indique l’industriel.

 


En savoir plus sur http://www.opex360.com/2017/09/01/la-direction-generale-de-larmement-recevra-les-premiers-prototypes-du-successeur-de-la-p4-en-septembre/#rGQ3Ys10UPUmXZWO.99

Photos www.master-fighter.com
Photos www.master-fighter.com

Photos www.master-fighter.com

Photos du VLTP, non encore camouflé, trouvées sur le site d'AutoMoto Magazine par Pascal
Photos du VLTP, non encore camouflé, trouvées sur le site d'AutoMoto Magazine par Pascal
Photos du VLTP, non encore camouflé, trouvées sur le site d'AutoMoto Magazine par Pascal

Photos du VLTP, non encore camouflé, trouvées sur le site d'AutoMoto Magazine par Pascal

Photos trouvées par Pascla sur Twitter (https://twitter.com/hashtag/vltp)
Photos trouvées par Pascla sur Twitter (https://twitter.com/hashtag/vltp)

Photos trouvées par Pascla sur Twitter (https://twitter.com/hashtag/vltp)

Communiqué de Renault Trucks Défense :

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

-4 janvier 2017 :
 

Quelques infos de la construction des Ford Everest, base du futur VLTP RTD / ACMAT.

 

Le géant américain Ford a investi 170 millions de dollars en début d'année 2016 pour développer ses opérations en Afrique du Sud, à l’usine d’assemblage de Silverton à Pretoria.

 

Cette usine d’assemblage est pourvue de caractéristiques ultra modernes d’automatisation, utilisant les processus de fabrication mondiaux de Ford, et sera équipée afin de fabriquer environ 10.000 Everest par an. Les ateliers d'ACMAT pourront difficilement suivre la cadence :)

 

 

Pascal Btr

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

-23 décembre 2016 :

 

L'armée de terre a aussi testé le Toyota Land Cruiser...

-10 décembre 2016 (mise à jour 17 décembre 2017):

 

Pour remplacer les P4, l'armée française aurait fait son choix :  3 700 véhicules légers seront achetés à Renault Trucks Defense  pour plus de 500 millions d'euros.

 

Les véhicules commandés par l'armée française sont montés sur un châssis Ford et équipés d'un système radio et d'armement.

 

L'armée de terre a donc opté pour la militarisation d'un véhicule civil renforcé (durcissement du châssis et des suspensions en particulier) de type Station Wagon, sur laquelle RTD procédera à l’intégration des éléments opérationnels. Le véhicule de 150 CV pèsera 3,5 tonnes et aura une capacité d’emport de 900 kg.

 

Les 3 700 véhicules représentent  quatre années de charge pour l'usine RTD de Saint-Nazaire.

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

Source :

-2 novembre 2016 :

 

Attention à bien exploiter les propos du CEMAT le 11 octobre 2016 devant la Commission de la Défense Nationale et des forces armées, concernant le "renouvellement de la P4.
 
Il faut en effet bien lire le renvoi bas de page : "Les 500 premiers « véhicules légers tactiques polyvalents non protégés » (VLTP-NP) seront acquis sur étagère et seront livrés en 2017. Les 3 300 exemplaires suivants font l’objet d’un programme d’armement porté par la DGA (livraisons à compter de 2018)."
 
Il n'est donc pas impossible que les 500 premiers viennent encore d'Afrique du sud mais tout reste encore à faire pour les 3 300 autres.
 
Alors quel(s) constructeur(s) ?
 
Pascal Btr

-30 octobre 2016 :

 

Le véhicule devant remplacer la P4 pourrait venir d’Afrique du Sud ou d’un pays asiatique (source : http://www.opex360.com)

L’annonce d’une commande 1.000 véhicules Ford Ranger pour remplacer partiellement les Véhicules légers tactique tout-terrain (VLTT) Peugeot P4 avait suscité, en 2015, une vive polémique comme on en a le secret en France. La raison était qu’un fournisseur étranger (peu importe s’il a des usines dans l’Hexagone) avait été choisi aux dépens d’un industriel français (susceptible de produire à l’étranger).

Mais il est à parier que l’on aura la même polémique quand sera annoncé le choix du véhicule léger tactiques polyvalents (VLTP) non protégés, destiné à remplacer l’ensemble des P4 encore en service, à raison de 3.800 exemplaires.

Et pour cause : lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser, a indiqué que le remplacement des P4, dans l’immédiat, « nous oriente plutôt vers l’Afrique du Sud ou du côté d’un pays asiatique ». Ce qui serait inédit.

Et le CEMAT de « déminer » les critiques qui ne manqueront pas d’être faites. « Vous souhaitez, a-t-il dit aux députés, que la Défense soutienne les acteurs économiques. J’y souscris pleinement. Pour autant, j’appelle les acteurs économiques à soutenir notre effort de défense. C’est ce que l’on pourrait appeler, en regard du ‘patriotisme économique’, une ‘économie patriote’ ».

Car, le souci – et le chef de la Section technique de l’armée de Terre (STAT) l’avait souligné en février dernier – est qu’aucun industriel français n’est en mesure de proposer un véhicule conforme aux besoins exprimés par l’état-major.

« Je suis convaincu que si l’on avait dit, il y a quelques années, à nos industriels, que nous allions avoir besoin de P4, ils se seraient mis en ordre de bataille pour nous les fournir. Mais si on se réveille un beau matin en disant que 600 de nos P4 ‘meurent’ chaque année, l’industrie automobile française n’est pas forcément capable de fournir le nécessaire » a toutefois admis le général Bosser.

En outre, a-t-il insisté, « on ne peut pas dire que l’on est en guerre, qu’on a des besoins urgents, et ne pas acquérir le matériel nécessaire à conduire cette guerre, même s’il n’est pas français. » Et d’insister : « Avec Sentinelle, nous avons un grand besoin de mobilité sur le territoire national. Quand on a évoqué la succession de la P4, il n’y avait pas, sur le marché français, de véhicule correspondant à nos besoins. Mais encore une fois, la responsabilité est partagée : si on avait attiré l’attention d’un industriel, il y a 3 ou 4 ans, peut-être qu’il aurait réfléchi en amont et que les bureaux de recherche se seraient mis en route. »

En attendant, il faut savoir que « reconstruire » une P4 coûte 27.000 euros et que cela exige 300 heures de travail… « Cela m’interroge. Mais cela pose plusieurs questions que j’aurai l’occasion d’évoquer dans l’année qui vient », a dit le général Bosser.

-20 septembre 2016 :

 

Dans un commentaire à cet article, Patrick évoque le VENPIR de chez SOFRAME.

 

Voici de quoi il s'agit :

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Photos CHL pour Milinfo (Eurosatory 2016)
Photos CHL pour Milinfo (Eurosatory 2016)

Photos CHL pour Milinfo (Eurosatory 2016)

-1 septembre 2016 :

 

Une autre proposition pour une candidature au VLTP, le futur pick-up de PEUGEOT sur base Toyota HILUX...
 
Pascal Btr

 

-20 août 2016 :

 

Et si ACMAT nous faisait une version militarisée du nouveau RENAULT Alaskan, un futur candidat sérieux au marché du VLTP ?

 

Pascal Btr

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

-15 août 2016 :

 

Pour continuer mes propositions pour le marché du futur VLTP, voici une version "exotique"...

 

Pascal Btr

 

 

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre
Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

- 24 juin 2016 :

 

Par pire provocation, j'avais évoqué le Duster comme posssible vainqueur de l'appel d'offre lancé pour le VTRP NP

 

Pascal Btr nous précise; à juste titre, que le Duster ne correspond pas aux besoins et que seul un pick-up semble pouvoir répondre au cahier des charges.

 

Alors quel véhicule ?

 

Notre ami a établi son pronostic :

 

-l'ALTV de chez ACMAT

 

-Le Ford Ranger

 

-Le VW Amarok


Qu'en pensez-vous ?

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

-17 juin 2016 :

 

Faisant suite à l'article, sur le marché du VLTP, je propose un "jeu" aux Milinfistes avisés...

 

Soumettre un ou des modèle(s), respectant les caractéristiques connues à ce jour, pour le futur VLTP.

 

Pour lancer le débat, je propose le Volkswagen pick-up Amarok 4x4 en version militaire de Rheinmetall Defence, présenté sur Milinfo en décembre 2015.

 

Pascal Btr

Le VLTP NP - VT4 de l'Armée de terre

 

-11 juin 2016 :

 

L'avis de marché du VLTP NP a été notifié sur le BOAMP le 17/05/2016 pour une réponse avant... le 14/06/2016 !

 

Les industriels n'auront donc que moins d'un mois pour répondre à ce marché attendu...depuis plusieurs années :)

 

Ils devront forcément proposer quelque chose, dont le PTAC est compris entre 2,5 tonnes et 3,5 tonnes, déjà dans leur catalogue !

 

Plus de 4000 véhicules prévus, en plusieurs versions.

 

Pascal Btr

Commenter cet article

Jf 26/12/2019 08:48

Ça va se compliquer pour la peinture ou la trouverqu'elle fabricant de maquette va faire cette couleur et ou la trouver si elle existe

Xav 05/07/2019 00:28

Le tech est immatriculé en 2 et l'acmat en 1

BTR 11/11/2017 09:50

Superbe reportage photos, avec ce "turn around" idéal , un grand merci à Jérôme ! !
Vivement la réception du modèle réduit ou kit de Master Fighter pour voir cela de plus près :)

Milinfo 11/11/2017 10:29

Merci Pascal et merci surtout à l'incontournable ami Jérôme

BTR 31/10/2016 20:52

Attention à bien exploiter les propos du CEMAT, le 11 octobre 2016 devant la Commission de la Défense Nationale et des forces armées, concernant le "renouvellement de la P4". Il faut en effet bien lire le renvoi bas de page : "Les 500 premiers « véhicules légers tactiques polyvalents non protégés » (VLTP-NP) seront acquis sur étagère et seront livrés en 2017. Les 3 300 exemplaires suivants font l’objet d’un programme d’armement porté par la DGA (livraisons à compter de 2018)." Il n'est donc pas impossible que les 500 premiers viennent encore d'Afrique du sud mais tout reste encore à faire pour les 3300 autres ! Alors quel(s) constructeur(s) ??

Milinfo 01/11/2016 12:14

Bien noté Pascal... votre commentaire mériterait d ailleurs de figurer dans l article...

jerome 12/10/2016 11:47

Bonjour,
Bah toujours aussi sympa.....c'est tellement dommage de ne pas en avoir fait un proto pour le diffuser en transkit via Olivier St Lot...par exemple?
A bientôt.
Jérôme

jerôme 19/09/2016 13:29

Bonjour,

Bon c'est d la torture de nous en montrer plusieurs comme cela ! "Y a d'autres cabines???" Pascal BTR.....
Comme mon ami Patrick...je serais preneur !!!!

Jérôme

Patrick Comelli 19/09/2016 09:12

Merci Jérôme H , pour tes compliments .
Je ne veux pas polluer le sujet de BTR avec mon cas personnel . Je ne sais pas si je suis maître Es Acmat il y en d'autres , mais en tout cas je trouve cette transfo très intéressante .
Dans cette catégorie de véhicules, il y a aussi le Soframe Venpir qui me plait bien , peut-être qu'avec les impressions 3D de Jean-Charles on pourrait ........
Amitiés à tous
Patrick

jerôme 16/09/2016 17:26

Il y a surement plusieurs Jérôme...en revanche qu'un seul Jérôme H.
Et ce n'était juste qu'un petit clin d'œil d'humilité au regard de ce que fait mon ami Patrick Comelli....
Alors si "maitre Es ACMAT".....que devient Patrick C. ???
Dommage, il aurait fallu faire un moulage de cette cabine tôlée.....;-))

Jérôme....H.

jerôme 16/09/2016 15:46

Oups, c'est gentil pour ces "compliments" mais j'en suis loin de là !!!!

Sans aucune hésitation, je préfère l'ALTV cabine hard top sans barres de renfort et caisson AR bâché. C'est comme cela que je l'aurais fait...si j'avais plus de temps !!!!!!
Si Olivier STL pouvait nous sortir le trankit de cabine en petite diffusion pour quelques afficionados?
A bientôt.

Jérôme

BTR 16/09/2016 16:11

Ah... Peut-être y a-t-il plusieurs Jérôme :) Je pensais à Jérôme Hadacek, maître es ACMAT !

BTR 16/09/2016 15:04

Merci, Jérôme pour vos compliments qui me touchent, venant d'un "maître" ! ! mais, j'aurai aimé avoir votre avis, version avec galerie et bâche ou sans ? Les votes sont très partagés :)

jerome 16/09/2016 13:46

Bonjour, Originale et composition réussie pour cette cabine hard top d'ALTV sur base GASOLINE.
Bien joué !
Jérôme

bob 16/09/2016 09:50

Je renouvelle mes félicitations pour ce projet au 1/48°, perso ,une préférence pour le modèle avec bâche et galerie

BTR 08/09/2016 14:52

Oui, les budgets ne sont pas "extensibles", d'autant que les premiers VLTP devaient initialement être livrés...en 2014 :) Côté tarifs, impossible d'avoir des informations fiables tant la bataille fait rage et les chiffres connus ne sont par forcément ceux appliqués lors de marchés nationaux... La peinture, type Centre Europe, est en cours. A paraître bientôt sur Milinfo.

Milinfo 08/09/2016 15:29

merci Pascal pour cette modif et pour votre veille au sujet du VLTP. Le marché est important et nous n'en connaissons effectivement sans doute pas tous les tenant et aboutissant !

bob 08/09/2016 14:33

Tout cela restant une question de gros sous, dont nous ignorons tout ,d'ailleurs; nous souhaitons bonne chance à Acmat (cocorico) mais des Amarok, sur étagère, seraient -ils moins coûteux ?
...et bravo pour la modif sur base Gasoline !

BTR 07/07/2016 15:18

Et pourquoi pas le nouveau pick-up de RENAULT Alaskan, en version Défense par ACMAT par exemple ?!
Pour Bob, le marché du VLTP est d'abord pour un véhicule non protégé, en 2 versions NP dont les spécificités ne sont pas très développées dans l'appel d'offre (cf. BOAMP). Il devrait y avoir, peut-être et plus tard, un autre marché concernant un véhicule protégé, mais les caractéristiques (PTAC - PTRA) ne sont forcément pas les mêmes :)

jerome 24/06/2016 13:24

Bonjour,
L'ALTV va être sorti du catalogue ACMAT. Reposant sur un châssis NISSAN NAVARA, celui ci n'étant plus au programme de chez NISSAN, l'ALTV voit son avenir stoppé d'un coup !
A bientôt.

Jérôme

Milinfo 27/06/2016 16:00

Ne peut on ps espérer qu'ACMAT adpate l'ALTV au châssis du nouveau Navara ?

Bob 24/06/2016 10:10

L'Amarok , semble déjà avoir été retenu en Allemagne,
Le Ford Ranger ? un peu trop légèrement protégé semble-t-il.
Je pencherais pour l'ALTV de Acmat, si ....la facture n'est pas trop salée

Milinfo 24/06/2016 13:05

Sauf que l'ALTV n'est plus fabriqué...

BTR 20/06/2016 15:28

Pas de proposition de la part de mes amis Milinfistes ? Bon, Deuxième proposition : l'ALTV Pickup 4 DC d'ACMAT Défense (groupe RTD). D'autre(s) idée(s) ?

TP 25/11/2016 23:18

Les astres nous diront bientôt mais gageons que cette merveille soit encore une fois d'origine étrangère ! La préférence nationale, bien que de façade, n'est pas de mise. Ou alors un argument politique téléguidé depuis certaines officines et dans ce cas tout est possible , mais probablement au détriment des forces ....

Milinfo 21/06/2016 15:21

Je suis curieux de savoir ce qui va sortir du chapeau suite à cet appel d'offre. Espérons que ce soit une offre française sérieuse et crédible...

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog