Publié le par Milinfo/Frédéric R.
Publié dans : #Véhicules&Matériels

 

Le tracto-niveleur aérolargable (TNA) d'UNAC

 

-7 février 2020 :

 

1er largage en conditions opérationnelles pour le TNA

 

 

Engin unique au monde, le tracto-niveleur aérolargable (TNA), a été livré au 17e RGP en décembre 2015. Sa spécificité ? Malgré ses 6,5 tonnes, il est aréolargable par parachute à partir des avions. Le 1er RTP se charge du largage.

 

En décembre 2015, la Section d’appui à l’engagement [SAEP] du 17e Régiment du Génie Parachutiste [RGP] recevait un premier exemplaire de son nouveau Tracto-niveleur aérolargable [TNA], livré par l’entreprise UNAC, dans le cadre d’une marché notifié en 2009 par la Direction générale de l’armement [DGA].

 

Et, visiblement, et alors qu’il fut dit qu’il serait testé à la faveur de manoeuvres devant avoir lieu en 2016 au Royaume-Uni, les sapeurs-parachutistes n’avaient pas eu encore l’occasion de l’utiliser dans des conditions opérationnelles… En effet, il aura fallu attendre quatre ans pour voir un TNA être largué depuis la tranche arrière d’un avions Transall C-160, lors d’un exercice organisé à Toulouse-Francazal.

 

« D’autres parachutages avaient déjà eu lieu, mais uniquement dans le cadre des essais organisés par la Section technique de l’armée de Terre [STAT] », a rappelé le ministère des Armées. Des essais avaient été précédemment menés par le centre DGA Techniques aéronautiques en collaboration avec DGA Essais en vol, en vue de la qualification de la capacité d’aérolargage de cet engin de chantier.

 

Le largage du TNA a été assuré par une équipe du 1er Régiment du Train Parachutiste [RTP], depuis une altitude de 400 mètres  et une vitesse de 67 m/s. Cinq sapeurs du 17e RGP ont sauté à la suite de l’engin, afin de le mettre immédiatement en oeuvre après son arrivée au sol.

 

« Cet exercice présente l’opportunité d’évaluer concrètement le TNA dans son domaine d’emploi, augmentant ainsi ses capacités opérationnelles de déploiement et renforçant une fois de plus la spécificité unique du régiment », précise l’armée de Terre.

 

D’une masse de 7,8 tonnes, avec son moteur Caterpillar de 100 cv et sa cabine [certifiée ROPS/FOPS pouvant être équipée d’un blindage amovible] montés sur un châssis doté de chenilles, le TNA a besoin de cinq parachutes pour être largué depuis un avion de transport tactique.

 

Pour le mettre au point, il a fallu allier les contraires, c’est dire la puissance et la « légèreté ». En effet, le TNA doit être assez puissant pour faire les chantiers qu’il a à faire tout en étant léger pour qu’il puisse être largué par un avion ou transporté par un hélicoptère lourd.

 

Le 17e RGP compte 6 TNA au total, ce qui en fait le seul régiment est à disposer d’une section équipée d’engins de ce type. Ce qui fut utile lors de l’opération Serval, au Mali, les sapeurs-parachutustes ayant été largués avec le tracto-niveleur D3 [le prédécesseur du TNA] pour remettre en état la piste de l’aéroport de Tombouctou.

 

Source : opex360.com

Photos Milinfo (Eurosatory 2018)
Photos Milinfo (Eurosatory 2018)Photos Milinfo (Eurosatory 2018)

Photos Milinfo (Eurosatory 2018)

 

-4 mai 2016 :

 

La société UNAC fabrique des porteurs spécifiques depuis 30 ans, que ce soit pour les applications de travaux publics avec ses trancheuses, pour le forestier avec ses engins débroussailleurs ou pour le ferroviaire.

En 1982, alors que la société est devenue une référence dans la fabrication d'équipements pour la réalisation de tranchées, l'armée française commande 10 véhicules hydrostatiques pour les projets de tranchées militaires.

Suite à la fourniture de ces engins, signés d'un savoir-faire unique de l'entreprise et premiers contacts réussis avec l'armée, la société a développé la gamme EGAME pour le génie pour l'aménagement du terrain et la gendarmerie pour le maintien de l'ordre. Suivent encore le TNA, un bulldozer à chenilles aérolargué et d'autres projets porteurs de la technologie à avance hydrostatique UNAC HYD-rev.

UNAC est aujourd'hui capable de blinder tous ses engins selon le standard STANAG 4569.

Aujourd'hui, UNAC adapte toutes ses gammes de produits pour la spécificité du militaire, que ce soit des engins forestiers comme le chenillard 160C² ou la pelle rail-route grande capacité 20TRR.

A la fin de l’année 2015, UNAC a livré à l’armée de terre neuf forestiers UNAC 160C².

 

L’armée de terre a été séduite par les qualités du broyeur forestier UNAC, sa forte mobilité en terrains difficiles et sa robustesse spécifique forestière avec protections sous châssis.

 

Le nouveau chenillard forestier 160C² est le fruit de 15 ans d’expérience UNAC dans le broyage et le débroussaillage forestier. Son train de chenille entièrement reconçu lui permet d’accéder aux terrains les plus escarpés et difficiles d’accès tout en gardant une excellente stabilité et un grand confort en cabine. Son gabarit réduit lui permet de se faufiler sous les branches.

 

Les nouveaux utilisateurs qui ont été formés sont sortis très heureux de la formation et de leur nouveau matériel qui permettra d'améliorer l'entretien des camps.

Le tracto-niveleur aérolargable (TNA) d'UNAC
Le tracto-niveleur aérolargable (TNA) d'UNAC
Le tracto-niveleur aérolargable (TNA) d'UNAC
Le tracto-niveleur aérolargable (TNA) d'UNAC
Le tracto-niveleur aérolargable (TNA) d'UNAC
Le tracto-niveleur aérolargable (TNA) d'UNAC
Le tracto-niveleur aérolargable (TNA) d'UNAC
Commenter cet article

Milinfo... depuis 1998 !

 

 

Milinfo est né en 1998 ; il s'agissait alors d'un recto-verso en N&B, sans prétention, dédié aux miniatures militaires.

 

 

Diffusé gratuitement auprès de collectionneurs et de détaillants, il a eu droit à quelques échos dans la presse spécialisée.

 

 

Puis Milinfo est passé de deux à quatre pages en 1999.

 

 

En 2002, le N&B est abandonné au profit de la couleur qui s'impose définitivement dans nos publications.

 

 

L'année 2011 est marqué par l'apparition de MilinfoPlus, le complément indispensable de Milinfo et traitant de sujets uniques.

 

 

En juin 2004, après la sortie de son 25ème numéro, Milinfo marque un temps d'arrêt... Le temps de réfléchir à son avenir et à son mode de diffusion. 

Les Milinfistes nous encouragent à ne pas arrêter l'aventure qui reprendra en septembre 2004 sous une nouvelle version mensuelle. La numérotation repart à zéro avec cette "nouvelle version"...

 

 

En 2006, Milinfo abandonne le format papier, se transforme en blog et s'ouvre à toutes les miniatures sous l'uniforme mais aussi aux matériels en service et/ou produits par nos industriels nationaux.

 

Parallèlement au site, nous avons relancé une version "papier" diffusée par mail, au format PDF. Milinfo Focus et ses hors-séries sont aujourd'hui le complément indispensable de Milinfo.org.

 

En mai 2023, Milinfo fêtera ses 25 ans d'existence...

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

Gifs animés GYROPHARES

 

 

 

# Les Milinfistes-Premium #

 

 

Les Milinfistes-Premium contribuent régulièrement au contenu de Milinfo. Leur participation, par l'envoi fréquent de contributions (textes et photos), justifie pleinement que les rubriques qui leur sont dédiées soient mises en avant.

 

La liste ci-dessous est bien sûr non exhaustive ; elle est aussi susceptible d'évoluer dans le temps :

 

 

-Jérôme Hadacek

-Patrick Comelli

-Elodie Saint-Lot

-Daniel Baldjian

-Thomas Seignon

-Florent Vasseur

-Robert B.

-Yves P.

-Hervé C.

-Marc H.

-Philippe S.

-Patrick G.

-Jean-Charles

-Jean-Pierre B.

 

 

Merci aussi à Pascal B., Alain Lesaux, Frédéric R... pour leur veille qui alimente notre contenu "In memoriam", "veille matériels et "actualité de la miniature sous l'uniforme".

 

 

# Les incontournables #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

# Les dossiers Milinfo #

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Milinfo-Focus

 

# Milinfo-Focus #

 

Dans la rubrique "Milinfo spécial" (cliquez ICI), retrouvez tous les Milinfo-Focus et les HS.

La version au format PDF est réservée aux Milinfistes Premuim.

Renseignements :

 

chl_milinfo@orange.fr

 

 

# Milinfo-Focus HS :

 

 

Hébergé par Overblog