Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo/Thomas SEIGNON
Publié dans : #Dossier 1 : les miniatures Solido-Verem, #Les miniatures militaires

 

-28 février 2021 :

 

Les miniatures militaires Verem

(par Thomas SEIGNON)

 

 

Partie 2 : la série 9500

 

La série 9500 (« la logistique » puis « militaire 2 ») est à mettre en parallèle avec la série 9000 consacrée aux véhicules blindés (« les blindés » puis « militaire 1 ») présentée sur Milinfo, dans une première partie (ICI).

 

Elle est également produite entre 1993 et 2006.

 

Il s’agit cette fois et pour l’essentiel de véhicules d’allègement ou d’accompagnement plutôt que de véhicules de combat.

 

Néanmoins, la logique reste la même : exploitation de moules Solido existants (série 200) avec reprise intégrale ou modification minimale (parfois dans le sens de la simplification du modèle Solido de référence), nombreux doublons avec des reprises simultanées et potentiellement identiques chez Solido, catalogues imprécis, décorations peu convaincantes et mise en peinture décevante… Bref, rien qui puisse susciter l’enthousiasme du collectionneur.

 

Plus encore que pour la série 9000, Verem ne propose aucun modèle qui puisse se distinguer par un minimum d’originalité au regard de ce qu’avait proposé Solido 25 ans plus tôt et, surtout, par rapport à ce que va proposer Solido dans le même créneau chronologique 1993-2006.

 

Occasionnellement, la mise en peinture (qui confine parfois au barbouillage) permet de « différencier » quelques modèles.

 

Certains de ces modèles sont également gravés Verem et non Solido, sans qu’il me soit possible de déterminer une quelconque cohérence derrière ce choix.

 

Vous me direz qu’il y a aussi quelques accessoires spécifiques comme la cuisine roulante ou la tonne à eau qui apparaissent chez Verem avec un peu d’avance par rapport à Solido.

 

Je vous répondrai que ce n’est pas cette petite avance qui permet une véritable différenciation… et surtout que ces deux accessoires sont tellement mal reproduits que Verem aurait peut-être été mieux inspiré de s’en passer !

 

Pour conclure, si je me permets d’être assez critique sur les décorations et les choix de décalcomanies, c’est que sur les séries consacrées aux voitures de course en général (circuit ou rallye), Solido a fait de gros efforts de réalisme.

 

Pour les séries militaires, les efforts initiaux entrepris dans les années 70s (planches de décalcomanies spécifiques) n’ont manifestement pas été poursuivis.

 

Verem n’a pas cherché à relancer une démarche qui aurait pu contribuer à rendre ses séries militaires plus attrayantes.     

 

 

 

Série 9500 : les forces en présence


-Annoncée comme nouveauté dans la fameuse série « Age d’or » au catalogue Solido de 1974 (Ref 32 piuis 32 B en version FFI)), la Traction  Avant est astucieusement modifiée par l’ajout d’un système à gazogène (au charbon de bois) assez bien reproduit (Ref 9500).

La mise en peinture n’est malheureusement pas à la hauteur.

Bien que gravé Verem, mon modèle n’intègre pas la gravure 9500, référence liée à cette série.

 

 

-Le Dodge 6X6 WC 62 est une reprise quasi-intégrale de la Ref 6024 Solido (ex 242, sans la bâche et avec de nouvelles roues).

Ceci dit, ici Verem a conservé la bâche, mais n’a fait que le strict minimum en matière de décoration et a supprimé le ressort de suspension arrière (Ref 9501)... Il n’y a pas de petites économies !

 

 

-La simplification est encore plus poussée avec cette reprise de la Ref 235 Solido.

Non seulement la suspension du tracteur (SUMB [pour Simca Marmon Unic Bocquet] BH 600) est supprimée mais le système de tir du canon de 105 LG à également disparu (Ref 9502).

Les roues sont standardisées dans une version monobloc qui apparaît chez Solido à partir de 1985 dans la série « Toner Gam ».

 

 

-Avec sa Jeep apparue en 1980 (Ref 2256 et en prévision sur le catalogue 1979 sous la Ref 256), Solido met  un point final à sa série 200 avec un de ses derniers modèles militaires vraiment original...

Dommage que la calandre et que le pare-brise soient ratés !

Verem la reprend ici sous la Ref 9503 attelée à un zodiac (plutôt reussi !) qui n’apporte pas grand-chose.

Que dire d’un marquage « Tailly » qui serait censé s’appliquer à la jeep du Généra Leclerc avec une classe de pontage 29, mieux adaptée à un char !?

 

 

-La mise en peinture de ce GMC CCKW 353 cabine tôlée (Ref 9505) me rappelle mes premières maquettes, lorsque j’avais une dizaine d’années !

Sans ignorer le caractère social de certaines prestations externalisées par Verem en direction du monde carcéral, le résultat relève ici d’un manque de considération vis à vis d’une clientèle qui, en 1993, n’est plus composée d’enfants de dix ans.

Au passage, le modèle apparaît sur le catalogue 1995 avec la même référence mais pas la même peinture et avec un treuil (ou, plus exactement, quelque chose qui ressemble vaguement à un treuil !).

 

 

-Ce Half-Track dit « dépanneuse » est une bizarrerie dont j’avoue avoir un peu de mal à trouver l’origine militaire (Ref 9507)... d’autant qu’il est légèrement différent de la Ref 6069 Solido (version dépanneuse, toujours aussi bizarre, qui remonte à 1990).

La conception du train chenillé du Half-Track n’autorise pas une capacité significative en terme de levage même si quelques véhicules ateliers ont bien été dotés de chèvres démontables, bien différentes de ce que propose Verem.  

 

 

-La cabine du Saviem puis Renault G 290, montée sur différents châssis, a eu de nombreuses vies chez Solido.

La version que Verem nous propose (Ref 9508) n’a aucune réalité militaire, mais ce type de considération ne pèse pas lourd au regard de la logique de rentabilisation de moules qui préside manifestement à cette série.  

 

 

-Puisqu’il a déjà été tracté par une Jeep, pourquoi ne pas tracter le zodiac avec le 4X4 Renault R 2167 (Ref 9509) ?

Au passage, on supprime le système de suspension et on remplace les roues. On se demande à quoi correspond le chiffre 15 sur une grenade surdimensionnée ?  

 

 

-Ce VLRA 6X6 d’ACMAT est annoncé sur le catalogue 1995 (Ref 9511) mais n’apparaît jamais en photo... pourtant, il existe bien !

La question se pose pour la version sanitaire en 4X4, également annoncée mais jamais vue sur catalogue.

Le châssis du VLRA est repris de la série « Toner Gam » Solido.

Ce type de véhicule a bien servi dans l’Armée de terre, quoique la version avec une cabine tôlée  ne soit certainement pas la plus  courante.

 

 

-Le VAB T 20/13 en 4X4 est une reprise Solido (tourelle du VAB 6X6 Ref 251 et châssis du VAB 4X4 Ref 6027)  qui nous amène à une version qui a effectivement été utilisée par l’armée de terre (Ref 9512).

Le passage en version 4X4 relève toutefois d’un camouflage assez grossier au niveau de la caisse et ne rend pas vraiment justice au véhicule réel.

Dès lors qu’il s’agit d’une reprise, il ne fallait pas s’attendre à un quelconque effort d’amélioration de la part de Verem.  

 

 

-Le GMC dit »tourelle » traduit en fait l’implantation d’une circulaire destinée à une mitrailleuse de 12,7mm (Ref 9513).

Plusieurs types de supports ont existé... Celui retenu par Verem se rapproche du M 32.

L’ajout d’un trou d’homme pour accéder à la circulaire est logique mais son diamètre est un peu faible.

Quant à ce qui est supposé être un treuil à l’avant du châssis, Verem aurait mieux fait de s’abstenir.

Je n’insiste pas sur la caractère fantaisiste de l’immatriculation.

 

 

-Invention complète que ce camion citerne (Ref 9514) dont je ne suis pas certain qu’il se fonde sur un modèle civil ayant existé.

Le résultat n’est donc ni bon ni mauvais, il est insipide.

Faut-il rappeler que ce modèle apparaît au catalogue 1996, époque à laquelle le collectionneur attends peut-être autre chose que ce type d’assemblage ?

 

 

-Placer le SdKfz 232 dans la collection logistique est un peu étonnant (Ref 9515).

Les nouvelles roues changent un peu l’aspect de la Ref 226 Soildo sans rendre le résultat plus convaincant pour autant.

Au passage, la suspension est supprimée, ce qui devient une habitude avec les reprises de Verem.

L’indigence des marquages est, elle aussi, malheureusement habituelle ! 

 

 

-Cette cuisine roulante attelée à la jeep (Ref 9516) est l’un des rares matériels nouveaux de cette collection.

Elle est tellement ratée que la jeep qui l’accompagne fait figure d’un modèle d’horlogerie suisse !

La miniature bien connue produite par Dinky Toys (F) 40 ans plus tôt est mieux réussie.

Je me pose encore aujourd’hui la question de savoir sur quelles bases Verem a pu décider la production de tels « modèles » ?  

 

 

-Retour de la 15CV Citroën sur le mode récupération par les FFI d’un ex véhicule de la Wehrmacht (Ref 9517).

À cet égard le camouflage est crédible...

Contrairement à la Ref 9000, ce modèle est gravé Solido et non Verem.

J’avoue ne pas avoir d’explication sur ces alternances de gravure, sachant que, dans la majorité des cas, c’est la gravure Solido qui persiste.

 

 

-Le changement de roues par rapport à la Ref 240 Solido n’améliore pas vraiment une AML 90 par ailleurs plutôt réussie (Ref 9518).

Le remplacement du jerrycan sur le modèle d’origine par une roue de secours est une bonne idée et les taches marron du camouflage ne sont pas totalement irréalistes. 

A propos de camouflage, le catalogue 1996 la montre en vert avec des taches jaune sable... Je ne suis pas en mesure de dire si elle a été produite sous ce camouflage !

 


 
-Le BTR 40 P (ou BRDM 1) équipé de missiles AC type AT 3 (code OTAN « sagger ») est une reprise intégrale de la Ref 225 Solido.

En fait, pas vraiment intégrale, puisque, non content de supprimer la suspension, Verem supprime également l’ingénieux système qui permettait l’abaissement  des roues intermédiaires (Ref 9520).

 

 

-Si la transformation du VAB en véhicule sanitaire correspond bien à une réalité, elle ne se limite pas à l’application de croix rouges (Ref 9521).

Une pièce en plastique adaptée à la partie supérieure de la caisse aurait permis à Verem de faire preuve d’un peu d’originalité.  

 

 

-Avec ce camion grue (Ref 9522) Verem persiste dans des modèles de seconde zone dont le seul intérêt réside dans l’optimisation des moules.

Un regard attentif aux catalogues, Verem comme Solido, illustre bien le caractère transverse de certains véhicules (voire de certaines parties de véhicules).

 

 

-La version 4X4 WC 51 du Dodge est un peu décevante, et pas seulement à cause des roues.

Je ne reviens pas sur la cuisine roulante...

L’ensemble (Ref 9523) n’est donc pas des plus convaincants.

L’immatriculation sur les ailes avant n’est pas seulement mal placée, elle est aussi (comme d’habitude) fausse pour ce genre de véhicule.

Elle devrait commencer par un 2 et non par 40 (réservé aux véhicules semi6chenillés et chenillés [hors les chars ])

 

 

-A propos d’immatriculation fantaisiste, celle d‘une jeep devrait commencer par 20 !

En dehors de la bâche de la remorque 1/4 de t., la Ref V 9525 est une reprise intégrale de la Ref 256 / 2256 Solido.

L’ensemble est au 1/43, comme la Traction avant, ce qui induit un léger décalage avec le reste de la collection qui se situe autour du 1/50.

 

 

-Si l’eau qu’elle transporte est potable, ce n’est pas le cas de son contenant !

Cette tonne à eau est aussi ratée que la roulante.

Je note au passage que le modèle présenté sur le catalogue 1998 est différent et semble mieux fini.

Tout au plus peut on porter au crédit de l’ensemble la présence de roues mieux adaptées à un engin tel que le GMC (Ref V 9526).

 

 

-Reprise intégrale de la Ref 247 Solido (personnages en moins!), le Berliet « Auroch » (Ref V 9527) nous ramène à l’époque où la France avait envisagé de produire ce véhicule britannique (Alvis « Stalwart ») sous licence.

Bien que la coopération entre Berliet et Alvis soit allée assez loin au début des années 60s, le projet n’aboutira pas.

 

 

-Le charme de la Ref 201 Solido reposait surtout sur la capacité de lancement de la fusée, puisque l’engin, lui, ne repose sur aucune espèce de réalité.

Or Verem a supprimé le ressort de lancement et nous propose une fusée bien terne (Ref V 9528).

Optimisation de moule et économie sont plus que jamais à l’ordre du jour !

 

 

-En voyant cette tentative de créer une version « Lot N°7 » du GMC (Ref V 9529), on ne peut s’empêcher de penser à ce que proposait Dinky Toys (F) dans les années 60s.

Le rail du palan est ici bien trop court et la découpe de la bâche relève d’une facilité surréaliste (Ref V 9529).

Le « Lot 7 » est un camion atelier standard dont les arceaux de bâche sont plus haut afin de permettre le travail d’un homme debout dans la caisse.

Une nouvelle bâche aurait donc été la bienvenue (je n’insiste pas sur le fait que les « Lot 7 » étaient plutôt montés sur des châssis courts).

 

 

-La version en service dans l’Armée de terre du VAB HOT (« Méphisto ») est différente de celle de Verem (Ref V 9530).

En effet, cette tourelle avec montage extérieur des missiles par paires (Euromissile UTM 800) n’a été montée, sur VAB, que sur un prototype en 6X6.

Les teintes du bariolage trois tons sont justes, mais leur application relèvent d’un schéma très précis qui n’est pas pris en compte par Verem.

 

 

-Le Berliet « lance mousse » est une reprise intégrale (encore une !) de la Ref 2255 Solido.

Si ce n’est la couleur de l’échelle, le modèle Verem (Ref V 9531) est identique à celui qui apparaît sur le catalogue Solido de 1980.

Dans ce cadre, l’intérêt d’un tel modèle est proche de zéro.

 

 

-Atteler une remorque au 1/43 à un véhicule au 1/50 ne génère pas beaucoup de scrupules chez Verem !

Cet ensemble AM M20 et remorque 1/4 de t. (Ref V 9533) confirme donc le sentiment « d’abattage » qu’inspire cette série.

Au passage, la suspension de l’AM M20 a, bien sûr, disparu !

 

 

-Dans la série, ce modèle se démarque (Ref V 9534) par son boîtage en plastique transparent (ce qui ne signifie pas qu’il n’ai jamais été proposé en boîtage classique !?).

La taille de l’inscription « military police » est révélatrice du manque de hauteur de la partie aveugle du pare brise de la jeep.

La moto (BSA?) est évidemment reprise du coffret Ref 613 Solido.

 

 

-Le VAB 6X6 avec la tourelle AHE de 90mm a été vendu à l’armée royale marocaine.

Pour une fois, le marquage en atteste, ainsi que l’inscription IFOR qui indique la participation des forces marocaines au conflit en ex-Yougoslavie dans le courant des années 90s (Ref V 9535).

 

 

-Un GMC capturé frappé du trident de la 2ème Pz Div en 1944 (Ref V 9536), pourquoi pas !?

On peut néanmoins douter du soucis de remise en peinture (surtout en gris « panzer » vers la fin de la guerre) qu’aurait eu les nouveaux propriétaires !

 

 

-Nous avons déjà vu le SdKfz 232 sous la Ref 9515.

Il s’agit ici, après remise en peinture en camouflage deux tons du même véhicule sous la Ref V 9515. Il faut décidément s’accrocher pour suivre cette collection... et surtout pour avoir envie de la suivre.

 

 

-Un collectionneur pointu pourrait bien trouver une vingtaine de versions de la Traction Avant Solido / Verem !

En voici une de plus (Ref V 9538) avec un système gazogène d’un type différent de celui de la Ref 9500.

Le modèle de base était très correct en 1974. Il a bien vieilli lorsqu’il est annoncé comme « nouveauté » sur le catalogue 2003 !

 

 

-Un peu comme pour la jeep, il n’aurait pas fallu grand-chose pour le Berliet GBC 8KT de Solido soit un bon modèle.

Malheureusement? la partie arrière du châssis est ratée et ce n’est pas le bariolage trois tons appliqué au hasard par Verem (Ref V 9539) qui améliore la chose.

C’est d’autant plus dommage que le travail réalisé, par exemple sur les roues mérite, d’être souligné.

 

 

-Avec le 4X4 Renault R 2167 et la remorque « popote », le tout recouvert d’un improbable camouflage désertique (Ref V 9540), on se demande jusqu’où Verem va « tirer sur la corde » ?!

Le camion est évidemment privé de sa suspension et l’on se dit qu’il serait intéressant de calculer l’économie réelle que cela représente.

 

 

-Quand on croit avoir atteint le fond, c’est là qu’on s’aperçoit qu’il est en pente !

Comment n’avait-on pas pensé plus tôt à atteler cette barque à un Dodge 6X6 (Ref V 9541) ?

Par ailleurs l’essai d’empoussiérage sur ce modèle n’est pas vraiment convaincant.

Encore une référence dont l’intérêt est discutable.

 

 

-Ce GBC 8 KT en version « Lot 7 » est bien plus intéressant (Ref V 9542).

Certes le schéma de camouflage est faux mais les teintes sont crédibles.

Le palan est plutôt bien reconstitué et, à vrai dire, la bâche que nous avons vu sur la version « normale » serait bien mieux adaptée à ce modèle.

Cela aurait permis de cacher l’intérieur de ce camion atelier, censé emporter le lot d’outils N°7.

Ceci dit, le modèle à plutôt belle allure...

 

 

-Le VLTT Peugeot P 4 est globalement réussi (Ref V 9544).

Il ne lui manque pas grand-chose pour être à la hauteur de ce qu’on peut attendre en matière de modèles de collection dans le courant des années 2000.

Encore une fois, le schéma de bariolage est faux mais les teintes sont justes, ce qui n’est déjà pas si mal.

C’est l’un des rares modèles de la série présenté sous boîtage en plastique transparent.

 

 

-Passer de l’AM M20 à l’AM M8 n’est peut-être pas aussi simple que ce que nous propose Verem (Ref V 9545).

La tourelle est tellement simplifiée qu’elle relève de l’esquisse et son canon de 37mm apparaît d’un calibre bien supérieur à ce qu’il devrait être.

La différence d’échelle avec la remorque est encore plus frappante ici, sans parler de son chargement pour le moins (d)étonnant !

 

 

-Bonne idée que cette P4 « Milan » (Ref V 9547).

On aurait aimé la présence des rack de stockage pour les 3 missiles embarqués et, dans cette option de camouflage désertique, la conservation de la teinte « brun terre » et non le « vert forêt » en complément du jaune sable.

 

 

-Il est plutôt réussi ce modèle de citerne sur châssis GBC 8KT (Ref V 9550).

La citerne et son environnement technique s’inspirent manifestement d’un matériel existant.

C’est dans ce cas que l’on apprécie mieux la logique de rentabilisation d’un moule… et il est vrai qu’avec le GBC, il y a de quoi faire !

 

 

-La série 9500 est caractérisée par quatre formes de boîtages : initialement un boîtage rectangulaire vert avec deux types de fenêtres (à angle droit ou biseautée) puis un boîtage noir ourlé de jaune propre aux modèles les plus récents.

Ils sont interchangeables avec la série 9000.

 

 

Enfin, les Ref V 9534 (Jeep + moto), V 9544 (P 4) et V 9547 (P 4 « Milan ») sont diffusées sous un boîtage de taille plus réduite, en plastique transparent.

Sur le côté, associée à la référence, les premiers modèles bénéficient d’une petite fiche technique.

Elle va progressivement disparaître pour ne laisser la place qu’a l’identification du modèle et à sa référence.

 

 

Manquent ici les Ref 9504 (VAB lance missile HOT vert uni)*, Ref 9506 (Jeep Willys bâchée avec pare-câble + remorque Bantam)**, Ref 9510 (ACMAT VLRA 4X4 ambulance)***, Ref 9519 (Marmon shelter)***, Ref V 9532 (Dodge 6X6 + canon de 105)****, Ref V 9537 (VAB sanitaire camouflé deux tons désert)***** et Ref V 9546 (TRM 2000 camouflé trois tons OTAN - bâche complète******.

 

À noter que la Ref 9510 (ACMAT VLRA 4X4 ambulance) n’apparaît jamais sur les catalogues.

Il est simplement annoncé par écrit comme nouveauté prévue pour l’année 1995.

Comme il en va de même pour le VLRA 6X6 (Ref 6511), qui est effectivement sorti, on peut penser que cette version ambulance existe.

Par ailleurs, les références V 9547, V 9548 et V 9549 ne sont apparemment pas attribuées.

 

Les catalogues  :

Extrait catalogue Verem 1993

Extrait catalogue Verem 1994

Extrait catalogue Verem 1995

Extrait catalogue Verem 1996

Extrait catalogue Verem 1997

Extrait catalogue Verem 1998

Extrait catalogue Verem 1999

Extrait catalogue Verem 2000

Extrait catalogue Verem 2001

Extrait catalogue Verem 2002

Extrait catalogue Verem 2004

Extrait catalogue Verem 2005

Extrait catalogue Verem 2006

 

* : Ref 9504 (VAB lance missile HOT vert uni)

 

** : Ref 9506 (Jeep Willys bâchée avec pare-câble + remorque Bantam)

 

*** : ces références ne semblent pas avoir été commercialisées

 

**** : Ref V 9532 (Dodge 6X6 + canon de 105)

 

***** : Ref V 9537 (VAB sanitaire camouflé deux tons désert)

 

****** : Ref V 9546 (TRM 2000 camouflé trois tons OTAN - bâche complète

 

Commenter cet article

Patrick Comelli 26/02/2021 11:23

Critique acerbe totalement injustifiée par rapport au prix de vente des produits ( encore visible en Francs sur les boites )
On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière, çà reste de très bonne base de travail pour les collectionneurs qui améliorent leur modèles , n'en déplaisent à certains !

Milinfo 01/03/2021 00:51

Ce que Thomas évoque dans ce dossier, ce n'est pas selon moi l'intérêt des militaires Solido qui ont bercé notre jeunesse et qui restent des bases intéressantes.
Thomas est à juste titre critique sur l'utilisation complétement abusive et sans aucun soucis d'authenticité, faite par Verem, de bases et sous ensembles disponibles au catalogue Solido.
Rappelons quand même que via Verem, Solido entendait et prétendait proposer des modèles de collections plus "soignés".
Je suis de ceux qui ont joué avec les militaires Solido, ceux de la série 200, tout en les collectionnant. Je reste très attaché à Solido et à tous ces véhicules militaires, chars et autres blindés proposés pendant toutes ces années... mais cela n'empêche pas de signaler et commenter une certaine dérive purement commerciale, et très éloignée des collectionneurs, chez Solido... particulièrement dans les quelques années qui ont précédé la disparition des miniatures militaires et pompiers du catalogue.
Merci en tout cas à Thomas pour cet important travail de recensement ;)

Richard 25/02/2021 15:24

Toujours aussi intéressant cette revue en détail de la gamme Verem, merci Thomas...

kakikar 22/02/2021 14:58

Merci pour cet article sur la gamme Verem que je lis avec beaucoup de plaisir et d'intérêt.

Jerome 15/02/2021 09:36

Bonjour,
Toujours une très bonne analyse de Thomas S, très précise, documentée et une pointe acerbe, mais parfaitement justifiée et étayée, qui explique in fine, le pourquoi du comment, SOLIDO et VEREM ont fini par perdre leur clientèle la plus assidue et la plus historique. A prendre les collectionneurs pour des gogos....on finit par en payer le prix d'une cessation d'activité pure et simple.

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

 

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

Milinfo-Focus n° 97 : Iveco Daily Irisbus Gendarmerie (Perfex - 1/43)

Milinfo-Focus n° 96 - Panhard AML 60 et 90

Milinfo-Focus n°95 : Peugeot 508 SW et Dacia Duster Gendarmerie

 

 

Hébergé par Overblog