Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par Milinfo
Publié dans : #Les miniatures militaires, #Collectors militaires

 

-25 septembre 2020 :

 

Miniatures militaires France Jouets

(par Thomas Seignon)

 

 

1/ Un peu d’histoire

 

L’entreprise France Jouets Mécaniques nait en 1946 de l’association de deux hommes : Jean-Marie Moheng et Henri Fauvel.

L’atelier et les quelques ouvriers de la société sont installés au 26 de la rue A.Dumas, dans le 8ème arrondissement de Marseille.

Après des débuts modestes, travaillant avec des matériaux recyclés dans la France de l’après-guerre, l’entreprise va se développer au début des années 50s.

Cela se traduit en 1952 par une association avec un autre producteur de jouet, Armand Walther et une diversification du catalogue.

En 1956 l’entreprise est en pleine expansion et déménage dans le 10ème arrondissement, au 278 avenue de la Capelette. C’est sur ce site que sont produits la série de véhicules militaires qui nous intéressent.

Début 1960, France Jouets Mécaniques devient S.A. France Jouets et est à l’apogée de sa renommée.

Elle produit des jouets de toutes sortes du flipper aux circuits routiers, de la voiture miniature aux jeux de cubes en bois, du fusil à fléchette au garages en tôle, etc?

Or, faire effort partout revient souvent à faire effort nulle part et cette diversification excessive est sans doute l’une des raisons des difficultés de la société qui commencent à se faire jour à la fin des années 60s.

Après une série de déconvenues financières France Jouets met la clé sous la porte en 1972.

Certaines de ses miniatures seront reprises par Safir-Champion jusqu’en 1978, en particulier pour ce qui nous concerne, la jeep et le Dodge 6X6.

 

 

2/ Le point de vue d’un collectionneur

 

Les miniatures militaires de France Jouets sont vraiment représentatives d’une époque.

Leur intérêt repose en partie sur une forme de nostalgie ; celle des magasins de jouets dont les vitrines faisaient briller les yeux des enfants.

Les reproductions sont simplistes et souvent irréalistes mais toujours propices à développer l’imaginaire.

Pensez qu’avec une même base, qu’il s’agisse de la jeep, du Dodge ou du GMC, FJ nous offre de multiples capacités de manoeuvre : lance-fusées, mitrailleuses, radar, projecteur de DCA, transport de troupes ou de matériel (et s’inspire, pour ne pas dire autre chose des modèles du Danois Tekno).

Si on ajoute à cela un missile balistique et un canon atomique, les petits soldats du camp d’en face n’ont plus qu’à bien se tenir !

Certes les modèles manquent un peu de standardisation, et pas seulement en matière d’échelle : on trouve des roues et des pneus de plusieurs types, il peut y avoir des teintes différentes (vert armée mat et sable pour les Dodge – vert armée mat, vert olive satiné et sable pour les GMC) ainsi que des variantes pour certains accessoires, comme les fusées portées par les Dodge ou les GMC.

 

 

A ma connaissance, il existe jusqu’à trois types de boîtages différents et si le système de référencement est visible sur un seul type de boîtage, il ne l’est pas sur les véhicules.

Quoi qu’il en soit, un des signes qui ne trompe pas quant à l’intérêt porté par les collectionneurs à cette marque, c’est le nombre de pièces qui sont reproduites aujourd’hui par des artisans passionnés.

A partir d’une caisse nue, il est presque possible de refaire un modèle complet… comme neuf !

On voit bien les avantages (remise à hauteur d’un modèle auquel il manque une pièce ou un pneu)… et les inconvénients (tromperie sur la marchandise, surtout avec une bonne copie de boîte ).

 

 

3/ La série militaire

 

Elle s’articule autour de quatre véhicules : l’incontournable jeep (et pourtant le modèle le moins réussi de mon point de vue !), le non moins incontournable GMC 6x6 dans sa version cabine tôlée et châssis long (CCKW 353), le tout aussi incontournable Dodge dans sa version 6X6 (WC 62, sans treuil) et l’impressionnant camion M 26 (cabine blindée).

Notons qu’il existe aussi une version sur affût fixe du canon atomique tracté par le M 26 et que des remorques destinées en priorité au GMC ont également été produites (il s’agit en fait du plateau arrière du GMC sur le quel FJ a intégré deux essieux et ajouté un crochet !).

Enfin, et destinés en priorité à la jeep, FJ a également produit un groupe électrogène, une remorque 1/4 de t. et un canon antichar (qui affiche une vague ressemblance avec le canon de 25mm Hotchkiss).

Au bilan, des modèles dont le charme repose essentiellement sur le sens qu’ils donnent au mot « jouet » tel qu’on l’entendait dans les années 60s.

 

 

 A SUIVRE ;)

Commenter cet article

Jerome 27/09/2020 16:04

Bonjour,
Pour information, j’ai toujours le canon sur affût fixe qu’évoque Thomas.
Neuf dans sa boite d’origine, avec sa notice et ses obus, deux niveaux à bulle placés dans les bras, stabilisateurs réglables par vissage, et nec plus ultra, son pericope de tir avec oeilleton et grossissement comme une longue vue, pour pouvoir viser sa cible!
J’y ai joué des heures quand j’etais très jeune, prenant pour cible un Crusader et une chenillette Vickers au 1/76.
Je pense être un peu méticuleux et malgré ces moment de jeu, il est toujours en parfait état, complet, manivelle de remontage du ressort de tir, toujours fonctionnelle....un superbe souvenir d’enfance!
A bientôt.
Jérôme H.

Jean-Yves Coudray 26/09/2020 08:55

Merci pour cet article de Monsieur Thomas S.et ses illustrations. Je sais maintenant de quelle marque est la remorque chinée il y a 25 ans aux Angevines de Fougères. C'était donc une remorque France Jouets. Comme quoi, nous en apprenons tous les jours. Et je comprends enfin à quoi correspond l'ergot qui reste...c'était ce socle de lance-fusée.

Lenours 25/09/2020 10:50

Merci Thomas pour ce nouveau sujet.
C'est bien vrai que les M26 nous faisaient rêver ! C'étaient de bons jouets qui attirent toujours le regard lorsqu'ils sont exposés. Je crois aussi me souvenir qu'ils coûtaient une blinde néanmoins...

Jerome 25/09/2020 07:47

Bonjour,
Encore un superbe article de Thomas S, qui s’annonce et j’ai éclaté de rire en reconnaissant son côté très mesuré dans ses propos au sujet de ces reproductions de boites par des «artisans passionnés ».
Je ne pense pas que nous partagions toujours la même passion.... nous les miniatures... eux, plus notre porte monnaie !
A bientôt.
Jérôme H.

ED 25/09/2020 07:44

J'attends avec impatience la photo du canon atomique avec son tracteur muni d'un phare anti dca fonctionnel, qui fait un poids de voleur...

Une passion partagée depuis 1998

 

 

 

 

Né en 1998, Milinfo n'était d'abord qu'un bulletin d'information diffusé gratuitement à ses abonnés en échange de quelques timbres.

 

Le 20 mai 2006, la version papier est remplacée par le blog Milinfo, avec pour objectif de créer un espace convivial ouvert aux passionnés de matériels et miniatures sous l'uniforme : armée, gendarmerie, police, sapeurs-pompiers…

 

Merci aux Milinfistes qui permettent à Milinfo de poursuivre sa route en participant au paiement des frais d'hébergement.

 

Merci à celles et ceux qui, par leurs contributions (articles, photos, documentations…) alimentent au quotidien le contenu de Milinfo.

 

Bonne visite sur Milinfo et... bon plaisir !

 

Fidèlement,

 

ChL

chl_milinfo@orange.fr

 

 

smiley Jérôme Hadacek

smiley Robert B.

smiley Yves P.

smiley Jean-Pierre B.

smiley Elodie Saint-Lot

smiley Hervé C.

smiley Kamal

smiley Bob

smiley Marc H.

smiley David T.

smiley Florian Vasseur

smiley Jean-Charles

smiley Daniel Baldjian

smiley Patrick G.

smiley Patrick Comelli

smiley Jean-François P.

 

(liste non exhaustive)

 

Veille matériels : Pascal Btr et Frédéric R.

Référent pompiers : Alain Lesaux

 

Les « Milinfistes Premium » sont les contributeurs qui alimentent régulièrement le contenu de Milinfo.
En cliquant sur leur nom, vous pouvez accéder à leurs principales contributions. Cette liste de contributeurs réguliers n'est bien sûr pas exhaustive...

Sont aussi Premium, les Milinfistes qui versent ou qui  ont versé une participation afin de financer l'hébergement, l'espace de stockage de Milinfo et la suppression de la publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Catégories

Articles récents

Milinfo-Focus en PDF

Milinfo-Focus est accessible, au format PDF, aux Milinfistes Premium.

Contact : chl_milinfo@orange.fr

 

 

 

Hébergé par Overblog